Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 14:42

 

http://www.lepoint.fr/images/2012/04/06/lepen-jpg-547612-jpg_375642.JPG

 

Il le fait savoir dans une interview au Point :

 

Il peut y avoir des choses que je considère comme utiles à la campagne et que d'autres jugent dangereuses ou superflues ! Ce qui est sûr, c'est que l'on sait qu'il y a un espace historique tabou, alors on ne s'y approche pas ! 

Citer Brasillach, était-ce utile à la campagne de Marine Le Pen ?

Je n'ai pas fait de discours sur Brasillach, j'ai cité un poème ! Croyez-vous que j'aurais dû m'autocensurer ? Aurais-je dû m'interdire de citer le nom d'un écrivain français au prétexte qu'il a été fusillé à la Libération ? 

[...]

Depuis quelques semaines, Marine Le Pen est revenue aux fondamentaux du FN que sont l'immigration et la sécurité. Vous êtes satisfait ?

Non, elle n'en parle pas davantage, elle n'en parle pas beaucoup. À mon avis, c'est un sujet essentiel. Ce n'est peut-être pas ce qui est ressenti par l'opinion, mais ce n'est pas toujours le malade qui est le meilleur juge de sa maladie : c'est le médecin ! Moi, j'aurais souhaité que Marine Le Pen fasse une communication solennelle sur le sujet, qu'elle lance un avertissement solennel à la nation française du risque mortel qu'elle court aujourd'hui. 

Nous vivons le début du commencement d'un phénomène : celui de l'immigration massive. Si on ne s'oppose pas à ce torrent migratoire, il nous submergera : pas dans des décennies, mais dans les années qui viennent. L'immigration massive - une politique suivie pendant 35 ans qui a fait entrer plus de 12 millions d'étrangers en France - a des conséquences sur la sécurité, le chômage, les équilibres financiers, la dégradation de l'école... 

Sur la question de la sortie de l'euro, Marine Le Pen a finalement fait un pas de côté en proposant de consulter les Français par un référendum... N'a-t-elle pas été trop loin sur ce sujet ?

La question de sortie de l'euro a été mal comprise par l'opinion. Sur ce sujet, Marine Le Pen a peut-être négligé l'aspect purement électoral. Les grandes mutations doivent être préparées psychologiquement et politiquement. Moi, personnellement, j'aurais dit : l'euro va s'écrouler, donc, on va se préparer à la catastrophe. Mais j'ai ma propre ligne de pensée, ma sensibilité et Marine Le Pen a la sienne. C'est bien normal. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article

commentaires