Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 19:45

http://www.rivarol.com/Rivarol_files/3024.jpg

 

La volte-face de Sarkozy sur le droit de vote des étrangers

 

Les menaces autour de la note de la France se font de plus en plus pressantes. Trois semaines après avoir diffusé, paraît-il «par erreur», un message annonçant la dégradation de la note de la dette de notre pays, les rumeurs se répandent comme jamais. «Le placement par les agences de notation de la note AAA sous perspective négative pourrait intervenir sous une semaine ou peut-être dix jours», révèle une source diplomatique citée dans La Tribune. En conséquence, la note de la France serait susceptible d’être dégradée à partir de juin, soit un mois après l’élection présidentielle et au moment des législatives. On comprend donc que Sarkozy soit pressé d’être réélu pour cinq ans avant de subir un tel camouflet. C’est dans ce contexte qu’il convient de replacer les déclarations du président de la République contre le droit de vote des étrangers aux élections locales et les coups de menton de son ministre de l’Intérieur, le fidèle et dévoué Claude Guéant. Recevant 3000 maires au Palais de l’Elysée le 23 novembre, le chef de l’Etat, faisant allusion à la proposition de la gauche d’accorder le droit de vote aux étrangers non membres d’un pays de l’Union européenne aux municipales, s’est prononcé contre cette mesure: «Je crois que le droit de voter et le droit d’être élu dans nos territoires doit demeurer un droit attaché à la nationalité française.» Et de renchérir sous les applaudissements nourris d’édiles totalement acquis à la majorité: «Il n’y a rien de choquant, rien d’anormal à ce que les électeurs et les élus des territoires de France soient français!»

 

Cette soudaine prise de position, à cinq mois d’une élection présidentielle où, sauf énorme surprise, il sera candidat, est évidemment démagogique et destinée à récupérer des électeurs tentés par un vote en faveur de la candidate du Front national car, dans le passé, Sarkozy s’est prononcé à plusieurs reprises en faveur de cette innovation. D’abord dans son livre Libre en 2001 où il écrivait: «A partir du moment où ils (les étrangers hors Union européenne) paient des impôts, où ils respectent nos lois, où ils vivent sur notre territoire depuis un temps minimum, par exemple de cinq années, je ne vois pas au nom de quelle logique nous pourrions les empêcher de donner une appréciation sur la façon dont est organisé leur cadre de vie quotidien.» De nouveau, en 2005, dans une tribune du Monde, Sarkozy se disait favorable «à titre intellectuel» au vote des étrangers non européens aux scrutins locaux «sur la base de la réciprocité», tout en ajoutant «ne pas avoir une majorité pour faire passer» cette réforme. Ainsi que l’explique non sans cynisme un conseiller élyséen à Libération du 24 novembre: «Sur le fond, la mesure peut se justifier, mais le Président a le devoir d’éviter un nouveau 21-Avril. Or, ce genre de proposition va faire monter Marine Le Pen.» De toute façon, le Système n’a même pas besoin de faire voter les étrangers ; il lui suffit de les naturaliser en masse et ainsi ces Français de papier peuvent s’exprimer à toutes les élections, ce qui est bien pire encore.

 

C’est dans ce souci d’engranger le maximum de voix à droite et à l’extrême droite et donc d’arriver en tête du scrutin au soir du premier tour, ce qui fut en effet le cas de tous les présidents sortants de la Ve République, de De Gaulle en 1965 à Chirac en 2002 que Sarkozy change tout à coup son fusil d’épaule, imité en cela par Claude Guéant qui a déclaré le 27 novembre au Grand rendez-vous d’Europe 1-Itélé- LeParisien que la France accueillait “trop” d’étrangers en situation régulière, “200 000” chaque année, selon ses chiffres. «C’est l’équivalent d’une ville comme Rennes, c’est deux fois Perpignan», a-t-il lancé, reprenant une phraséologie propre à Jean-Marie Le Pen. […]

 

jeromebourbon@yahoo.fr

 

La suite est réservée aux abonnés, ou RDV en kiosque vendredi !

Partager cet article

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans A lire dans RIVAROL
commenter cet article

commentaires