Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 18:14

http://www.frontnational.com/wp-content/uploads/2012/02/AFFICHE_OFFI_DER.jpg

Sur cette affiche de campagne, le nom et le logo du FN, le nom de Le Pen, même, n'apparaissent pas.

Trop sulfureux?

 

 

On connaissait la vague bleu marine, cette déferlante qui a rapporté seulement deux élus au FN aux cantonales, et n'a pas réussi à sauver Aliot. On connaissait les "gars de la Marine", les pins clignotants "j'aime Marine" distribués dans les meetings, et les journées d'été "Les jeunes avec Marine Le Pen".

 

Suite logique, lorsqu'il est question de renommer le parti, on propose le "Rassemblement Bleu Marine". Exit le Front National, qui a un gros inconvénient : le mot "national". Exit aussi la flamme, ce symbole facho, qu'on n'aura même plus besoin de styliser. La bobine blonde de MLP sera désormais le seul symbole de ce parti. La mégalomanie de la fille Le Pen n'a décidément aucune limite.

 

Pour ce qui est de la succession, dans quarante ans, il suffira que Marion Maréchal suive l'exemple de tantine, change son prénom, et prenne ainsi la relève sans même qu'on ait à opérer de nouveau changement de nom. Efficace, n'est-il pas? Oh bien sûr, il faudra aussi une élection démocratique pour élire la petite Maréchal (qui ferait bien de changer de nom de famille, celui-là est malheureusement évocateur), mais comme pour MLP, ce devrait être une formalité...

Partager cet article

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Point de vue
commenter cet article

commentaires

Solange 13/04/2012 14:29


La vague bleu marine : 2 conseillers généraux sur 2034 cantons renouvelables (soit 0,09%).


 


Le Rassemblement bleu marine ? Combien ?