Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 14:06

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/f2/Marine_Le_Pen_-_cropped.jpg/180px-Marine_Le_Pen_-_cropped.jpg

 

A 20h, les journaleux consternés nous annoncèrent une MLP à 20%. Sans doute l'équipe mariniste poussa-t-elle un soupir de soulagement : faute d'avoir fait mieux que le Menhir, la fille Le Pen n'avait-elle pas fait moins bien. 20% restera donc le chiffre fantasmé de ce premier tour, alors que les résultats définitif annoncent seulement 17,9%.

 

On nous a parlé ad nauseam de la "poussée du FN". Quel FN, d'abord? Le FN est mort, vive Marine ! Souvenons-nous que la candidate a tout fait pour se désolidariser de l'histoire du parti national et a préféré parler de "jeunes avec Marine", "vague bleu marine", etc. Il ne peut donc y avoir de poussée d'un FN qui est mort sinon moribond, de par la volonté de sa présidente.

 

Enfin, quele poussée? Vers 9h30 ce matin sur France Inter, de petites voix se sont faites entendre. Timidement, un journaliste ou deux ont souligné que le score de "l'extrême-droite" a toujours avoisiné les 20%, lorsque l'on comptait les voix se portant sur JMLP et Mégret, ou JMLP et Villiers. En réalité, disaient ces impudents, c'est l'élection de 2007 qui était originale, de par le faible score du candidat frontiste. En proportion, 2012 ne réserve aucune surprise, sinon celle--nous nous en doutions--du manque de popularité de "Marine" qui avait tout pour elle: l'affaire Mérah, l'affaire Lampedusa, l'euroscepticisme généralisé, la crise économique, l'augmentation du chômage, l'anti-sarkozysme...

 

"Marine", dans un discours creux comme elle sait si bien les préparer, a adopté hier soir un ton triomphaliste. Les patriotes qui veulent y croire ont vibré avec elle. Le Système, qui a besoin d'une bête immonde à combattre, a joué la carte du péril "brun", comme en 2002. En réalité, nous aurons un deuxième tour UMPS, malgré la dédiabolisation, malgré la "vague", malgré la "poussée". "Marine" n'a été dans cette élection que le faire-valoir d'un système prétendument démocratique qui ne propose que l'alternance des mêmes. Sa stratégie de dédiabolisation, qui a échoué à la mener au second tour, l'a même réduite à l'état d'un bien piètre faire-valoir, dont la doctrine édulcorée ne donne même pas l'illusion de s'opposer au Système.

  

Partager cet article

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Sylvie 24/04/2012 17:01


Effectivement, la seule différence entre les deux candidats c'est peut-être la vitesse à laquelle les "changements" sociétaux vont s'opérer. Mais si Sarkozy y va plus lentement que son homologue
de gauche, il y va quand même. Rappelons que Sarkozy est favorable, à titre personnel (et hors périodes électorales...), au droit de vote des étrangers non européens aux élections locales. La
seule raison pour laquelle il ne peut pas mettre en application cette idée, c'est que son parti est (pour combien de temps encore ?) majoritairement contre. Pareil au sujet du mariage et de
l'adoption pour les homosexuels.


En bref, ce 2nd tour se résume à un choix de mise à mort : mot rapide ou mort lente ? Mais la finalité est la même.

Quant à MLP, rien d'étonnant, elle est toujours dans sa stratégie politicienne... Elle sait bien que si Sarkozy est réélu, elle est assurée de perdre 5 années de plus, car en 2017 les électeurs
se tourneront à nouveau vers le PS tandis que l'UMP aura préservé son unité... Par contre, si Sarkozy perd l'élection, et s'il tient parole, il devrait se retirer de la vie politique entraînant
probablement l'éclatement de son parti. A ce moment-là, le parti de la vague bleue Marine espère accueillir des résidus de l'UMP. Ensuite, le PS annonçant un programme infernal, on peut supposer
que la réélection sera plutôt difficile, malgré les magouilles. Et là, MLP qui espère rejouer la même chanson que cette année, pourra faire miroiter un second tour face à la gauche - si elle
obtient ses signatures, bien sûr... La droite entre temps, si elle ne s'est pas recomposée à l'extérieur du parti mariniste, sera bien faiblarde en 2017, ce qui est une bonne chose pour les
affaires de l'ex-FN.


Cela étant, je ne pense pas qu'elle appellera clairement à voter le 6 mai pour l'un des deux candidats. Mais elle va taper plus fort sur Sarkozy que sur Hollande.


Elle est dans sa logique politicienne et spéculative, qui ne tient pas forcément compte de l'intérêt de la France au moment présent, mais de l'intérêt de son parti dans les prochaines années.
C'est sa stratégie, certes critiquable, mais elle a visiblement décidé de la suivre jusqu'au bout.


Enfin d'ici 2017, on aura peut-être rejoint la Grèce...

Gargamel 24/04/2012 11:25


@Sylvie


D'accord avec vous sur le fond.Sarko prend ses ordres là où nous savons , Sarko a effectivement une très grande part de responsabilité dans le retour de la gauche au pouvoir etc etc...Mais entre
un candidats qui a conscience qu' à un certain moment il y a probablement des limites à ne pas dépasser et un candidats de gauche qui lui n'en connait aucune de limites , un candidat et sa clique
de gauche dont la haine des Gaulois est sans limites aucune , je pense qu'il y a là une petite différence.Tant qu'il y a de la vie il y a de l'espoir.Mais avec Holande et sa clique bolcho
cosmopolite au pouvoir , il n'y a déjà plus de vie.Vous Gaulois et Gauloises crevez immédiatement.C'est le cobra qui vous tue instantanément.


Et l'attitude de MLP a été sans ambiguité hier 23 avril au JT de 20 heures de Pujadas.MLP n'a pas appelé loin s'en faut à battre la gauche par tous moyens , mais bel et bien
uniquement Sarko pour lequel je le maintiens je n'ai aucune sympathie.Mais madame le Pen attend peut être un cadeau de François ? Allez savoir tout est possible avec "fifille". 

Sylvie 24/04/2012 10:41


A Gargamel :


Sarkozy y est tout de même pour beaucoup dans ce retour du PS. Dès 2007, je me suis doutée qu'en étant élu, il dopperait la gauche, rien que par sa politique.


Bon, mais l'issue de ce scrutin n'est pas encore certaine... Je pense que ça va se jouer serré entre les deux candidats mondialistes. Toutefois, n'oublions pas qu'ils servent les mêmes intérêts
et qu'ils prennent leurs ordres au même endroit. Alors quel que soit le résultat le 6 mai, il ne faut pas se laisser abattre. Ni se réjouir. On savait que rien de bon ne sortirait des urnes.

Rivarol blog 24/04/2012 10:16


Commentaire de Sylvie modéré:


 


Oui, le score n'est pas mauvais mais c'est tout de même un pari perdu. Pas de victoire puisqu'elle a été éliminée dès le 1er
tour. Peut-être que si elle avait un peu moins craché sur les traditionnels sympathisants du FN (catholiques, nationalistes), elle aurait pu faire un peu plus, mais l'écart entre elle et les 2
poulains du système est si important que ça n'aurait pas évité sa défaite.


Ce doit être la désillusion pour certains, eux qui nous avaient vendu MLP au Congrès en prétendant qu'elle était la mieux placée pour arriver au 2nd tour et se faire élire président de la
république... Mais qu'on se rassure. En 2017, elle gagnera ! Il faut seulement qu'elle aille plus loin dans ses concessions et qu'elle rampe un peu plus bas devant les journalistes.


Pour ce qui est des autres résultats, on peut s'étonner que le score de Sarkozy soit si élevé (ce qui le place d'ailleurs dans une très bonne posture pour le 2nd tour)... Sans doute que les
machines à voter électroniques permettent quelques "ajustements"... Mais on sait aussi que les Français sont masochistes... Ou bien ils ont si peur de l'éléphant rose qu'ils tentent de lui faire
barrage.


La bonne nouvelle du 2nd tour, c'est que les deux finalistes sont favorables à un durcissement de la lutte contre l'antésémétesme... C'est ce qu'on appelle avoir le sens des priorités ! En cas de crise, commencer par (sur)protéger les
(modéré) !

Gargamel 23/04/2012 18:12


Madame Le pen n'est pas parvenue à se qualifier pour le second tour.Cela n'a que peu d'importance désormais.De même que son score sans éclats .


Ce qui est par  contre préoccupant c'est son attitude bienveillante , cette mansuétude vis à vis de la gauche toute entière.Toutes les critiques de madame Le Pen l'ont été pour le président
sortant et elle n'a vraiment pas combattu la gauche mondialiste et cosmopolite toute entière allant même jusqu'à prendre la fuite face à Méchakon.Certes Sarkozy n'est pas le président idéal loin
s'en faut.Mais rappelons tout de même qu'il y a pire que lui , je dis bien pire : Hollande et sa clique.


Quelle sera l'attitude de madame Le Pen ? Et si , dans les jours prochains , "fifille" appelait en termes feutrés , à demi mots  , à voter pour le "changement"  eh
bien cette consigne n'aurait rien de surprenant.Tout est possible désormais avec "fifille".Et lorsque l'on décortique l'électorat frontiste , sa composition hétérogène , les motivations diverses
des électeurs , les contradictions inhérentes à ce parti etc etc ....tout laisse penser que les reports s'effectueront en faveur de Hollande et sa clique  même si un candidat
n'est jamais propriétaire de ses voix. Et si Sarko ( pour lequel je n'ai aucune sympathie  ) n'était pas le seul responsable du retour de la gôche ?