Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 06:00

 

http://s2.lemde.fr/image/2011/11/15/398x199/1604183_3_4b45_aliaa-almahdy-une-jeune-egyptienne-qui-a-poste.jpg

 

Et dans la même foulée "une société de violence, de racisme, de sexisme, et d'hypocrisie." Une étudiante égyptienne n'a rien trouvé de mieux que de poster sur son blog une photo d'elle en tenue d'Eve en guise d'acte militant. On ne voit pas bien cependant en quoi la pornographie peut constituer un progrès dans une civilisation.  Entre le voile et les bas résilles, il existe sans doute une troisième voie...  

 


Lire l'article du Monde sur le sujet.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Le pédagogue 16/10/2017 17:24

Le pédagogue :


De temps à autre, certains et certaines, font semblant de découvrir que dans le milieu du cinéma par exemple, et dans d’autres, c’est le règne du sexe et de la débauche sans frontière. Ils jouent à s’en « offusquer ».
Parmi eux, des imposteurs s’agitent, et veulent faire croire qu’ils « condamnent » les effets de ce dont ils sont la cause.
Des médias sont chargés de disserter sur ce que beaucoup n’ignorent pas.
Dans les aires de turpitude de ces imposteurs en effet, c’est la baise, encore la baise, toujours la baise.
Des hommes et des femmes font de cette baise l’un des principes fondamentaux de leur parcours.
Des « scandales », généralement programmés et orchestrés, con-tribuent à alimenter et à entretenir l’illusion de « l’égalité devant la loi qui défend l’intérêt général » !
Parfois, des accusations d’agressions sexuelles, de viols, et autres crimes sexuels, tentent de faire admettre que des imposteurs se préoccupent de « la morale » !
Ces imposteurs, amateurs des orgies, des enculeries, et autres explorations anatomiques auxquelles ils font participer des animaux, adeptes de la « promotion » canapé, de l’adultère, et autres.
Cependant dit l’amoral de gauche, du centre, de droite, et d’ailleurs, ce sont les « zabus » qui sont condamnables !
Ainsi, « le tintamarre » au sujet des agissements de débauchés connus, fait partie, dans beaucoup de cas, du « folklore » de la débauche, et ne vise surtout pas à s’attaquer à ce fléau.