Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 17:19

droit aux lettres

 

Le numéro de vendredi contient un très long courrier des lecteurs (deux pages), explosif, et aborde deux sujets qui divisent visiblement les rivaroliens: la présence de Reynouard dans les colonnes de RIVAROL, et bien évidemment les élections. Malheureusement, le site de RIVAROL ne permet de lire que deux lettres, concernant Reynouard. Pour le courrier concernant les élections, il faudra acheter le numéro en version papier, en pdf, ou s'abonner, depuis la boutique en ligne.

 

  De Pierre SIDOS, fondateur de l’Œuvre française :

 

A PROPOS DE VINCENT REYNOUARD

 

Vincent Reynouard dans ses comportements, ses propos, ses écrits, se conduit d’une certaine manière en a-social et en non-national. De toute évidence, il tire profit de sa situation pénale particulière, résultant beaucoup plus de ses positions provocatrices à outrance que de ses productions “révisionnistes” proprement dites pour user et abuser de relations dévouées spécialement obtenues en raison de ses ennuis judiciaires à répétition.

Dans RIVAROL du 20avril 2012, page9, et dans celui du 27avril, page2, il a étalé ses rancunes avec un égocentrisme notoire à l’encontre de ses compatriotes en général: affirmant “vomir” ce qui est leur drapeau; écrivant faussement qu’en particulier «dans nos milieux trop de gens se font des illusions sur les droits de l’homme et leur fille naturelle la démocratie égalitaire», s’estimant quant à lui satisfait «d’être socialement mort» et aussi «d’être pour une politique du pire», se référant à une forme d’européisme, autant imaginaire que les autres, et également réfutable, dont il situe l’existence et la fin lors de la période de la Seconde Guerre mondiale, avec en supplément la livraison d’une analyse sentencieuse, bien que des plus farfelues, relative aux résultats électoraux du premier tour de l’élection présidentielle en cours, donnant à l’occasion un méchant coup de patte à Carl Lang qui était pourtant le candidat espéré par la plupart des nationalistes pour participer à cette compétition.

En conséquence, il est convenable de souscrire sans restriction au souhait exprimé par M. Arnaud dePerier, directeur de L’Appel de Douaumont, dans sa correspondance à RIVAROL, déplorant les écarts de conduite de Vincent Reynouard: «et suggérez-lui plutôt de s’occuper de ses nombreux enfants et de son épouse, même si c’est “ringard”!»

________________________

 

  De Fabrice DÉTANG :

 

OUI À REYNOUARD !

 

Je suis entièrement d’accord avec M. Arnaud de Perier à propos du brillant éditorial de Jérôme Bourbon: «Restons nationalistes!». De même, je partage votre avis quant aux dérives du FN nouvelle génération. En revanche, je désapprouve son hostilité à l’égard de Vincent Reynouard. Il n’aime pas ses idées? Certes, c’est son droit le plus total. Mais a-t-il au moins pris le temps d’en discuter directement avec lui? Sachez d’une part, que M. Reynouard n’est fermé à aucun sujet de discussion; et d’autre part qu’il évite les jugements de valeur préconçus. Lui ne se permettrait pas de vous juger a priori par presse interposée! Je n’ai pas non plus trouvé très fin de sa part cette allusion au sujet de son épouse et de ses enfants. Moi-même, je ne connais pas tout de la vie personnelle de M. Reynouard: dans le doute, je m’abstiens donc de le juger… Enfin, je remercie Jérôme Bourbon d’accorder la parole à M. Reynouard dans les colonnes de Rivarol. Il serait souhaitable même que cela arrive un peu plus souvent. Bien sûr, mon avis n’engage que moi. Mais je tenais tout de même à vous en faire part.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans A lire dans RIVAROL
commenter cet article

commentaires

Sylvie 02/05/2012 19:01


La perle du courrier des lecteurs, c'est celui qui appelle à voter Hollande. En matière de phantasmes, on atteint des sommets !

Sylvie 02/05/2012 18:47


On ne peut pas être d'accord sur tout ni apprécier toutes les personnalités qui composent notre famille de pensée, mais on peut quand même discuter sans conspuer à outrance, non ? Ce n'est pas du
tout constructif comme démarche.

Moi aussi, je trouve des défauts à certaines analyses de Reynouard, en particulier sur le complot mondialiste (ou du lobby qui n'existe pas) dont il nie l'existence sans preuve, mais son
militantisme révisionniste est très utile. Et je ne souhaite pas qu'il soit mis à l'écart sous prétexte qu'une partie des lecteurs de Rivarol ne partage pas ses opinions.
De même que je n'apprécie pas particulièrement Carl Lang, mais ça ne m'empêche pas de comprendre que d'autres trouvent en lui une alternative au FuN.

Pareil au sujet des prises de positions électorales. Pourquoi se déchirer entre ceux qui espèrent sauver la France par un vote Sarko et ceux qui ne se saliront pas inutilement les mains ? Je
comprends tout à fait la peur que le PS peut inspirer, mais ce n'est pas pour ça que je suivrai les kamikazes dans leur intention de vote pour le président sortant ! Je ne leur reprocherai pas
leur choix, bien qu'il me paraisse très mauvais, merci à eux de respecter le mien.


Censeurs et donneurs de leçons, passez votre chemin !