Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 11:28

http://www.monanneeaucollege.com/5.svt.chap14/pillule1b.jpg

 

La solution face aux grossesses imprévues des adolescentes? Une "contraception indépendante de la volonté", dixit le professeur Nisand, Israël de son petit nom. L'implant contraceptif permettrait de pallier aux oublis de pillule. Pour que les jeunes puissent coucher à droite à gauche sans laisser de traces, l'implant sera certainement très efficace. Pour aider les jeunes à comprendre la fausse componction d'un DSK s'accusant de "faute morale", moins.

 

Cette contraception obligatoire est paradoxale car elle souligne l'irresponsabilité des adolescents, dont on approuve dans le même temps le comportement "d'adultes consentants". Au lieu d'en faire des hommes et des femmes responsables, on en fait des jouisseurs qui, esclaves de leurs passions, n'auront qu'indifférence pour le bien commun tant qu'il auront du pain, des jeux, et du sexe.

 

De plus la prétendue libération de la femme, ainsi que le cadeau fait aux hommes par la loi Veil ("tu avortes ou je te quitte"), ne peuvent qu'entraîner une plus grande fragilité de la famille. Le père, la mère, d'un même peuple et d'une même culture, élevant ensemble des enfants au sens premier du terme: les élevant au-dessus de leur petite personne, leur apprenant ce que signifie l'appartenance à une nation, et le don de soi, le sens du sacrifice.

 

On se plaint de la corruption des politiques, qui va de pair avec la corruption des moeurs. Mais les peuples ont les dirigeants qu'ils méritent.

 


Source.

 

 

 

 

N. B. : deux exemples de la destruction de la famille: les affiches Gleeden et Eram.

Partager cet article

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Point de vue
commenter cet article

commentaires

Sylvie 29/09/2011 15:10



Je juge tout aussi mauvais de toucher à la fonction hormonale chez les hommes que chez les femmes... Transformer nos maris en castrats et leur faire courir des risques supplémentaires de cancer,
non merci. Les femmes ont seulement été trop bêtes, et le sont toujours autant puisque 60% d'entre elles sont sous traitement hormonal. Elles n'ont que ce qu'elles méritent. Vive leur liberté...
d'être des rats de laboratoire. Et la mienne, celle de dire non à ces saloperies.



jeannette 28/09/2011 11:30



Que font les féministes? Voilà qu'on veut bousiller l'équilibre hormonal des filles dès le plus jeune âge, tout ça pour qu'elles puissent servir de p.... gratuites pour les garçons. Tu parles
d'une victoire de la cause, tu parles d'une libération!


 


Pourquoi Nisand ne proposerait-il pas une vasectomie obligatoire, ou un implant contraceptif pour les hommes? C'est drôle qu'on bloque l'ovulation, ou qu'on neutralise l'endomètre, alors qu'on
serait incapable de rendre le sperme inoffensif. Quid aussi de la castration chimique? Elle permettrait sûrement de calmer les ardeurs des deux camps et de faire en sorte que les enfants "passent
leur bac d'abord".



Sylvie 28/09/2011 10:50



Quelle grande idée (vive Israël) ! On pourrait aller plus loin en créant une puce électronique dotée d'une fonction hormale ! Comme ça, nous serions tous libérés de nous-mêmes (de nos envies, de
nos humeurs, de nos initiatives, de nos responsabilités), mais totalement esclaves de ceux qui nous imposent cette "libération" pour mieux nous soumettre à eux.


Dans le fond, si la castration chimique emballe les moutons, laissons-les se faire castrer. C'est l'élimination naturelle des faibles.