Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 16:27

 

http://www.info-histoire.com/images/2010/08/metronome-lorant-deutsch.jpg

Selon Rue89,

 

Des historiens, blogueurs et passionnés ont réagi après l’adaptation coûteuse (1 million d’euros, par les deniers publics) de l’ouvrage par France 5. Ils s’interrogent quant à une certaine vision de l’histoire, notamment « pro-royaliste », « anti-républicaine » et « anti-révolutionnaire ».

 

En un mot, de vrais historiens, ceux qui souscrivent sans doute entièrement à l'histoire telle qu'elle est racontée dans les manuels de l'EducaSion Nationale, s'émeuvent de ce que leurs impôts financent le projet d'un catholique royaliste. Que devraient dire les nationalistes, qu'on gave de fictions anti-pétainistes et exterminationnistes à longueur d'année? Que devraient dire les Pieds Noirs? Que devraient dire les catholiques, qu'on raille si allègrement lorsqu'ils s'indignent de subventionner, par ces mêmes impôts, des spectacles blasphématoires?

 

Malgré le succès populaire du Métronome, les puristes poussent des cris d'orfraie. La faute aux erreurs historiques qu'ils dénombrent, ou à cette "particularité", insupportable selon Rue89: Deutsch "ne parle pratiquement que des saints, des empereurs, des chefs, des rois. Et les encense." Pis encore, Deutsch critique les saints de la République, les révolutionnaires!

 

Enfin, avec Lorànt Deutsch, il ne fait pas bon être révolutionnaire et défier l’ordre, la monarchie ou la royauté. Car avant même que la révolution ne soit évoquée par l’écrivain, les acteurs en prennent pour leur grade.

L’écrivain parle, dans un premier temps, de « fureur révolutionnaire » ; « fureur populaire » et des « nouveaux persécuteurs » qui « saccagèrent » une abbaye bénédictine. Dans l’épisode 2, le présentateur va plus loin.

Selon lui, les révolutionnaires auraient sciemment stocké du salpètre [poudre à munition, ndlr] dans l’église Saint-Germain avec « une volonté réfléchie de faire pourir de l’intérieur le fondement des édifices religieux ». Comme l’avance Christophe Naudin, Lorànt Deutsch oublie de préciser qu’il pouvait tout simplement s’agir d’un lieux de dépôt pour les armes.

Et lorsqu’il évoque le roi Dagobert, au sujet de sa mauvaise réputation, la faute revient à « la brutalité révolutionnaire ». Il précise :

« La Révolution, qui se moque bien de la vérité historique, a produit cette rengaine pour railler les rois et les saints. »

 

En un mot, Lorant Deutsch doit d'urgence se replonger dans les manuels autorisés, où il apprendra que Louis XVI n'a eu que ce qu'il méritait, que la France ne valait pas tripette avant 1789, que la colonisation et la Révolution Nationale sont de véritables crimes contre l'humanité, et qu'il ne peut aimer que ce qui n'est ni blanc, ni catholique, ni patriote, car notre avenir est entre les mains des "zissus". Cette leçon bien digérée, il pourra écrire un manuel d'histoire digne de ce nom, c'est-à-dire sans erreur idéologique. 

   

Partager cet article

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Aryana 09/07/2012 18:04


C'est vraiment minable cette pensée unique idéologique obligatoire qui interdit toute opinion à la télé ne cirant pas les pompes de la révolution et autres baratins ripoublikains !


Pour une fois qu'on avait un programme intelligent avec un point de vue autre que le seul concocté par la dictature pseudo-démocrate , les pisse-vinaigre du système des tous pourris veulent nuire
à cet interessant autheur et empecher les gens d'etre informés par différents points de vues légitimes pour mieux réfléchir !