Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 23:27

http://www.nationspresse.info/wp-content/uploads/2009/05/stephane-durbec.jpg

 

Lu dans Nouvelles de France :

 

Ce mercredi matin, on sent de l’amertume dans la voix de Stéphane Durbec. La veille au soir sur Facebook, le conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur a rendu publique sa démission « du groupe Front National depuis le 19 mars 2012 ». Il explique aussi n’avoir pas apporté son parrainage à Marine le Pen« n’étant plus adhérent du FN depuis le mois de février 2011 ». Stéphane Durbec est désormais « élu non inscrit, non apparenté ». Voilà qui explique peut-être une « cover » postée le 20 mars représentant un panneau qui dit : « Place aux nouveaux nègres ».

 

Le même jour, Stéphane Durbec postait un portrait du célèbre tirailleur sénégalais de Banania et commentait : « Ces 25 dernières années m’ont contraint à une vie austère, comparable à celle des Moines Soldats… » Il assurait dans la foulée : « Non, rien de rien, je ne regrette rien ! » et postait une image de panneau disant « Place à la tâche », commentant : « Après vingt-cinq ans de militantisme loyal et désintéressé, j’ai été surpris des propos… » tenus par un (célèbre) interlocuteur, à deux reprises par téléphone. Contacté par Nouvelles de France, Stéphane Durbec n’hésite pas à comparer la façon dont il a été traité à la manière avec laquelle le départ de Jean-Marie Le Chevallier, ancien maire de Toulon, fut considéré par le Front national…

Amoureux comme jamais de « la plus grande France », résolument hostile à l’« islamophobie » de Marine Le Pen, l’élu explique sa démission par un « souci d’honnêteté ». Lui « n’a rien à voir avec la clique marseillaise du Front national » et souhaite axer son discours sur la défense des « valeurs ». Stéphane Durbec devrait nous en dire davantage dans les prochains jours…

Partager cet article

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article

commentaires