Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 18:15

droit aux lettres

    

Dans le numéro du 19/10/2012

 

 De Thibaut de CHASSEY, directeur du Renouveau français :

 

CANNABIS : LA GAUCHE VEUT NOUS ENFUMER

 

Le ministre de l’Education dite “nationale”, le franc-maçon fanatique Vincent Peillon, entend « lancer le débat » concernant la légalisation du cannabis.

Bien que Matignon ait par la suite démenti qu’il y aurait dépénalisation, il est patent que nous avons là un nouveau « ballon d’essai » lancé par la Gauche.

Lorsque celle-ci entonne ce genre de refrain, on sait ce que cela signifie : dans quelques mois ou quelques années, les projets qu’actuellement elle n’ose énoncer clairement seront proposés, puis inscrits dans la loi. Et ensuite, en revanche, il ne sera bien sûr plus question d’évoquer un quelconque débat : on le voit aujourd’hui avec des questions comme celles de l’avortement volontaire, de la peine de mort, etc.

L’idée de la libéralisation du cannabis appelle une réaction ferme et radicale des patriotes, car le sujet n’est pas si anodin qu’on pourrait parfois le croire.

 

Le fait est que le cannabis est et restera une drogue nocive : addictive, endommageant le cerveau, développant les troubles mentaux, marchepied vers l’usage de drogues encore plus dangereuses.

Un État soucieux du bien commun, à l’inverse de notre République donc, ne saurait laisser la jeunesse à la merci d’un tel fléau.

 

Mise de côté la question marginale d’une utilisation thérapeutique, envisageable sous contrôle strict de l’État, tous les prétextes avancés par la Gauche restent “fumeux” ; à commencer par l’amour d’une liberté individuelle mal comprise qui ne mène en réalité qu’à l’asservissement.

On peut supposer que l’idée d’assécher les trafics en banlieue n’est qu’une mauvaise excuse pour tenter de récupérer à son profit une économie souterraine : la rente dont pourrait bénéficier la République en taxant le cannabis, comme elle le fait déjà sans vergogne pour la cigarette, doit faire rêver des socialistes toujours en quête d’argent à dilapider.

 

Mais il est prévisible que si l’État tarit cette source de revenus dans les banlieues immigrées, sans traiter le problème de celles-ci à la racine, les trafiquants se rabattront sur d’autres produits, probablement pires, qu’ils tâcheront d’écouler en créant le besoin chez les personnes qu’ils démarcheront.

Il reste vrai que la situation actuelle n’est nullement satisfaisante.

Mais devant le constat d’une très large consommation de cette drogue (la France est championne d’Europe en ce domaine, avec 24% de ses 15-16 ans qui ont fumé du cannabis au cours du dernier mois), il faut prendre le problème à la source en éliminant d’une part le trafic de cannabis par une répression plus efficace des trafiquants, et d’autre part traiter la question des banlieues par la seule solution véritable : rapatrier leurs habitants.

 

Il convient de ne pas s’adapter cyniquement à une situation que l’on a laissée pourrir, comme le font nos gouvernants en espérant des gains faciles sur le dos d’une jeunesse qu’ils souhaitent voir toujours plus avachie, toujours plus abrutie, toujours moins apte à une révolte que pourtant tout légitime.

La triste réalité du monde moderne, que beaucoup de jeunes cherchent à fuir, peut être modifiée, réellement. Pour cela, il faut justement que cette jeunesse se lève, animée d’un idéal enthousiasmant comme celui que nous lui proposons.

 

________________________

 

 De Paul TIRIET :

 

TEMPÊTE AUTOUR DE MGR WILLIAMSON

 

En ce moment les nuages se succèdent autour de Mgr Richard Williamson. Alors qu’on pensait son “affaire” définitivement close, voici qu’un tribunal allemand réclame une amende à l’encontre de l’évêque britannique pour « négation de l’Holocauste ». Le tribunal régional de la ville de Ratisbonne a en effet rendu au début du mois d’octobre une ordonnance contre Mgr Williamson, après qu’une condamnation antérieure eut été annulée l’année dernière pour vice de forme. Le porte-parole du tribunal, Thomas Rauscher, a déclaré que si Richard Williamson accepte le principe de la sanction, il lui sera demandé de payer une amende d’un montant non spécifié. S’il refuse, il y aura à nouveau procès. Cette affaire est donc sans fin !

 

Par ailleurs, dans une interview publiée le 4 octobre dans le National Catholic Register, Mgr Gerhard Ludwig Müller, « préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi » nommée à cette fonction par Benoît XVI le 2 juillet, répondait ceci à la question : « Est-il possible qu’il y ait réconciliation avec la Fraternité [Saint Pie X] et l’évêque Richard Williamson? » : « Le problème de Williamson n’a rien à voir avec le processus de réconciliation. Il est tout bonnement inacceptable qu’un chrétien, et qui plus est un évêque — il n’est évidemment pas un évêque catholique, puisqu’un évêque n’est catholique que s’il est en communion parfaite avec le Pape, successeur de Pierre, ce qui n’est pas le cas de Williamson — nie tout ce que les nazis ont fait contre les juifs, leur extermination. Comment peut-on être à ce point sans cœur sur un pareil sujet ? C’est absolument inacceptable, mais c’est un problème à part. »

 

Enfin, l’exclusion officielle et définitive de Mgr Williamson par Mgr Fellay se précise. Dans une lettre datée du 4 octobre et que le prélat britannique a reçue le 8, le supérieur général de la Fraternité Saint-Pie X donne […]

 

  

Partager cet article

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans A lire dans RIVAROL
commenter cet article

commentaires

Louis-julien 18/10/2012 23:17


A ceux qui désirent objectivement approfondir ces informations, je recommande les sites "un évêque s'est levé", "les intransigeants" et "avec l'immaculée". On y apprend que l'oeuvre de divison à
l'encontre de la Fraternité créée courageusement par Mrg Lefebvre est déjà très avancée car son supérieur Mrg Fellay et ses "complices" veulent toujours se rallier à la Rome moderniste, ils
veulent apporter à cette "Eglise faussée" le plus gros du trésor de la FSSPX, leur stratégie est de faire taire les fidèles en les menaçant, en leur déconseillant d'aller s'informer sur internet
et de faire pression sur les autres évêques et les prêtres "réfractaires" qui ne veulent pas se compromettre et trahir.En excluant Mrg Williamson, ils exclueront donc d'un même coup ceux qui les
gênent, ceux qui sont toujours sur la même longueur d'onde que Mrg Lefebvre ! Il peut en résulter un "shisme dans le shisme" et, sans moyens pratiques ni financiers, les vrais "Lefebvristes"
seront réduits à quelques chapelles, les fidèles troublés et désorientés, St Nicolas du Chardonnet à nouveau vidé d'une partie des fidèles (qui contribuent au denier du culte et à tous les
évennements qui s'y déroulent), comme lors de l'exclusion des abbés Laguérie, Héry, De Tanouarn, Aulagnier, anciens piliers devenus ralliés dans l'"Institut du Bon Pasteur" qui, plus ou moins, se
repentent (mais trop tard) de leur trahison.Ainsi, peu à peu, avec Le Barroux, la Fraternité St Pierre et tous les faux Tradis qui acceptent le "biritualisme" et vénèrent le pape
libéral-moderniste actuel, tout s'effiloche, les prophéties s'accomplissent, la Catholicité se meurt ! Rivaroliens plus ou moins proches de la FSSPX, parlez aux prêtres et aux fidèles, éveillez
les consciences, ils ne sont pas sur internet, ils ne lisent pas Rivarol ni Les Ecrits de Paris, demandez des entretiens, éclairez les consciences, limitez les dégâts !


 

gargamel 17/10/2012 20:12


"CANNABIS : LA GAUCHE VEUT NOUS ENFUMER " dites vous monsieur Thibaud de Chassey.


Il y a tout de même lieu d'ajouter quelques commentaires qui valent ce qu'il valent , mais après tout...Vous accusez la gauche , mais la fausse droite meure d'envie justement que la gauche prenne
une telle décision.Ne soyons pas stupides , les gars de l'UMP du Centre en passant de Raffarin à Borloo avec un zst de Bayrou ne voient certainement pas d'un mauvais oeil que la gauche mouille sa
chemise à leur place , car ces gens de la "droite" ne reviendront JAMAIS sur une décision adoptée au préalable en Loge , puis votée encsuite au "Parlement".


Ensuite revenons sur le terme enfumer.Il ne s'agit pas d'enfumer notre jeunesse déjà ravalée au rang de débile , déculturée , gavée à la haine de la France, du Blanc , de l'héritage transmis par
les ainés non , je ne pense pas. la maçonnerie et la "minorité" ont un plan plus funeste et criminel encore : exterminer cette jeunesse franchouillarde , trop pâle , ils ne rêvent que de la
génocider cette jeunesse à visage pâle.Et quoi de mieux qu'avec la distribution gratuite de poisons tels le H , la coke , l'Héro.Déjà certains "progresistes" ont devancé l'appel des Peillon et
autres zécolos de salon, avec la Bachelot pour soutien.Car la Bachelot n'est pas en reste et envisageait lorsqu'ele était sinistre elle aussi d'ouvrir des salles de shoot....A Toulouse une salle
de shoot aurait déjà été ouverte et fonctionnerait (Yahoo Reuters du 8 sept 2012).


La seule arme contre le poison c'est d'informer cette jeunesse de France en la culpabilisant et en lui rabâchant que lorsqu'elle consomme du"poison" elle engraisse des mafias allogènes ..........