Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 14:44

http://media.rtl.fr/online/image/2012/0318/7745645937_jean-luc-melenchon-lors-de-son-discours-place-de-la-bastille.jpg

Hier avait lieu le grand rassemblement rouge à la Bastille. Selon les media, Méluchon a réuni 120000 personnes pour un discours d'une demie-heure dans lequel il a clairement annoncé sa volonté de détruire la nation et sa cellule de base, la famille. Lu dans Le Point :

 

L'avenir de la nouvelle révolution citoyenne est tracé. Les urnes, d'abord, en avril et mai prochains, puis la fondation d'une assemblée constituante "strictement paritaire", car il est nécessaire de clore "la France de l'Ancien Régime". Cette assemblée aura la charge d'installer l'égalité, "par quoi tout commence". Le discours égrène des "droits nouveaux" qui donneront corps à l'égalité et à la liberté : droits des travailleurs, par exemple "droit de préemption sur la propriété du capital", "propriété collective humaine des biens de base comme l'eau et l'énergie", droits fondamentaux de la personne - avortement, soutien de la décision de chacun en fin de vie -, abrogation de la loi Hadopi ("la liberté de la Toile est inaliénable"), interdiction que le vivant soit breveté, garantie d'une liberté de la justice "sous la protection du Parlement", un "droit du sol intégral", "extinction de la dette écologique", instauration d'une "règle verte", extension de la laïcité à toutes les terres françaises... Les procédures ne sont pas précisées, mais les objectifs brillent comme des phares.

[...]

Le discours de Jean-Luc Mélenchon était délibérément idéologique. Aucune réponse, aucune pique lancée aux autres candidats à l'élection présidentielle à venir. Le présent dont il était question était, en creux, celui des discriminations raciales, sociales, sexuelles dans la société française actuelle, dont le discours parle quand il appelle par exemple à la fraternité des peuples arabe, berbère et français, et celui des peuples opprimés par "l'abjecte troïka", peuples européens dans l'attente d'une "libération de leur servitude", auxquels le candidat dit, "à trois jours du printemps", que "la nuit se replie".


Partager cet article

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Paul 19/03/2012 18:56


Mélenchon est tout simplement dans la ligne de la campagne présidentielle actuelle, celle des Sarko, Marine, Hollande : spectacle et surenchères… Dans ce domaine est il tout simplement le plus
doué… Malheureusement l’audimat et son corollaire l’attente des téléspectateurs font que les médias privilégient ceux-là… Des téléspectateurs qui sont aussi des votants… Allez donc leur demander
de réfléchir… Du spectacle ils en veulent… Des émotions et sensations aussi… Y compris celle du  le goût amer de la défaite… Après viendront Rolland Garros…  l’Euro du foot… puis les
JO…

En attendant, sûr qu’ils auront voté propre, avec leur cœur, pour leur vedette préférée parfois adulée… Sans calcul… L’élection présidentielle, c’est pas comme à  l’Eurovision…

PhB 19/03/2012 15:13


Ce type est un fou furieux.


A enfermer ou mieux, à éliminer

Rivarol blog 19/03/2012 15:36



J'imagine que vous voulez dire éliminer politiquement.