Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 16:56

droit aux lettres



 

 De Franck LIGIER :


OCCUPATION


La cour d’appel de Paris a confirmé le 16 février la condamnation de Jean-Marie Le Pen à trois mois de prison avec sursis et 10000 euros d’amende pour ses propos sur l’Occupation du chef de contestation de crime contre l’humanité.

En janvier 2005, il avait déclaré qu’«en France du moins, l’Occupation allemande n’a pas été particulièrement inhumaine, même s’il y eut des bavures, inévitables dans un pays de 550000 kilomètres carrés». 

Ce verdict me conduit tout de même à faire observer que j’ignorais que l’occupation d’un pays par une armée étrangère était désormais considérée par nos magistrats comme un crime de guerre, pire comme un crime contre l’humanité. En tous cas il s’agit d’une vision de l’histoire , qui non seulement est surprenante mais aussi inédite. Affirmer également que les magistrats ne participent pas à l’écriture de l’histoire , c’est aussi être de mauvaise foi.

 

http://www.daily-bourse.fr/images/analyses/2009/01/15/Apocalypse-now_01.jpg

 

En effet ces magistrats n’ont jamais condamné pour crime contre l’humanité: les Américains pour leur occupation du Vietnam et récemment de l’Irak,  Israël pour l’occupation des territoires de Jérusalem Est.

Bizarre, vous avez dit bizarre. Dis-moi qui tu es, je te dirai comment je te juge.

________________________

 

 De Manuel GOMEZ :


ON NOUS PREND VRAIMENT POUR DES IMBÉCILES


http://www.lemondedesreligions.fr/images/2012/02/21/2295_viande-halal_440x260.JPG

 

Il suffit d’écouter attentivement les “infos” pour comprendre à quel point les citoyens français sont désinformés, manipulés, trompés, par ceux qui ont mission justement de les tenir informés. L’abattage des animaux selon le rite religieux musulman est un sujet qui date depuis des années (grâce à Brigitte Bardot) et soudainement, parce que Marine Le Pen en a parlé, il est à «la Une» de toutes les infos et l’on se permet de dire tout et n’importe quoi.

Reprenons dans l’ordre de réception de nos “infos”: au journal de 13 heures, Mme Florence Bergeaud-Blackler, une sociologue qui a enquêté auprès des abattoirs de l’Ile de France (puisqu’il est question de l’Ile de France et non pas de la France) admet que les animaux sont abattus vivants pour des raisons économiques: «il est difficile de nettoyer les locaux après chaque série d’abattage et de recommencer plusieurs fois dans la journée». On peut le comprendre mais il suffirait pour éviter cet inconvénient de procéder à l’abattage “halal” en fin de journée en une seule fois. 

Pour M. Yves Berger, président des bouchers, aucune réglementation n’est prévue qui permette de suivre à la trace le parcours de la viande, ce qui explique que les bouchers se trouvent devant l’obligation de “mentir” aux clients. Sans doute n’était-il pas encore au courant que le ministre de l’agriculture, le soir même à «Mots croisés» annonçait le décret qui va permettre de remédier à ce problème “mineur” et qui sera appliqué dès le 1erjuillet… comme par hasard.

Le matin même, Frédéric Freund, de l’association de défense des animaux d’abattoirs, mettait en garde contre les possibilités d’une contamination lorsque les animaux sont suspendus après avoir été égorgés vivants. Ce problème soulevé par le représentant du FN ne semblait pas préoccuper M. Julien Dray, député socialiste, outre mesure indiquant que c’était encore une manœuvre de Marine Le Pen pour affoler la population.

Au fait, puisque le moment est propice aux référendums, paraît-il, pourquoi ne pas en proposer un chaque trimestre aux Français sur des sujets aussi importants? Il en existe des dizaines. Ainsi le nombre des députés pourrait être réduit de moitié puisque les citoyens dicteront directement les lois que, pour une fois, ils voteront!

________________________

 

 De Bruno CAEN : 

 

CARTON ROUGE POUR MARINE LE PEN

 

http://2.bp.blogspot.com/-Ow_dyjjd86s/TnTlIR_DSwI/AAAAAAAAWt8/fkxiDKJLHEs/s1600/carton-rouge175.jpg

 

Dans son discours à Lille ce week-end, Marine LePen a déclaré «Il n’y a, mes chers compatriotes, pas de différences entre un Français immigré et un Français de souche.»

 

Cette phrase de la présidente du Front National est triplement scandaleuse. 

 

Le premier scandale est qu’en mettant à égalité les Français dits «de souche» et les Français d’origine étrangère, elle nie que la construction de la France fut une longue et parfois douloureuse Histoire pour laquelle les Français— dont on qualifie aujourd’hui les descendants de «de souche»— ont donné leur génie et leur sang. Ainsi, la vérité veut qu’objectivement, il y aura toujours au moins cette différence fondamentale entre les Français de longue souche et les autres. 

Le second scandale est qu’en mettant dans le même sac “immigré” les Français d’origine extra-européenne et les Français d’origine européenne, Marine Le Pen nie que la France c’est avant tout une terre de chrétiens, de blancs, qui ont en commun une même culture et les mêmes valeurs de civilisation. 

Le troisième scandale est que depuis plusieurs décennies, devenir Français n’est qu’une formalité administrative, nombre d’enfants d’étrangers recevant même la nationalité française sans l’avoir demandée, et ces Français de papier sont bien souvent hostiles à la France et à ses valeurs ancestrales. Les mettre ainsi sur le même plan que les “autres” Français est non seulement une erreur intellectuelle mais une stupidité sas nom. 

La sortie politiquement correcte de Marine le Pen est finalement révélatrice de tout ce que la “dédiabolisation” peut engendrer comme reniements et comme destruction des principes les plus élémentaires sur lesquels a toujours reposé et reposera toujours la droite nationale, aujourd’hui définitivement représentée par le seul Parti de la France de Carl Lang. 

________________________

 

 De Christophe GEORGY :

 

MARINE LE PEN POUR LE “DROIT” À L’AVORTEMENT

 

Dans l’émission de Laurent Ruquier, On n’est pas couché, le samedi 18 février, Marine Le Pen a très clairement déclaré ne pas vouloir remettre en cause « le droit à l’avortement ». Or l’avortement, en dehors du problème moral qu’il pose, puisque c’est l’assassinat d’un être humain en devenir, participe avec l’immigration à tuer l’entité physique de la France. Tout cela avec le remboursement de la Sécurité sociale. C’est l’épuration ethnique en France financée par les Français.

Sans Français il n’y a plus de France! Marine Le Pen est une récidiviste sur le sujet car depuis 2002 elle s’est toujours dit favorable à la loi Veil et n’envisage ni de supprimer ni même d’aménager la législation actuelle sur ce sujet. Comment un catholique digne de ce nom peut-il envisager d’apporter son suffrage à cette personne?

 

________________________


 

 

N. B. : Ce n'est qu'un extrait du courrier, qui publie aussi une lettre en faveur de Marine Le Pen.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans A lire dans RIVAROL
commenter cet article

commentaires

Paul 23/02/2012 20:03



À Bruno Caen…


Le péché de Marine Le Pen serait-il de se détourner du gaullisme ? Pour Bruno Caen, je citerai volontiers Alexandre Gerbi et son blog "Fusionnisme" qui note dans son dernier papier :


De Gaulle et les hommes politiques métropolitains qui organisèrent la prétendue "décolonisation" avaient forcément lu Mein Kampf.  
« Tout Français doit lire ce livre » avertissait le maréchal Lyautey…





De Gaulle ? …un premier axe fondamental, sa référence à l’hitlérisme… Dans le livre de Hitler, publié en 1925-1926, on lit [page 621] :




« (…) la France est, et reste, l’ennemi que nous avons le plus à craindre. Ce peuple, qui tombe de plus en plus au niveau des nègres, met sourdement en danger (…) l’existence de
la race blanche en Europe. Car la contamination provoquée par l’afflux de sang nègre sur le Rhin, au cœur de l’Europe, répond aussi bien à la soif de vengeance sadique et perverse de cet
ennemi héréditaire de notre peuple qu’au froid calcul du Juif, qui y voit le moyen de commencer le métissage du continent européen en son centre et, en infectant la race blanche avec le sang
d’une basse humanité, de poser les fondations de sa propre domination. Le rôle que la France, aiguillonnée par sa soif de vengeance et systématiquement guidée par les Juifs, joue aujourd’hui
en Europe, est un péché contre l’existence de l’humanité blanche (…) [l’]envahissement [de la France] par les nègres fait des progrès si rapides que l’on peut vraiment parler de la naissance
d’un État africain sur le sol de l’Europe. »