Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 13:42

 

melenchon-chard.jpg

Si MLP se sent incapable d'affronter Mélenchon, c'est sans doute qu'elle n'a pas les armes nécessaires pour lui faire mordre la poussière. Elle n'a en effet jamais ouvert un RIVAROL, laissant ce soin à ces avocats qui sans doute le lisent et le décortiquent chaque semaine pour trouver matière à procès. Vous au moins, ne manquez pas dans le spécial 16 pages qui sera demain en kiosque une double-page de René Blanc sur Mélenchon.

 

Elle est intitulée Mélenchon l'Imposteur : encore plus de métissage et d'immigration.

 

Pour les plus impatients, la boutique de RIVAROL vous permet de télécharger le numéro 3035 pour 2,50 euros seulement !

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans A lire dans RIVAROL
commenter cet article
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 13:25

 

Rodrigue, as-tu du coeur? 

Tout autre que mon père l'éprouverait sur l'heure ! (Le Cid)

 

De la part d'une autre que son père, Rodrigue n'eût pas toléré qu'on mette en doute son coeur, c'est à dire son courage.

 

Cette vertu fait cruellement défaut à la présidente du FuN, qui, nous l'avons dit à maintes reprises, ne souffre pas la contradiction. Elle n'a donc pas le "coeur" de se mesurer à Mélenchon, une grande gueule et non un journaliste timoré que des années de féminisme laisserait sans défense devant elle. Autant elle peut se déchaîner contre une Ruth Elkrief ou un Copé, au risque de se rendre ridicule, autant un débat dans lequel, par définition, elle trouvera la contradiction, la fait frémir, défaillir telle une faible femme.

 

Pourtant, n'était-il pas logique de vouloir faire se rencontrer les deux personalités qui s'auto-proclament légitimes défenseurs des ouvriers ? MLP a déjà débattu avec Mélenchon, elle sait ce qu'elle risque. Elle avait été battue à plate couture à ce petit jeu. Elle choisit donc la meilleure défense : la fuite !

 

Mais pour sauver l'honneur, elle prétend qu'elle agit par respect pour ses électeurs.

 

Lu sur Nations presse info :

 


 

 

http://www.nationspresse.info/wp-content/uploads/2011/11/Marine-Le-Pen-Tours-2011.png

Communiqué de Marine Le Pen, Candidate à l’élection présidentielle

Rompant avec tous les usages, France 2 impose à Marine Le Pen un débat avec Jean-Luc Mélenchon.

Et ce, alors que la candidate a exprimé depuis des semaines son refus de débattre avec un homme qui l’a entre autre traitée de « semi démente », de « chauve-souris », de « barbare », de « fasciste », déclaré qu’elle était « bête », « stupide » et qu’il allait lui « pourrir sa campagne », un homme dont les troupes empêchent par la violence Marine Le Pen de faire campagne en attaquant ses meetings, répondant ainsi à l’appel haineux de Jean-Luc Mélenchon à une opération de « nettoyage » du FN.

Jamais dans l’histoire de la télévision, un candidat à la présidentielle ne s’est vu ainsi imposé de force un adversaire.

L’objectif de France 2 est clairement de laisser M. Mélenchon exprimer sa violence à l’égard d’une candidate et de ses millions d’électeurs dans le but de provoquer un « clash » qui ferait le « buzz ».

Ces pitoyables considérations d’audimat déshonorent le service public.

Déjà dans la même émission en juin dernier, France 2 avait fait le choix de la violence face à Marine Le Pen en lui imposant M. Joffrin et Mme Fourest.

Marine Le Pen, par respect pour ses électeurs refuse donc de débattre avec M. Mélenchon et de se plier à cette farce.

Tout débat républicain étant impossible avec l’ « insulteur public ».

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 09:57

http://www.newsnet14.com/images/williamson_gagged.jpg

 

Lu dans Le Nouvel Observateur :

 

La justice allemande a annulé mercredi la condamnation pour négationnisme de l'évêque traditionaliste britannique Richard Williamson, en invoquant des erreurs de procédure.

Le parquet allemand a cependant indiqué à l'AFP qu'il allait déposer rapidement une nouvelle plainte contre Mgr Williamson, pour les mêmes faits, comme l'autorise une décision de la cour d'appel de Nuremberg (sud) annoncée mercredi dans un communiqué. La cour d'appel se prononçait comme instance de révision sur ce dossier.

Le tribunal de grande instance de Ratisbonne (sud) avait condamné le 11 juillet 2011, en appel, l'évêque catholique de 71 ans à une amende de 6.500 euros pour avoir nié l'existence des chambres à gaz et contesté le nombre de juifs morts dans les camps de concentration.

En avril 2010, Mgr Williamson avait été condamné en première instance à une amende plus lourde, soit 10.000 euros pour "incitation à la haine raciale", après avoir refusé de payer une amende de 12.000 euros proposée par le parquet de Ratisbonne pour échapper à un procès.

Ses déclarations, faites en Allemagne fin 2008, avaient été diffusées par la télévision suédoise le 21 janvier 2009.

La cour d'appel de Nuremberg (sud) a expliqué que "seule la diffusion en Allemagne et non l'interview elle-même, menée en privée, était susceptible de poursuites". Or, "le motif d'accusation (au début de la procédure) ne précise pas que le contenu de l'interview (...) a été diffusé en Allemagne, ni où, ni comment".

Les propos incriminés ne sont condamnables qu'en Allemagne et pas en Suède, la "description de leur mode de diffusion" en Allemagne était donc d'une "importance essentielle", a souligné la cour d'appel.

Les avocats de l'évêque ont toujours plaidé que les journalistes suédois ayant interviewé Mgr Williamson, l'avaient assuré que ses propos ne seraient diffusés qu'en Suède.

L'interview, diffusée début 2009 alors même que le Vatican levait une excommunication à l'encontre de Mgr Williamson et de trois autres évêques intégristes, avait provoqué un tollé dans la patrie du pape Benoît XVI, qui n'est toutefois pas revenu sur sa décision.

Dans son livre d'entretiens "Lumière du monde", le pape assure qu'il aurait pris une autre décision s'il avait été au courant auparavant de ces propos négationnistes.

Après l'éclatement du scandale, la chancelière allemande Angela Merkel avait publiquement appelé le pape Benoît XVI à condamner Mgr Williamson.

Plus tard, le pape a exprimé sa "pleine et indiscutable solidarité" avec les juifs et a condamné la négation de la Shoah.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 09:50

amisrivarol---copie.jpg

 

 

tractage amis - copie

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans A lire dans RIVAROL
commenter cet article
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 16:52

http://www.rivarol.com/Rivarol_files/3035.jpg

 

En l’espace de quelques semaines, en ce seul mois de février, plusieurs épisodes successifs ont montré à quel point les partis politiques, les institutions républicaines, les décideurs étaient soumis, inféodés aux différents lobbies juif, gay et antiraciste. Il y eut d’abord l’affaire Guéant, le ministre de l’Intérieur ayant été accusé d’avoir tenu des propos nauséabonds pour avoir affirmé le 4 février, devant des militants de l’UNI, que les civilisations ne se valaient pas. L’hystérie a été totale, un député socialiste de la Martinique allant jusqu’à apostropher, à l’Assemblée nationale lors des questions au gouvernement le locataire de la place Beauvau en ces termes : « Vous nous ramenez jour après jour à ces idéologies européennes qui ont donné naissance aux camps de concentration. M. Guéant, le régime nazi, si soucieux de purification, était-ce une civilisation ? » Le président du Conseil français du culte musulman (CFCM) Mohammed Moussaoui s’est quant à lui fendu d’une lettre à Claude Guéant pour lui demander si par ces propos il avait voulu viser l’islam et les musulmans. Le ministre a aussitôt pris sa plume pour répondre que non.

 


Quelques jours plus tard, le 8 février, avait lieu le dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France au Pavillon d'Armenonville où se pressaient la classe politique, Sarkozy et Hollande en tête, les dignitaires religieux, tous les décideurs. Dans son discours, le président du CRIF avait demandé, comme chaque année, un renforcement de la répression contre toute manifestation d’antisémitisme. « Il faut réunir le comité interministériel de lutte contre lʼantisémitisme et renforcer les moyens des acteurs associa- tifs » exigeait-il. Prasquier l’a demandé, Sarkozy s’est aussitôt exécuté. En effet, on apprenait que lors du Conseil des ministres du 15 février, celui-là même qui suivait le dîner du CRIF, « le ministre de lʼIntérieur, de lʼOutre-Mer, des Collectivités territoriales et de lʼImmigration a présenté un décret instituant un délégué interminis- tériel à la lutte contre le racisme et lʼantisémitisme». De même, dans son allocution, Richard Prasquier s’en est pris vigoureusement à l’Iran « dont le régime négationniste appelle à la disparition du peuple dʼIsraël ». Ce qui soit dit en passant est faux, dire en effet que l’entité sioniste disparaîtra un jour ne signifie pas souhaiter la destruction de ses habitants. Aussitôt le président du CRIF avait-il exprimé sa crainte de la Perse que le gouvernement veillait à le satisfaire. Lors du Conseil des ministres du 15 février, « le ministre dʼEtat, ministre des Affaires étrangères et européennes, a présenté un projet de loi autorisant la ratification de la convention internatio- nale pour la répression des actes de terrorisme nucléaire. » La cible est évidemment le régime de Mahmoud Ahmadinejad, coupable de vouloir se doter de l’arme nucléaire comme toute grande puissance mais coupable surtout de ne pas croire en la réalité de l’“Holocauste” et d’avoir joint les actes à la parole en décorant les révisionnistes Robert Faurisson et Vincent Reynouard.

 

Troisième épisode : l’affaire Vanneste qui éclatait le 14 février. […]

 

jeromebourbon@yahoo.fr

 

 

Dans la suite de l'édito Jérôme Bourbon analyse la réaction du nouveau FN à l'affaire Vanneste. Si vous souhaitez lire la suite de l'édito et que vous n'êtes pas abonné, vous pouvez acheter RIVAROL au numéro dans la nouvelle boutique.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Articles de J. B.
commenter cet article
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 16:51

 

http://www.ndhsb.org/parents/ebulletin/images/justice2.jpg

 

 

 

Procès sur l’occupation allemande :

charges allégées, condamnations confirmées

 

Le 16 février l’ancienne XIe chambre de la cour d’appel (aujourd’hui appelée pôle 2 chambre 7) rendait son arrêt dans l’affaire dite de l’occupation allemande en France. Jean-Marie Le Pen a été condamné à trois mois de prison avec sursis et 10000 euros d’amende pour complicité de contestation de crimes contre l’humanité, Camille Galic en qualité de directrice de la publication à 5000 euros d’amende pour contestation de crimes contre l’humanité et votre serviteur à 2000 euros d’amende pour contestation de crimes contre l’humanité. L’association de Serge Klarsfeld qui avait la première déposé plainte a été jugée irrecevable car son président n’avait pas été mandaté par son conseil d’administration pour ester en justice. Mais malgré cette irrecevabilité qui, comme l’avait reconnu à l’audience Mme le substitut, aurait dû entraîner logiquement la nullité de toute la procédure, les autres associations qui ne s’étaient portées civiles qu’à l’audience, le délai de prescription ayant donc largement été dépassé, ont été jugées recevables. Le MRAP, la Ligue des droits de l’homme et la Fédération nationale des déportés et internés, résistants et patriotes (FNDIRP) perçoivent chacun 5000 euros de dommages et intérêts, soit 15000 euros en tout. Par ailleurs, la cour ordonne la publication du texte de la condamnation dans Le Figaro aux frais des condamnés dans la limite de 5000 euros. Au total, au civil et au pénal, les trois condamnés devront verser 37000 euros, ce qui est considérable. Il est surprenant que d’aussi grosses sommes aient été maintenues alors que l’initiateur de la plainte, l’Association des Fils et Filles de déportés juifs de France, était jugé irrecevable et que de surcroît la relaxe est définitive pour le délit d’apologie de crimes de guerre.


Comme l’a très bien dit Jean-Marie Le Pen, à deux mois de la présidentielle, il s’agit d’une décision éminemment politique. Le Pen, Galic et votre serviteur se sont pourvus en cassation et le talentueux avocat de RIVAROL, Me François Wagner, prépare une nouvelle question prioritaire de constitutionnalité (QPC) sur la loi Gayssot. La Cour de cassation devra décider de transmettre ou non la question au Conseil constitutionnel. Déjà saisie à plusieurs reprises sur ce sujet, elle a toujours refusé jusque-là la transmission aux “sages” du Palais-Royal mais il n’est pas interdit d’insister d’autant qu’avec la récente adoption par le Parlement français de la loi punissant la contestation du génocide arménien le débat autour de la loi Gayssot a rebondi. Nous vous tiendrons bien sûr au courant de l’issue de nos démarches.


Ajoutons que ce même 16 février les Editions des Tuileries et le directeur du journal ont été relaxés par la XVIIe chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Paris pour un article de François-Xavier Rochette daté du 7 janvier 2011 et qui avait déplu à Marine Le Pen. La présidente du Front national demandait à RIVAROL et au directeur de la publication 50000 euros de dommages et intérêts pour avoir cité un article de VSD reprenant entre guillemets des propos qu’aurait tenus Mme Le Pen lors d’un repas arrosé qui lançait la campagne des européennes de 2004. [...]

 

La liberté de la presse, l’indépendance du journaliste ont un prix de plus en plus exorbitant.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans A lire dans RIVAROL
commenter cet article
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 10:56

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/b/b1/Tremblay-les-Gonesse_-_Mairie_et_école_de_garçons.jpg

 

Mesdames, veuillez céder la place ! (Qui a dit: dans ce sens, on n'a pas le droit de réclamerla parité ?)

 

Afin d'établir cette parité, les femmes devront être systématiquement saquées aux concours de recrutement. Les hommes ne se bousculent pas pour se faire embaucher? Qu'à cela ne tienne ! Nous les recruterons de force !

 

Stupide, avez-vous dit? Mais non, voyons, c'est de la discrimination positive.

 

Les professeurs femmes gâchent-elles les chances des élèves garçons ?

 

Selon une étude britannique, les enseignantes, largement majoritaires dans l’éducation, noteraient moins bien les garçons. Une occasion de questionner la place prédominante de celles-ci au sein des structures d’enseignement…

Auteur : Roger Célestin est journaliste spécialisé dans l’éducation – L’auteur écrit sous pseudonyme.

Article publié sur Atlantico le 18 février 2012

Faudrait-il ajouter au catalogue des mesures pour l’école présentées par les candidats à l’élection présidentielle « la volonté d’établir la parité entre hommes et femmes parmi les enseignants des écoles, collèges et lycées » ?

La lecture d’une étude étonnante conduit à penser que, oui, il est urgent que les hommes soient beaucoup plus nombreux à devenir enseignants. Cette étude prouve en effet que les écoliers britanniques ont de moins bons résultats que les écolières (comme c’est le cas en France) s' ils savent qu’ils seront notés par des institutrices, parce qu’ils intègrent le fait qu’alors, leurs résultats seront moins bons. S’ils ne savent si leur travail sera noté par un homme ou une femme, alors leurs résultats sont meilleurs. (Enquête du Centre for Economic Performance, London School of Economics). Il est probable qu’une telle étude conduite en France produirait des résultats comparables.

Lire la suite

Source : Veille-education.org

 

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Point de vue
commenter cet article
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 10:45
Et BFM TV nous apprend qu'il a fait le déplacement exprès pour ces déclarations fracassantes !
Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Vidéos
commenter cet article
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 10:37

http://q.liberation.fr/photo/386271/?modified_at=1329761533&ratio_x=03&ratio_y=02&width=460

 

Non, nous ne parlons pas de l'affligeante présidente du FuN, mais d'une candidate plus originale, s'il est possible, que la biquette de Dieudonné : 

 

[lundi 20 février] «Je fais partie du petit peuple, celui que l'on méprise dans les hautes sphères de la République monarchique! ». Ainsi parle Yves Pirot, alias Yvette, une agricultrice retraitée transgenre du Berry. Et depuis peu, candidate à l'élection présidentielle. Consciente qu'elle n'aura pas les 500 signatures d'élus nécessaires au maintien de sa candidature, Yvette a pourtant décidé de faire campagne jusqu'au bout et vient de boucler son programme. Elle préconise la diminution du nombre de parlementaires, la relance de l'apprentissage, l'instauration de pensionnats de redressement, le maintien des 35 heures, la retraite facultative à 62 ans ou encore la nationalisation partielle des banques, des assurances, de l'énergie, des fournisseurs d'accès à Internet et des autoroutes.

Entre deux courriers aux médias et une partie de chasse, elle observe le jeu des autres candidats: «Ils sont plusieurs à jeter l'éponge. Bientôt, nous ne serons plus que sept ou huit...». Pour soutenir sa campagne, Yvette vient de créer son mouvement, l'Union Populaire Laïque (UPL) dont elle est la présidente et l'unique adhérente. «J'incarne la parité à moi toute seule», assure la candidate perchée sur des talons de 14 centimètres. Ce dimanche, elle a savouré le meeting marseillais de Nicolas Sarkozy. «Lui aussi propose de réduire le nombre d'élus. Je suis certaine qu'il a eu connaissance de mes propositions et qu'elles l'ont inspiré», se félicite cette candidate berrichonne qui dit se situer «à gauche de la gauche».

 

Source : Libération.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Humour
commenter cet article
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 10:28

http://razanajatoma.files.wordpress.com/2011/04/coran-brule-a-gainesville-en-floride-le-20-mars-2011.jpg

 

Dépêche Reuters :

 

BAGRAM, Afghanistan (Reuters) - Plus de 2.000 Afghans ont manifesté mardi aux abords de la grande base américaine de Bagram contre la "profanation" d'exemplaires du Coran et d'autres emblèmes de l'islam par des soldats étrangers stationnés en Afghanistan.

Le général John Allen, qui dirige la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf), a présenté ses "excuses sincères" pour ces actes, afin semble-t-il d'éviter qu'une vague de colère ne se propage à travers le pays.

"Lorsque nous avons eu connaissance de ces actes, nous sommes aussitôt intervenus et les avons fait cesser. Les objets récupérés seront remis comme il convient aux autorités religieuses", a-t-il dit, en assurant qu'"Il n'y avait pas eu là de mauvaise intention".

La manifestation, qui est restée dans l'ensemble pacifique selon les autorités, s'est déroulée aux abords de la base aérienne de Bagram, située à une heure de route au nord de la capitale Kaboul.

Elle comprend une prison où sont détenus des Afghans sous la garde de militaires américains. Ce centre de détention nourrit le ressentiment de la population afghane en raison des informations faisant état de tortures et autres mauvais traitement infligés à des taliban.

Selon Roshna Khalid, porte-parole du gouverneur de la province où est située Bagram, des exemplaires du Coran ont été brûlés à l'intérieur de la base.

En avril dernier, des manifestations s'étaient déroulées pendant trois jours en Afghanistan contre un pasteur américain qui avait brûlé intentionnellement un coran en Floride.

Onze personnes, dont sept employés étrangers de l'Onu, avaient été tuées quand des manifestants avaient envahi un complexe des Nations unies à Mazar-i-Sharif, dans le nord de l'Afghanistan. Lors d'une autre émeute survenue à Kandahar, la grande ville du Sud, neuf personnes avaient péri et plus de 80 autres avaient été blessées.

Samar Zwak et Michael Georgy; Eric Faye pour le service français

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article