Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 14:39

 

La première manifestation des Jeunesses Nationalistes a eu lieu ce samedi 14 janvier à Lyon.


 

Dès 15H les manifestants se sont rassemblés place Carnot ; après la distribution de 78 croix blanches représentant les 78 soldats français tombés en Afghanistan, de drapeaux français et de maillots portant l’emblème du mouvement, le cortège prit à 15 H 30 la direction du quai Fulchiron, aux rythmes des slogans scandés de manière de plus en plus énergique.

Sur la banderole de tête portée entre autres par Messieurs Wyssa (Conseiller Régional), Ferrier (Ex Conseiller Régional membre de la NDP) et Maître Bonneau, on pouvait lire le slogan de cette manifestation :


Honneur à ceux qui sont tombés, honte à ceux qui les font tuer !


 

Quelques minutes avant d’arriver au pont Bonaparte, nous aurons l’occasion de saluer de loin les gauchistes ayant fait le déplacement spécialement pour nous ; la tentative de trois d’entre eux de venir engager une conversation fut malheureusement interrompue par la maréchaussée.

 

 

 

Les croix brandies et les drapeaux au vent, la manifestation se rendra à son lieu d’arrivée, le parvis de la cathédrale Saint-Jean, par les rues du Vieux Lyon.

 

 

 

Après une nouvelle série de slogans, ce fut l’heure des interventions politiques : André Gandillon du journal Militant et Yvan Benedetti de l’Oeuvre Française rappelleront que les soldats français morts en Afghanistan ne le sont pas pour rien, mais bien pour les intérêts israélo-américains, que prétendre aller combattre l’islamisme à plus de 5000 kilomètres de chez nous est une vaste mascarade quand on est incapable d’en maîtriser les balbutiements dans nos banlieues, et qu’il convenait de garder la tête froide face aux échéances électorales à venir (de nombreuses personnes exclues, écartées ou démissionnaires du Front National étaient d’ailleurs présentes). André Gandillon acheva néanmoins son intervention sur une note d’espérance : « La patrie de Jeanne d’Arc ne peut pas mourir ».

 

 

 

Vint ensuite l’hommage solennel rendu à nos morts : après la lecture du témoignage d’un soldat ayant combattu en Afghanistan et de deux poèmes écrits par des nationalistes français, Alexandre Gabriac, le fondateur de notre mouvement, a procédé à l’appel des régiments des soldats tombés en Afghanistan, suivis à chaque fois de la foule répondant « Présent ».

Après le chant des Lansquenets, Alexandre Gabriac reprit la parole en expliquant que « la jeunesse nationaliste unie tenait la rue et n’était pas prête de la déserter». Il a ensuite rappelé que la jeunesse de France refusait désormais de vivre couchée et au service d’une pseudo-élite représentant les intérêts financiers. Une citation du Maréchal Pétain conclut cette manifestation : « Courage, on les aura ! ».

 

 

 

Le retour place Carnot, discipliné bien que tonique, fut seulement bloqué quelques minutes sur un pont par les forces de l’ordre ayant apparemment fort à faire avec la manifestation « anti-haine » précédemment citée. Aucun incident, aucune interpellation ne furent à déplorer de notre côté. La dispersion, à 18 H, se fit également dans le calme.

Ce sont près de 400 personnes qui ont répondu à notre appel, une première manifestation prometteuse pour la suite de notre combat.

Merci à tous, et à très bientôt pour de nouvelles actions.


La rue, la France nous appartient !

Retrouvez notre diaporama photo complet ICI  et un reportage de FR3

 

Cliquez ici pour aller sur le site des Jeunesses Nationalistes.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 14:15

 

Vu sur Contre-Info, un papier concernant une SCI qu'il a créé avec Ségolène Royal :

 

 

http://www.contre-info.com/wp-content/uploads/2012/01/hollande.jpg

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 14:03

 

 

 

Dépêche AFP :

 

PARIS — Dieudonné a présenté dimanche en avant-première, dans son théâtre de la Main d'or et sur invitation, son premier long-métrage intitulé "L'antisémite" dont il joue le rôle principal.

Après des images qui tournent Auschwitz en dérision, on assiste au tournage d'un film gravitant autour de son personnage alcoolique et violent, déguisé en officier nazi pour un bal costumé. Le réalisateur du film dans le film est une caricature d'homosexuel dont plusieurs membres de son équipe sont des juifs sionistes.

Sa femme le pousse à consulter un psychanalyste -juif- pour soigner son antisémitisme. Le négationniste Robert Faurisson joue pendant quelques minutes son propre rôle, la Shoah est y personnifiée en sainte.

"C'est une farce, une plaisanterie, comme le sont les accusations lancées contre moi", a dit Dieudonné à l'issue du spectacle. "A vous entendre rire, la mission a été accomplie", a-t-il ajouté à l'adresse des quelque 150 spectateurs.

Il a déclaré à l'AFP vouloir "mettre un point final à la polémique" à propos de son antisémitisme et au "chantage", affirmant que son film était "dans le cadre de la loi".

Le film, tourné en neuf jours, ne sera pas diffusé en salle. Il sera mis en vente en mars sur son site. Co-produit avec l'Iran, il a été retenu selon Dieudonné pour le festival international du film de Fajr (Iran).

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 13:36

 

 

 

Le voilà refusant de répondre aux journalistes, sous prétexte qu'il ne comprend pas la question ! Refuser d'assumer une politique désastreuse, quelle lâcheté ! Mais que veut-il au juste dans cette conférence de presse ? Passer pour un imbécile plutôt qu'un incapable ?

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Vidéos
commenter cet article
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 13:17

http://photo.europe1.fr/infos/politique/17-01-francois-rebsamen-930x620/15758341-1-fre-FR/17.01-Francois-Rebsamen-930x620_scalewidth_630.jpg

 

Sur le site de Europe 1 :

 

 

"Un exercice de maquillage". Tel est le jugement de François Rebsamen, le Monsieur sécurité de François Hollande, sur le bilan de la délinquance pour 2011 présenté mardi par Claude Guéant. Le ministre de l'Intérieur a fait état d’une baisse de la délinquance générale de 0,34% sur un an.

Outre la forte augmentation des cambriolages, François Rebsamen relève de son côté que les violences contre les personnes "se sont accrues de plus de 22% en France métropolitaine au cours de la décennie et les violences non crapuleuses, de plus de 50%, selon les chiffres" de l'Observatoire de la délinquance.

 


Claude Guéant"voudrait nous faire croire, cette année encore, que l'insécurité recule, et que le gouvernement est victorieux dans la lutte contre la délinquance et la criminalité", s'agace François Rebsamen dans un communiqué. "Il reconnaît à peine une légère hausse de la violence contre les personnes et déplore à minima le nombre croissant des cambriolages dans les habitations principales : 15% quand même, excusez du peu !", lance encore le socialiste.

Dans un entretien accordé au JDD.fr, François Rebsamen explique par ailleurs que "mesurer la délinquance par les seuls chiffres de la police ou de la justice, c'est faire preuve d'archaïsme."

 


Commentant la légère décrue des atteintes aux biens, le sénateur-maire de Dijon relève que "la moitié de la baisse de ces chiffres est due au recul spectaculaire des vols liés à l'automobile, principalement grâce à la sophistication croissante des dispositifs de sécurité des véhicules."

"Ce n'est pas en travestissant les chiffres, en maquillant les faits, en présentant la délinquance et la criminalité en trompe-l'oeil que l'on progresse, mais en s'attachant à la transparence et en respectant l'exigence de justice et de sécurité de nos concitoyens", demande François Rebsamen. Avant de conclure : "une démocratie adulte doit pouvoir regarder la réalité telle qu'elle est, et a droit à la vérité".

 

 

Eva Joly, candidate EELV à l'Elysée, a estimé mardi que le bilan 2011 présenté par Claude Guéant, relevait d'une politique de "communication déconnectée de la réalité du terrain" "Plus personne n'est dupe de cette avalanche de chiffres, où la petite délinquance est mélangée avec le grand banditisme. Cette politique de communication et de statistiques est déconnectée de la réalité du terrain", a souligné Eva Joly dans un communiqué.

 

 

Ce qui fait sourire, cependant, c'est ce que la gauche propose pour lutter contre l'insécurité: plus d'assistanat, afin que les délinquants touchent des allocations sans travailler et aient tout le temps d'arrondir leurs fin de mois comme ils savent si bien le faire; plus d'immigration, pour montrer comme en France tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil et que c'est le moment d'en profiter; et surtout moins de répression, pour faire savoir aux bandits de tout poil qu'ils ne risquent rien. Superflic, avec son karcher et son "pauvre con", n'a jamais rien fait pour lutter contre l'insécurité : ce n'est pas Flamby qui y pourra quelque chose, alors qu'il ne fait même pas semblant de le vouloir.


Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 19:30

Bon reportage sur les socialos : leur division, le flou dans leur programme, la démagogie de Hollande qui tient lieu de doctrine. Gerbant.

 

La présentatrice, Lapix, met MLP sur le gril. On est heureux d'apprendre que la préférence nationale s'applique même aux Français de papier... aucune intention de déchoir de leur nationalité des immigrés qui ne l'auraient pas mérité? La nationalité s'hérite ou se mérite, entendait-on autrefois. MLP cafouille sur son programme économique (puisque c'est son point faible, quand va-t-elle se décider à bachoter?), mais Lapix y met une mauvaise volonté évidente.

 

Autre choc, MLp veut 10 000 immigrés de plus par an...

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Vidéos
commenter cet article
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 11:00

 



Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Vidéos
commenter cet article
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 10:39

 

http://www.upjf.org/library/media/images/user/mossad-seal.jpg

 

 

Le Figaro :

 

L'Administration Obama cache de moins en moins son exaspération et ses craintes face aux initiatives israéliennes.


  

L'assassinat, probablement par le Mossad, d'un cinquième scientifique iranien mardi dernier était celui de trop. Les États-Unis font entendre de plus en plus ouvertement ces derniers jours leur exaspération à l'égard des services secrets israéliens. Ils craignent qu'ils ne les entraînent dans un conflit aux retombées catastrophiques avec l'Iran, en pleine année électorale. Barack Obama a appelé Benyamin Nétanyahou le lendemain même de l'incident, officiellement pour garantir le «soutien indéfectible des États-Unis à la sécurité d'Israël», mais d'importants exercices antimissiles communs prévus au printemps ont été reportés, officiellement pour des raisons budgétaires.


L'Administration a aussi fait fuiter des révélations embarrassantes sur les tactiques du Mossad. Le magazine Foreign Policyaffirme que des agents israéliens ont recruté des militants de l'organisation sunnite pakistanaise Jundallah en se faisant passer pour des membres de la CIA. Le stratagème découvert en 2007-2008 avait provoqué la colère de George Bush, mais aucune action de sa part. Dès son arrivée à la Maison-Blanche, Barack Obama a réduit la coopération avec le Mossad avant d'en réinstaurer certains aspects.


Cette semaine, l'Administration américaine a condamné l'assassinat de Mostafa Roshan avec une force inhabituelle et nié toute complicité, alors que l'Iran dit avoir la preuve de celle-ci. Le Wall Street Journal fait état de la frustration de responsables des services de renseignement américains. Les États-Unis, confient-ils anonymement, devraient consacrer plus de moyens à scruter les activités du Mossad alors que les intentions d'Israël ne sont pas toujours très claires. La perception de l'imminence du danger que représente l'Iran n'est pas la même chez les deux alliés. À la Maison-Blanche, on doute encore que Téhéran veuille passer au stade de la construction d'une bombe ; l'assassinat du scientifique survenu deux mois à peine après une explosion mystérieuse ayant détruit une base de missiles, est considéré comme une provocation inutile, qui pourrait inciter Téhéran à accélérer son programme nucléaire.

 

Ligne rouge


La crainte est aussi qu'une attaque israélienne ne provoque des représailles de milices chiites pro-iraniennes contre l'ambassade des États-Unis à Bagdad, plus vulnérable depuis le départ des troupes américaines.


À Tel-Aviv, l'annonce de la production d'uranium enrichi par Téhéran la semaine dernière dans son nouveau site de Fordow est considérée comme une ligne rouge. Israël craint que Barack Obama ne soit pas à 100 % engagé de son côté, alors que les candidats républicains parlent sans complexe de bombarder l'Iran. Le chef d'état-major des armées, Martin Dempsey, se rendra cette semaine en Israël pour tenter de convaincre Nétanyahou de ne pas lancer d'attaque militaire contre le complexe nucléaire iranien. Les demandes répétées du secrétaire à la Défense, Leon Panetta, sont pour l'instant restées sans réponse.

 

 

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 10:32

http://www.provence-inn.com/IMG/jpg/i_banlieu_en_feu-2.jpg

 

Le Figaro :

 

 

Une femme de 50 ans a été très grièvement brûlée dans la nuit à son domicile de Saint-Denis par deux agresseurs cagoulés qui l'ont aspergée de produits inflammables. Elle a été "brûlée à 40%, au troisième degré", a précisé une source judiciaire. Selon une source proche de l'enquête, la quinquagénaire a été transférée dans un état extrêmement grave vers le centre des grands brûlés du Centre hospitalier régional et universitaire de Tours.

La brigade criminelle de la police judiciaire parisienne a été saisie de ce qui, selon une source judiciaire, peut s'apparenter à une tentative d'assassinat. Un différend d'ordre privé est une des pistes envisagées par les enquêteurs, mais les investigations n'en sont encore qu'à leurs débuts. Des voisins de cette petite résidence, visiblement inquiets, ont fait état de plusieurs incendies suspects sans conséquence depuis quelques jours.

Aspergée d'essence ou de liquide inflammable

Selon les premiers éléments de l'enquête, vers 3h40, les agresseurs cagoulés sonnent à la porte de l'appartement de cette femme, situé au 4ème des cinq étages. Ils se présentent comme des policiers. Lorsque la victime leur ouvre, ils l'aspergent "a priori d'essence ou de liquide inflammable" auquel ils mettent le feu avant de repartir. Réveillé par les cris, un voisin de palier vole au secours de la victime et appelle les pompiers.

Les murs noircis du 4ème étage de cette petite résidence récente, d'une vingtaine de logements, témoignaient du drame dimanche. La victime, sans histoire selon des sources proches de l'enquête, s'était récemment plainte de plusieurs actes de malveillance, comme l'incendie de poubelles et du paillasson devant sa porte.

Quand elle a entendu du bruit en pleine nuit, une résidente, qui requiert l'anonymat, raconte avoir pensé: "C'est encore un feu". "Depuis quelques jours il y a toujours des feux", dit-elle. Réveillé par les pompiers, un jeune homme de 23 ans confirme que "ça fait trois fois cette semaine qu'ils venaient". Après la police, "on a vu l'hélicoptère, les pompiers, le samu", raconte-t-il.  "Dans la semaine il y a eu deux ou trois feux, ils ont d'abord brûlé une poussette. Quand ça se répète comme ça, c'est inquiétant. Tout le monde est inquiet", confirme un père de famille. Selon un autre, la victime, "croisée en milieu de semaine", ne semblait alors "pas inquiète".

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 16:57

 

hannibalHannibal est très en forme en ce moment ! Sa dernière chronique, Jeanne d'Arc et la France d'aujourd'hui, est brillante. Il parle de la récupération politique dont la sainte de la patrie fait l'objet, de la baisse impressionnante du niveau de culture générale, du sondage IFOP établissant le classement des personnalités préférées des Français, de la Légion d'honneur, du nom que les habitants de la Somme se sont donné, etc. sans jamais perdre son fil directeur: il montre combien ce symbole qu'est Jeanne d'Arc est incompatible avec l'état actuel de la société.

 

Dans le RIVAROL de cette semaine, vous lirez aussi:

 

La chronique de la France asservie et résistante est une chronique des dhimmis cette semaine puisque Robert Spieler évoque les nombreuses initiatives de cathos bisounours et autres franchouillards visant à établir un "dialogue" et un "partage" avec les musulmans.

 

Dans un article intitulé Grandes victimes de l'exclusion raciale, René Blanc décrit le parcours de Rachida Dati et d'Azouz Begag, dont le seul mérite est bien de ne pas être "de souche". Tandis que l'on fait croire au Gaulois forcément raciste et collabo que les immigrés sont les opprimés, les laissés pour compte de notre sciété inégalitaire, Dati, Begag et les autres se gavent, et constituent une caste riche à millions, les milions de la République...

 

Deux pages internationales sont consacrées au Qatar, minuscule mais richissime pays qui rachète la France par morceaux, du PSG aux banlieues allogènes...

http://dessinsdechard.free.fr/img/detropdanslequartier.gif

Deux autres montrent la politique d'ingérence de Washington, et traitent des élections américaines : où Ron Paul, le candidat dont les media refusaient de parler, mais que les rivaroliens connaissent bien grace à Jim Reeves, est celui qui effraie aussi bien Républicains que Démocrates.

 

Les deux pages magazine : recensions de livres (Umberto Eco, Le cimetière de Prague, et Renaud Camus, Le Grand Remplacement), théâtre, et cinéma. 

 

Et bien évidement, l'édito de Jérôme Bourbon, plus long qu'à l'accoutumée cette semaine,pour notre plus grand bonheur : Marine Le Pen aura-t-elle ses cinq cent signatures?

 

http://www.rivarol.com/Rivarol_files/3029.jpg

 



 


Repost 0
Published by Rivarol blog - dans A lire dans RIVAROL
commenter cet article