Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 09:30

 

http://www.lyonmag.com/medias/images/gabriac-palais-de-justice-ok.jpg

 

Lu sur Lyoncapitale.fr:

 

Le conseiller régional d’extrême droite Alexandre Gabriac  a été relaxé ce lundi 22 octobre. Le jeune élu âgé de 22 ans était accusé d’avoir proféré des menaces de mort à l’endroit d’un employé d’un bar du vieux Lyon qui lui refusait l’entrée de l’établissement.


La présidente du tribunal correctionnel de Lyon a estimé que les gestes de simulation d’égorgement et de tir qu’avaient rapporté l’employé du bar ne peuvent pas être confirmés par le visionnage du film réalisé par la caméra de vidéosurveillance. Alexandre Gabriac est donc reparti libre.

 

 


  • Nous sommes relaxés sous les applaudissements de la salle d'audience ! Hauts les cœurs, on les aura ! Merci pour vos soutiens !
     
    il y a 18 heures via mobile

Partager cet article

Repost 0
Published by Rivarol blog
commenter cet article

commentaires

Aryana 23/10/2012 23:37


Dans cette histoire , on espère que Gabriac va porter plainte contre le bar pour refus de vente caractérisé , en plus de dénonciation calomnieuses et violences en réunion avec intention de nuire
, car ce guet-apens était motivé par racisme anti-blancs et discrimination en raison d'une appartenance politique .


Le bar a reconnu avoir refusé de servir une boisson à Gabriac sachant qui il était ,et tout ce traquenard à été planifié d'avance jusqu'à ce que se présente l'opportunité (l'arrivée de Gabriac
dans ce bar là ), c'est mon opinion perso .

Lansquenet 23/10/2012 19:16


Bravo, Alexandre, continue comme-ça, tu es en train de montrer a ces collabo's embourgoisés du FuN ce que c'est d'etre NATIONALISTE!

fratelli 23/10/2012 10:47


bonjour à tous ,


http://www.youtube.com/watch?v=-Kk7ikIqZQ8&feature=youtu.be


et que le journal rivarol ?

Rivarol blog 23/10/2012 15:44



Le journal est condamné également, oui. Parfois il est difficile de savoir ce que les ligues de vertu peuvent attaquer. Dans le cas de Ryssen, comme de Reynouard, il semble que la phrase la plus
anodine suffise à déclencher la machine judiciaire. C'est pourquoi il faut SOUTENIR FINANCIEREMENT LE JOURNAL qui est l'un des derniers espaces de liberté (liberté très surveillée...)