Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 12:18

http://www.rivarol.com/Rivarol_files/3077.jpg

 

"Mariage gay” :

Hollande s’obstine

 

Nul ne peut nier que la manifestation contre la légalisation de l’accouplement sodomite fut un grand succès quant au nombre de participants : 340 000 selon la préfecture de police, entre 800 000 et un million selon les organisateurs. La destruction des fondements de la civilisation, de la vie, de la société suscite un trouble et une opposition dans les tréfonds du pays. Si notre pays n’était pas aussi décadent, ce n’est toutefois pas un million mais dix ou vingt millions de personnes qui auraient dû défiler dans les rues car il s’agit rien moins que de supprimer les notions et les termes de père et de mère dans le code civil, dans les livrets de famille et de les remplacer par « parent 1 », « parent 2 » voire « représentant légal 1 », « représentant légal 2 ». Parler, comme le font avec complaisance, les media de deux papas ou de deux mamans est une totale imposture, une négation de la réalité car des homosexuels, hommes ou femmes, ne feront jamais des enfants. Il faut impérativement faire appel à une personne de sexe opposé. Nous avons donc à faire à des forces, des lobbies, des groupes qui nient le réel, qui refusent l’ordre naturel. Ce sont eux les négationnistes ! Ce sont eux qui s’en prennent de plein fouet à la filiation, à la parenté, à la paternité et à la maternité.

   

Un conseiller de l’Elysée a évoqué avec mépris des manifestants massivement blancs et catholiques, bref tout ce que déteste la gauche maçonnique au pouvoir. Le fait est que la foule qui a défilé dans les rues de la capitale dimanche fait partie de cette majorité invisible, que l’on ne voit et que l’on n’entend pas dans les media audiovisuels. Lorsqu’elle se manifeste (c’est rare, environ une fois tous les trente ans, en 1984 pour l’école libre, en 2013 pour la défense de la famille traditionnelle), elle ne détruit pas tout sur son passage, elle ne se livre à aucun vol, aucune déprédation. Quel groupe gauchiste ou allogène peut-il en dire autant ? Las, le Système n’a pas son pareil pour récupérer et neutraliser les mouvements d’opposition populaire, c’est pourquoi les media ont mis en avant un leurre, la dénommée Frigide Barjot (un nom et un prénom qui sont tout un programme puisqu’ils correspondent chacun à une maladie, à un trouble du comportement) qui s’entoure d’homosexuels et qui était allée fêter en boîte de nuit le pseudo-mariage de Jean-Luc Roméro, fondateur de Gay-Lib, branche homosexualiste de l’UMP créée sous la présidence d’Alain Juppé, et qui se définit lui-même comme séropositif, toxicomane et favorable à l’euthanasie active, au mariage et à l’adoption pour les invertis. Voilà la femme que les media portent au pinacle ! On peut regretter pareillement que les organisateurs de la « Manif pour tous » aient voulu donner un air de Gay Pride à leur protestation avec des chars, de la musique techno et du rap. Pourquoi les gens se croient-ils toujours obligés de se trémousser et de faire la fête surtout lorsqu’il s’agit de lutter contre un projet mortifère et criminel ? On voit par ailleurs comment l’UMP de Jean-François Copé essaie de récupérer le mouvement alors même que ce dernier n’a jamais été en pointe dans ces questions, que Libération avait même écrit qu’il avait été un de ceux pendant la campagne présidentielle de Sarkozy en 2012 à conseiller au président sortant de se prononcer en faveur du mariage gay. D’ailleurs, la presse qui soutient la (fausse) droite parlementaire, Le Figaro, Le Figaro-Magazine, Valeurs actuelles, a fortement soutenu et encadré la manifestation. C’est pourquoi, pour notre part, nous avions incité les lecteurs qui souhaitaient manifester à se joindre aux cortèges de Civitas et de la droite radicale (Jeunesses nationalistes, Renouveau français…) Au moins eux ne défilaient pas derrière Frigide Barjot et n’utilisaient pas le langage de l’ennemi en parlant notamment d’“homophobie”.

    

Comme nous le dénoncions dans notre précédent numéro, le nouveau Front national a été lamentable de bout en bout sur cette question pourtant vitale. Marine Le Pen s’en désintéresse totalement. Pour elle ne comptent que les questions […]

 

jeromebourbon@yahoo.fr

 

Pour lire la suite, achetez RIVAROL en kiosque dès vendredi, ou téléchargez le pdf dès aujourd'hui, ou mieux encore ABONNEZ-VOUS (plusieurs formules possibles). 

Partager cet article

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Articles de J. B.
commenter cet article

commentaires

anthony 01/02/2013 15:11


Le Front national à loupé la coche, c'est regretable. Aujourd'hui, seul les nationalistes pures et dures comme l'Oeuvre française défendent encore les intérets du peuple.

Aryanna 20/01/2013 14:29


Tous ces braves gens ont été indument manipulés par la Barjot et Coppé dans ce défilé qui aurait du joindre majoritairement  Civitas plutot que finir en eau de boudin au profit d'hypocrites
ump qui refuserons de faire un référendum pour empecher cette grotesque mascarade du mariage pour tous pour pédérastes et lesbiennes ,


et bientot pour les harems muzzs et pourquoi pas les mariages avec des gosses pour les pédophiles avec l'accord des mosquées et les synagogues vu que talmud et sourates accommodent déjà ces
n'importe quoi pour tous !

louis 19/01/2013 11:35


Il n'y aura pas de seconde "manif pour tous".Le site du "Salon beige" censure ceux qui demandent une manifestation avec prières chrétiennes de rue (et non pas seulement dans les églises),
présence massive du clergé regroupé en tête de cortège et drapeaux avec le SacréCoeur de la France.La "manif pour tous" des fameux 800 000 participants était en fait une récupération de braves
gens, pour la plupart électeurs du centre-droit, d'accord avec le PACS et plus ou moins désorientés, certes enthousiastes de se voir si nombreux mais embrigadés dans une sorte de "gay pride" à
l'envers avec musique techno et Mariannes costumées ainsi qu'homos soit disant anti-mariage. PAUVRE FRANCE !