Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 10:53

http://24heuresactu.com/wp-content/uploads/2012/03/tuerie-toulouse1-600x360.jpg

 

Si les media hier disaient en boucle qu'aucune piste n'était écartée, et si les militaires radiés pour cause de sympathies néo-nazies avaient été mis hors de cause, il n'en reste pas moins que la classe médiatico-politique répétait ad nauseam que le fou furieux de Toulouse avait des motifs racistes et antisémites. Ce matin, coup de théâtre : le tueur présumé serait un salafiste ! C'est Fourest qui doit faire grise mine ce matin, elle qui disait sur BFM que la libération de la parole raciste était responsable de tels évènements. Il lui aurait été si agréable de pouvoir épingler "l'extrême France !"

 

MLP, elle, jubile, elle se frotte les mains : voilà qui fait parfaitement ses affaires. Elle déclarait ce matin qu'elle avait été la seule voix à dénoncer la montée de l'islamisme et que ses avertissements n'avaient pas été pris en compte. Quel retournement de situation ! Après s'être terrée dans son terrier, tremblant qu'on ne découvre un tueur facho, peut-être même un adhérent du FuN, qui sait ?, elle peut aujourd'hui se pavaner comme un paon.

 

Sarko lui aussi peut pousser un ouf de soulagement. Ses paroles sur le halal et le casher ne peuvent plus lui être reprochées, on ne pointera pas du doigt son pseudo retour à un discours sans langue de bois sur l'immigration. Mais il semble que le suspect ait déjà été sur la liste des enquêteurs avant le massacre de l'école juive, alors même que le président candidat prétendait n'avoir aucune piste. Ce pourrait être un début de polémique préjudiciable.

 

Bayrou sort ridicule de cette affaire, lui qui hier avait récupéré l'évènement pour se poser en modéré contre les discours de la droite, coupable selon lui d'attiser les tensions : "Les hommes publiques ont le devoir de veiller à ce que les tensions, les passions, les haines ne soient pas à chaque instant entretenues. Le fait de montrer du doigt les uns et les autres en fonction de leur origine, c'est faire flamber les passions et on le fait parce que dans ce feu-là il y a des voix à prendre".

 

Mélenchon lui aussi y était allé de son grain de sel en parlant de "démence raciste". Il visait bien entendu un coupable aryen...

 

Les révélations de la matinée nous montrent comment le conflit israélo-palestinien se transporte sur notre territoire. Il est urgent d'agir pour que la France ne soit pas le théâtre et la victime collatérale d'un conflit qui ne nous regarde en rien. Tous les responsables politiques et journaleux ont parlé hier d'une libération de la parole antisémite : en réalité, c'est l'umpunité de l'Etat d'Israël qui est problématique. Les appels au boycott de ses produits sont considérés comme un délit, les conférences sur la situation à Gaza, comme celle que voulait faire le juif indigné Hessel à l'ENS, sont annulées. Tandis que l'on sanctionne l'Iran pour un enrichissement d'uranium qui ne met personne en danger (car l'arme atomique ne peut être que dissuasive), nulle voix ne s'élève contre les exactions commises contre le peuple palestinien. C'est cette omerta, cette soumission devant l'Etat israélien qui nourrit les tensions, et non une hypothétique libération de la parole. La parole n'est pas libre, l'appréciation de la situation internationale n'est pas juste, équilibrée.

 

Venger les enfants palestiniens en tuant des enfants juifs franco-israéliens, ainsi que le tueur l'a expliqué, est absurde, ignoble. Mais s'indigner , s'émouvoir, comme c'est normal, de ces morts, et ne pas parler des enfants palestiniens victimes de Tsahal, est aussi ignoble. C'est en dénonçant la situation à Gaza que l'on peut apaiser les tensions, ne pas donner de ces justifications folles aux islamistes, ne pas faire de la France un complice d'Israël.


Partager cet article

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Toushka 05/04/2012 10:31


Je dis a Caroline Fourest qu'elle peut continuer a se terrer dans son terrier et continuer de trembler parce que cette affaire est loin d'etre terminée. il va falloir donner des preuves pour nous
convaincre que Merah etait le tueur.Et justement cette tuerie n'est pas un hazard, elle arrive au moment des legislatifs presidentielles quant alors sarko se lance dans un debat demenciel et
sterile sur le halal et en faisant comme si cet evenement venait confirmer leur propos vidés de sens.Selon Gueant il etait sous surveillance alors dites moi comment a t-il pu commettre cette
orreur ?...

anonyme 25/03/2012 23:14


"C'est en dénonçant la situation à Gaza
que l'on peut apaiser les tensions, ne pas donner de ces justifications folles aux islamistes, ne pas faire de la France un complice d'Israël."


Israel est l'arbre qui cache la forêt
!


En réalité il existe une volonté
talmudique de détruire l'Occident chrétien, israel ou pas !


Cette volonté, on
en a eu confirmation avec la réaction du monde juif suite aux tueries de Toulouse : hystérie haineuse envers les nationalistes, envers ceux qui ne veulent pas mourir, puis complaisance larmoyante
envers le monde musulman quand le nom du tueur a été connu !!!!


Les rabbins se
précipitant au secours de leurs cousins musulmans , l'alliance judéo-musulmane a éclaté aux yeux des plus naifs, enfin on peut l'espérer 

Sylvie 21/03/2012 20:06


Quoi qu'il en soit, à moins d'un mois des élections, ça sent la grosse manipulation. Cet immigré (une chance pour la France ?) est l'arme du crime, mais probablement pas le
commanditaire. Il était paraît-il sous surveillance... ou sous contrôle !

Paul 21/03/2012 13:29


Selon un responsable afghan, le suspect de la tuerie de Toulouse avait été détenu en Afghanistan pour avoir posé des bombes à Kandahar. Il s'était échappé de la prison lors d'une opération menée
par les Taliban, a indiqué le directeur de la prison de Kandahar…

Mohammed Merah, 24 ans, avait déjà été repéré depuis longtemps par les services de renseignements français… Claude Guéant, ministre de l'Intérieur, a eu le cynisme d'avouer lui-même que le tueur
présumé était suivi depuis des années par la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI). Ce qui est certain c'est que cet attentat islamiste arrive à point nommé. Cet agent dormant a
été activé pile quand il le fallait ! Ces crimes pour servir quels intérêts ?

Paul 21/03/2012 11:40


Honneur aux soldats français… aux soldats de la France…