Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 09:39

http://www.lepoint.fr/images/2012/11/19/manifestation-civitas-violences-816043-jpg_540211.JPG 

 

Désinformation massive des féministes et des homos! Lu dans Le Point:

 

Le gouvernement n'aura "aucune tolérance" à l'égard des violences de l'extrême droite, a prévenu dimanche sa porte-parole, Najat Vallaud-Belkacem, après l'agression de journalistes et de militantes féministes à la manifestation organisée par Civitas contre le mariage d'homosexuels. Plusieurs personnalités ont réclamé l'interdiction de l'Institut Civitas, d'autres celle du GUD, groupuscule d'extrême droite. "Il n'y a aucune place pour les agressions d'extrême droite dans notre pays", a réagi la porte-parole. "Le gouvernement n'aura aucune tolérance à l'égard de ces violences et de tous les dérapages qui y sont associés. La liberté d'informer n'est pas un principe avec lequel on peut transiger", a-t-elle ajouté en se déclarant "profondément choquée" par cette agression.

"Dès demain, je demande au ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, la dissolution de l'Institut Civitas", a annoncé la députée PS de l'Hérault Anne-Yvonne Le Dain. "Avec les excès pathétiques de cette manifestation, avec violences et coups, je souligne que ces gens qui prétendent défendre les valeurs du christianisme ont fait sauter sans honte ni vergogne un principe de base des sociétés humaines, qui est qu'un homme ne frappe pas une femme", a-t-elle poursuivi. "Je précise également que, pour moi, ces gens, cet Institut Civitas, ne représentent en rien les manifestants de samedi contre le mariage pour tous, manifestation digne et démocratique dont les rassemblements étaient orchestrés par les hiérarchies religieuses françaises, dont je ne partage pas les positions, mais que je respecte", a ajouté Anne-Yvonne Le Dain.

 

"Le vrai visage de l'extrême droite" (Jeunes Socialistes)

Eddie Aït, secrétaire national du PRG, a également réclamé la dissolution de Civitas, affirmant que cette agression "l'inquiét[ait] au plus haut point". "Le mouvement Civitas doit être dissous comme la loi l'autorise", a-t-il souligné.

Pour sa part, "horrifié" par l'agression, le Mouvement des jeunes socialistes a appelé "à la dissolution" du GUD à qui il attribue l'agression. "Ceux qui ne connaissaient pas le vrai visage de l'extrême droite française l'ont découvert aujourd'hui avec la honteuse agression dont ont été victimes des militantes féministes du mouvement Femen ainsi que des journalistes, notamment Caroline Fourest", a-t-il poursuivi, dans un communiqué. "Le GUD, groupe union défense, proche du Front national et connu pour ses actions ultra-violentes, n'hésite pas à ajouter la brutalité physique à l'homophobie, l'intolérance et la haine des intégristes de Civitas", a-t-il ajouté. "De tels agissements ne sauraient être tolérés. [...] En conséquence, les Jeunes Socialistes appellent à la dissolution du GUD et à la condamnation des personnes impliquées dans ces violences", selon le MJS. "Je condamne fermement la lâche agression dont a été victime Caroline Fourest en marge de la manifestation Civitas et lui témoigne mon soutien contre la violence obscurantiste et imbécile", avait réagi le premier secrétaire du PS, Harlem Désir.

Le chef de file des députés socialistes, Bruno Le Roux a dit avoir vu dans les manifestations de dimanche "des débordements inadmissibles".

 

On assiste en ce moment à une véritable offensive contre la droite nationale, qui se manifeste par la persécution des jeunes nationalistes, Gabriac et Benedetti, ou par les insultes et violences à l'encontre des catholiques attachés à la Tradition (souvenons-nous des jeunes arrêtés lors des manifestations contre les pièces de théâtre blasphématoires). Lors d'un affrontement, ce sont bien évidemment les nationaux et les catholiques qui seront déclarés comme fautifs. Voyons un peu à quoi ressemblaient les féministes, nécessairement pacifistes, qui organisaient la contre manifestation:

 

http://4.bp.blogspot.com/-0ccqYB_U17g/UKkSnQ6A6rI/AAAAAAAAFTw/1fOabtY_D3A/s1600/femen-3.jpg

 

Dans une vidéo postée sur le site de C. Fourest, on peut voir ce groupe féministe (FEMEN qui s'est fait une spécialité de se balader les seins à l'air dans toute l'Europe, comme si se foutre à poil pouvait faire avancer la "cause des femmes") se mêler résolument aux manifestant et les asperger d'une mousse blanche censée imiter le sperme. Nos amies ont un goût exquis, comme le montrait déjà leur slogan "fuck church". Si Civitas avait affiché des banderoles avec le slogan "fuck gays", vous imaginez les réactions et l'inévitable procès. Mais "fuck church", on a le droit. Fuck church, dans cette manifestation, ça veut dire "fuck you", vous les catholiques, allez vous faire enc... Vulgaire? Non, n'ayons pas peur des mots. Ou allez-vous faire ba*ser, car enc*ler, c'est la spécialité de la partie adverse, non?

Bref, nous avons d'un côté des familles, avec force poussettes et enfants juchés sur les épaules, et de l'autres des chiennes de garde hurlant, la bave aux lèvres, aspergeant la foule, aux trois quart nues. Mais l'on ne condamne que les débordements, plutôt que la police, qui n'a pas fait son travail en empêchant ces hystériques de se joindre à la manifestation. Normal... Idéal, même. Car Femen, Fourest, et toutes les féministes, homo ou non, ont ce qu'elles veulent désormais: une épée de Damoclès au-dessus de la tête de Civitas.

Voici le compte rendu d'Alain Escada, bien différent de celui de l'AFP:

 

Nous avions appelé à manifester en masse contre le projet de loi sur le mariage homosexuel et près de 20.000 personnes se sont retrouvées autour de nous ce dimanche 18 novembre 2012 à Paris, entre le ministère de la Famille et l’Assemblée nationale. Nous souhaitons remercier chaleureusement tous ceux qui sont venus des plus larges horizons pour porter notre message afin de barrer la route à ce dessein gouvernemental. C’est un grand succès et le mouvement va s’amplifier dans les semaines qui viennent.

C’est sans doute ce qui a suscité les vives craintes de Caroline Fourest qui a immédiatement répandu dans la presse sans apporter de preuve qu’elle était venue comme journaliste et qu’elle avait  été « tabassée » à plusieurs reprises. Compte tenu de ses revendications affichées sur le sujet de l’homosexualité, on peut clairement s’interroger sur l’impartialité de cette journaliste en la matière et sur le caractère plus que provocateur de sa présence. Il faut savoir que Caroline Fourest était déjà venue accompagner, la veille, des militants agressifs, hurlant et brandissant des pancartes, prônant le mariage homosexuel, lors de la « Manif pour tous » partie de la place Denfert-Rochereau. Déjà Caroline Fourest avait été refoulée, en présence des forces de sécurité.

Lors de notre marche de ce dimanche, cette dame accompagnait des extrémistes féministes et homosexuelles qui se sont présentées entièrement dénudées devant les enfants (ce que cette journaliste appelle de « l’humour »). Leur contre-manifestation n’était pas déclarée. Elles se sont approchées de notre colonne en hurlant, en présence des forces de sécurité. Il faut noter que toutes ces contre-manifestantes agressives, Caroline Fourest comprise, ont été arrêtées par celles-ci. En revanche, la police n’a interpellé aucun des manifestants qui ont pu continuer dans le calme leur marche jusqu’à l’Assemblée Nationale. Qu’il nous soit permis de remercier les autorités pour leur professionnalisme afin d’assurer la sûreté de tous.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Sylvie 19/11/2012 20:54


Féministes = gouines anti-catho. Sinon pourquoi ces femelles hystériques qui prétendent défendre les femmes s'intéresseraient à la cause des gays ?

gargamel 19/11/2012 18:43


Puisque la Belkacem songe a exiger auprès de l'espagnol Valls , la dissolution de Civitas et des groupes tels le GUD , nous aussi exigeons par la même occasion la dissolution immédiate de Lobby
et groupes d'extrême droite suivants lesquels se sont exprimés par des violences ou tentaives d'homicides ayant entrainé des incapacités et mutilations de personnes , violences commises en bande
organisée et avec armes ( circonstances aggravantes : le Bétar , la Ligue de défense juive et toutes les milices de même obédience. Nous aussi exigeons que ces groupes armés par Joxe et
Fabius  soient immédiatement dissous et que les enquêtes classées promptement sans suite soient immédiatement réouvertes et les poursuites .  Dernier exemple dont aucun journaleux et
surtout pas la Fourest n'ont parlé , l'agression en bande et avec arme commise le 28 juin dernier à Paris Place de la Bastille de madame Olivia ZEMOR présidente de CAPJPO Europe Palestine.Cette
ignoble agression a été commise par un commando armé de la LDJ.La victime a été admise à l'hopital. Le 5 juiullet dernier un journalsute qui dénonçait lui aussi les méthodes du Mossad a lui aussi
été violemment attaqué. par les nervis de la LDJ , dans le quartier Saint Paul. Pas un seul de vos journaleux protégé n'a relaté ces lâches agressions madame BELkacem.Et je ne parle pas des
agresions commises sur des Blancs dans vos cités paradisiques et dont vous protégez les délinquants que vous êtes vous et vos amis allé chercher très loin.Qu'on se la dise madame Belkacem , avant
de faire taire les uns au motif qu'ils expriment des opinions contraires aux votres et au bon sens et par la même refuisent la déchéance et la décadence , et d'appliqiuez votre dictature
communiste , commencez par faire le ménage dans vos rangs et parmi tous vos protégés , avant de donner des leçons de démocrassie et de liberté d'expression.

dissident 19/11/2012 13:57


nous avons affaire a un pouvoir totalitaire, une sorte de dictature molle poisseuse et incompetente mais totalement intolerente a toute forme de contestation authentique de sa politique, d ou
risque de provocations de toute sorte de la part des larbins du pouvoir comme Fourest et ses femmes a poil, d ou menaces recurrentes d interdiction de poursuites contre divers mouvements et
organisations nationalistes depuis l election de Flamby

une-femme 19/11/2012 10:54


Ces bonnes femmes sont répugnantes. Cette manie de montrer ses seins est répugnante. Je suis une femme, et rien que de voir ces images, je me sens agressée. Le problème de nos société, c'est
celui de la femme transformée (volontairement) en objet sexuel. Femen par contre n'y voit pas de mal...