Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 18:29

http://www.lefigaro.fr/medias/2012/02/12/218cd672-5571-11e1-a753-7212b99bdef7-493x328.jpg

 

Lu sur Ozap.com :

 

 

Marine Le Pen voulait une émission garantie 100% sans montage, une partie du public acquis à sa cause dans "On n'est pas couché" ce samedi sur France 2. La présidente du FN n'obtiendra rien de tout ça, affirment la production et la chaîne dans un entretien au Figaro. Elle ne bénéficiera pas d'un traitement de faveur et sera reçue comme les autres candidats à la présidentielle. C'est à prendre ou à laisser selon Laurent Ruquier : "Les conditions sont identiques pour tout le monde".

 

Conditions du direct

Marine Le Pen n'a pas à craindre un montage falacieux de la production : elle bénéficiera d'un enregistrement dans les conditions du direct, le compteur inauguré par François Bayrou sera enclenché pour contrôler son temps de parole sur le plateau. Quant au public, France 2 ne réservera pas une partie des sièges aux militants du Front National. "Les émissions de divertissement sont toujours très demandées. Celle du 18 février affiche complet depuis quinze jours, explique Nathalie André, directrice des divertissements de France 2. Quelles que soient les émissions de divertissement, le public s'y inscrit librement, nous n'avons aucun moyen de savoir qui sera présent. On peut cependant imaginer que les partisans de la candidate n'ont pas manqué de s'inscrire".

 

L'enregistrement de ce numéro est prévu jeudi soir, au Moulin Rouge à Paris. L'équipe de production n'est pas à l'abri d'une annulation de dernière minute mais Marine Le Pen peut difficilement se passer de cette exposition le samedi soir sur France 2. L'émission rassemble en moyenne plus de 2 millions de téléspectateurs chaque semaine et certains tablent sur un record d'audience ce samedi.

 

Première et dernière invitation

Cette participation à "On n'est pas couché" sera une première pour la fille de Jean-Marie Le Pen. Et probablement une dernière. Car Laurent Ruquier obéit seulement à la règle d'équité. "Si vous me demandez si j'avais envie d'inviter Marine Le Pen avant, non. Parce que je n'ai pas de raison. Après, non plus. Mais dans le cadre de la campagne électorale et dans le cadre de l'équité du temps de parole et des règles démocratiques, je n'ai aucun souci avec ça" a-t-il expliqué sur Canal+.

 

L'entretien promet donc d'être musclé, Laurent Ruquier n'ayant jamais caché son hostilité aux idées défendues par la candidate. Avant de vouloir imposer ses conditions pour l'enregistrement de cette émission, le FN s'était déjà indigné à plusieurs reprises contre les propos de l'animateur. Dans un courrier adressé à France 2, le parti accusait Ruquier d'avoir comparé "Marine Le Pen à une merde" lors de son talk show il y a quelques semaines (voir ci-dessous), et menaçait de porter plainte pour la deuxième fois en quelques mois. Car quelques semaines plus tôt, le FN avait déjà annoncé vouloir poursuivre Laurent Ruquier en justice pour avoir représenté l'arbre généalogique de Marine Le Pen en forme de croix gammée dans "On n'est pas couché".

 

Mise à jour, 18h16. Bruno Bilde, directeur de la communication du Front National nous écrit pour nous faire part de ces précisions : "Vous écrivez dans un article : 'Marine Le Pen voulait une émission garantie 100% sans montage, une partie du public acquis à sa cause dans "On n'est pas couché" ce samedi sur France 2. La présidente du FN n'obtiendra rien de tout ça, affirment la production et la chaîne dans un entretien au Figaro.' Or, c'est particulièrement inexact puisque, au contraire, la partie consacrée à Marine Le Pen s'effectuera dans les conditions du direct et sans montage. C'est très exactement ce que nous voulions. De même qu'il a été assuré que le public n'était pas trié et que des partisans de Marine Le Pen pouvaient s'inscrire."

Partager cet article

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article

commentaires