Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 16:17

 

http://vintage-radio.com.au/photos/advertisment-awa-radiolette-1-070607.jpg

 

 

Le “pluralisme” à la sauce France Culture

 

 

Par René Blanc

 

France Culture, sous l’égide de Poivre, dit d’Arvor, ne donne à peu près jamais la parole à la droite nationale. En revanche, en l’espace d’une dizaine de jours sera très longuement accueillie à deux reprises Claire Checcaglini— sur le temps de parole du Front?— dont le livre Bienvenue au Front, rend compte de son infiltration clandestine dans le FN afin de dénoncer le racisme qui y règne. Une technique plusieurs fois utilisée dans le passé par des petites dindes ayant vocation à faire carrière dans le journalisme de délation. C’est sans doute ce que dans cette officine, qui se gargarise en permanence de sa déontologie libertaire de gauche, on appelle l’ouverture et la tolérance.


On y a aussi le sens du débat, de l’impartialité, de la justice féconde dont les grands événements du monde apportent chaque jour une illustration. Les envoyés spéciaux de France Culture n’ont de souci que la ligne éditoriale de leur direction. Et ne présentent jamais une information équilibrée mais une désinformation lourdement orientée.


A l’occasion des élections russes, des dizaines d’heures de reportages, de débats, d’interviews ont été consacrées, notamment par la correspondante à Moscou Iliana Moryoussef, à tabasser Poutine. Pas une seule de ces émissions qui se succédèrent pendant 24 heures ne lui faisant le moindre compliment, rien de positif à lui reconnaître. A l’inverse de ce que fait depuis New York l’Obamaniaque Fabienne Sintès pour le locataire de la Maison-Blanche.


A ceux qui en ont la possibilité on conseillera de se reporter sur le site Internet de France-Culture et de consulter les dizaines de références et de liens concernant ces élections russes. Tous, bien avant qu’elles aient lieu, dénonçaient violemment Poutine, son administration, les truquages dans les urnes, saluant la «révolution russe» en marche. En un compactage intellectuel qui laisse planer bien des doutes sur le QI moyen des fidèles de cette radio.


Tout au long des «révolutions arabes», jusqu’à la Syrie et la Libye, pas une fois les envoyés spéciaux de Radio France, sorte de délégation des radios nationales Qatari ou Nord Coréenne, ne donnèrent la parole aux représentants des gouvernements ou citèrent les agences de presse nationales. Pas un seul journaliste ne s’est rendu dans Syrte pourtant infiniment plus martyrisée que ne le fut Homs. Se souvient-on encore de cet Omar Ouamane, à l’élocution plus qu’approximative qui, sitôt arrivé au Caire, s’installa Place Tarir, mettant son micro au service des opposants et devenant en somme le porte-parole et la radio de ces derniers?


Mais sans doute tout cela est-il malignité d’esprits revanchards. Voici comment M. Poivre considère son impeccable sens de l’équité : «Je veille scrupuleusement, écrit-il dans un communiqué en réponse aux attaques injustes, à ce que France Culture soit un media pluraliste, ouvert à toutes les sensibilités, dans le respect des règles en vigueur, y compris et surtout en ces temps de campagne électorale». On vous le dit… Entre le Qatar et la Corée du Nord!

Partager cet article

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans A lire dans RIVAROL
commenter cet article

commentaires

Sylvie 08/03/2012 18:41


Une petite info hors-sujet :


http://www.lematin.ch/sante-environnement/sante/pilule-attenuer-racisme/story/12960029


Madame, vous avez pris votre pilule antibébé ? Et vous Monsieur, votre pilule antiraciste ?