Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 13:20

 

 

 

"Je suis porteuse d'un (sic) autre image de la France". Peut-on suggérer à Joly

d'apprendre le français avant de se présenter à la présidentielle?

 

`

Eva Joly, qui répète à qui veut l'entendre qu'elle est aussi française que n'importe qui (avec bien sûr son accent à couper au couteau), a fait un rêve. "I have a dream," annonce-t-elle en regardant, attristée, les forces armées descendre les Champs :

 

«J’ai rêvé que nous puissions remplacer ce défilé (militaire) par un défilé citoyen où nous verrions les enfants des écoles, où nous verrions les étudiants, où nous verrions aussi les seniors défiler dans le bonheur d’être ensemble, de fêter les valeurs qui nous réunissent».

 

En bref, une "fête des voisins" géante.

 

«C'est un symbole qui date. C'est un symbole de la France puissance coloniale. Il me semble que le temps est venu de dire que le défilé militaire n'a plus sa place dans la symbolique du 14-Juillet»

 

Les réactions ne se sont pas faites attendre. A commencer par Fillon qui a mis en doute l'attachement de Joly à la culture française. Que n'avait-il pas fait là! Comment? Evoquer la double nationalité de la candidate des Verts? La condamnation tombe, unanime, inattaquable: "C'est de la xénophobie à l'état pur!" s'insurge Mélenchon, à deux doigts de dire que le défilé ressemble à celui de jeunesses hitlériennes.

 

La nécessité de ce défilé, ça se discute, dit la gauche à l'unisson, mais l'attaque contre Eva Joly est tout simplement ignoble! Finalement, ils doivent une fière chandelle à Fillon, les candidats PS, ils n'ont pas ainsi à répondre à la propostion d'Eva Joly, qui propose, sous couvert de mélange inter-générationnel, une démonstration de melting pot "français" au moins une fois par an. Elle pourrait même prendre la tête du cortège, tiens! De la France, "puissance coloniale", à la France, littéralement colonisée par les allogène, voilà qui plairait à la féministe fière de sa double-nationalité.

 

Encore une fois, nous avons une belle démonstration qu'entre l'UMP et le PS, tout se résume à un échange de piques sans conséquence, pour fuir coûte que coûte le débat. Et pour cause! Que propose l'UMP, qui n'a rien fait de concluant en quatre ans au pouvoir, et n'a pas de cohabitation pour pleurnicher sur un éventuel blocage par l'Assemblée de la toute-puissance élyséenne? Que propose la gauche, sinon la défense de "chimpanzés en rut" et la soumission aux islamistes? Cette fausse polémique est tout simplement consternante.

 

Pour les ractions en détail des uns et des autres, cliquez ici et ici.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Point de vue
commenter cet article
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 14:18

 

fourest.jpg

 

Des "sites peu sympathiques", comprenez d'extrême-droite, se sont emparés du livre de Fourest, La Tentation obscurantiste, pour accréditer les rumeurs concernant "M. Aubry' (Jean-Louis Brochen) et ses yeux de Chimène pour l'islamisme. Outrée, Fourest dément avoir fait le lien entre les islamistes et Brochen: "Je n’ai jamais écrit que Jean-Louis Brochen était « islamiste »", écrit-elle sur son blog. Son blog, où elle se pose en observatrice impartiale, mais surtout en icône de la vigilance. Il n'est que de voir son oeil, grand ouvert, qui sert de bandeau d'accueil à son site. Prétentieux et ridicule. 

 

Effectivement, elle n'a jamais écrit ces mots côte à côte. Mais après avoir retranscrit une lettre de Brochen ("Je suis contre le voile — et bien sûr contre la burqa — mais c’est l’honneur d’un avocat que de faire en sorte qu’un individu ait toujours quelqu’un pour le défendre."), elle poursuit: "J’ai pris bonne note de ces explications. Mais je reste persuadée que ces choix d’avocats n’auraient aucune signification s’ils ne soulignaient pas l’ambiguïté d’une certaine politique menée dans le Nord. Depuis 2004, je n’ai cessé d’alerter de gauche, y compris l’entourage de Martine Aubry, sur la nécessité de clarifier toutes les zones d’ombre sur des sujets aussi importants. " Pour le coup, c'est notre amie lesbienne (sa vie privée n'est pas un secret: "Dès 1998, à seulement 23 ans, elle co-écrit avec Fiammetta Venner, sa partenaire de plume et de vie,etc.") qui est ambiguë. Dire d'une part que Brochen n'a rien à voir avec les islamistes, et d'autre part que l'avoir choisi n'était pas anodin, n'a aucun sens.

 

A propos du PS, loin de nous l'idée que Fourest ne puisse l'attaquer tout en se disant de gauche. Cela étonne, la gauche étant connue pour son enthousiasme face à la dhimmitude (témoin la candidate voilée du NPA); cela montre aussi que Fourest, l'auto-proclamée ennemie de tous les intégrismes, refuse de comprendre que l'anti-racisme et l'immigrationnisme conduisent à accepter  l'islamisme. Après tout, nous n'en avons cure. Mais qu'elle n'aille pas proclamer que la gauche s'oppose, comme elle, à la burqa, ou au communautarisme musulman. Finalement, son article est une attaque en règle de ce qui se fait à Lille, le fief de Dame Tartine. Mais il ne faut pas se voiler la face, (c'est le cas de le dire!) cela ne concerne pas que Lille. Le PS fait l'apologie du métissage, et à force d'antiracisme fait des Blancs des racistes en puissance, est favorable aux lois mémorielles qui doit enseigner aux têtes blondes la honte d'être Blanc, catholique ou de culture catholique, honte de ne pas avoir eu des grands-parents morts en déportation, honte de ne pas manger dans les quicks hallal, honte de ne pas se marier avec des Noirs pour prouver qu'ils ne sont pas esclavagistes en puissance, etc. Honte d'être Français, fier d'être dhimmi!

 

Regardez ce reportage, merci Fourest, qui montre comment les musulmans obtiennent ce qu'ils veulent à Lille, mais "attention, on ne fait pas de communautarisme!" 

 

 



On persécute la vraie droite nationale, les nationalistes sont traités en pestiférés, alors qu'Aubry et le PS sont les vrais ennemis de notre histoire, de notre nation. Que Fourest dénonce l'appétit d'Aubry pour les diktats musulmans, et continue de soutenir la gauche est un manque d'intelligence, mais pas de cohérence. Sa haine de tout ce qui est nationaliste et véritablement catholique l'aveugle, tout simplement. Le PS contre les "pages sombres" de notre histoire, se dit-elle. Feignant de s'étonner qu'à force de ré-écrire l'histoire à sa convenance on accepte des coutumes importées d'oure-Méditerrannée.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Point de vue
commenter cet article
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 12:03

 

 

Le site d'Aliot publie des libres propos d'Oriane Borja pour qui la sortie du dernier film d'Harry Potter est l'occasion de revenir sur les 7 tomes de la romancière J. K. Rowling. Et non pas Rolling, Oriane, tu confonds avec les Rolling Stones. Passons.

 

npi-potter.png

 

 

A la fin de son "article", elle ne trouve plus de mots assez forts pour encourager à la lecture de ces monuments de la littérature:

 

"Il est de bon augure qu’une jeunesse exigeante, grandisse sous ces auspices, quand par ailleurs on les sevre et gave d’anti héros, de « modèles » médiocres et qui ressemblent tant à ce que nous avons tous en nous de plus bas ou de plus vil.

 

Lisez, aimez Harry Potter mes enfants, un trésor est caché dedans."

 

La parution de cet article n'étonne pas, J. K. Rowling étant lue assidûment par les Le Pen, comme le disait Minute:

 

"Dans la famille Le Pen, on ne lit pas qu'Harry Potter, mais aussi Mickey." 


Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Humour
commenter cet article
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 11:32

 

Pour son chef d'oeuvre, Shoah?

 

 



 

Au bout de quatre minutes de bande-annonce, je ne sais pas pour vous, mais moi, je m'ennuie déjà.

 

Au fait, Dieudonné recevra-t-il lui aussi la légion d'honneur pour son film en projet? D'après l'affiche, il sera aussi question de barbelés et de pyjamas rayés, et sans trop s'avancer on peut supposer qu'il sera moins rasoir...

 

http://www.tumblr.com/photo/1280/7039405236/1/tumblr_lnjlzoCZ9U1qios5w

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Humour
commenter cet article
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 11:20

 

http://www.hyphenmagazine.com/sites/default/files/blog/old/asianbaby.jpg

 

Huit enseignants de Blois ont déposé une plainte pour propos diffamatoires et racistes contre la rectrice de l'académie d'Orléans-Tours après ses propos le mois dernier sur les résultats scolaires des enfants d'immigrés. Mme Reynier avait provoqué une levée de boucliers, notamment de la part des syndicats d'enseignants et de partis de gauche, à la suite d'une interview accordée mi-juin à plusieurs quotidiens régionaux. Dans les colonnes de la Nouvelle République, la rectrice relevait que les résultats des élèves de la région Centre étaient "quatre points inférieurs à la moyenne nationale". "Si on enlève des statistiques les enfants issus de l'immigration, nos résultats ne sont pas si mauvais ni si différents de ceux des pays européens", a-t-elle affirmé selon le journal. La rectrice a estimé que ses propos avaient été sortis de leur contexte et elle s'est défendue de tout racisme, rappelant qu'elle était elle-même fille d'immigrés.

 

Source.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 11:06

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQFDHayj6S4OGbE8S08cAv4AYpcaGoCj3tBo87HUtO1b5M5g-PaWQ

 

Environ 280 000 hommes ont subi des violences conjugales en 2010.

 

"Pendant quatre ans, tout s'est passé au mieux dans notre couple. Mais à la naissance de notre fils, Achille, elle a commencé à m'insulter, se rappelle Olivier. Les agressions verbales devenaient récurrentes et sa logorrhée débutait dès 8h du matin et ce jusqu'à notre coucher. J'ai compris qu'il y avait un problème lorsque nous étions en Italie. Elle est rentrée en France me laissant seul avec mon enfant âgé d'un an", déplore l'homme, depuis divorcé.  

 

Ces violences psychologiques, Georges* aussi les a subies au quotidien. Sa femme lui reprochait le moindre de ses gestes. "Tous les prétextes étaient bons pour me rabaisser: si je ne rentrais pas trop tard de mon travail, je nourrissais mal nos enfants ou je ne savais pas les habiller pour aller à l'école. Au début, je tentais de l'excuser, je justifiais ses actes par son mal-être. Mon épouse est dépressive. Puis, lorsqu'elle est devenue violente, j'ai compris que ça allait bien au-delà d'un simple malaise."  

 

Georges a l'impression que le but de son épouse, avec qui il est en instance de divorce, est de le pousser à bout pour qu'il finisse, à son tour, par lever la main sur elle. En vain. Face au torrent de violences, il garde son sang froid.  

L'homme se souvient d'un matin, en particulier. "Je jouais avec mes enfants dans le salon lorsqu'elle s'est mise à mettre à sac à la bibliothèque et à balancer les ouvrages à travers la pièce. Je lui ai dit que je ne lèverai pas la main sur elle et ne me laisserai pas abuser par son attitude." Ce jour-là, l'intervention de Georges apaise son épouse. Mais un autre, alors que sa belle-mère est présente, sa femme lui donne une baffe. Georges dépose une main courante. Un pas franchi.  

 

Olivier aussi a fait la démarche de se rendre au commissariat le plus proche. Cette fois-là, sa femme avait tenté de l'étrangler. "Ses mains ont serré ma gorge pendant une minute. Je ne me suis pas débattu et n'ai rien répliqué car je savais que le moindre de mes gestes pouvait me conduire au retrait de la garde de mes enfants. J'ai tout de même eu 3 jours d'ITT [incapacité totale de travail, ndlr]..."  

 

Après le dépôt d'une main courante, la femme d'Olivier est convoquée par la police. Apeuré, l'homme abandonne les poursuites. "Elle allaitait ma fille et je n'ai pas eu le coeur de poursuivre. J'ai préféré retiré ma plainte", explique-t-il. A bout, Olivier a fini par quitter le domicile familial et se bat pour récupérer la garde de ses enfants.

 

 

Commentaires sur le site de l'Express:

 


Pierre Getty - 16/07/2011 03:16:33

Chère Madame, Messieurs,
Merci de cet article. J'ai vécu ce que vous décrivez. J'ai rencontré une femme qui avait des enfants et m'avait fait croire qu'elle n'avait pas de chance. J'ai pensé tout arranger. Ses parents avocats, répétaient : " C'est une bonne mère ". Nous avons eu un enfant sans mon accord, j'ai assumé mes responsabilités. Il avait quelques mois quand elle a commencé à me frapper. Mon fils a été mis à la DAAS à l'étranger où elle était partie en vacances. Je l'ai sorti d'urgence, mais de retour je me maquillais pour travailler quand j'avais des marques au visage. Elle m'a cassé plusieurs paires de lunettes. Je vivais dans la terreur pour moi, mais surtout pour les enfants. J'ai du quitter la maison de peur de me suicider ou de perdre mon contrôle pour les sauver de l'extérieur, car de l'intérieur, ses parents avocats téléphonaient au Samu pour masquer les faits. J'ai saisi la justice, mais les juges sont des femmes. Il y a quelques semaines, son avocat a fait croire à la police que j'avais enlevé mon fils, juste pour faire souffrir mon fils. La police a fait une descente à mon travail et à la maison, ils ont des consignes pour lutter contre les violences conjugales des hommes sur les femmes et non pas l'inverse. C'est un sujet tabou. Nous sommes passés d'un droit du tout "pater familias" d'avant 1945 au tout "mater familias" après les années 70. Les enfants souffrent. Tout mon argent et ma vie sont désormais dévolus à sortir mon fils de cet enfer. Même je subis intimidation, menaces de mort. La justice réclame des comptes, par exemple, les fiches de paye aux hommes, qui sont privés de leurs enfants s'ils ne sont pas assez riches, mais les femmes, même très riches, n'ont pas à le faire et peuvent les maltraiter, l'éducation nationale ne fait pas de signalement. Il faut travailler pour améliorer ce système pernicieux.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 11:01

 

http://i4.cdscdn.com/pdt/2/7/1/1/f/3333297198271.jpg

 

Un couple du Kentucky, aux États-Unis, a dû hypothéquer sa maison afin de payer une fécondation in vitro. L'opération de 17 000 euros visait à assurer au couple d'avoir une fille.

 

Heather, 30 ans, et Paul, 43 ans, Anspach, du Kentucky aux États-Unis, ont décidé de forcer mère nature à leur donner ce qu'ils voulaient. En effet, ce couple a hypothéqué sa maison afin de pouvoir payer une fécondation in vitro de 24 000 dollars (17 000 euros) dans le but d'être sûr d'avoir une fille. Heather et Paul sont déjà parents de deux garçons, de 10 et 8 ans, et d'une fille de 6 ans. La mère de ces derniers, explique qu'elle comprend "parfaitement pourquoi Victoria Beckham voulait que son quatrième enfant soit une fille. C'est fantastique d'avoir des garçons, j'aime les miens plus que tout, mais cela ne vous empêche pas de vouloir aussi une fille. J'avais déjà Madelyn et je sentais que si elle n'avait pas une soeur pour jouer avec elle, ça n'irait pas", d'après le Dailymail. Après quelques recherches sur le net, le couple a trouvé le Dr Jeffrey Steinberg qui propose ce genre de prestation, à Los Angeles.

 

Là-bas, les médecins ont extrait les ovules d'Heather, qui ont été par la suite fécondés par le sperme de son mari. Sur 11 oeufs, six se sont avérés fiables, et seulement deux étaient de sexe féminin. Ils ont donc été implantés dans l'utérus de la mère, qui a donné naissance le 25 novembre dernier à une petite fille: Maliah. "Je connais beaucoup de gens qui sont contre la sélection du sexe mais c'est un choix personnel. Les gens ont droit à leur opinion mais c'est notre vie et notre famille. Si j'avais la possibilité de choisir la couleur des yeux, le QI ou la couleur des cheveux, je ne le ferai pas. Chaque enfant est unique et spécial", avoue-t-elle. "Nous dirons tout à Maliah sur le fait qu'elle était 'pré-sélectionnée', car elle a le droit de savoir".

 

Source.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 14:34

img111-copie-1

 

De Charles GALTIER :

BRAVO ET CONTINUEZ COMME CELA !

Je lis RIVAROL depuis son premier numéro, découvert affiché sur un kiosque de la gare de Strasbourg, c’était je crois en janvier 1951. Jamais je n’ai été autant d’accord avec RIVAROL qu’aujourd’hui. Continuez, il faut tirer à boulets rouges sur ce régime du mensonge et de pourriture! Les articles de Vincent Reynouard sont “extras”.

 

________________________

 

De David VEYSSEYRE :

FÉLICITATIONS À TOUTE L’ÉQUIPE !

Je me vois encore obligé d’écrire à l’équipe de RIVAROL pour la féliciter encore et toujours pour le dernier numéro (le 3007 daté du 8 juillet 2011). La chronique de Robert Spieler est derechef excellente, Spieler a du talent, la constance de la réussite de ses chroniques en atteste, après le chien antisémite, la tradition scatologique de l’armée israélienne, j’ai éclaté de rire cette fois-ci. Ah ce mélange germano-belge, de Trévire et de Franc, ça peut donner chez les esprits doués et talentueux une science consommée du persiflage et de la polémique !

Et puis Reynouard, meilleur que jamais, il a tout compris, c’est encore magnifique ce qu’il a écrit, je pourrais me répandre en dithyrambes infinies. Et puis, c’est pur, innocent, c’est plein de bon sens et objectif, il appréhende le sujet dans sa plénitude. Moi-même, je suis sot, j’ai toujours dit que l’avortement était scélérat et diabolique, mais sans penser le sujet dans sa totalité, aux motifs qui peuvent amener les femmes à avorter, etc. J’ai l’esprit un peu borné et je manque parfois de nuance. La brillante analyse de Reynouard est complète, rien ne manque, elle forme définitivement notre jugement, cet article mérite de figurer au panthéon des meilleurs articles du journal.

J’ai adoré aussi la petite pointe de Jérôme Bourbon, le petit malin, cette pointe est imperceptible, mais que c’est roboratif dans un monde uniforme et sans âme d’entendre des sons si dissonants ! je n’ai pu réprimer un petit sourire: «Lequel Capitaine disait “je sais que suis innocent” bien qu’il ait été à deux reprises condamné par des tribunaux militaires». Mettrait-il à nouveau en doute l’innocence de Dreyfus un siècle après? C’est courageux et grandiose cent ans après l’Affaire. André Figueras a écrit un superbe livre là-dessus. 

Très bien aussi de faire intervenir Monsieur Ploncard d’Assac, il ne rigole pas non plus, c’est très juste ce qu’il écrit ; j’ai fort goûté son analyse, il a parfaitement raison.

________________________

 

De François FERRIER :

INFAMANT

Le Point du 7 juillet 2011 nous montre en couverture Strauss-Kahn et Sinclair avec ce titre: « La Résurrection ».

Cette goujaterie médiatique montre à quel point la juiverie en France tient le sommet de l’Etat.

Depuis le 14 mai 2011, les Français sont “matraqués” par cet odieux fait divers politico-sociétal alors que notre pays s’enfonce dans les ravins financiers, économiques et sociaux.

Nous n’avons que faire de ce César de la braguette et de cette sibylle du temple des marchands de tableaux.

Alors que s’enclenche la bouffonnerie électorale de 2012, où l’ensemble des partis politiques du système ne recherchent que les places juteuses, nos soldats meurent en Afghanistan.

Le 29 juin 2011, dans l’indifférence médiatique, le corps de Cyrille Hugodot— parachutiste du premier régiment de chasseurs parachutistes— touchait le sol de France. Le 25 juin 2011, Cyrille mort à Kaboul des suites de ses blessures avait sécurisé le rapatriement des deux journalistes de France 3.

Eux avaient droit au “tintamarre” de la presse aux ordres. A vomir, quand, on ne doit pas l’ignorer, un autre parachutiste Florian Morillon était mort quelques jours auparavant dans les mêmes circonstances que Cyrille.

Assez de paillettes, de désinformations, de ringardisations politiques et médiatiques.

Les Français d’honneur et de conviction ont à œuvrer, et de façon urgente, à la résurrection de leur pays.

________________________

De François RACINECARRE :

LES INSTIGATEURS DE L’AVORTEMENT

Le docteur Albert Chevrillon, mon médecin, habitant la même rue que moi dans le XIXe, accoucheur de mes deux enfants, était le «suprême commandeur du suprême conseil» de la grande loge de France, il m’a dit concernant l’avortement que: «le projet de cette loi et la loi elle-même ont été élaborés dans les convents». Cet entretien a eu lieu dans son bureau vers la fin des années1980/début 90. De plus son nom étant apparu dans un numéro du Crapouillot, au cours d’une autre conversation, il m’avait fait part de son mécontentement de cette mention, m’expliquant qu’il «avait contacté la revue et que si le fait se reproduisait ils auraient plus que des problèmes.»

Par ailleurs, je signale le résultat d’une étude des années 1990, qui fait ressortir que 56% des femmes qui ont avorté, cinq ans après l’acte, regrettent et déclarent qu’elles ne le referaient pas. Ce sondage a 20 ans et je ne puis en aucun cas confirmer les résultats pour les années 2000.

________________________

De Alain RENAULT :

A PROPOS DE JEAN-PIERRE STIRBOIS

Dans son article «le boulet frontiste» (RIVAROL 3007) François-Xavier Rochette stigmatise l’ouverture du FN «à tous les agents du système, qu’ils soient crypto-gaullistes, sionistes, francs-maçons ou libéraux bon teint» depuis «la disparition tragique de Jean-Pierre Stirbois» qui en aurait donc été le contrepoint.

Cette analyse marque une profonde méconnaissance de ce que fut le stirboïsme. En effet, s’étant vu confier la responsabilité de l’appareil fin 1979, Jean-Pierre Stirbois se livra immédiatement à l’épuration de tous les éléments réputés “extrémistes”, notamment des nationalistes-révolutionnaires, dont beaucoup rejoignirent le MNR de Malliarakis, et du «groupe Militant», qui finit par quitter le FN et fonda le PNF.

Lorsque l’évolution de la situation et le changement de mode de scrutin permirent, en 1986, d’obtenir des élus, les candidats furent présentés sous l’étiquette d’un «Rassemblement National» dans lequel Stirbois distribua généreusement les investitures à des «crypto-gaullistes, sionistes, francs-maçons et libéraux» en comparaison desquels Maître Collard pourrait apparaître comme un pur fasciste…

Enfin Stirbois était un sioniste frénétique, comme son fidèle factotum qui n’hésitait pas à dénoncer à la presse adverse les articles “antisémites” ou “négationnistes” de publications nationalistes. Feu Pierre Gérard, éphémère Secrétaire général du FN et ancien collaborateur de Darquier de Pellepoix, affirmait même, sur la base de l’anthropomorphisme et de l’onomastique, que Stirbois était d’ascendance juive…

En tout état de cause Stirbois ne saurait être considéré comme l’antithèse de Marine Le Pen alors qu’il portait au paroxysme les défauts que RIVAROL prête à celle-ci.

________________________

De Georges MAGNE :

SUR LA CORRIDA

Réaction à une petite phrase de Robert Spieler dans le numéro 3006, au sujet du franc-parler de B.B.: «Elle dénonce les bêtes torturées dans les abattoirs, et les cruels sacrifices de l’Aïd-el-Kebir. Bon, d’accord pour les abattages rituels, mais les corridas…: cette sensiblerie me fatigue quelque peu. A ce compte-là, plus question de pêcher des poissons…»(etc.) Monsieur Spieler ferait-il de l’amalgame— comme Monsieur Jourdain de la prose— sans le savoir? Car enfin, de l’amibe à l’homme, la souffrance a des degrés de perception, en vertu du principe de hiérarchie de la nature, qui ne sauraient être nié à moins que d’être de mauvaise foi. Et Monsieur Spieler qui évoque la corrida avec quelque légèreté laissant entendre qu’elle ne serait après tout qu’un divertissement sans conséquences, sait-il ce qui se passe dans les torils? Sait-il comment on “travaille” la victime, comment on l’assaisonne — aux petits oignons» en la tabassant sur l’échine à coup de sacs de sable ou de madriers, en lui enfonçant des aiguilles dans les testicules, en lui versant des liquides vésicants ou de la vaseline dans les yeux? Sait-il, Monsieur Spieler, comment on lui bourre les narines de coton qu’on pousse jusque dans la gorge? Qu’on lui scie parfois l’extrémité des cornes à vif les reconstituant ensuite avec de la résine? Qu’on lui enduit les pattes d’essence ou de térébenthine et qu’on lui enfonce de petits coins de bois acérés entre les onglons? Ajoutons à cela que l’animal est contenu des heures, déshydraté dans un caisson qui l’emprisonne de toutes parts sans pouvoir aucunement se coucher ni se mouvoir, et que c’est une bête épuisée qu’on poussera dans l’arène où seule, sa nature de taureau parviendra encore, tant elle est superbe et qu’il lui restera une once de vigueur, a donner le change…

Non, Monsieur Spieler, permettez-moi de vous le dire, vous faites fausse route: il ne s’agit pas de sensiblerie, il s’agit de compassion; c’est par là qu’on pèse ce qui reste d’amour dans le cœur des hommes. Il n’y a rien de noble à torturer en «habit de lumière» le «Roi des prairies» dans l’arène et encore moins à vouloir le justifier en se réclamant d’une tradition qui n’a rien de français. Je vous laisse donc du côté de Montherlant, pour ma part, je reste du côté de Céline, et à défaut de pouvoir vous convaincre, j’invite vos lecteurs à signer la pétition « anti-corrida » qui circule sur le net (<http://www.patrimoine-corrida.fr/petition>)

Je les invite aussi à consulter les sites suivants:<http://anti-corrida.skyrock.com/3.html> http://www.allianceanticorrida.fr/les-infos/juin/lettre-juin-net.html ainsi que l’article que j’ai consacré sur mon blog, au taureau dans l’arène (<http://letempsrevient.hautetfort.com/>)

________________________

De Roland COURTINAT :

PRÉCISIONS A PROPOS DE LA PRISE D’ALGER DU 5 JUILLET 1830

Il faut se souvenir que du début du XVIesiècle jusqu’en 1830 les pirates barbaresques de la Régence turque d’Alger ont écumé les côtes européennes de la Méditerranée, de l’Adriatique, de la mer Egée et de l’Atlantique. Pendant plus de trois siècles ces mers ont été un champ d’action propice aux rapines, à la traite des femmes, au trafic des esclaves. La revente des cargaisons volées et des captifs devint vite l’un des facteurs principaux de prospérité de la Régence et la fortune des marchands d’esclaves.

L’amiral anglais, sir Sydney Smith, fut le premier à déclarer qu’une intervention navale contre la piraterie barbaresque devait avoir un caractère international. Mais son mémoire adressé aux divers gouvernements européens dans l’été 1814 ne recueillit qu’un intérêt poli. Au Congrès de Vienne, en 1815, sur proposition du Piémont-Sardaigne, c’est la condamnation unanime de l’esclavage barbaresque qui est proclamée par les participants. L’Angleterre est chargée de faire appliquer cette résolution, mais elle ne fait rien. L’occasion se présente à nouveau au Congrès d’Aix-la-Chapelle en 1819, qui mandate les gouvernements français et britannique pour notifier au dey d’Alger la volonté de l’Europe de voir supprimée la piraterie, qualifiée de système hostile au commerce pacifique sous menace d’une ligue générale des puissances. La France et l’Angleterre ne recevront qu’un refus brutal. C’est fort habilement que CharlesX transformera les griefs français contre la Régence, suite au coup de l’éventail, et surtout à l’attaque scélérate au canon du navire amiral La Provence, portant pavillon parlementaire, en une opération internationale ayant reçu l’accord de toutes les puissances européennes— y compris la Suède et la Russie— pour éradiquer la piraterie de ce nid de vipères qu’était Alger. Vouloir y voir globalement une volonté de reprendre(?) une expansion coloniale est inexact. Après la prise d’Alger, de Bourmont est laissé dans l’ignorance des intentions du gouvernement français, probablement parce que celui-ci est pris au dépourvu. Il prend quelques mesures militaires et signe quelques actes administratifs qui ne semblent pas indiquer l’intention de conserver le pays.

Si le général de Bourmont est ministre de la Guerre du gouvernement Polignac, c’est le baron d’Haussez (et non le vice-amiral Duperré) qui est ministre de la Marine et des colonies(?). Depuis l’âge de 16ans, l’amiral Duperré bourlingue sur toutes les mers du globe. Il prend part à tous les combats de la Révolution et de l’Empire. Commandeur de la Légion d’Honneur et baron d’Empire en 1810, Duperré est promu contre-amiral en 1811. Préfet maritime de Toulon pendant les Cent Jours, il est limogé jusqu’en 1818, date à laquelle il reprend du service actif. Il est nommé préfet maritime de Brest en 1827. Parvenu à la fin d’une carrière honorable, il est peu enclin à se compromettre dans une aventure, et pour lui l’expédition d’Alger est une aventure. Il ne dissimule ni ses sentiments ni les difficultés de l’entreprise. Il fait part de ses appréhensions à son ministre. D’autant que les rapports entre de Bourmont et Duperré sont tendus et le resteront tout le temps de la campagne.

Si la publication des Quatre Ordonnances et les Trois Glorieuses ont précipité la chute et l’abdication de CharlesX, elles n’ont en revanche eu peu d’ incidence sur la prise d’Alger. De Bourmont quitte définitivement l’Algérie le 3septembre 1830. Sur le port il cherchera longtemps un navire marchand qui veuille bien le recevoir, le nouveau gouvernement français ayant eu la mesquinerie de lui refuser un vaisseau de guerre français. Finalement il embarque à bord d’un brick autrichien. C’est en proscrit qu’il quitte Alger avec ses deux fils ; l’aîné portant les drapeaux pris à l’ennemi, le quatrième dans son cercueil, mort au combat.

________________________

De Daniel-Louis BURDEYRON :

NE PAS SE NOURRIR D’ILLUSIONS !

Selon J.M.C. (RIV. 24/06) RIVAROL concentre ses attaques contre le Front National «plutôt que diriger nos faibles coups contre le système politique…» et vous reproche de vouloir laisser se dérouler le débat politique entre nos seuls ennemis. Votre correspondant semble croire que le Front National combat encore le système. Je ne mettrai pas en doute sa sincérité mais je lui dirai qu’il nourrit des illusions, tout cela au nom d’une union qu’il estime nécessaire mais qui est impossible.

Pour s’unir, il faut être d’accord sur l’essentiel et le racolage de transfuges de l’ultra- gauche, de partisans du mariage homosexuel et autres insanités m’amène à la conclusion que le Front National est bien loin des fondamentaux de ses débuts. Gilbert Collard dont les qualités professionnelles ne sont pas discutables, s’est dit il y a peu “mariniste” et s’emploie maintenant à la création d’un comité de soutien de “peoples” c’est-à-dire d’histrions et de bateleurs décadents; beau renfort apporté à celle qui veut briguer la présidence de la République!

________________________

De Roger DEGREMONT :

HALTE AU B.B.V. TISME !

Les “B.B.V.T.” (Bouffe, Bagnole, Vacances, Télévision) sont légion dans notre pays, la mouvance nationale n’étant pas épargnée. Un réfrigérateur plein à craquer, de l’essence sur sainte-Bagnole, des vacances et la télé pour s’abrutir de propagande mondialiste et s’abêtir par des émissions dont la médiocrité abyssale n’a d’égale que la débilité absolue, beaucoup de nos compatriotes— et de nos amis, hélas, n’en demandent pas plus! Or, nous vivons actuellement les jours les plus sombres de notre histoire et le déclin de notre pays s’accélère, sa décadence va toujours en s’aggravant et ce, dans tous les domaines. Le fils du journaliste Mazières fait massacrer son propre père par un Gabonais, c’est un fait divers, un élève poignarde un professeur (ou un autre élève), c’est la rubrique des «chiens écrasés», une fille de 17ans court le soir pour garder la forme; on la retrouve complètement carbonisée, une «marche blanche» est organisée et la vie continue. Une élue préconise la banalisation de la drogue, d’autres approuvent l’avortement, l’amour, ce sentiment sublime, et oubli de soi-même pour l’autre, n’est plus qu’une affaire de sexe, et l’épouse, le mari sont ravalés au rang de partenaires, donc interchangeables. Et que dire du “mariage” homosexuel! Un jour je parlais de ma jeunesse en termes, peut-être, trop enthousiastes à un monsieur qui me dit: «Oui, oui, je vous comprends, mais ce n’était tout de même pas le Paradis!» Bien sûr il avait raison, mais à côté d’aujourd’hui, alors si, c’était le Paradis car de nos jours nous vivons l’Enfer.

Ce n’est pas avec les fantoches qui vont se présenter aux élections l’an prochain que la vie sera belle, saine, conforme à la nature. Ils n’engendreront que des BBVT, c’est-à-dire des zombis hédonistes. Quant à nous, gardons ou recouvrons notre ardeur militante. Je vous souhaite malgré tout de bonnes vacances pour lire et relire les livres de la bibliothèque RIVAROL et vous donne rendez-vous le vendredi 16septembre «au Fond du jardin» à 19h30. Nous sommes à cinq minutes de la Porte de Bagnolet. Pour en savoir plus, téléphonez au 01-45-28-40-01 (après 20h).

________________________

De Jean-Claude THIALET :

À PROPOS DE GHESQUIÈRE ET TAPONIER

Nous, Français, ce que nous aimerions, c’est que les députés se lèvent unanimement, comme ils viennent de le faire en apprenant la “libération” de Ghesquière et Taponier (eux ne sont donc pas morts!) lorsqu’on apprend la mort d’un de nos soldats. Notamment en Afghanistan où un gouvernement de gauche les a envoyés sans que la prétendue “Droite” trouve à y redire, une fois revenue aux “affaires”. Encore faudrait-il que le gouvernement ait le courage d’annoncer au Palais- Bourbon les «morts pour la France».

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans A lire dans RIVAROL
commenter cet article
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 14:32

 

http://www.national-hebdo.net/local/cache-vignettes/L500xH375/gollnisch1-71e43.jpg 

 

Les purges continuent au FN

 

La sanction est tombée. Traduit en conseil de discipline le 29 juin, Yvan Benedetti, bras droit de Bruno Gollnisch dont il fut le coordinateur national lors de la campagne interne (il organisa la journée des patriotes à Villepreux en novembre 2010, l’appel de Saint-Denis en septembre et créa le mensuel Droite Ligne pour soutenir l’universitaire lyonnais), est exclu du Front national pour deux ans. On lui reproche notamment des déclarations ironiques faites à un étudiant de l’école de journalisme de Lille («je suis antisioniste, antisémite et antijuif»). En quelques mois, ce sont une trentaine de cadres gollnischiens du Front qui ont été exclus du parti dont deux conseillers régionaux Olivier Wyssa et Alexandre Gabriac.

Marine Le Pen qui, avec l’avocat Gilbert Collard, prépare, dit-on, la rédaction d’une charte du FN condamnant le racisme, l’antisémitisme et le révisionnisme poursuit donc le processus de “dégollnischisation” du parti. Comme il le fait d’ordinaire lorsque l’un de ses soutiens est exclu ou suspendu (que l’on songe à Bompard, Stirbois, Lang, Martinez et tant d’autres), et comme il l’a fait très récemment encore dans l’affaire Gabriac, Bruno Gollnisch s’est dit «très déçu» par la conclusion de cette affaire: «Je déplore cette exclusion, c’était un militant de grande qualité, confie-t-il au site Préférence-nationale.net. J’aurais aimé que Marine Le Pen fasse preuve de davantage de mansuétude à son égard.»

Mais qu’on se rassure: Bruno Gollnisch, lui, reste au Front.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans A lire dans RIVAROL
commenter cet article
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 16:47

Overblog faisait des siennes hier après-midi, d'où la mise à jour de l'article ce matin.

 

 

rivarol 3008

 

 

ON LE savait déjà : Israël se croit (et se sait) tout permis. La semaine dernière près de 600 militants pro-palestiniens, dont 300 Français, devaient participer à lʼopération « Bienvenue en Palestine » qui entendait marquer lʼanniversaire de la décision de la Cour internationale de Justice (CIJ), déclarant en juillet 2004 illégal le mur de la honte construit par Israël en Cisjordanie. Seule une centaine de personnes, que la presse israélienne a surnommées flytilla en référence à la flottille pour Gaza, ont réussi à rejoindre la Cisjordanie car, chose incroyable, lʼentité sioniste est parvenue à bloquer de nombreux passagers plus en amont, en Europe, en dissuadant le 8 juillet plusieurs compagnies de les laisser embarquer. Israël a osé demander aux compagnies aériennes la liste de leurs passagers 48 heures avant le décollage des vols. Elle a aussi remis aux compagnies une liste de 342 personnes indésirables, les avertissant quʼelles seraient aussitôt refoulées aux frais des compagnies. La liste a été établie par les services secrets en relevant sur les réseaux sociaux les sympathisants les plus convaincus de la cause palestinienne. Mais le plus inouï, cʼest que les compagnies aériennes ont obtempéré sans barguigner partout en Europe, obéissant à un ordre totalement illégal. Plusieurs militants se sont ainsi vus refuser lʼenregistrement à Roissy, à Genève, à Vienne et à Berlin. Des dizaines dʼentre eux ont manifesté le jour même à lʼaéroport de Roissy-Charles de Gaulle mais en vain. Afin de pouvoir former un recours contre une interdiction en effet totalement scandaleuse, ils ont réclamé aux compagnies aériennes un document nominatif stipulant cette interdiction de vol et le remboursement de leur billet.

 

QUEL ÉTAT au monde pourrait-il se permettre dʼagir ainsi sans encourir aussitôt les sanctions les plus lourdes ? De toute façon, si une autre puissance faisait pression sur des compagnies aériennes, celles-ci refuseraient évidemment de sʼexécuter mais peut-on sʼopposer à un Etat qui exerce en permanence un odieux chantage à lʼantisémitisme et qui instrumentalise la version officielle et obligatoire de la Seconde Guerre mondiale pour sʼasseoir constamment sur le droit international, sur la justice et sur la morale ? Tous les jours, en Palestine occupée, au nom de la mémoire, on tue, on pille, on opprime, on esclavagise tout un peuple dans lʼindifférence générale. Comme nous lʼécrivions le 4 juin 2010 au moment du sanglant arraisonnement de la « flottille de la liberté » par Tsahal (le raid mené par air et par mer fit alors une dizaine de morts et une cinquantaine de blessés dans la plus totale impunité), la définitive mise hors dʼétat de nuire de lʼentité sioniste serait une bonne nouvelle pour lʼhumanité entière tant cet Etat voyou est un élément permanent de perturbation des relations internationales et une menace pour la paix à lʼéchelle régionale et même mondiale. En effet, au nom de la sacrosainte
défense de cet Etat, né du terrorisme, et qui ne se maintient que par le terrorisme, le Proche-Orient est sans cesse mis à feu et à sang, en Irak, en Afghanistan, au Liban et demain sans doute en Iran et en Syrie.

 

LA COMPLICITÉ de la « communauté internationale » envers lʼEtat hébreu est écoeurante et en dit long sur ceux qui dirigent la planète. Car ce chantage réussi sur les compagnies aériennes sʼajoute au blocage par la Grèce dʼune flottille humanitaire visant à briser le blocus maritime imposé de manière inhumaine à la bande de Gaza. Athènes a en effet cédé aux pressions israéliennes au lendemain de lʼannonce de la visite officielle à Tel Aviv, du 10 au 12 juillet, du président grec Carolos Papoulias. « La Grèce et lʼUnion européenne sont complices du blocus de Gaza » a dénoncé à juste titre lʼorganisation française « Un bateau français pour Gaza », qui participait à la flottille. « Cʼest une action inhumaine, cʼest contraire aux règles et aux normes internationales », a réagi de son côté le mouvement Hamas, au pouvoir à Gaza.

 

LʼEtat hébreu a annoncé le 9 juillet avoir placé en détention 124 militants de la cause palestinienne, arrivés dʼEurope et interdits dʼentrée avant de les expulser. La majorité dʼentre eux sont des Français, mais lʼon dénombre aussi parmi eux des Américains, des Belges, des Bulgares, des Espagnols et des Néerlandais. Israël considère arbitrairement que ces militants ne se trouvent pas légalement sur son territoire. Ils ont été incarcérés faute de place au centre de rétention de lʼaéroport international Ben Gourion de Tel Aviv alors quʼils nʼavaient pourtant commis aucun délit, ne sʼétaient rendus coupables dʼaucune violence. Force est de constater que lʼon nʼentend pas beaucoup nos politiques dans lʼaffaire des militants pro-palestiniens refoulés à lʼaéroport ou arrêtés en Israël. De même, personne ne proteste contre le blocage dʼune nouvelle flotille humanitaire en Grèce. Marianne 2 explique ce silence par la volonté de draguer le vote juif en 2012, ce qui est vrai mais un peu court. Pire encore, qui sait que le 15 mai Israël a ouvert le feu sur les Palestiniens qui commémoraient la Naqba (leur cruelle défaite en
1948) en franchissant la frontière syroisraélienne sur le plateau du Golan? Bilan : 12 morts et des centaines de blessés. Ces victimes qui, elles, ne sont pas imaginaires, comptent pour rien. Comme dʼhabitude…

 

jeromebourbon@yahoo.fr

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Articles de J. B.
commenter cet article