Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 13:07

 

Nous avons publié un premier article à l'usage des vierges effarouchées voulant croire de toutes leurs forces, pour récupérer les voix gays, bien sûr, que les homos français ont été déportés. Mais comme ces bien pensants ne seront  sûrement  convaincus que par des documents estampillés LGBT, voici de quoi les satisfaire:

 

nazietgay.jpg

 

En France la situation fut contrastée. Dans les territoires annexés (Alsace et Moselle) intégrés au Reich et donc soumis au Code pénal allemand, les homosexuels furent déportés. Mais en zone occupée, comme dans la France de Vichy, les homosexuels ne furent pas inquiétés. Certains même collaboreront avec l'occupant: Robert Brasillach écrivain antisémite, Abel Bonnard ministre de la jeunesse du gouvernement Laval affublé du terrible sobriquet "Gestapette". Néanmoins, en 1942, le régime de Vichy introduit dans le Code pénal une discrimination, rompant la tradition française d'égalité des homosexuels et hétérosexuels : l'article 331-1 du Code pénal fait un délit de l'acte consistant à avoir des relations homosexuelles avec un mineur (moins de 21 ans), au lieu de 15 ans pour les hétérosexuels. Les ordonnances du gouvernement du Général de Gaulle en 1945 confirment cette disposition.

Les persécutions nazies à l'égard des homosexuels se sont déroulées dans un contexte de durcissement général des régimes totalitaires et autoritaires sur les « déviances morales ». Ainsi, en 1934, Staline a fait adopter des dispositions pénales prévoyant l'emprisonnement et la déportation des homosexuels. D'après des données incomplètes, de l'ordre de 300 000 à 400 000 personnes ont été condamnées sur la base de ces dispositions (qui n'ont été abrogées qu'à la fin des années 1980). Dans les pays de tradition stalinienne, la persécution des homosexuels a été systématique. C'est encore le cas aujourd'hui en Corée du Nord et à Cuba. En Espagne, le régime franquiste avait adopté la loi sur la dangerosité sociale qui permettait l'emprisonnement des homosexuels. En Italie, Mussolini mit en place une politique comparable.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article

commentaires