Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 15:25

 

Le CRIF s'est ému d'une émission humoristique de France Inter du 27/02 (écoutez ci-dessous). Il faut vraiment être stupide pour imaginer que sur France Inter, de telles paroles puissent être prononcées  au premier degré.

 

Le Crif scandalisé par une émission de France Inter

 

Richard Prasquier, président de l'institution, a écrit au CSA pour dénoncer des propos supposés antisémites tenus dans l'émission A votre écoute, coûte que coûte

 


Le CRIF s'est-il ému trop vite? Son président, Richard Prasquier, a adressé à Michel Boyon, président du CSA, un courrier de protestation.L'objet de son indignation: la diffusion sur France Inter, en début de semaine, dans l'émission A votre écoute, coûte que coûte d'un sujet en forme de sketch qui, à l'évidence, n'est pas passé au sein de cette organisation représentative de la communauté juive.  

On peut y lire: "J'attire votre attention sur l'émission A votre écoute, coûte que coûte (France Inter), dont le numéro diffusé le lundi 27 février, a représenté un festival de tous les clichés antisémites. 

J'ai cru comprendre qu'il s'agissait en réalité d'une émission humoristique, à prendre au deuxième degré. Ne le sachant pas, et écoutant cette émission, je suis tombé dans le piège et je n'ai certainement pas été le seul. 

Cette émission est extrêmement dangereuse 

Ce qui signifie que dans sa formule actuelle, cette émission est extrêmement dangereuse, et qu'elle risque d'alimenter les préjugés qu'elle envisage peut-être de combattre" 

Ce n'est pas la première fois que cette émission, aujourd'hui bien installée dans la grille de France Inter -au point qu'elle est l'une des plus podcastée de la station- suscite des réactions. Mais c'est en revanche la première fois qu'une institution comme le CRIF réagit avec cette virulence. A aucun moment, semble-t-il, le président du CRIF n'a tenté de savoir quelle était la nature de ce programme.  

Du côté de France Inter, en revanche, l'incompréhension est totale: cette réaction, au premier degré, face à une émission dite de divertissement laisse circonspect une station qui n'a pas pour l'heure officiellement répondu au CRIF, n'étant pas récipiendaire du courrier en question.

 

Source.

Partager cet article

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article

commentaires