Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 21:25

http://www.famillechretienne.fr/data/imgs/articles/detail/bruno-gollnisch-fn_124421829946513700.jpg

 

Allez voir l’interview de Gollnisch sur LCI, merci à puflon pour le lien, et à propos du manque d’impartialité de l’interviewer voyez l’article d’un blog de télérama passionnant.

L’interview commence bien, on entend même, pour la première fois ce me semble, Gollnisch « regretter » (attention, pas « dénoncer » ; mais même timide, la contestation est quand même là) que certains jeunes l’ayant soutenu soient passés en conseil de discipline. On espère qu’il va enfin dénoncer les coups fourrés de la campagne ; rien. Il ne faut pas trop lui en demander quand même.

Mais avec un tel début, lorsque vient la question concernant le refus d’accréditation à Minute et RIVAROL, on est en droit d’attendre, au minimum, qu’il exprime son « incompréhension ». Une bonne façon de manifester son désaccord sans trahir sa légendaire courtoisie. Et… RIEN. Ou plutôt, pire que rien ! Il nie le fait que Minute soit interdit de Congrès (eh, Gollnisch, il faudrait peut-être lire autre chose que Japan News ! Les dépêches AFP reprises dans tous les journaux, c’est bien aussi !), quant à l’interdiction de RIVAROL, il prétend qu’elle ne concerne que le rédacteur en chef, ce qui est ridicule. L’accréditation concerne un journal, pas tel ou tel nommément, si ? Et il fait du zèle en jugeant les propos de Jérôme Bourbon « excessifs ».

Que dire de cette lamentable attitude ? Jean-Marie Molitor et Jérôme Bourbon ont sûrement juré, en visionnant l'interview, qu’on ne les y reprendrait plus, à soutenir un homme qui n’est même pas FICHU (pardonnez la grossièreté, mais je suis écoeuré, c’est la goutte d’eau) de ne pas enfoncer ses soutiens. On ne lui demandait pas de se battre pour eux, tout le monde sait bien qu’il ne faut pas trop attendre de lui, mais nier la réalité, et critiquer J.B. pour faire plaisir à papa Le Pen ! Trop, c’est trop.

J’irais même plus loin : j’approuve sans réserve JMLP dans son choix de Lady Papa pour lui succéder. Quand on veut présider un parti, qui plus est un parti qui se prétend une force d’opposition au gouvernement, mieux vaut être un rottweiler qu’un caniche.

Certes elle n’a pas les idées. Mais élire un candidat qui a les idées sans aucune volonté de les défendre et de les promouvoir, à quoi bon ? Un candidat qui veut être président du FN mais cèderait sa place de candidat à la présidentielle à Fifille. Ce n’est pas sérieux ! Au moins avec Marine, on ne renouvelle pas son adhésion et on ne perd pas son temps. Avec Gollnisch, ce serait une lente agonie. Car pour exister, il lui faudrait écarter Marine, et il n’aurait pas le courage.

Les marinistes empêchent ses partisans supposés de voter ; il soutient que la campagne se déroule le mieux du monde. RIVAROL et Minute sont privés de congrès, il choisit la politique de l’autruche. Quelle déception ! Marine trahit les idées, Gollnisch trahit les hommes... C’est décidé, je vote blanc.

 

Ces propos n’engagent que moi et ne reflètent pas l’opinion de Jérôme Bourbon ou de Jean-Marie Molitor qui réagiront comme bon leur semblera, ou ne réagiront pas, car les partisans de Gollnisch ont cette fâcheuse tendance à dire pis que pendre de Marine (bravo !) mais à toujours épargner Gollnisch, qui est « si gentil », « si courtois », « un homme de parole ». Mais un homme qui préfère Le Pen (père et fille) à Larebière, et Larebière à Bourbon, ne l’oublions pas.

Repost 0
Published by rivarol.over-blog.com - dans Actualités
commenter cet article
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 01:36

 

Il a fallu patienter, mais les « bras cassés » du FN l’ont eu, leur « minute de haine » anti-marine. Jusqu’au bout, ils ont cru, désespérés, que Ratier n’allait pas lâcher le micro. Mais après avoir tourné autour du pot, il cède. Jérôme Bourbon embraye sur le refus d’accréditation de Minute et RIVAROL. Il est aussitôt coupé par Ratier qui invite Jeanne Smits (de Présent) à donner son opinion sur cette affaire. Elle exprime sa « surprise», timidement, puis dans un élan de courage elle « condamne fermement » le fait qu’on empêche des collègues d’aller au Congrès. Même condamnation de Ratier. Et enfin, J.B. se lance.

 

 

 « Notre devoir c’est de dire la vérité» , martèle le directeur de RIVAROL. « J’aurais préféré dire du bien de la campagne interne », se désole-t-il, mais hors de question de faire du favoritisme.  « On ne peut pas à la fois dénoncer le politiquement correct et faire preuve d’inconditionalité envers un mouvement. »  Bien dit, M. Bourbon ! Car la vérité, c’est que dans cette campagne, le FN n’est pas plus transparent que les autres partis. Combien de temps n’a-t-il pas fallu aux adhérents pour pouvoir se dénombrer, par exemple ? Etait-ce si honteux, ce chiffre de 22 000 ? Mais le soutien de RIVAROL à Gollnisch n’aura pas traumatisé Marine. « On sait que MLP préfère la grande presse à la presse nationale. » 

 

Bien loin du talibanisme dont Le Pen l’accuse, J.B. conclut : « je présente mes vœux à tous les rivaroliens et les auditeurs de Radio Courtoisie, fussent-ils marinistes ! »

 

EMISSION A RE-ECOUTER CE MATIN DE 7h30 à 9h (la dernière demie-heure étant la plus intéressante).

 

 

Repost 0
Published by rivarol.over-blog.com - dans Actualités
commenter cet article
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 16:18

http://www.rivarol.com/Rivarol_files/2982.jpg

 

Loi sur la presse en Hongrie: le bal des tartufes!

 

Alors que la Hongrie préside l’Union européenne tout au long de ce premier semestre 2011, l’on reproche au Parlement de Budapest le vote en décembre dernier (voir l’article de Laurent Blancy en page7 de ce numéro) d’une loi censée mettre en péril la liberté de la presse. Le 11janvier la Commission de Bruxelles a dit avoir plusieurs problèmes avec cette législation controversée. L’indépendance politique de l’autorité nationale de contrôle des media est mise en doute puisque ne siègent dans cette instance que des personnalités membres ou proches du parti de la droite populiste au pouvoir en Hongrie, le Fidesz. «Nous examinons la question difficile du critère (retenu) pour l’indépendance de l’autorité sur les media», a déclaré le commissaire européen à l’Economie numérique, MmeNeelie Kroes, chargée du dossier, lors d’un débat organisé au Parlement européen sur la liberté de la presse en Hongrie, débat où fort curieusement les autorités hongroises n’avaient pas été invitées à défendre leur point de vue, ce qu’elles ont dénoncé. La loi hongroise, jugée liberticide par ses nombreux détracteurs, est également critiquée car elle contreviendrait à une directive de l’Union européenne sur les media audiovisuels selon laquelle les entreprises de ce secteur sont assujetties seulement aux règles juridiques de leur pays d’origine et non du pays où elles émettent. Enfin cette législation est pointée du doigt en raison de l’obligation qu’elle impose à la presse de fournir une information “équilibrée”, sous peine de sanctions financières. Les détracteurs du texte y voient une tentative de mainmise du pouvoir sur la couverture journalistique.

 

Tous ces vaillants défenseurs de la liberté de la presse seraient plus crédibles s’ils faisaient eux-mêmes preuve d’objectivité et d’indépendance d’esprit. Or ni Bruxelles ni Paris n’ont de leçon à donner dans ce domaine puisque les “élites” mondialisées ne souffrent rien de ce qui s’écarte un tant soit peu de la pensée unique. En quoi notre Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) est-il moins monolithique, davantage pluraliste que l’autorité hongroise de contrôle des media? On se souvient que, pendant la quinzaine de la haine en 2002, les membres du CSA n’avaient rien trouvé à redire à l’absence d’équité de la campagne de l’entre-deux-tours, à l’attitude odieuse et calomniatrice des grands organes d’information.

 

Mais par-dessus tout comment peut-on s’ériger en parangon de vertu lorsque l’on ne dénonce pas les lois, elles réellement liberticides, qui permettent d’emprisonner les chercheurs et historiens révisionnistes ou les militants luttant activement contre l’avortement? Que l’on sache, lorsque le docteur Xavier Dor a été derrière les barreaux en 1997 pour avoir contrevenu à la loi Neiertz créant un délit d’entrave à l’IVG, le Parlement européen, pas plus que la Commission de Bruxelles, n’ont dénoncé cette incarcération. Lorsque Alain Guionnet a été en prison en 1993 pour avoir violé la loi Gayssot, même silence. Et aujourd’hui qu’un père de huit enfants soit depuis plus de six mois dans une cellule de huit mètres carrés parce qu’il a écrit publiquement qu’il ne croyait pas à la vulgate officielle sur l’“Holocauste” laisse tout ce beau monde indifférent. Le 4janvier, Vincent Reynouard était convoqué par le juge d’application des peines (JAP). Alors qu’il espérait bénéficier du port du bracelet électronique pour les derniers mois qui lui restent à purger, étant, de l’aveu de tous les gardiens un prisonnier exemplaire, cela lui a été refusé au motif qu’il n’avait pas changé d’opinion sur les chambres à gaz et qu’il ne voulait pas indemniser ses “victimes” (comprendre: les organisations dites antiracistes). Dans une ambiance très hostile il a été comparé par le JAP au violeur, au prédateur qui n’a d’empathie que pour lui-même !

Les juges s’érigent en prêtres : ils veulent obtenir le repentir du pénitent. Et V. Reynouard, 41ans, n’est pas un cas isolé: Horst Mahler, 75ans, a été condamné à douze ans de prison en Allemagne pour révisionnisme (il lui en reste dix à purger, il finira donc très probablement sa vie dans une cellule), Sylvia Stolz, 47ans, l’avocate de Zundel (qui resta, lui, plus de six ans derrière les barreaux), à trois ans et trois mois (elle doit sortir en avril 2011), le poète lyrique Gert Honsik en Autriche à six ans (il lui en reste trois), l’ingénieur chimiste Wolfgang Fröhlich, spécialiste des questions de désinfection, 59ans, à huit ans (il lui reste cinq ans), le libraire espagnol Pedro Varela, 52ans, condamné à quinze mois, doit encore en purger quatorze. 

Qui ose dénoncer une telle infamie? Même dans notre camp rares sont ceux assez téméraires pour s’y risquer. Il faut dire que dans certains partis politiques de droite nationale l’on a des idées curieuses sur la liberté de la presse. Pour avoir émis des critiques sur la façon dont se déroulait la campagne interne au Front national concernant la succession de Jean-Marie LePen, et surtout pour avoir montré une certaine préférence pour Bruno Gollnisch, notre confrère Minute n’a pas obtenu l’accréditation pour couvrir le congrès du Front à Tours, comme il le dénonce vigoureusement dans son édition du 12janvier. Quant à RIVAROL qui n’avait rien demandé, sachant que nous serions refusés, nous avons appris par l’AFP que nous étions également personae non gratae. En revanche, rassurez-vous, Libération et L’Humanité ont obtenu sans difficulté leur accréditation auprès du Front car, comme l’a expliqué sans rire Jean-Marie LePen, «il y a des hostilités légitimes» (celles de Libé et de L’Huma) et «il y a des hostilités illégitimes» (celles de Minute et de Rivarol). Seul Présent qui a accordé une très longue interview à Marine LePen sur deux numéros consécutifs avant Noël, au moment même où les adhérents votaient, représentera donc la presse nationale au congrès de Tours. […]

 

<jeromebourbon@yahoo.fr>.

Repost 0
Published by rivarol.over-blog.com - dans Articles de J. B.
commenter cet article
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 11:50

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/thumb/9/98/Public-Senat-LCP-An_logo_2010.png/380px-Public-Senat-LCP-An_logo_2010.png

 

 

 

...dans un article informant de la retransmission du Congrès sur Public Sénat. Jugez plutôt:

 

 

À noter pour ceux qui ne pourront se déplacer jusqu’à Tours pour le Congrès du FN (pour raisons financières ou autres) :

Les principales chaînes d’information en continu, Public Sénat, I-Télé, LCI, BFM TV, retransmettront les moments importants du Congrès du Front National à Tours, samedi 15 et dimanche 16 janvier.

Samedi 15 janvier :

  • 16h00 – Le discours de Jean-Marie Le Pen

Dimanche 16 janvier :

  • 10h00 – La proclamation des résultats
  • 11h00 – Discours du candidat arrivé en second
  • 15h00 – Discours du nouveau Président

J'en connais qui "ne pourront se déplacer à Tours", mais pas pour raisons financières. Ils sont persona non grata. Mais qui sont-ils? Des gauchos, des journalistes de VSD? Non! Les journalistes de Minute et RIVAROL qui ont eu l'audace de ne pas baiser les pieds de Lady Papa (merci à Solange pour ce nouveau sobriquet). Pire, un commentateur de e-deo a menacé de s'en prendre à Jérôme Bourbon s'il poussait le vice jusqu'à se rendre à Tours malgré tout. Bouh! Je vois d'ici J. B. trembler!

 

On rigole quand Le Pen dit ensuite sur France Inter (ce matin), en parlant de Zemmour, qu'il est pour la liberté de parole. Le rire devient ricanement quand Le Pen répond par une pirouette (ratée, c'est qu'on est plus si agile à son âge!) à la question de sa brouille avec Marine à l'occasion de son interview en 2005 dans (je vous le donne en mille) RIVAROL! En réaction aux humeurs de l'héritière, il avait rétorqué, à l'époque: "un FN gentil, ça n'intéresse personne." Il a bien changé, le papounet.

 

Tout le récit des tendres relations entre Minute et Le Pen est dans le numéro d'aujourd'hui. Un must, à acheter, diffuser, puis encadrer! Comme les films Disney, "à voir et à revoir pour toute la famille"!

 

N'oubliez pas ce soir le décoiffant J. Bourbon sur Radio Courtoisie (18h-19h30), espérons que Ratier le laissera s'exprimer sur TOUS les sujets.

Repost 0
Published by rivarol.over-blog.com - dans Actualités
commenter cet article
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 09:29

http://www.elwatan.com/images/2010/09/20/jean-pierre-chevenement_101084_80x80.jpg

 

Récit du procès de Zemmour:

 

Avant de commencer les auditions, SOS Racisme tient à s'assurer que le courrier de Jean-Pierre Chevènement glissé dans les pièces de la défense sera écarté des débats : « Il n'a pas prêté serment avant de l'écrire », explique l'avocat de l'association, Patrick Klugman, qui juge par ailleurs le courrier « indigne ».

Dans cette lettre adressée à la présidente du tribunal, Jean-Pierre Chevènement, ancien ministre de l'Intérieur, soutient les propos du journaliste et confirme les liens entre délinquance et immigration :

« Il suffit, comme j'ai eu l'occasion de le faire de consulter les listings de la Direction centrale de la Sécurité publique du ministère de l'intérieur, pour constater que plus de 50% des infractions constatées étaient imputables à des jeunes dont le patronyme est de consonance africaine ou maghrébine. »

 

Sur Rue89.com

Repost 0
Published by rivarol.over-blog.com - dans Actualités
commenter cet article
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 21:37

AJOUT EN ROUGE A LA FIN

 

Le site Contre-info a publié il y a quelque temps un "florilège marinien" repris dans le RIVAROL paru aujourd'hui, pour montrer les belles professions de foi de l'héritière. Pour faire pendant, voici un florilège des gollnischiens, pour le plus grand bonheur de nos lecteurs qui viennent ici toujours plus nombreux. Il va sans dire que nous ne cautionnons absolument pas ces détestables moqueries à l'égard de la Marine qui sera bientôt plus riche de quelque 600 000 euros si on lui donne raison dans son procès contre VSD (qui a eu le malheur de faire un portrait de Fifille dans l'intimité).

 

Pioché dans les commentaires d'E-deo et de Contre-info à propos de l'exclusion du vote de Mme Bourbon:

 

De Solange:

 

"Par ailleurs, l’intervention de Gabi et celle de Monsieur Bourbon sont caractéristiques de cette campagne qui vient de se dérouler :
–> l’insulte aux personnes, la désinformation, la mauvaise foi, l’amalgame, la manipulation, le mépris voire la haine du côté des marinistes ;
–> la courtoisie, la pondération, l’objectivité, le respect, l’intégrité et la véracité du côté des amis de Bruno Gollnisch."

 

"On veut donc l’empêcher de voter pour emmerder son mari qui lui a pris une position publique contre Miss Cotelec et enlever par la même occasion une voix à Bruno Gollnisch. Dans quel autre parti politique peut-on voir une chose pareille ? C’est du Alfred Jarry. C’EST UBUMARINESQUE !!!!"

 

De Azrael:

"je propose un nouveau nom pour le FN apres l’election de Marine , le FRONT NATIO-ANAL par exemple me semble parfaitement approprie."

 

"ou le fion familial…," rebondit Vrai.

 

Un mariniste intervient alors: "Certains commentaires relèvent d’anciens du FN, plus ou moins exclus par leur comportement. Ils essaient de semer le trouble, mais ça ne marche pas… C’est triste de déceler ce fond de méchanceté dans leurs écrits, ils souffrent et il faut leur pardonner." ce qui illustre parfaitement cet autre commentaire (de Mister Z) : Il n’y a que les Marinistes pour confondre les deux. Vu leur niveau intellectuel (j’en connais pas mal), ça ne m’étonne pas… Ils sont très gentils mais il ne faut pas trop leur en demander."

 

De anonyme: "Mon pauvre Philippe, Parce que que vous croyez que cette médiocrissime a un avenir !!!
C’est elle qui a du souci à se faire pour toutes les s…..ies qu’elle a commises ."

 

Re Vrai:

"Si je tombe sur la fève Marine Le Pen en machouillant ma prochaine galette des rois (voir l’info sur le sujet), je dégueule!"

 

De Contat: "Les mariniste (sincere) ont la naiveté de croire qu’elle a une chance de l’emporter au second tour .C’est donner bcp de credit au peuple français"

 


De eris: "Il est indiscutable que ces élections ne sont qu’une mascarade. Certains sont interdits de vote sans aucun motif, si ce n’est l’arbitraire le plus strict. Pour être à la mode et mariniste, on dirait qu’il y a des discriminations"

 

De Hibernatus: Pour ma part, je comprends tout à fait que Marine ne tienne pas spécialement à ce que sa vie privée soit déballée dans les media. C’est pas comme si elle n’avait rien à cacher…

 

De Belenos: Savez-vous quel est le point commun entre miss peggy (muppet’s show) et Marine Le Pen?

Leurs options politiques!

 

Avouez qu'il nous le fallait, ce best-of! Il en manque beaucoup, nous complèterons au fur et à mesure!

 

A PROPOS DE L'AGENDA MEDIATIQUE PARTICULIEREMENT CHARGE DE MLP APRES LE CONGRES (cf e-deo):

 

De PhB: "Quant à moi, adhérent depuis plus de 25 ans, je quitterai le mouvement dès la proclamation des résultats si la gourgandine est élue." La gourgandine! Ca lui restera!

De Solange: l’ascension de Lady Papa s’est faite dans la douleur, l’exclusion, la force. Si elle gagne le FN devient une écurie marinesque pour les présidentielles. Lady papa est une étoile filante, elle brille mais elle file…

 

Repost 0
Published by rivarol.over-blog.com
commenter cet article
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 21:22

 

C'était le titre d'une chronique de Donatella Maï dans un  Rivarol d'avril dernier, lors de "l'affaire Zemmour". Souvenez-vous, le "Voltaire du XXIè siècle", comme l'appelait Donatella Maï, risquait d'être banni du Figaro et une partie de la droite nationale avait volé à son secours. Zemmour en avait réchappé bien sûr. Pour ceux que la destinée de Zemmour passionne, voici les dernières nouvelles:

 

Lu sur France Soir.fr :

 

« Les Français issus de l’immigration sont plus contrôlés que les autres parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes... C’est un fait. » Eric Zemmour avait soulevé la polémique avec cette déclaration dans l'émission Salut les terriens animée par Thierry Ardisson sur Canal + en mars dernier. Aujourd'hui, plusieurs associations parmi lesquelles SOS Racisme, le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP), la Licra, l'Union des étudiants juifs de France (UEFJ) et J'accuse, le traînent devant le tribunal correctionnel de Paris, qui devra trancher sur le caractère raciste ou non de ses déclarations.

Ce même jour, Eric Zemmour, interrogé sur les discriminations à l’embauche, avait répondu que les employeurs « ont le droit » de refuser des Arabes ou des Noirs.

Au procès, il devrait faire citer une dizaine de témoins dont le député (UMP) de Paris Claude Goasguen, le chroniqueur Eric Naulleau ou l’ancien secrétaire général de Reporters sans Frontières, Robert Ménard.

En mars, le chroniqueur avait fait savoir au président de la Licra qu'il regrettait que ses propos aient « pu heurter » mais il les maintenait. Il venait alors d'annuler à la dernière minute le débat télévisé programmé avec la Licra.

 

Et sur Le Monde.fr : 

  

"Quand on décrit la réalité, on est criminalisé", a regretté le journaliste, mâchoires serrées et ton combatif. "Je ne provoque pas et je suis pour la liberté d'expression", a déclaré le polémiste, qui considère que les associations anti-racistes ne font que "criminalise(r) une parole qui ne veut pas se coucher devant le politiquement correct". "La réalité n'existe pas pour ces messieurs", a-t-il ajouté à l'égard des représentants associatifs, "il faut qu'elle rentre dans les cadres idéologiques qu'ils ont créés il y a trente ans (...). Si on en sort, on est traité au mieux de provocateur au pire de nazi."

 

Repost 0
Published by rivarol.over-blog.com - dans Actualités
commenter cet article
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 11:43

JMLP.JPG

 

Le vieux chef parle de « l’incertitude des élections », n’a-t-il pas entendu ce que lui a confié D. Martin, qui lui a donné le résultat du vote en l’assurant de la victoire de Marine (cf son interview sur NPI). Selon Le Pen, la campagne est idéale : « Ca se déroule dans des conditions extrêmement strictes à tous points de vue ». Mais le journaliste a dû lire tous les blogs de réinformation puisqu’il a évoqué la suspicion de certains et repris le terme de « mascarade ».

 

« L’homme a du charme et des qualités », dit Le Pen de Sarkozy. Si Sarkozy a des « qualités », on ne s’étonne plus  que Marine en ait, selon son père ; il en faut peu pour celui qu’on appelait le Menhir et qui est désormais une ruine authentique ! Sarkozy est également un « homme courtois », oui oui, vous avez bien lu, « courtois » qu’il a dit notre pépé préféré ! Alzheimer qui guette, sans doute, car il parlait ainsi d’un homme connu pour son aimable « casse-toi, pauv’ con ».

 

« Je crois que je serai président d’honneur du FN » : ah tiens, c’est comme la victoire de Marine, c’est pas sûr ?


Voir la vidéo

Repost 0
Published by rivarol.over-blog.com - dans Vidéos
commenter cet article
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 11:00

 

http://www.arreter-de-fumer.fr/wp-content/uploads/2008/06/france-inter.png

 

... les auditeurs ont pu entendre Jean-Marie Molitor annoncer que Minute ne serait pas au Congrès pour cause de crime de lèse-majesté. En substance, il disait que tout ce qui ne va pas dans le sens des Le Pen est sanctionné aussitôt de façon totalitaire. Tiens, totalitaire... Ca me rappelle la comparaison de J. Bourbon entre la succession au Front et la situation en Corée du Nord. Comparaison infâme, bien entendu, et que nous ne pouvons cautionner, puisque le vieux a attaqué cette partie là d’un article du redouté directeur de RIVAROL. Bourbon qui a pu s’exprimer à la suite de Molitor pour dire que le journal ne soutiendrait pas Marine en 2012, mais un « candidat alternatif ». Dommage que les deux directeurs de journaux n’aient pu s’exprimer plus longtemps, ils auraient pu parler magouilles et travestissement des idées nationales.

 

Je rappelle le RDV de demain 18h00-19h30 sur radio courtoisie, l'émission le club de la presse où J. B. est invité.

 

Repost 0
Published by rivarol.over-blog.com - dans Actualités
commenter cet article
10 janvier 2011 1 10 /01 /janvier /2011 20:07

Mercredi de 18h à 19h30 dans l'émission "Le club de la presse" animée par Emmanuel Ratier. Sauf imprévu, nous aurons l'occasion d'entendre J. B. discuter de tous les sujets que Ratier voudra bien évoquer. La dernière fois, Parmentier avait sauté à la gorge du directeur de RIVAROL; eh oui, la mauvaise conscience, ça donne souvent des accès de colère. Espérons donc qu'elle n'y sera pas, ou que la honte lui fera faire profil bas. Vous pouvez suivre l'émission sur le site de Radio courtoisie en direct.

Repost 0
Published by rivarol.over-blog.com
commenter cet article