Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 18:40

 

http://www.rivarol.com/Rivarol_files/3079.jpg

 

LE TRIOMPHE DE L'INVERSION

 

Décidément  dans tous les domaines nous vivons aujourd’hui le triomphe du mensonge, de l’imposture et de l’inversion. En témoigne l’accueil digne d’un chef d’Etat fait en France à la très peu recommandable Florence Cassez. Que l’on traite avec tant d’égards une femme fortement suspectée d’avoir été mêlée à des actes criminels et dont, comme Dreyfus, on affirme sans preuves la totale innocence, est d’une rare indécence. Un exemple parmi tant d’autres de désinformations : toute la journée du 23 janvier RTL a entretenu le suspens sur la possible libération de Florence Cassez alors qu’à sa descente d’avion elle a déclaré : « Je savais depuis dimanche que j’étais libre : il y a eu un grand remue-ménage dans la prison auquel je n’ai pas prêté attention car il y en a souvent mais des détenues se sont jetées à mon cou et m’ont dit : “ Tu es libérée” ! » On nous prend vraiment pour des imbéciles !

  

Plus odieuse encore que l’affaire Cassez qui contient beaucoup de zones d’ombres (voir page 4), est la volonté satanique du gouvernement d’imposer le “mariage” homosexuel et ses corollaires, la GPA (gestation pour autrui) et la PMA (procréation médicalement assistée). Le ministère de la Justice vient ainsi d’envoyer aux magistrats une circulaire, applicable dès le mercredi 30 janvier, pour qu’ils ne s’opposent plus systématiquement à l’attribution de la nationalité française aux enfants nés d’une gestation pour autrui (d’une mère porteuse) à l’étranger. Auparavant, et parce que la gestation pour autrui est interdite en France, la loi française n’accordait pas ce droit, ce qui pouvait dissuader les couples, ou plutôt les paires homosexuelles, d’avoir recours à la GPA. La circulaire donne à ces enfants la nationalité française, mais ne reconnaît pas (pas encore du moins) la filiation. L’intention n’en reste pas moins évidente: il faut légaliser progressivement la location d’utérus.

  

Le moment pourrait sembler bien mal choisi pour ce premier pas vers la GPA. La location de ventres étant moins populaire que le “mariage” des invertis, et ce, bien que la GPA en soit une conséquence directe, Taubira pourrait ainsi renforcer l’opposition. Mais qu’a-t-elle à craindre de la droite, puisque la gauche est majoritaire à l’Assemblée ? Au contraire, en publiant cette circulaire, Taubira lance un message très clair aux paires homosexuelles. Elle les rassure sur sa volonté de faire voter la procréation médicalement assistée (PMA): puisque le principe des mères porteuses lui paraît tout à fait acceptable, l’ouverture de l’aide à la procréation pour les lesbiennes n’est pour elle qu’une formalité. Avant la GPA autorisée en France. Taubira s’assure ainsi du soutien de l’extrême gauche qui aurait voulu aller plus loin et voter la PMA en même temps que la loi sur la réforme du mariage.

  

Il ne faut pas être devin pour annoncer la suite. Le discours sera le même que pour l’IVG et la PMA. On criera à l’hypocrisie, en dénonçant une interdiction en France, aisément contournée en passant les frontières. Il était “hypocrite” hier d’avorter en Angleterre, “hypocrite” aujourd’hui de se faire inséminer en Belgique, “hypocrite” demain de louer des ventres aux Etats-Unis. Puis l’on se servira d’un argument massue : l’inégalité sociale. Il n’était pas de mots assez durs avant la loi Veil à l’encontre de ces familles bourgeoises qui envoyaient leur fille à l’étranger pour effacer une faute, alors que de pauvres hères devaient souffrir aux mains des faiseuses d’anges. Aujourd’hui ce sont les lesbiennes les mieux nanties qui peuvent s’offrir le bébé de leurs rêves en Belgique. Il faut faire le voyage, payer les soins, plusieurs fois si nécessaire. Demain on fustigera l’inégalité entre les homosexuels qui peuvent s’offrir une mère porteuse et ceux qui ne le peuvent pas. Taubira n’est-elle pas déjà présentée comme une nouvelle Simone Veil ?

  

 Les grands absents du débat sont évidemment ces enfants qui seront fabriqués pour le bon plaisir des invertis qui revendiquent déjà, sur leurs banderoles, le droit au divorce et à la garde alternée! Non content de priver les bambins de père ou de mère, on envisage sans ciller de les priver de foyer. En amont de cet ignoble "droit à l'enfant", on trouve l'adoption d'enfants étrangers. Il ne s'agissait pas d'adopter des orphelins pour leur offrir une vie meilleure, mais de donner à des couples stériles (ou à des célibataires, ce qui est un comble) l'enfant qui devait faire leur bonheur. Tout en favorisant le mélange des races. Car s'il est très généreux pour un couple d'adopter un orphelin français, une barrière est franchie avec l'adoption internationale (on l'a bien vu avec le scandale de l'arche de Zoé), qui doit combler le désir d'enfant, plus que sauver un enfant de la solitude et de la pauvreté. Dans le cas d'une adoption en France, en effet, les parents adoptifs viennent effectivement au secours de l'enfant, qui trouve une famille de substitution semblable à celle dans laquelle il aurait pu naître; l'adoption à l'étranger, elle, n'a été ouverte que pour répondre à une demande trop importante par rapport à l'offre. Dès ce moment, l'enfant est devenu une marchandise. 

  

La PMA a achevé de créer le "droit à l'enfant". Pour les couples hypoféconds elle était, sur le papier, une avancée merveilleuse, un remède à la stérilité. Mais sous prétexte d'offrir un remède, on ouvrait la porte à une PMA "de confort", c'est à dire pour des femmes nullement stériles, refusant simplement de s'encombrer d'un géniteur. Le droit à l'enfant, en débouchant sur la PMA, va ouvrir un débat sur la commercialisation du corps. Les dons d'organe, de sang, de sperme, ne sont pas rémunérés en France. Quid du prêt d'utérus, payant à l'étranger ? Quelle femme acceptera en France de vivre une grossesse sans compensation aucune? Il y a fort à parier que nous nous dirigeons vers une nouvelle hypocrisie, véritable celle-là: la rémunération au noir de mères porteuses, et donc, l'exploitation de la misère. Taubira a raison au moins sur un point: la réforme du mariage est bien un changement--dramatique-- de civilisation.

  

Partager cet article

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Articles de J. B.
commenter cet article

commentaires

Sylvie 01/02/2013 19:06


Ce quinquennat est celui du mariage des individus de même sexe et du droit de vote aux élections locales pour les étrangers. A tous les coups, le suivant sera celui de l'adoption/fabrication de
bébés pour ces couples inféconds et du droit de vote des étrangers étendu aux élections nationales. Et tout ça au mépris de l'opinion de la majorité des Français.


 


Cela dit, Hollande a fait campagne sur ces thèmes lors des élections présidentielles. C'est bien les seuls sujets sur lesquels il n'a pas menti. Il accomplit sa mission comme prévu. Le problème
majeur de la France, c'est que les imbéciles y sont trop nombreux... Autrement, nous n'en serions pas là. Un pays dont le peuple sait se défendre et faire respecter ses valeurs ne peut pas
descendre aussi bas, et surtout, pas aussi vite. Mais pour ça, encore lui faut-il une once de fierté et de courage.

Aryana 31/01/2013 13:28


La banalisation de la "médecine" cannibaliste cosommant les humains en pieces détachées a commencé avec les organes (foie , retines, poumons, coeur ) et puisque les gens tolèrent cette
instrumentalisation , les suites étaient cyniquement envisageables car très lucratives ; la reproduction humaine réduite à un simple business pour satisfaire des égoismes particuliers en
profitant de la vuilnérabilité des pauvres .


Rien d'original quand on pense que depuis des siècles ,le sexe a été commercialisé par les proxétes ,maintenant le ventre des femmes à louer pour enfants à pédés qui exigent l'affichage de leurs
préférences sexuelles entérinées par marriage à la mairie , puis à l'eglise n'en doutons pas,


 soutirer du fric par les camelotes de la malbouffe et des gadgets divers se complète avec l'industrialisation médicale des organes ,produits et fonctions utilitaires de l'humanitaire
entière .....si elle laisse faire .....

Aryana 31/01/2013 13:00


La seule inégalité qui compte pour 99% des gens est la seule dont les socialistes ne veulent jamais résoudre : l'inégalité des revenus !


 


Au dela des baratin raciste et pseudo -religieux , et bien plus important pour la plupart des gens c'est d'avoir plus d'égalité de revenus qui les interessent !


 


Mais cela n'interesse pas du tout la goche caviar qui fait ses aumones et oboles aux povres et n'envisage pas du tout d'avoir de la concurrence des moyens et ressouces égalitaires par moins de
milliardaires et plus de classe moyenne pour chacun .

Marine est Là 31/01/2013 11:18


Je dois convenir que la politique décidée par Philippot, devenu le quasi chef du FN dans les faits, est idiote. Je reconnais que les positions à présents défendus par le Fn sont difficiles à
soutenir, et c'est à regrets que je cesse de soutenir ce mouvement.


 

Rivarol blog 31/01/2013 11:22



Euh, c'est une blague? Eh ben dites donc, quel coming out!