Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 13:16

http://www.lexpress.fr/medias/2180/1116442_des-fleurs-et-un-message-deposes-le-30-septembre-2012-dans-le-parc-d-echirolles-pres-de-grenoble-ou-deux-jeunes-ont-ete-lynches.jpg

 

Lu dans L'Express (si quelqu'un comprend quelque chose, qu'il nous fasse signe!):

 

"J'ai gâché ma vie, celle de mes enfants et des jeunes qui sont morts. J'ai tout perdu", confie au Parisien, Fathia, 46 ans, la mère d'un des huit jeunes mis en examen après la rixe mortelle d'Echirolles. Son fils, Mohamed, 20 ans, militaire du 93e régiment d'artillerie de montagne à Varces, est soupçonné d'avoir monté l'expédition punitive contre Kevin et Sofiane.  

A l'origine de ce déchaînement de violence, un mauvais regard lancé par le petit frère de Kevin, Wilfried, à Sid Ahmed, 19 ans, l'autre fils de Fathia. "Depuis mon balcon, j'ai vu mon fils se faire tabasser, raconte cette femme de ménage. J'ai appelé Mohamed, qui était rentré de l'armée pour le week-end. Il se trouvait dans un centre commercial et a dit qu'il arrivait tout de suite. Entre-temps, Sid Ahmed est revenu à la maison." 

"Mohamed m'a juré qu'il n'avait pas porté de coups de couteau"

Mais le mal est fait. Un peu plus tard dans la soirée, Mohamed part avec des amis à la Villeneuve pour venger son cadet. Une première bagarre éclate vers 19h. La police intervient sans que personne ne soit blessé. Ce n'est que deux heures plus tard que la rixe mortelle aura lieu, dans un parc de la Villeneuve. "Quand Mohamed est rentré après la tuerie, il m'a dit: 'Tu sais maman, là-bas, il y a eu des morts'. Quand j'ai vu les gens qui commençaient à taper un des jeunes à coups de marteau, j'ai eu un voile blanc devant les yeux et j'ai commencé à sortir de l'embrouille", raconte sa mère.  

Je n'y suis pas allé pour tuer, c'est un cauchemar.  

Deux jours plus tard, ses deux fils sont interpellés. Elle le sera également le lendemain. Mais après avoir fait deux jours de garde à vue son cadet et elle sont relâchés. Sid Ahmed n'a en effet pas pu participer à la bagarre car il était à l'hôpital pour une blessure à la lèvre contractée dans la première bagarre. Son aîné assure également qu'il est innocent. "Mohamed m'a juré qu'il n'avait pas porté de coups de couteau." Selon elle, Sofiane, tué de 30 coups de couteau, marteau, pioche et son fils étaient amis.  

En garde à vue, raconte le Parisien, Fathia a pu approcher son fils. "Il est tombé dans mes bras et il a pleuré en me disant: Maman, franchement c'est parti d'un seul coup, je n'y suis pas allé pour tuer, c'est un cauchemar. (...) C'est un garçon sensible, pas violent. J'ai le sentiment de bien avoir élevé mes 5 enfants, de les avoir bien éduqués. Mohamed et son frère s'étaient engagés dans l'armée. Ils avaient donc un casier judiciaire vierge. Ce n'était pas des délinquants." 

   
Et le site de l'Express croit bon de préciser:
Avertissement de modération: compte tenu du caractère sensible de ce thème, nous serons particulièrement sensibles à la bonne tenue des débats. Merci donc de ne pas tenir de propos racistes ou discriminatoires. 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

gargamel 06/10/2012 18:17


Il s'agit d'une banale histoire entre les momos et bambabba , donc une banale querelle qui ne nous concerne pas,nous Gaulois. Tant que ces gens là s'éliminent entre eux que ce soit à la Kalash ou
au couteau ......................................................

Aryana 06/10/2012 15:31


Quelle hypocrisie et quelle manipulation !


Pleurnichez , gogos, y'a rien d'anormal avec un zigoto qui tue quelqu'un pour un regard qui lui deplait !


Et en plus faudrait plaire celle qui fait son cinéma qu'elle serait à plaindre , et surtout pas remettre en cause la facon dont elle a éduqué son gosse au point qu'ils bave de haine meurtrière
dans la rue sur un simple regard mal compris !


Elle connait bien le repertoire gochiste et tout y passe : ce n'est pas la victime tuée qu'elle regrette mais sa complaisance envers son rejeton qui l'aveugle .


Ce n'est pas avec les parents de la victime qu'elle compatit , elle n'a de lamentation que pour elle-meme  sur le  meurtre d'autrui qui 'gache" sa vie à elle !


Bref , abreuvée de clichés que les basanés ne sont forcement jamais coupables ni responsable ,leur monstruosité enfle avec l'ampleur de leurs crimes sur lesquels ils ne faut jamais les critiquer
, car bien sur , c'est encore la faute des autres , de la société des blancs tous racistes forcement , avec ce truc là , la Tabira trouvera bien un moyen  de blamer les francais de souche
blanche comme responsables des crimes d'un cinglé tueur !


 


Après tout , le PS laisse en liberté tueurs et assassins , mais uniquement quand les criminels ne sont pas des blancs , évidemment !


Avec ça , le PS continuera à se vautrer , comme d'habitude , dans sa haine anti-blancs , mais il suffit de nier l'évidence pour exonérer le PS de toute connivence , complaisnce , complicité avec
les crimes et criminels  contre les blancs de souche européenne et/ou chrétienne !


 

dissident 06/10/2012 14:31


ce torche c.. sur papier glace prend souvent ses lecteurs pour des imbeciles, ce qu ils sont d ailleurs le plus souvent des bobos pretentieux inaptes a saisir meme le reel, sinon ils ne le
liraient plus depuis longtemps, faire croire qu il s agit d une querelle entre braves garcons ayant degenere" on ne sait pourquoi, il faut quand meme le faire!

Sylvie 05/10/2012 17:06


Des racailles qui s'entretuent, pas de quoi fouetter un chat. Quand un petit Français est retrouvé mort dans d'obscures circonstances ou passé à tabac par des allogènes, on n'en fait pas une
affaire d'Etat. Là non plus, il n'y a aucune raison de s'attarder sur ce fait divers plus que sur un autre.


Le seul détail inquiétant, c'est que ces énergumènes sont désormais supposés servir le drapeau bleu blanc rouge sous l'uniforme... On est mal barré !