Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2012 1 06 /02 /février /2012 09:49

 

http://www.lefigaro.fr/medias/2012/02/05/e6e219a0-4fef-11e1-9a9e-84fb896e54ff-493x328.jpg

INTERVIEW - Le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, a provoqué la polémique en affirmant samedi devant des étudiants proches de l'UNI que «toutes les civilisations ne se valent pas». Ces propos lui ont valu de vives critiques à gauche, alors que plusieurs dirigeants de la majorité l'ont défendu.

 

LE FIGARO. - Vous attendiez-vous à ce que vos propos soulèvent une telle polémique?

Claude GUÉANT. - Non, pas du tout. Mon propos était général. C'était un discours sur les valeurs républicaines et sur la France. J'ai tenu des propos de bon sens, des propos d'évidence pour rappeler que toutes les civilisations ne se valent pas au regard des valeurs humanistes qui sont les nôtres. Qui peut contester qu'il y a une différence de valeurs entre une civilisation qui favorise la démocratie, qui protège les libertés individuelles et collectives, qui promeut les droits des femmes, et une civilisation qui accepte la tyrannie, qui n'accorde aucune importance aux libertés et qui ne respecte pas l'égalité entre les hommes et les femmes? Je pense qu'il faut défendre clairement ce premier modèle de civilisation.

Vous avez utilisé le terme très sensible de «civilisation». Était-ce volontaire?

Je l'assume. La civilisation a une définition dans la langue française. C'est un ensemble de caractéristiques qui forment un groupe humain: l'histoire, la culture, un héritage intellectuel et moral. Et c'est bien cela dont je veux parler. En l'espèce, je remarque qu'il y a une vision différente entre les familles politiques. Et il est bon que les Français le sachent.

Qu'appelez-vous «l'idéologie relativiste de gauche»?

L'idéologie relativiste qui promeut le nivellement des valeurs est professée de façon très assumée par le Parti socialiste et plus largement par la gauche. On l'a bien noté dans la réaction de M. Harlem Désir. Les socialistes se prévalent du multiculturalisme, qui donne une priorité au droit à la différence. Donc, pour eux, tout se vaut. En matière de politique d'intégration, le PS admet les communautarismes, c'est-à-dire la juxtaposition dans notre pays de groupes organisés autour de leurs propres cultures, traditions et religions. Nous, nous ne l'admettons pas, parce que pour nous les valeurs républicaines prévalent pour tous. Cela entraîne du reste pour le PS des difficultés réelles à tirer les conséquences pratiques de son attachement, dont je ne doute pas, aux principes républicains.

Sur quels exemples vous fondez-vous?

Il y a un an, l'UMP proposait à l'Assemblée nationale un texte pour interdire le port du voile intégral, conformément aux valeurs républicaines. Le PS ne l'a pas voté. De même, en ce qui concerne les prières de rue, un important responsable du PS, M. Daniel Vaillant, a dit qu'elles ne gênaient personne. J'observe au contraire qu'elles gênent beaucoup de monde, et qu'elles sont une entorse visible au principe de laïcité. Nous avons fait en sorte de mettre fin aux prières de rue en France.

Le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, a exprimé publiquement 
ses inquiétudes au sujet de la non-candidature de Marine Le Pen, 
si elle n'obtenait pas ses 500 signatures. Quel est votre point de vue?

Cela fait plusieurs semaines que j'affirme qu'il serait anormal qu'un candidat qui représente un courant d'opinion significatif ne soit pas présent à l'élection présidentielle. Cela étant, il y a une loi organique qui s'applique. Le Conseil constitutionnel a été saisi. Il doit rendre sa décision prochainement. Il s'exprimera sur le caractère public ou anonyme de cette présentation. Et s'il le faut, nous en tirerons les conséquences juridiques. Mais il y a 43.000 personnes en France qui peuvent parrainer un candidat. Ce serait bien le diable que le Front national ne puisse pas en obtenir 500! Il faut dire aussi que les élus sont peut-être choqués par les propositions de Mme Le Pen…

Partager cet article

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article

commentaires