Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 17:43

http://www.rivarol.com/Rivarol_files/3053.jpg

Récession, chômage:

la gauche a mangé son pain blanc

 

Maintenant que la gauche dispose de tous les pouvoirs, tant sur le plan national que local, elle ne pourra plus se défausser et devra assumer toutes ses responsabilités. Il n’est pas dit que François Hollande et son Premier ministre Jean-Marc Ayrault qui doit tenir son discours de politique générale à la tribune de l’Assemblée nationale le 3juillet resteront durablement populaires. Ainsi, ceux qui espéraient naïvement que l’exécutif accroîtrait fortement les bas salaires, comme le voulait notamment le Front de gauche de Jean-Luc Mélenchon, en seront pour leurs frais. Le Smic augmentera seulement de 2 % au 1erjuillet. Hollande ne fait donc aucun geste envers les classes populaires. Il lui est plus facile de satisfaire les Bobos qui ont, eux, généralement des revenus très confortables et sont acquis à toutes les mesures de subversion de la société (mariage homosexuel, euthanasie, drogues en vente libre, droit de vote des étrangers, etc.) Ce que la gauche ne peut ou ne veut pas faire sur le plan social, elle le fera sans états d’âme sur le plan sociétal. Ces mesures ne sont cependant pas de nature à satisfaire une grande partie de la population qui, elle, espère, d’abord et avant tout, une augmentation de son niveau de vie. Selon une étude de l’INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques), le pouvoir d’achat individuel des Français devrait baisser de 1,2 % en 2012, enregistrant là son plus fort recul depuis 1984, affecté notamment par le ralentissement des revenus d’activité et la hausse des impôts. Le pouvoir d’achat par unité de consommation, la mesure la plus proche du ressenti des ménages, reculerait ainsi pour la deuxième année consécutive (-0,1 % en 2011). Le pouvoir d’achat plus global diminuerait aussi, de 0,6 %. Ce recul, le plus prononcé depuis presque trente ans, prouve l’appauvrissement de notre peuple, la paupérisation des classes moyennes. Qu’il est loin décidément le temps des Trente Glorieuses ! […]

 

jeromebourbon@yahoo.fr

 

Pour lire la suite, achetez RIVAROL en kiosque dès vendredi, ou téléchargez le pdf pour lire le numero immédiatement, ou mieux encore ABONNEZ-VOUS (plusieurs formules possibles).

Partager cet article

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Articles de J. B.
commenter cet article

commentaires

luc 28/06/2012 10:51


Bon exposé des faits.


Tout le problème en effet est doctrinal et Mrg Lefebvre (qui se défendit toujours de vouloir créer une "contre Eglise" et de se croire pape) refusa tout accord de raliement avec la Rome
moderniste issue du Concile ! Les mouvements tradis ont démontré par mille ouvrages et conférences on ne peut plus clairs que l'Eglise, qui, par le passé avait dû combattre des hérésies, la
"Réforme" et des shismes est devenue elle même hérétique en plusieurs points importants, malgré certaines apparences.L'ambigûité est là mais ou on est avec l'Eglise fidèle à l'enseignement
apostolique ou pas.Il n'y-a pas de position médiane, contrairement à ce qu'expriment les traditionalistes dans la forme (messe, latin, soutane etc) qui, dans le fond, admettent les erreurs
concilaires ou ne les combattent plus.Tout ceci avait bien été expliqué par le fondateur héroïque de la FSSPX, tellement villipendé pour sa "désobéissance", c'est une affaire gravissime mais qui
témoigne sans doute d'une évolution désastreuse du christianisme authentique dans le monde entier.Il ne faut en aucun cas accepter d'accords laissant entendre qu'on ne combat plus l'erreur !
Suivre le Fondateur de l'Eglise, le Christ plutôt que son mauvais représentant ! C'est celà, la vraie fidélité, quoi qu'il en coûte et je ressens comme un déchirement terrible cette affaire
biaisée : Non, il ne fallait pas "discuter" en vain, se satisfaire de gestes de circonstance : il n'y-a qu'une messe, qu'une foi, qu'une doctrine définie jusqu'à Vatican II et aucun raisonnement
spécieux ne doit nous écarter de cette réalité.