Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 09:59

 

 

Les propriétaires d’un petit domaine agricole de Caissargues, en périphérie de Nîmes, n’ont pas supporté une intrusion sur leurs terres qui surplombent l’A 54. Lorsqu’ils se sont rendu compte hier à midi que trois individus étaient en train d’essayer de leur dérober leurs plants de cannabis, les paysans ont vu rouge.

 

L’un d’eux a pris une arme et a tiré à deux reprises. Un des voleurs a tenté de fuir mais il s’est écroulé quelques mètres plus loin sur la bande d’arrêt d’urgence de l’autoroute A 54.

 

Source.

 

 

 


 

Evidemment, l'auteur des coups de feu sera arrêté, jugé, condamné, tandis que les voleurs passeront pour des victimes innocentes sacrifiées à la barbarie de deux bouseux. Comme "papy Galinier", qui avait tenté d'empêcher deux Roms de le cambrioler. Il faut le savoir, la loi est du côté des voleurs... et même des assassins.

 

Souvenons-nous de ce professeur d'université, qui avait refusé de donner une note de complaisance à l'un de ses étudiants. Ce dernier était entré chez lui, avait ligoté le prof ainsi que sa femme et ses enfants. Il les avait aspergé d'essence et s'apprêtait à les brûler lorsque le prof ayant pu se libérer avait maîtrisé l'agresseur et lui avait peut-être donné quelques coups. Qui fut poursuivi? Je vous le donne en mille: le prof, bien évidemment!

 

Que craignent les voleurs, les violeurs, les assassins? Rien de la justice, rien des citoyens qui sont punis s'ils se font justice eux-même. La légitime défense est condamnée plus lourdement que le crime qui l'a provoquée.

 

Eccentricité de la loi: si vous mettez des pièges sur votre propriété, en réaction à des cambriolages répétés, et qu'un malfrat s'y blesse, vous êtes poursuivi! C'est tout aussi stupide que cette loi qui stipule que si un intrus vient se baigner dans une piscine privée et s'y noie, le propriétaire est responsable.

 

On l'a compris, ce sont toujours les honnêtes gens qui passent en jugement. Sans doute les juges ne craignent-ils pas de représailles lorsqu'ils condamnent les véritables victimes; alors que les sauvages et les barbares qui sévissent dans les quartiers de la sacro-sainte diversité ne se laissent pas faire.

 

"From my cold dead hands" clamait Charlton Heston en brandissant sa carabine. Il faudra me l'arracher des mains après m'avoir refroidi, disait l'acteur dans le fameux reportage de l'obèse Michael Moore, Bowling for Colombine. Comment le lui reprocher? Quand la justice refuse de faire son travail, y a-t-il d'autre choix que d'assurer soi-même sa sécurité? Loin de nous l'idée de promouvoir la vente libre des armes... mais dans une société qui réprime réellement le vol et le crime.

 

L'incurie de la justice de nos jours, au lieu de manifester plus d'humain, pousse à la barbarie et à l'affrontement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Point de vue
commenter cet article

commentaires

Sylvie 11/10/2011 00:49



Je trouve tout de même illogique d'autoriser la culture de chanvre psychotrope à grande échelle à ciel ouvert et d'interdire la détention de plants aux particuliers. Si la plantation est
interdite aux particuliers, et qu'elle est autorisée aux agriculteurs, ça peut conduire à des affaires de ce genre, surtout dans un pays où le trafic de stupéfiants a le vent en poupe (il n'y a
que ça dans les "cités"). D'ailleurs, si le propriétaire ou son employé a tiré (ce qu'ils nient pour l'instant), c'est que ça ne devait certainement pas être la première fois que le champ était
visité.


Sinon, sur le site de TF1, j'ai relevé cette bonne blague :


Les deux amis de la victime affirment ne rien en savoir, affirmant qu'ils n'étaient que des suiveurs. "Selon eux, c'est le mort qui sait tout", a déploré M. Gelli.



Ils n'ont pas la conscience si tranquille ces "jeunes" amateurs de belles plantes vertes. Notons aussi que les deux
suspects d'après TF1 sont le propriétaire et son employé quand la victime est le voleur.