Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 13:55

http://idata.over-blog.com/0/22/80/86/fev20/gifle_h.jpg

 

Lu dans Le Figaro:

 

Maurice Boisart, 63 ans, maire de Cousolre (Nord), a été relaxé mercredi par la cour d'appel de Douai. En première instance, il avait écopé de 1000 euros d'amende avec sursis et 250 euros de dommages et intérêts pour avoir giflé, le 24 août 2010, un adolescent qui l'avait menacé après avoir été réprimandé.

La cour, présidée par Alain Blanc, estime qu'en s'en prenant vigoureusement au jeune insolent qui avait escaladé une clôture pour récupérer un ballon, l'élu avait apporté «une réponse adaptée à l'atteinte inacceptable portée publiquement à l'autorité de sa fonction». L'adolescent «qui a délibérément et en toute connaissance de cause contesté son autorité l'a outragé en le tutoyant plusieurs fois et en lui enjoignant dans des termes particulièrement odieux de “se casser”. Les termes et la violence des outrages ne font pas de doute.»

Les juges estiment que Maurice Boisart, grossièrement pris à partie et explicitement menacé de mort («Attends-moi si t'es un homme, je vais chercher un couteau et je te tue, fils de p…, je vais n… ta mère», etc.), avait, en quelque sorte, agi en état de légitime défense. À noter que le soufflet municipal n'avait causé aucun dommage corporel au propriétaire de la joue qui en avait été le destinataire.

 

Le Figaro croit bon de commenter ainsi l'information, qui est pourtant, une fois n'est pas coutume, une bonne nouvelle:

 

S'il réjouira les nombreux soutiens du maire, l'arrêt de Douai n'en reste pas moins, d'un point de vue strictement juridique, surprenant. Le délit de «violence par personne dépositaire de l'autorité publique» semble constitué, puisque M. Boisart reconnaît lui-même avoir giflé Pierre D., 16 ans à l'époque.

Si l'épisode de la gifle est sans doute clos, la décision de la cour d'appel, moralement compréhensible, n'en a certainement pas fini de faire réagir les juristes: «Je dis quoi, moi, aux gens qui comparaissent devant moi pour des violences? Que la cour relaxe les gifles?» interroge ainsi un magistrat en poste dans le Nord.

 

Non, M. le magistrat anonyme en poste dans le Nord. Rappelez simplement que les joues des petits cons sont faites pour les gifles, et qu'enfants et jeunes doivent rester à leur place.

  

Partager cet article

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Aryana 13/10/2012 19:06


Rassurez-vous , cher Lansquenet : de moins en moins de francais tolèrent la muselière gochiste !


On n'oubliera pas non plus ces kollabos qui incitent à la haine anti-blancs depuis 30 ans , au quotidien et qui veulent des millions d'envahisseurs étrangers pour gagner des élections truquées ,
vu leur incapacité de faire quoi que ce soit d'utile pour la France et les Francais depuis au moins 30 ans  .

Rivarol blog 12/10/2012 18:35


Commentaire de Lansquenet modéré:


J'ai servi un certain nombre d'années dans la Legion et j'ai ete en contact avec des jeunes (modéré). Ce qui compte 'POUR
EUX, c'est le rapport de force! Le "qui c'est le plus fort" PRIMAIRE! Il fallait DES LE DEPART s'imposer a coups de poings!


La France a negligé cela! Il y a une vingtaine d'années, le forces de l'ordre auraient pu rattraper cela et imposer l'ordre fraçais avec quelques coups de matraque, et puis c'est tout!


A l'heure qui l'est, c'est trop tard! Nous allons devoir faire une guerre longue et difficile pour seulement avoir le droit de vivre sur notre sol, pour seulement avoir le droit de vivre selon
nos us et coutumes! Voila le prix a payer pour la lacheté de certains il y a trente ans, voire quarante ans! Ne les oubliez pas, ces COLLABO'S!!


On me dira que c'est un jeune français blanc qui c'est fait gifler, et alors!!! Lui il est deja passé a l'ennemi, il a deja adopté leurs moeurs (modéré), la lacheté l'a poussé a s'assimiler a la
meute de conquerants! Il fait comme ses potes (modéré)!


(modéré)


Nous, Français de Françe, portons encore des muselieres, mais gare au jour ou nous nous debarrasserons de nos museliéres.....................


 

Aryana 11/10/2012 19:16


C'est curieux cette Ajustice qui n'a jamais ni le temps ni les moyens, parait-il, de punir les violeurs, assassins, braqueurs, dès qu'ils sont issus de l'immigration,


mais qui a toujours assez de temps et de fonds publics pour persécuter les honnétes citoyens qui eux font leur devoir en refusant de se laisser intimider par des vauriens .