Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 11:02

 

Nous sommes tous des petits schtroumpfs, depuis qu'on les a découvert fascistes, antisémites et racistes...

 

Avis à tous nos amis schtroumpfs, donc, RIVAROL sort aujourd'hui en version numérique! (14 juillet oblige)

 

Edito et billet hebdomadaire cet après-midi sur le blog et bien sûr rivarol.com.

Repost 0
Published by Rivarol blog
commenter cet article
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 10:33

 

http://www.islamisation.fr/media/01/00/1456326837.jpg

 

Elle n'est pas non plus homo, ni n'a de tumeur au cerveau.

 

Son mari n'est pas un barbu.

 

En fait, même si tout cela était avéré, on n'aurait pas le droit de le dire, puisque la candidate a déclaré qu'elle attaquerait en diffamation tous ceux qui propageraient de telles rumeurs.

 

A l'origine de ces ragots, deux ennemis: l'UMP et la "blogosphère d'extrême-droite":

 

Les accusations contre l'époux de Mme Aubry, Jean-Louis Brochen, avocat pénaliste, ont également été abondamment relayées par les blogs d'extrême droite. En tant qu'avocat, ce dernier a notamment défendu lors de procès des lycéennes voilées ou encore le groupe de rap Sniper, ce qui a suffi à le voir accusé par les islamophobes d'être lui-même islamiste,ou surnommé "l'avocat hallal'.

 

Brochen "assure avoir aussi défendu des policiers ou des écoliers juifs désireux de porter la kippa en cours."

 

Autre critique récurrente, l'expérience – lancée par Pierre Mauroy en 2000 et poursuivie par Martine Aubry jusqu'en 2009 – d'horaires réservés aux femmes dans certaines piscines lilloises. Si l'idée a évidemment fait bondir l'extrême droite à l'époque, elle n'est pas restée confinée à ce cercle. Le patron de l'UMP lui-même l'a brocardée.

 

Ces extraits d'un article du Monde prouvent bien que Tartine Aubry et son mari ne favorisent en rien le communautarisme.

 


Quant aux rumeurs sur son homosexualité, on ne voit pas bien en quoi elles peuvent déranger la candidate, à moins qu'elle ne soit homophobe. Serait-ce si honteux, d'être lesbienne à l'heure de la Gay Pride, du Pacs, et bientôt de l'adoption par les homos? Attention, à démentir la rumeur, elle risque de perdre l'électeur LGBT. M'enfin, si elle gagne des voix islamistes, après tout...

 

En tout cas, une véritable offensive est lancée par l'UMP contre leurs ennemis de toujours du PS. Il faut vraiment être facho pour parler d'UMPS, on voit bien, dans cette affaire, comment les deux "grands" partis se déchirent, se dit le téléspectateur (mais attention, pas celui qui se gave de "Toute une histoire", le téléspectateur intelligent, celui qui met Thalassa tous les vendredi, regarde du porno seulement sur Arte et boit les paroles de Pujadas comme autrefois celles de Chabot).

 

L'UMP et le PS sont donc à couteaux tirés depuis l'affaire DSK. Depuis que les amis du "chimpanzé en rut" ont accusé l'UMP d'avoir fomenté un complot ignoble contre leur vertueux champion. D'abord DSK, le candidat non-déclaré, et maintenant Dame Tartine. Trop, c'est trop! Hollande est-il le prochain sur la liste? L'enjeu est de taille, l'Elysée en 2012, d'où ce spectable d'une véritable opposition, enfin!

 

Mais au fait, troussage de domestique et baignade hallal entre femmes mis à part, quel est le programme du PS? Après tout, on n'a rien contre l'idée que l'UMPS soit un fantasme de la droite nationale, mais pour l'heure, les gesticulations ne concernent que des rumeurs ou des complots made in Sarkozye. Où est le débat d'idées auquel les électeurs auraient droit? Loin de nous l'idée que ces mises en scène, ces échanges de noms d'oiseaux, ces indignations calculées, soient de la poudre aux yeux destinée à tromper le Français de base, qui croirait brusquement à l'antagonisme entre la gauche et la droite.

 

Au contraire, comment ne pas imaginer que ces anathématisations réciproques ne feront pas bientôt place à un véritable échange de points de vue, de visions pour la France? Oui, l'UMP et le PS nous parleront bientôt de leur programme! Oui, nous saurons ce qu'ils ont dans le ventre! Ce sera grandiose, ce sera exaltant, ça nous prendra aux tripes, ce sera poignant comme le discours d'Aubry annonçant sa candidature!

 


Longues soirées consensuelles, bien pensante et soporifiques en perspective, durant lesquelles seule la voix de crécelle de Duflot pourra nous réveiller...

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Point de vue
commenter cet article
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 10:11
aliot-petit-journal.JPG
Le Petit JOURNAL N° 240 du 1 au 7 juillet 2011
Journal d'information locale des Pyrénées Orientales
 
Page 3
(Merci à C. G.)

ALIOT CONTRE CODO
  
Le diable est tombé en poussière!
 
On savait que l'affaire ne serait pas jugée car Louis Aliot s'était désisté. Mais les différentes parties se sont mardi 5 juillet, retrouvées devant le tribunal correctionnel afin que celui-ci prenne acte de l'abandon des poursuites en diffamation. Prenant en premier la parole, maître Codognès expliqua qu'il avait adressé à Louis Aliot des conclusions à fin de nullité de procédure et qu'à la suite de ça s'était produit le syndrome de Dracula: "Quand la lumière est apparue, le diable est tombé en poussière". L'avocat concluait, avec le sourire, qu'il acceptait le désistement. C'était au tour de maître Aliot. On s'attendait à ce qu'il donne la réplique, avec un niveau d'éloquence digne de son rang. "Je vous laisse à l'imagination de mon confrère...", laissa platement tomber l'avocat. Les mots suivants ne sortirent pas de sa bouche. On s'attendait à mieux. Louis Aliot n'est pas le fils spirituel de Tixier-Vignancour, grand avocat d'extrème droite.
 
Le premier procès d'Aliot
Il est vrai que maître Aliot était tendu. Ce qui se comprend. Le coup de publicité qu'il pensait se faire en poursuivant le Travailleur Catalan, hebdomadaire du Parti communiste est tombé à l'eau. Pire encore. Sa citation était, sur le plan de la procédure, mise en pièce par maître Codognes. A l'appui de son retrait, Louis Aliot avait invoqué des problèmes de santé de l'un de ses clients. Mais l'avocat n'a pas expliqué comment la maladie d'une personne en amenait deux autres, plus une association, qui se considéraient diffamés par le Travailleur Catalan à interrompre leurs poursuites. Avec ce retrait, Louis Aliot n'a-t-il pas plutôt évité de perdre son procès contre le travailleur Catalan? Un échec qui aurait eu quelque retentissement. Même s'il a limité les dégâts, le tout nouvel avocat ne conservera pas un très bon souvenir de son premier procès. Les responsables communistes et leur avocat ont, eux, quitté la salle d'audience l'air content. Contents à n'en pas douter d'avoir mis le numéro deux du Front National en échec.
        Fabrice thomas
Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 16:48

 

http://www.lyoncapitale.fr/var/plain_site/storage/images/media/photos/evenements/politique/yvan-benedetti/1256890-1-fre-FR/yvan-benedetti_image-mobile.png

 

 

Benedetti, bras droit de Bruno Gollnisch, a pris deux ans. Deux ans exclu du FN après sa comparution devant la commission des conflits. Deux ans loin de la Pucelle de Montretout. Ce n'est pas une surprise, dans le contexte de "dégollnisation" du FuN.

 

Gollnisch a-t-il tempêté, menacé, s'est-il dit prêt à quitter le FN si Marine ne revenait pas sur sa décision? Bien sûr que non!  De même que la sanction était attendue, la réaction de Gollnisch est elle aussi d'une platitude déconcertante. L'as des larmes de crocodile a exprimé son immense douleur, comme d'habitude:

 

De son côté, Bruno Gollnisch s’est dit «très déçu» par la conclusion de cette affaire. «Je déplore cette exclusion, c’était un militant de très grande qualité, explique-t-il sur le site Préférence-nationale. J’aurais aimé que Marine Le Pen fasse preuve de davantage de mansuétude à son égard.»

 

B.G est décidément quelqu'un qui souffre le martyre au quotidien! Dès qu'on malmène l'un de ses proches, il est désappointé, contristé, abattu... Mais il reste! Il refuse la "dédiabolisation", qu'il a du mal à prononcer, et dont, de son propre aveu, il ne comprend pas l'intérêt (s'ensuivent ici souvent des phrases embrouillées, bafouillées, alors que le téléspectateur comprend davantage des messages clairs et simple, exemple: "vague bleu marine", "canard WC, encore une victoire de canard, coin-coin", etc); mais il reste! Le jour où, comme le disait Dieudonné dans RIVAROL, Marine dansera à moitié nue sur un char de la Gay Pride, on l'imagine, ne comprenant toujours pas mais suivant le mouvement, scout toujours prêt!

 

Certains diront qu'il arrangerait bien la Pucelle bleu marine, s'il s'en allait. Que ceux-là nous montrent quels bâtons il lui met dans les roues à l'intérieur du parti. La vérité est certainement plus simple: on se fait vieux, on sent bien qu'on n'est pas taillé pour le putsch ou même la protestation, alors à quoi bon tenter quoi que ce soit?

 

Il y a malgré tout dans l'attitude de BG un déficit d'amitié, ou de loyauté, qui s'est manifesté avant même la fin de la campagne interne. D'aucuns pensaient d'ailleurs qu'il servait le clan Le Pen, que sa candidature n'était qu'un leurre, une stratégie pour mieux asseoir l'autorité de la fille à papa. Les fachos ne sont pas à un complot prêt, direz-vous, mais l'explication avait malheureusement toutes les apparences de la réalité. Benedetti était de ceux qui défendaient Gollnisch bec et ongles contre cette accusation, affirmant au contraire que BG mettait toute son énergie dans la campagne.

 

Comprenez bien, Benedetti était l'un de ses plus proches, on ne parle pas d'un obscur soutien, ou d'un ami autoproclamé! La réaction de BG, même attendue, est donc assez lamentable. Mais il trouvera bien moyen, s'il est attaqué dans le courrier des lecteurs de notre cher RIVAROL, de monter sur ses grands chevaux, comme il ne s'est pas privé de le faire auparavant. Mieux vaut en rire, après tout, ce n'est pas parce qu'il est un ancien au FN qu'il n'est pas un politicien comme n'importe quel membre de l'UMPS.

 

Quant à Benedetti, le "militant de très grande qualité", il faut espérer qu'il ira déployer ses talents au sein d'un autre parti, qui ne soit pas un outil de promotion de l'Obamarine.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Point de vue
commenter cet article
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 14:47

http://www.nationspresse.info/wp-content/uploads/2011/07/Nice_MLP.jpg

 

Article AFP:

 

Marine Le Pen veut mettre en scène une campagne présidentielle très personnelle, où l'étiquette Front national devrait passer au second plan dans l'espoir d'obtenir des ralliements similaires à celui de Gilbert Collard, seule figure connue à avoir franchi le pas pour l'instant.

 

Dernier signe de cette stratégie, ce sont des "Journées d'été Marine Le Pen", et non du Front national, qui auront lieu à Nice, les 10 et 11 septembre, en guise d'université de rentrée, comme l'a relevé le Figaro. Il n'y a là rien de plus naturel, selon la présidente du FN: "c'est l'université d'été d'une candidate, pas celle d'un parti", explique-t-elle à l'AFP, en précisant que l'événement sera organisé par sa structure de campagne, le "Comité Marine Le Pen 2012". La candidate aura aussi des locaux de campagne à Paris distincts du siège du FN, situé à Nanterre.

 

Investie de fait en janvier dernier pour la présidentielle par le vote des adhérents frontistes, la députée européenne ne se voit pas comme la "candidate du FN", mais comme une candidate "soutenue" par le FN, vers laquelle viendraient s'agréger des éléments extérieurs au parti d'extrême droite. "Je pense qu'il y a des personnalités qui rejoindront Marine Le Pen pour le projet présidentiel", assurait récemment sur RFI le vice-président du parti, Louis Aliot, tout en prenant soin de préciser: cela "ne veut pas dire qu'ils adhèreront au Front national".

 

La veille, Marine Le Pen avait conclu à Paris un colloque sur la sécurité organisé par le think-tank "Idées Nations". Né à l'automne 2010, dirigé par Louis Aliot, ce club d'idées n'avait jusque-là jamais donné signe de vie, mais il semble avoir remplacé le "conseil scientifique" du FN. Le colloque avait permis de mettre en scène le ralliement du très médiatique avocat Gilbert Collard, nouveau symbole du "marinisme décomplexé", qui prendra la tête du comité de soutien de la candidate à la présidentielle. Proche de longue date de Marine Le Pen, le pénaliste marseillais se met désormais en avant pour assurer que "Marine" n'est ni "raciste, ni xénophobe". Il pourrait être candidat aux législatives de 2012 mais n'a pas pris sa carte au parti.


"C'est en quelque sorte le même rapport qu'entre le compagnon de route et le Parti communiste de la grande époque", juge le politologue et spécialiste de l'extrême droite Jean-Yves Camus, pour qui les ralliements peuvent être "plus utiles" s'ils restent en dehors du parti. Mais "nous attendons encore de voir", ajoute-t-il, en notant que si Marine Le Pen "entretient l'idée" de ces venues, le seul ralliement à ce jour reste celui de Me Collard.

 

Le FN prépare en tout cas le terrain. Aux législatives, un tiers des 577 circonscriptions sont réservées à des "personnalités" qui choisiraient de rejoindre le "rassemblement patriotique" qu'espère le parti d'extrême droite. Là encore, cette plate-forme ne sera pas présentée sous le nom FN et il ne sera pas nécessaire de prendre sa carte au parti pour la rejoindre, une stratégie déjà éprouvée par Jean-Marie Le Pen aux législatives de 1986.


"C'est un pari", souligne un haut responsable du parti, sous couvert d'anonymat, en soulignant que "si la mayonnaise prend, c'est très bien, mais si elle ne prend pas, il faudra investir des candidats en catastrophe". "Marine (Le Pen) ne veut pas être prisonnière de l'appareil et de l'étiquette. Mais c'est potentiellement dangereux. Il ne faut pas trop snober l'appareil, car ce ne sont pas les ‘’trois amis’’ de Gilbert Collard qui iront lui coller ses affiches", ajoute ce cadre.

 

Source.

 

Merci à C. G.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Point de vue
commenter cet article
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 14:21

 

http://www.frontnational.com/wp-content/uploads/2009/10/FrancoiseCOMBIER.jpg

 

 

Le 31 octobre 1989, Avignon. Françoise Combier, 44 ans, femme d’élu (son mari est conseiller municipal FN), est assassiné par Mohammed Mettellaoui. Elle avait résisté à une tentative de viol. Mohammed Metallaoui qui avait également violé une jeune fille de 20 ans et agressé deux femmes, était défendu par Maitre Gilbert Collard. Ce dernier a demandé «un verdict qui ne soit pas une déferlante de sévérité, mais un instant de justice de France qui n’en fait pas trop, pour un homme qui est le symbole de l’immigration qui fait peur». II sera condamné à 20 ans de prison. 

Novopress.

 

Vidéo ina.

 

Que Collard défende un assassin, après tout c'est son boulot et c'est son affaire. Mais le vocabulaire employé est effrayant. L'assassin était "le symbole de l'immigration qui fait peur", c'est à dire qu'il ne devait surtout pas être un bouc émissaire! Me Collard pourrait peut-être réaliser un film, pour l'exemple, "Mohammed m'a tuer".

 

Le célèbre mariniste a-t-il changé? Est-il de ceux qui pensent qu'il faut inverser les flux migratoires, maintenant qu'il s'est converti? Ou a-t-il compris comme nous qu'être mariniste, c'est FuN?

 

Merci à C. G.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Point de vue
commenter cet article
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 13:11

 

Pour les messages qui ne sont pas des commentaires d'article: pour la poste de l'amitié (si si, ça arrive), les demandes d'infos, les propositions d'article, les protestations (plutôt que par Radio Courtoisie interposée) etc., une seule adresse:

 

blogrivarol@hotmail.fr

 

Ou le formulaire de contact, qui est là depuis le début.

 

 

Notez qu'étant un simple rivarolien comme vous, les questions pratiques concernant vos abonnements, vos inscriptions à des conférences, ou les petites annonces, doivent aller à contact@rivarol.com.

 

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Présentation
commenter cet article
9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 21:35

 

Pour l'heure, on n'entend pas beaucoup nos politiques dans l'affaire des militants pro-palestiniens refoulés à l'aéroport ou arrêtés en Israël. De même, personne ne proteste contre le blocage d'une nouvelle flotille humanitaire en Grèce, ou les morts du plateau du Golan. Explication de Marianne 2:

 

Le 15 mai, Israël ouvrait le feu sur les Palestiniens qui commémoraient la Naqba (la défaite des Palestiniens en 1948) en franchissant la frontière syro-israélienne, sur le plateau du Golan. Bilan : 12 morts et des centaines de blessés. Pourquoi personne ne s’en est ému en France, ni à l’UMP ni au PS ? Force de l’habitude ou nécessité de chouchouter les Français d’Israël, réserve de voix non négligeable pour les prochaines échéances électorales ? Oui mais voilà, la France aura bientôt quelque chose à dire sur la question. En septembre en effet, les Palestiniens devraient demander un vote à l’Assemblée générale des Nations Unies, pour faire reconnaître leur Etat si les négociations avec Israël n’ont pas abouti. Vote qu’Alain Juppé tient fermement à esquiver. Il a donc reprogrammé la conférence pour la paix, initialement prévue à Paris au mois de juillet, pour le mois de… septembre. Barack Obama, lui, s’est déjà prononcé, le 19 mai, pour un Etat palestinien « sur la base des frontières de 1967 » mais ne veut pas non plus d’un vote. Quant au PS nul ne sait ce qu’il en pense. Du coup, le seul que l’on a vraiment entendu sur la question est Olivier Besancenot, parti en bateau vers Gaza, le 4 juillet, pour tenter de briser le blocus israélien imposé à ce territoire. Et arraisonné deux jours plus tard par… les autorités grecques.

 

Les Français exilés sur la Terre Promise constituent-ils une telle réserve de voix que les politichiens se doivent de les ménager? Il faudrait peut-être arrêter de prendre les (vrais) Français pour des idiots, et donner la seule explication qui tienne: les politiques ont peur d'une seule injure qui, prononcée une fois, même à voix basse, vous flingue une carrière: "anti...anti..." allez, je vous laisse compléter.

 

 

 


Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Humour
commenter cet article
9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 21:05

 

Misuse_of_anti_Semitism_3_by_Latuff2_002.jpg

 

Le Figaro:

 

Suite à un appel de militants pro-palestiniens désireux de se rendre dans les Territoires palestiniens, Israël reste sur le qui-vive et continue de filtrer l'accès à son territoire. L'Etat hébreu a annoncé, samedi, avoir placé en détention 124 militants de la cause palestinienne, arrivés d'Europe et interdits d'entrée. La majorité d'entre eux sont des Français, mais il y a aussi des Américains, des Belges, des Bulgares, des Espagnols et des Néerlandais. Les autorités veulent les expulser dès que des places d'avion se libéreront. (...)

 

Israël considère que ces militants ne se trouvent pas légalement sur son territoire. Ils ont été incarcérés faute de place au centre de rétention de l'aéroport international Ben Gourion de Tel Aviv. La structure ne peut accueillir que 60 personnes. 85 militants sont ainsi détenus au centre de détention de Guivon à Ramlé, près de Tel Aviv, et 39 à la prison Ela de Beersheva, dans le désert du Néguev. Selon l'admninistration pénitentiaire, «ils bénéficient du traitement correct réservé à tous les autres détenus et n'ont pas provoqué d'esclandre».

 

Israël, qui redoutait que les militants ne provoquent des affrontements à Ben Gourion, surveille depuis vendredi l'accès à l'aéroport. Selon les médias israéliens, la police avait prévu que les avions avec à leur bord les militants soient dirigés vers un terminal séparé, et les passagers soumis à une fouille minutieuse. Au total, 310 personnes ont été interrogées par les responsables de l'immigration, vendredi. Parmi elles, plusieurs ont été autorisées à entrer, a indiqué la police.

 

Près de 600 militants, dont 300 Français, devaient participer à l'opération «Bienvenue en Palestine» qui entendait marquer l'anniversaire de la décision de la Cour internationale de Justice (CIJ), déclarant en juillet 2004 illégale la barrière construite par Israël en Cisjordanie. Seuls une centaine d'activistes, que la presse israélienne a surnommés flytilla en référence à la flottille pour Gaza, ont réussi à rejoindre la Cisjordanie.

 

L'Etat hébreu a en effet réussi à bloquer de nombreux passagers plus en amont, en Europe, en dissuadant vendredi plusieurs compagnies de les laisser embarquer.  Israël a demandé aux compagnies aériennes la liste de leurs passagers 48 heures avant le décollage des vols. Elle a aussi remis aux compagnies une liste de 342 personnes indésirables, les avertissant qu'elles seront aussitôt refoulées aux frais des compagnies. La liste a été établie par les services secrets en relevant sur les réseaux sociaux les sympathisants les plus véhéments, affirme Le Parisien.

 

Plusieurs militants se sont ainsi vus refuser l'enregistrement à Roissy, à Genève, à Vienne et à Berlin. Des dizaines d'entre eux ont manifesté vendredi à l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle. Afin de pouvoir former un recours contre une interdiction, qu'ils estiment illégale, ils ont réclamé aux compagnies aériennes un document nominatif stipulant cette interdiction de vol et le remboursement de leur billet. Cette fermeté de l'Etat hébreu succède au blocage par la Grèce d'une flottille visant à briser le blocus maritime imposé à la bande de Gaza.

 

 

Pressions israéliennes sur la Grèce :

 

«La Grèce et l'UE (sont) complices du blocus de Gaza», a dénoncé vendredi soir (1er juillet) l'organisation française «Un bateau français pour Gaza», qui participe à la flottille. Après avoir dénoncé cette semaine le «sabotage» de l'opération par Israël, le collectif considère que «la Grèce a cédé aux pressions israéliennes», au lendemain de l'annonce de la visite officielle en Israël, du 10 au 12 juillet, du président Grec Carolos Papoulias. «C'est une action inhumaine, c'est contraire aux règles et aux normes internationales», a réagi de son côté le mouvement islamiste Hamas, au pouvoir à Gaza. Figaro.

 


Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 20:58

 

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Vidéos
commenter cet article