Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 15:41

 

Du coup elle n'était pas d'humeur hier matin sur France Inter. Elle avait du mal à faire ce sourire qu'elle sait si bien servir aux caméras, et a, paraît-il, traversé les locaux comme une furie.

 

 


 

 

 

Dès les questions concernant les parrainages, on la sent excédée. "C'est n'importe quoi", répond-elle lorsqu'il lui est demandé si elle arrive réellement à rassembler. Convainquant, n'est-ce pas ?

 

Elle nie ensuite l'alliance avec les Identitaires, ce qui lui permet d'esquiver la question d'un auditeur.

 

Puis elle ne semble pas se souvenir de ses propres déclarations. A la question concernant son soutien au régime syrien, elle rétorque sèchement : "vous avez lu ça où? dans un carambar?" Encore une fois, une manoeuvre dilatoire. Il faut lui mettre une interview sous le nez pour qu'elle daigne répondre... en abordant le problème en termes de "gentils" et "méchants".

 

La fin de l'interview est déplorable, avec MLP qu'on ne peut plus arrêter : "et votre boulangère, elle en pense quoi, de la Syrie? Et votre maçon, et votre serrurier?" Quelques secondes plus tard, elle s'enflamme encore et fustige le mediocre niveau de France Inter...

 

On ne voit pas la scène, cocasse sans doute, durant laquelle elle a arraché des mains d'un journaliste son livre-programme à paraître !

 

Sur NPI, on nous annonce pompeusement : "MLP brocarde la partialité diffamante de France Inter à son encontre". Ils ont ressorti le dictionnaire, visiblement. Comme pour compenser...

Partager cet article

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Gargamel 27/01/2012 18:58


Deux remarques


1/ l'agressivité , la haine et le goût de la provocation de ces deux journaleux sont bien une triste réalité.A part cela ils peuvent donner des leçons de morale.


2/ Sans être électeur de madame Le Pen , il est évident que ce décret de parainage est totalement anti démocratique et vise uniquement à éliminer les adversaires qui ne se soumettent pas à la
dictature démocrasseuse.Les maires en savent quelque chose. Mais pour reprendre une phrase de Chirac : l'UMPSPCVers etc etc .. n'ont pas besoin des voix d'un parti raciste et exénophobe.Mais
alors qu'elle légitimité pour ces élus avec peut être demain 60 % d'abstentions et peut être plus ? Aucune. Car aux abstentionnistes purs et durs , s'ajouteront ceux du FN