Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 21:30

Marine est Là a raison! Il ne faut pas se laisser emporter par ses préjugés. Par exemple, en regardant cette vidéo:

 

 

 

Un natio anti-FuN de base rirait grassement devant les échecs répétés de la fille Le Pen. Mais un vrai journaliste, objectif, détaché de ses passions, pourrait appréhender la réalité dans toute sa complexité.

 

Car ce n'est pas l'échec qu'il faut souligner ici, mais la ténacité et l'audace d'une nouvelle Jeanne, qui nous éblouit par sa vitesse dans la course-poursuite avec les journalistes, sa patience pendant trois quarts d'heure dans le bureau d'un membre du Congrès qui ne veut pas la voir, et sa capacité à s'adapter aux évènements, témoin ses changements de programme forcés...

 

Que dire, sinon encourager de si touchants efforts? Allez ma grande, bien essayé!

 

En anglais, nice try! Comme Jeanne d'Arc, MLP apparemment ne maîtrise pas l'anglais. Alors une seule solution; ici!

 

De plus, un journaliste objectif chercherait à connaître la version des marinistes. Les Echos le fait pour nous... et c'est édifiant:

 

Le voyage avait été préparé de longue date, notamment par son conseiller dédié aux questions internationales Ludovic de Danne. « La presse doit avoir un minimum de respect, ça ne sert à rien de nous pourchasser dans les couloirs du Congrès, alors qu'un point presse était prévu après », déplore-t-il aux « Echos », tout en admettant les couacs qui ont émaillé le déplacement : « Marine Le Pen est, il est vrai, entré dans une autre dimension avec la présidentielle, cela nécessitera des changements de méthode ».


« C'est très bien de chercher à faire monter des talents, mais il faut aussi ne pas oublier la compétence, l'expérience de ceux qui sont déjà dans la maison », regrette l'eurodéputé Bruno Gollnisch, « non associé à la préparation du voyage », malgré ses « connaissances aux Etats-Unis ». A Nanterre, au siège du FN, l'épopée américaine de Marine Le Pen inquiète même quelques « marinistes » : « Il ne faut pas que ce genre de loupés ne se renouvelle trop souvent », admet un proche qui regrette que ce déplacement ait été « mal ficelé ». Comme une impression d'amateurisme tragi-comique dans l'entourage de celle qui s'évertue à devenir, elle aussi, une candidate « normale ».


 

Merci, cher Marine est Là, de m'avoir poussé à plus d'objectivité!

Partager cet article

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

anonymus 08/11/2011 01:11



Cette fois, vu la conjoncture et  les tocards malfaisants en lice à l'élection présidentielle, il eistait une chance sérieuse pour qu'un candidat de la vraie  droite fasse un excellent
score .


Et on nous colle Marine le Pen, la ridicule Marine le Pen.


A croire que c'est fait pour.



Rivarol blog 05/11/2011 15:58



COMMENTAIRE DE SOLANGE MODERE


 





Marion La Peine apparaît pour ce qu'elle vaut : ELLE EST NULLE !!!


 


Et les abrutis marinolâtres qui se pâment : "oh, elle est belle", "ah, elle va gagner dès le 1er tour", "hi, elle a rencontré trois ambassadeurs d'obscurs pays du tiers monde, elle a
conquis la planète", "hurra, elle a rencontré l'ambassadeur d'Israel (c'est tellement important pour cette (MODERE))"... etc. BURLESQUE ET PITOYABLE.


 


JMLP en 1987 était accueilli par le président Raegan dans le bureau oval. En 2011 Marion La Peine a tout juste au trottoir d'en face du FMI... PATHETIQUE.


 


BRUNO GOLLNISCH DOIT REPRENDRE LA PRESIDENCE DU FRONT NATIONAL POPULAIRE ET SOCIAL !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!






Sylvie 05/11/2011 12:44



En fait, c'est toujours comme ça avec MLP : de l'amateurisme. Et quelle erreur politique que de faire du forcing pour rencontrer celui qui s'est décommandé bien avant que MLP ne s'envole pour les
Etats-Unis !


La grande classe... Heureusement pour elle que le ridicule ne tue pas.


 


Ron Paul avait annulé sa rencontre bien longtemps avant que MLP ne s'envole pour les Etats-Unis. Plutôt que de faire du forcing, elle aurait dû faire