Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 15:27

http://synthesenationale.hautetfort.com/media/01/02/4248580732.jpg

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Agenda
commenter cet article
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 14:00

http://www.oeuvrefrancaise.com/administrer/upload/290112_202442_PEEL_mk73fC.jpg

 

 

A lire sur le site de l'Oeuvre Française:

 

 


C'est le samedi 28 janvier 2012 qu'avait lieu le fameux pot annuel des Amis de Rivarol, principal journal de la résistance nationaliste française, et l'assemblée générale de cette association. Se déroulant dans la capitale, au sein d'un Espace Dubail peinant à contenir la totalité des personnes présentes, il rassembla un public important mêlant aussi bien membres de l'association et simples lecteurs de l'hebdomadaire de l'opposition nationale et européenne !

L'après-midi débuta par l'assemblée générale ordinaire de l’association, qui vit ses deux quitus accordés à l'unanimité par l'ensemble des adhérents présents. Les membres du bureau de l'association, présidée par André Gandillon, et Jérôme Bourbon, directeur de la publication et éditorialiste, prirent chacun leur tour la parole et se félicitèrent de la liberté de ton du journal, rappelant son extrême nécessité, surtout à l'heure actuelle, et encourageant les gens à le soutenir par des abonnements.

S'exprimant devant un public si nombreux que tous ne purent s'asseoir, les orateurs défilèrent les uns après les autres à la tribune. Alternant rédacteurs du journal et personnalités extérieures, ce furent près de quatre heures d'interventions auxquelles l'assistance eut droit !

Au milieu de ces allocutions on put noter, dans le désordre et de façon non-exhaustive, celles de:

_André Gandillon qui annonça la triste nouvelle du décès de Jean Castrillo à 89 ans, lui qui fut membre du PPF et partit combattre le communisme sur le front de l'Est. Puis il exhorta les nationalistes à se former et à s'organiser afin d'être prêt lorsque les événements permettront notre victoire.

 

 

 

 

_Robert Spieler, délégué général de la Nouvelle Droite Populaire et auteur des Chroniques de la France asservie et résistante, qui présenta le nouveau livre Anne Kling consacré au Front National (FN... Tout ça pour ça!, ed. Mithra).

_............., rédacteur des sympathiques chroniques d'Hannibal, qui - en s'appuyant sur un exemple avéré d'invasion végétale - démontra grâce à son exposé la nécessité du maintien chez les peuples d'une nécessaire xénophobie, indispensable à leur survie.

_Pierre Sidos, présideur de l'Œuvre française, qui rendit hommage au journal.

_Yvan Benedetti, directeur de Jeune Nation, qui évoqua Jean Castrillo et rappela l'extrême importance du refus intransigeant de toute dédiabolisation ou repentance, mais aussi de la place centrale de la fidélité dans le mouvement nationaliste. Il présenta aussi au public les salutations du fondateur et chef "absent" des jeunesses nationalistes Alexandre Gabriac.

 

_Vincent Reynouard qui parla stratégie et démontra toute l'actualité que conservait encore son travail sur les « quinze jours de la haine » qui avaient suivis le 21 avril 2002.

_et enfin celle de Hervé Ryssen qui rappela à cette occasion son appartenance à l'Œuvre française et évoqua son combat dans le domaine culturel, via ses livres.

Entre les différentes interventions, le public put se fournir en cartouches intellectuelles - tels que livres, brochures journaux, etc - auprès des différents stands présents, notamment ceux du journal Rivarol, proposant une braderie de livres richement achalandée, et des courageux auteurs Hervé Ryssen et Vincent Reynouard.

Tout au long de l'après-midi et jusqu'en début de soirée, l’assistance put débattre, discuter et échanger entre elle, mais aussi rencontrer les différents acteurs du journal et les personnalités présentes autour d'un verre et de victuailles, proposés par une buvette qui ne désemplit pas durant tout l’événement !

 

   

 

 

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 12:31

Vous avez sans doute tous vu le clip de campagne pathétique de François Hollande. Celui-ci donnera certainement lieu à de nombreuses parodies, dont celle-ci, bien vue, même si l'on ne partage pas la consigne de vote donnée à la fin :

 

 

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Vidéos
commenter cet article
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 11:53

http://q.liberation.fr/photo/377872/?modified_at=1327905619&ratio_x=03&ratio_y=02&width=460

 

Ridicule. Il semble que JMLP ne puisse pas ouvrir la bouche sans que l'on qualifie ses propos de "dérapage". Sans porter l'animal dans notre coeur, puisqu'il a abandonné le FuN à Fifille sans se soucier de ses dérives idéologiques, nous pouvons tout de même protester devant une polémique qui n'a absolument pas lieu d'être. Sommé de se justifier sur l'assistance de l'héritière à un bal en Autriche, le président d'honneur du FuN a déclaré:

 

"J'ai moi-même assisté à cette magnifique manifestation (le bal, ndlr) qui retrace d'ailleurs le Vienne du XIXe siècle, c'est Strauss, sans Kahn si vous voulez", a lâché le leader d'extrême droite sur France 3, dans un jeu de mots associant le compositeur Johann Strauss, célèbre pour ses valses, et l'ancien patron du FMI, le socialiste français Dominique Strauss-Kahn. (Source)

 

Est-ce le retour de la bête immonde ? L'on ne voit pas en tout cas où est le "racisme", "l'antisémtisme" ou le "discours de haine". C'était juste un jeu de mots facile. Et l'on ne sache pas que DSK soit une personnalité si respectable que l'on ne puisse plaisanter avec son patronyme.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 11:33

http://www.la-feve.fr/images/esther_benbassa_-2971.jpg

 

C'est ce que déclare Esther Benbassa, sénatrice EELV, qui a constaté qu'il est de plus en plus difficile d'obtenir la nationalité française (vraiment?) Horreur, il faut rassembler des papiers, faire la queue dans une administration, et même montrer que l'on maîtrise la langue, un comble ! De plus, le candidat à l'obtention de la nationalité doit justifier de son autonomie matérielle. Quoi ? Il faut donc prouver que l'on travaille? Non, Français, ne rêvez pas. Il faut seulement, si l'on n'a pas de CDI, avoir "la connaissance d'un métier". Ouf, notre nouveau Français va donc pouvoir postuler pour le RMI ou le RSA dès la réception de la préciese carte plastifiée.

 

Que l'on se rassure pour nos amis immigrés, ce sont quand même plus de 100 000 étrangers qui ont été naturalisés en 2009, 95 000 en 2010 et 66 000 en 2011.

 

Mais au fait, qui est cette sénatrice qui se soucie tant des immigrés ? Une femme, d'abord, qui considère que l'immigration est une source de richesse, et qui cite en exemple des immigrés exemplaires selon elle :

 

"Beaucoup d'étudiants, d'artistes immigrés ont contribué à la renommée de la France, qu'ils soient venus de l'Est comme Marie Curie, Georges Charpak ; du Sud comme Picasso, Yves Montand, Coluche ; ou d'Afrique comme tant de musiciens, de sportifs. Aujourd'hui, Modigliani ou Zidane ne seraient pas naturalisés. Impossible est devenu français."

 

 

Puis, vous vous en doutez, l'amie Esther est une immigrée elle-même, au parcours si émouvant...

 

Esther Benbassa est arrivée en France à l'âge de 22 ans, pleine d'espoir. A Istanbul, son seul prénom suscitait des réactions de rejet. Juive. "Mon père vantait la grandeur de la France. "Elle a réhabilité Dreyfus !", disait-il. Il ne me parlait jamais de ceux qui l'avaient condamné. J'ai grandi dans ce mythe de la France tolérante, de Zola, des droits de l'homme. Ma préceptrice arménienne m'a appris le français et j'ai fait ma scolarité dans des écoles congréganistes francophones. Quand j'ai émigré en Israël, j'ai passé un bac français. Pour moi, la France représentait le meilleur de l'Occident. Liberté, égalité, fraternité, culture..."

 


Aujourd'hui qu'elle enseigne l'histoire du judaïsme moderne à l'Ecole pratique des hautes études, elle remercie la France accueillante, celle qu'elle idéalisait pendant sa jeunesse. Mais elle critique les courants nationalistes et racistes français, qu'elle a étudiés - l'antisémitisme pour commencer. Elle les retrouve exacerbés aujourd'hui. "La droite revalorise une mythologie dépassée, qui rappelle l'affaire Dreyfus, les années 1930, quand on parlait de l'étranger ou du différent comme d'un ennemi de l'intérieur. Hier, c'était le Juif ; aujourd'hui, c'est le Rom, l'Arabe ou le musulman. Depuis cinq ans, Sarkozy fait la course avec le FN sur l'identité nationale, ses ministres désignent des populations à la vindicte. Ils remettent en cause l'idée républicaine du vivre-ensemble. Ils ont fait sauter un tabou mis en place par le gaullisme. Ils ont remis en selle le Front national, l'ont légitimé. Voilà pourquoi il monte." [...]

 

Elle est partisane d'une "discrimination positive" volontariste, qui rééquilibre les disparités. Est-elle consciente qu'on va l'accuser de vouloir défavoriser les Français d'origine ? "Ce n'est pas promouvoir le favoritisme ou installer des quotas. Il s'agit de donner un coup de pouce à des gens défavorisés. Voyez ce qui s'est passé aux Etats-Unis avec l'affirmative action. Elle a permis à beaucoup de Noirs de faire des études supérieures, d'accéder aux responsabilités."

 

 

Source: Le Monde.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 11:32
Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Vidéos
commenter cet article
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 17:40

 

IMG_0208.jpg

 

Le POT DES AMIS DE RIVAROL a été un franc succès. Plusieurs centaines de rivaroliens s'étaient rassemblés pour exprimer leur soutien au plus vieil hebdomadaire de la droite nationale. On pouvait à peine se faufiler entre les amis du journal tant la salle du passage Dubail était bondée !

 

Après l'approbation du compte rendu moral et financier, et la réélection du Bureau à l'unanimité, les rédacteurs du journal ont pris la parole : André Gandillon, Léon Camus, Hannibal, Robert Spieler et Scipion de Salm.

 

IMG_0186.JPG

 

Après une pause, Pierre Sidos et Yvan Benedetti ont insisté sur la nécessité de former des militants et souligné qu'il ne fallait rien attendre de la voie démocratique.

 

IMG_0200.JPG

 

Enfin, Vincent Reynouard a présenté son livre "lettre à Marine Le Pen", un ouvrage pour tirer les leçons de 2002; Hervé Ryssen, quant à lui, a exhorté l'assistance à ne pas craindre l'ennemi, qui n'est pas si fort qu'il y paraît, et à refuser de faire fonctionner la société de consommation pour rejeter le système.

IMG_0199.JPG

 

IMG_0204.JPG

Reynouard et Ryssen tenaient des stands de livres, comme Terre et Peuple et Spieler pour Anne Kling. RIVAROL avait sa braderie de livres habituelle, et proposait notamment les albums de CHARD.

IMG_0215.JPG

 

Une fois de plus, RIVAROL a montré qu'il savait rassembler divers courants. Cette foule (certains avaient fait le déplacement depuis la province) venue manifester son attachement à l'hebdomadaire était la plus belle récompense que les rédacteurs pouvaient attendre. 

 

Rendez-vous l'année prochaine !

 


Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 17:24

http://religion.blog.lemonde.fr/files/2012/01/Extreme-droite_HD1.jpg

 

C'est un livre dont on nous rebat les oreilles en ce moment. Les journalistes boivent du petit lait, ils convoquent qui Aliot, qui Gollnisch, pour se délecter des paroles d'un prêtre et d'un maire qui déclarent que les "valeurs de l'extrême droite" et du christianisme ne sont pas compatibles.

 

Mais pourquoi convoquer des membres du FN pour en parler ? Ceux-ci en effet ne répètent-ils pas à qui veut l'entendre qu'ils ne sont pas à l'extrême droite ? Pourquoi ne pas plutôt convoquer Carl Lang à qui les mots "extrême" et "intégriste" ne feraient sans doute pas peur ?

 

Le titre du livre est trompeur. Que signifie "extrême-droite" ? MLP et sa clique n'appartiennent pas à la vraie droite nationale, et ils le revendiquent. Les auteurs eux-mêmes ne pensent pas à la droite nationale dans ce titre, mais ils visent les électeurs catholiques du FuN. Il eût fallu être plus précis, ne pas être trop paresseux pour faire les distinctions qui s'imposent.

 

Les valeurs de la droite nationale sont, notamment, la promotion de la famille et le respect de la vie. Rien de contraire à l'Evangile.

 

Les valeurs du FuN sont aux antipodes. Donc, en ce sens, effectivement, les chrétiens ne peuvent pas se taire face aux valeurs anti-chrétiennes du FN mariniste. Il n'est que de voir le dernier ralliement à MLP. Il s'agit d'Elisabeth Barget. Une militante d'extrême-gauche, en pointe dans le MLF et la lutte pour le "droit" à l'avortement, ainsi que dans le mouvement poussant les athées à se "débaptiser"--c'est à dire à apostasier. Ils réclament que les paroisses inscrivent sur leur registre: "Untel a renié son baptême." Quel initiative peut-elle être plus anti-chrétienne ? Et c'est investi par le FuN pour les législatives, ça !

 

Même Minute, qui soutient MLP,  y consacre une page dans son dernier numéro. L'article a été publié sur le site La Flamme: cliquez ici. La Flamme en profite pour rappeler les déclarations pro-avortement de MLP: cliquez ici.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 15:27

 

Encore une altercation affligeante entre un politique et un journaliste. L'invective tient lieu de débat, les répliques sont du niveau d'une cour de récré de maternelle supérieure : "le débat sur l'identité nationale était indigne--non il était pas indigne--si il était indigne--non il était pas indigne..."

 

Et cette façon de poser les questions ! Tous ces gens sont-ils allés à l'école ? On ne le dirait pas, à les entendre : "vous êtes qui, etc., vous pensez quoi, etc." Les journaleux et les politiques ne savent-ils donc plus poser correctement une question: "qui êtes vous, que pensez-vous, quel est votre programme..." ?

 

D'aucuns disent de MLP qu'elle est vulgaire. Je ne suis pas d'accord. Elle est de sa génération. Elle pense, elle parle, comme tout le monde, elle se complaît dans la médiocrité ambiante.

 

 


 

 

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Point de vue
commenter cet article
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 15:41

 

Du coup elle n'était pas d'humeur hier matin sur France Inter. Elle avait du mal à faire ce sourire qu'elle sait si bien servir aux caméras, et a, paraît-il, traversé les locaux comme une furie.

 

 


 

 

 

Dès les questions concernant les parrainages, on la sent excédée. "C'est n'importe quoi", répond-elle lorsqu'il lui est demandé si elle arrive réellement à rassembler. Convainquant, n'est-ce pas ?

 

Elle nie ensuite l'alliance avec les Identitaires, ce qui lui permet d'esquiver la question d'un auditeur.

 

Puis elle ne semble pas se souvenir de ses propres déclarations. A la question concernant son soutien au régime syrien, elle rétorque sèchement : "vous avez lu ça où? dans un carambar?" Encore une fois, une manoeuvre dilatoire. Il faut lui mettre une interview sous le nez pour qu'elle daigne répondre... en abordant le problème en termes de "gentils" et "méchants".

 

La fin de l'interview est déplorable, avec MLP qu'on ne peut plus arrêter : "et votre boulangère, elle en pense quoi, de la Syrie? Et votre maçon, et votre serrurier?" Quelques secondes plus tard, elle s'enflamme encore et fustige le mediocre niveau de France Inter...

 

On ne voit pas la scène, cocasse sans doute, durant laquelle elle a arraché des mains d'un journaliste son livre-programme à paraître !

 

Sur NPI, on nous annonce pompeusement : "MLP brocarde la partialité diffamante de France Inter à son encontre". Ils ont ressorti le dictionnaire, visiblement. Comme pour compenser...

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article