Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2011 7 13 /11 /novembre /2011 22:25

 

Poussés au vote juste, au vote utile, au vote... de gauche!

 

http://static.mediapart.fr/files/imagecache/370_pixels/media_84048/FrDupaireJamel.jpg

 

Le collectif AC-Le Feu, créé après les émeutes de 2005, lança mercredi 9 novembre une campagne pour encourager les jeunes des quartiers populaires à s'inscrire sur les listes électorales en vue de l'élection présidentielle de 2012. Cette association, comme d'autres, constate que le fossé ne cesse de grandir entre les partis politiques et les classes populaires. Ils sont préoccupés par la situation sociale et économique dans ces villes, les banlieues, qu'ils pensent les politiques nationaux, droite et gauche, ont tendance à ignorer. Le taux d'abstention dans les banlieues lors des dernières élections cantonales, 56% d'abstention en moyenne, a battu tous les records. Et pourtant, la citoyenneté ainsi que la volonté de vouloir briser les préjugés sont bien vivaces en banlieue.

 

S'inspirant du mouvement "rock the vote" aux Etats-Unis qui avait été fondamental dans l'élection de Barack Obama à la Présidence des Etats-Unis, AC Le Feu a fait venir des artistes et comédiens tels Jamel Debbouze, La Fouine, Black Barbie, Kamel le magicien, Grand Corps Malade, Yvan Le Bolloc'h, à Clichy-sous-Bois qui se sont succedé au micro pour livrer un message devant les 400 jeunes et moins jeunes: "inscrivez vous! Votez pour qui vous voulez mais votez! Ne négligez pas le pouvoir que vous avez entre les mains!" (Dans son discours, Jamel Debbouze a laissé apparaître un penchant très nette pour les Verts-Europe Ecologie.)

 

Après les évènements de 2005 et les années suivantes, Mohamed Mechmache, président d'AC Le Feu, s'étonne que les partis politiques continuent d'afficher leur désintérêt pour cet électorat. "Les partis insistent beaucoup sur le déclassement de la classe moyenne, mais pas du tout sur la ségrégation des quartiers populaires... que ce soit pour la droite et sa politique agressive de désunion nationale, ou pour la gauche et sa politique "d'union sélective".

 

Source: Mediapart.

Partager cet article

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article

commentaires