Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 23:30

 

bien dénoncée par Yves Darchicourt:

 

 

(Grosse déception des journalistes : pas d'incident à déplorer...)

 

 

Manifestation de Lille: les médias au ras de la tondeuse

 

 

Il est comme un leitmotiv dans la presse régionale ou nationale qui évoque la manifestation du Front Populaire Solidariste à Lille relevant à l'instar du Parisien que "nombre de participants avaient le cheveux ras ou le crâne rasé!" 


Acuité journalistique, profondeur d'analyse, argumentation exemplaire : la longueur du cheveu élevée au rang de symbole de la pensée politique ! On dira plutôt fantasme de plumitif du politiquement correct, pesanteur de scribouillard laborieux resté englué dans les poncifs soixante-huitards qui faisaient du cheveux long, de la crasse et de la barbe broussailleuse des symboles éminents de liberté et de progrès et qui ne voyaient dans la coupe à la brosse ou dans le crâne ras que l'annonce d'une dictature militaro-policière ou la promesse de bourre-pifs par des brutes fascisantes.


Et puis aussi peut-être profonde déception : d'abord le nombre de participants impossible à minimiser d'importance comme à l'habitude ; ensuite la correction, l'ordre et la discipline régnant dans le cortège ; enfin rien à se mettre sous la dent question matériels contondants ou "look" agressif : pas même l'ombre d'une moustache adolfienne ! Restait le cheveux ras ou le crâne rasé... çà c'est du journalisme, du grand !

 

Yves Darchicourt.

 

 

Source: Synthèse nationale.

Partager cet article

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Point de vue
commenter cet article

commentaires

Sylvie 12/10/2011 00:23



Les journalistes manquent de rigueur... S'ils avaient fait correctement leur travail, ils n'auraient pas omis de mentionner la coupe de cheveux des gauchistes. On aurait pu se faire un avis
capillaire.