Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 16:18

http://www.rivarol.com/Rivarol_files/3037.jpg

 

Sarkozy giscardisé, Hollande mitterrandisé

 

 

Sauf énorme surprise on voit mal désormais ce qui pourrait empêcher François Hollande d’accéder dans deux mois à la magistrature suprême. Toutes les enquêtes d’opinion le donnent largement vainqueur au second tour et l’antisarkozysme paraît tellement puissant dans le pays qu’il semble quasiment impossible désormais pour le président sortant de se succéder à lui-même. Comme Giscard en 1981 dont Sarkozy a curieusement repris le slogan «La France forte», le chef de l’Etat est le premier responsable du probable retour de la gauche aux affaires. Car en ne tenant pas la plupart de ses promesses de 2007, en désorientant son électorat en nommant à des postes clé des personnalités de gauche, en imposant dans son premier gouvernement des représentants des «minorités visibles», en mettant en place une politique de discrimination positive, en dévalorisant, surtout au début de son quinquennat, la fonction présidentielle, Sarkozy aura été le premier artisan de sa défaite. Le giscardien Jean Lecanuet, alors président de l’UDF, se vantait à la fin des années 1970 de vouloir vider de sa substance le programme commun de la gauche. En augmentant le taux de prélèvements obligatoires qui a dépassé la première fois les 40% sous le gouvernement de Raymond Barre, en instituant avec Chirac le regroupement familial, en légalisant l’avortement, en abaissant l’âge de la majorité à 18 ans, en ouvrant les vannes à l’industrie pornographique, en ne réformant pas l’éducation nationale, en laissant la gauche grouiller dans les media et dans le monde culturel, VGE a ouvert la voie au socialo-communisme. Sarkozy trente ans plus tard a fait la même chose. 

 

Le probable échec électoral du président sortant ne nous tirera certes pas une larme. Mais son successeur sera bien pire encore. En effet le retour de la gauche au pouvoir sera infiniment plus dévastateur qu’en 1981. D’abord parce que les socialistes et leurs alliés auront cette fois tous les pouvoirs, y compris le Sénat— qui mena pendant les deux septennats de François Mitterrand une opposition résolue aux gouvernements de gauche, de 1981 à 1986 et de 1988 à 1993, sauf, il est vrai, sur la question européenne—, y compris la majorité des grandes villes, des départements et la quasi-totalité des régions, ce qui n’était pas le cas pendant la longue présidence de l’homme de Jarnac. Ils pourront donc mener à bien toutes leurs réformes, y compris les plus criminelles, les plus détestables comme l’extension du droit de vote aux étrangers extra-européens aux élections locales, la régularisation massive des “sans-papiers”, les naturalisations de masse, la légalisation du mariage homosexuel et de l’adoption pour les invertis, la dépénalisation de l’euthanasie et des drogues, l’accroissement des aides et de la propagande en faveur des centres d’IVG et de l’enseignement du gender, l’augmentation massive des impôts, des cotisations et des taxes en tout genre comme ils le font dans les régions et communes qu’ils dirigent, la spoliation de tous ceux qui possèdent encore quelque bien, la création de 60000 nouveaux postes dans l’enseignement et de 150000 emplois jeunes réservés en priorité aux allogènes alors même que nous croulons sous les déficits et sous la dette. Comme la gauche est incapable de résorber le chômage et d’accroître le pouvoir d’achat, elle légiférera en priorité sur ce qui est pour elle le plus facile, c’est-à-dire sur le sociétal (mariage gay, euthanasie, droit de vote des immigrés, etc.). Gageons que les réformes les plus importantes seront votées dès cette année car la gauche ne tarde jamais à appliquer son programme. En quelques mois, à son arrivée au pouvoir en 1981 n’avait-elle pas aboli la peine de mort, dépénalisé l’homosexualité, régularisé les clandestins, institué la retraite à soixante ans, la cinquième semaine de congés payés et voté les lois de décentralisation, source d’une invraisemblable gabegie ?

 

Comme il est probable que le Parti socialiste n’aura pas à lui seul la majorité absolue à l’Assemblée nationale, Hollande devra certainement négocier le soutien des Verts et du Front de gauche qui sont des fous furieux, des fanatiques et qui feront monter les enchères. Qu’un Mélenchon, qu’une Eva Joly puissent dicter leur volonté fait froid dans le dos. La dernière proposition de Hollande consistant à taxer à 75% (en réalité à 83% si l’on ajoute la CSG) les revenus des Français gagnant plus d’un million d’euros par an, outre qu’elle est d’une insupportable démagogie, montre l’influence de la gauche radicale sur le candidat socialiste. Or cette mesure entraînera l’évasion fiscale des investisseurs, des entrepreneurs, des artistes, des sportifs de haut niveau, des grands scientifiques, de tous ceux qui ont réussi, si bien que le trésor public n’y gagnera rien et que la France y perdra. La gauche par nature repose sur la haine et l’envie. Or au lieu d’appauvrir à tout prix les riches, ou prétendus tels (Hollande a expliqué qu’on était riche à partir de 3000 euros par mois, il ne doit donc pas s’aimer lui-même), on ferait mieux d’essayer d’enrichir les pauvres. Mais il faut bien augmenter massivement les impôts pour créer par millions des logements sociaux réservés pour l’essentiel aux immigrés du Tiers-Monde qui seront ainsi à vie des électeurs de gauche, une fois qu’ils auront été régularisés voire naturalisés. Hollande veut d’ailleurs quintupler les amendes des communes refusant d’appliquer la loi SRU, laquelle sera encore aggravée puisqu’il veut porter la part de logement social dans toutes les communes de plus de 3500 habitants de 20 à 25% c’est-à-dire étendre à toute la France, y compris la plus rurale et la plus préservée jusque-là, les métastases de l’immigration-colonisation.

 

jeromebourbon@yahoo.fr

 

 

 

Pour lire la suite, abonnez-vous, allez en kiosque dès vendredi ou achetez le numéro pour 2,50 euros dans la boutique de RIVAROL.

Partager cet article

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Articles de J. B.
commenter cet article

commentaires

Solange 08/03/2012 14:44


Un reportage diffusé sur France 3 : http://www.pluzz.fr/l-ombre-d-un-doute-2012-03-07-23h05.html


 


Incroyable que cela ait pu passer à la télé !

anonyme 07/03/2012 22:57


"Avec ou sans étourdissement, l'abattage
industriel, ça reste dégueulasse."


Ce n'est pas  le problème !


Le problème est que deux communautés, exogènes en plus,  nous
imposent, à notre insue , de manger leurs viandes sacrifiées dans des conditions qui sont dérogatoires à la loi et de financer un surcoût qui doit être à leur charge !


Le problème est que le CRIF fait la loi en France et nous menace sans
cesse.


C'est ça qui est dégueulasse .

Sylvie 07/03/2012 22:32


Avec ou sans étourdissement, l'abattage industriel, ça reste dégueulasse. Limite s'il ne faut pas être psychopathe pour tenir le coup.


Tout ça pour, au final, qu'une partie de la viande invendue en rayon finisse à la poubelle. C'est carrément malsain quand on y pense bien.


Le casher et le halal dans l'industrie de la boucherie sont seulement la cerise sur le bifteck... Même sans ça, il y a de nombreuses raisons pour ne pas manger de cette viande.

anonyme 07/03/2012 21:40


Sarkozy a préparé volontairement l'arrivée de la gauche au pouvoir.


Les officines ont décidé de passer à la vitesse supérieure dans leur projet de destruction de la France; c'est donc au tour de Holande.


Et le Français qui ne comprend rien, qui jubile parce qu'il y aura une tranche d'impôt à 75 %, le RSA à vie etc... !


Condamnés à avaler les restes de la viande que les juifs ne veulent pas ; les deux rabbins l'ont dit aujourd'hui "l 'incident est clos " , mais nous restons "vigilants " , en "alerte" ; quel
magnifique exemple d'inversion accusatoire .


Et cela a été confirmé par les membres de la communauté sur Bfm  , Marshall et Krieff l'ont dit " bon maintenant cela suffit ".


Eh oui,ceux qui ne veulent pas manger casher ou halal et financer le judaisme et l'islam, sont condamnés à ne plus jamais  manger de boeuf , de poulet, de foie gras et CELA DANS LEUR PROPRE
PAYS ; les inqualifiables lâches qui acceptent d'être sous  la domination du CRIF  ne pourront pas dire qu'ils ne savaient pas .