Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 21:16

 

http://www.rivarol.com/Rivarol_files/3062.jpg

 

Liberté d’expression :

la valse des tartuffes

 

 

L’émoi suscité dans le monde mahométan par le film L’innocence des Arabes et les caricatures de Mahomet de l’excrémentiel Charlie-Hebdo a conduit une nouvelle fois les pouvoirs publics et les responsables politiques français, tant à gauche qu’à droite de l’échiquier, à s’ériger en défenseurs intrépides de la liberté d’expression. La présidente du Front national n’a pas été en reste puisqu’elle a pris la peine de téléphoner personnellement à Charlie-Hebdo — dont elle avait pourtant tout lieu de se plaindre vu le traitement que lui inflige l’hebdomadaire avec lequel elle est d’ailleurs en procès — pour lui manifester son soutien. Et se posant en garante de la laïcité républicaine, véritable religion de substitution, elle a demandé que le voile et la kippa soient interdits dans les transports, dans la rue et dans tous les lieux publics. En défendant une telle revendication, Marine Le Pen rompt en visière avec le discours tenu naguère par son père. En effet, ce dernier, lorsqu’il présidait aux destinées du Front national, s’est toujours opposé à une loi contre le voile. D’abord, disait-il, parce que le port de ce fichu donne une visibilité aux musulmans, ce qui peut permettre aux Français de se rendre compte à quel point leur pays a changé. Ensuite et surtout parce que le combat du FN est historiquement contre l’immigration extra-européenne et donc en faveur de l’inversion des flux migratoires et non contre une religion ou pour la défense sourcilleuse de la sacro-sainte laïcité républicaine. 

 

En effet la progression de l’islam dans notre pays (construction de mosquées, viande halal, horaires séparés dans les piscines pour les hommes et les femmes, port du voile islamique) est directement la conséquence d’une immigration massive. Déplacer ainsi le curseur de la lutte contre l’invasion étrangère vers la défense de la laïcité façon IIIeRépublique est tout sauf innocent. Car qui ne voit qu’en s’en prenant à la kippa et au voile, on ouvre le chemin à une attaque en règle contre la soutane pour les prêtres catholiques, contre le voile pour les religieuses ? Dans cet exercice c’est toujours à la fin la religion chrétienne qui est visée. Ainsi dans la loi votée sous Chirac contre les signes religieux ostensibles à l’école l’on a pris soin explicitement d’interdire les grandes croix. Et dans plusieurs endroits des mahométans ont demandé la destruction de la crèche ou de l’arbre de Noël qui les indisposaient. C’est donc un jeu dangereux que d’agiter le thème de la laïcité. De plus, c’est utiliser le vocabulaire, les références, les symboles, les principes de l’ennemi, ce qui est en soi inacceptable.  

Il est certes de bon ton de répéter que les religions sont à l’origine de guerres et de conflits atroces. Mais ces trois derniers siècles ce sont surtout les régimes athées qui sont responsables de crimes abominables, qu’il s’agisse du communisme partout où il a sévi au XXesiècle, qu’il s’agisse plus lointainement de la Révolution dite française et de sa Terreur ou de l’impitoyable persécution à la fin du XIXe et au début du XXe contre l’Eglise catholique. Le courage serait de dire que si nous refusons en France des religions d’importation, c’est parce que notre pays est une terre de tradition et de civilisation chrétiennes, que nous sommes profondément attachés à cet héritage, à la noblesse et à la véracité d’une loi et d’une morale bien supérieures à toutes les autres. Mais évidemment il est plus difficile de tenir un tel discours que de se réclamer de laïcité. Par ailleurs, comme le rappelle l’excellent site Internet Les Intransigeants (www.les-intransigeants.com), longtemps interdit mais qui fort heureusement fait aujourd’hui son grand retour, le voile a été  porté pendant des siècles par nos aïeules qui seraient scandalisées de la façon impudique dont sont aujourd’hui vêtues les femmes occidentales qui s’habillent soit comme des hommes, soit comme des prostituées, ce qui n’est en rien un progrès ! [...]

 

jeromebourbon@yahoo.fr

 

 

 

Pour lire la suite, achetez RIVAROL en kiosque dès vendredi, ou téléchargez le pdf dès aujourd'hui, ou mieux encore ABONNEZ-VOUS (plusieurs formules possibles).

Partager cet article

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Articles de J. B.
commenter cet article

commentaires