Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 10:15
Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Vidéos
commenter cet article
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 09:49

                                              http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/2/2e/Atomic_blast_Nevada_Yucca_1951.jpg/220px-Atomic_blast_Nevada_Yucca_1951.jpg

 

Si elle n'obtenait pas les 500 signatures, Boutin déclarait mi-décembre qu'elle lancerait une "bombe atomique" contre Sarkozy. C'est beau la politique: des signatures pour acheter son silence ! C'est en tout cas ce qu'elle laissait entendre. Car en fait de bombe atomique finalement, la candidate au 1% envisagerait simplement d'apporter son soutien à Bayrou, déclenchant ainsi... une misérable "tempête dans un bénitier"  (dirait Brassens).

 

Lu sur Le Point.fr:

Et si cette "arme nucléaire" était un coup de bluff ? Dans les rangs de la majorité, la question est sérieusement posée. Force est de constater que la "bombe atomique" ne semble pas faire peur : que ce soit à l'Élysée ou à l'UMP, personne n'a bougé le petit doigt pour contacter la présidente du Parti chrétien démocrate et tenter d'apaiser sa colère.

En attendant, cet épisode de la "bombe atomique" lui offre la couverture médiatique qui lui fait défaut. Et si c'était le principal objectif de la manoeuvre ? Entre Noël et le jour de l'an, ses équipes de campagne ont obtenu une trentaine de promesses de parrainage. "J'ai fait du buzz et cela a marché. Pour le moment, nous avons 150 signatures d'élus", admet celle qui a lutté avec acharnement contre le pacs. Christine Boutin poursuit avec conviction : "Je m'investirai personnellement pour arracher d'autres parrainages. Si je ne peux pas être candidate, ce sera une atteinte excessivement grave à la démocratie française." Ses convictions chevillées à l'âme, Christine Boutin enchaîne d'un ton solennel : "Je me bats pour mes idées. Je suis prête à donner ma vie pour cela. Je n'attends rien en retour." Soudain, elle marque un temps de silence. Avec Christine Boutin, quand il y a de la passion, les larmes ne sont jamais loin.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 11:09

 

Oui, mais en absentéisme! C'est le titre d'un article de La Flamme, qui souligne qu'au parlement européen, Marine Le Pen est la moins assidue:


http://la-flamme.fr/wp-content/uploads/2012/01/MLP-au-PE.png

 

Et le site de s'interroger: 

Et pourquoi concourir pour la magistrature suprême, quand on a déjà bien du mal à remplir les obligations de parlementaire européen que l’on a ?

 

Lire l'intégralité de l'article de La Flamme. 


 

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 10:40

                                               http://www.benedicte-illustration.net/public/dessins%20ados/adov1.jpg

 

Lu dans La voix du Nord:

 

Le suicide de Pauline, 12 ans, à Éleu-dit-Leauwette lundi soir, veille de la rentrée scolaire, continue de susciter une vive émotion et beaucoup d'interrogations. Cherchant à comprendre les raisons de ce geste désespéré, les parents accusent le collège où leur fille était scolarisée en sixième. Les langues se délient également chez des parents d'élèves, témoignant de situations de violences.

 

« En mémoire de Pauline, je voudrais que ça n'arrive plus jamais à une enfant de 12 ans », lâche Cathy Fourment, en pleurs. Si la cousine des parents de la jeune Éleusienne a désiré témoigner, elle le répète, c'est pour éviter qu'un tel drame ne se reproduise au collège Jean-Jaurès de Lens, un établissement connu, selon elle, pour son climat de violence. N'arrivant toujours pas à comprendre le geste de l'adolescente, alors que les fêtes de fin d'année s'étaient déroulées normalement, celle que Pauline appelait « tata » et retrouvait pour une partie de pêche après les cours, se souvient de confidences. L'enfant, de nature plutôt réservée mais « douce, toujours souriante », lui aurait glissé « qu'elle n'allait pas bien, ne s'adaptait pas à l'école ».

Une impression contredite par le principal du collège, qui, interviewé mardi matin, parlait au contraire d'une enfant « intégrée », qui avait des camarades.Pascal Decaix a assuré ne pas avoir eu connaissance du moindre harcèlement dont Pauline aurait pu être victime. Cathy Fourment rajoute : « Il a suffi que son père lui dise " Faut aller se coucher, demain, y a école" pour que... »

Les parents de Pauline ont eux aussi souhaité réagir aux propos tenus par le principal, après avoir été entendus au commissariat hier matin. La mère, effondrée et indignée, a déclaré vouloir déposer plainte pour diffamation et non-assistance à personne en danger. « Un certificat médical établi en novembre avait démontré que Pauline avait reçu des coups, avait été traînée à terre par une bande de collégiens. Son professeur principal nous avait dit que tout était résolu, j'avais aussi rencontré le principal en décembre pour ça. Lundi soir, Pauline a dit à son jeune frère qu'elle avait peur d'aller au collège, qu'elle ne voulait plus s'y rendre », explique- t-elle d'une voix sanglotante.

Dans sa lettre d'adieu laissée peu avant son passage à l'acte, Pauline n'aurait pas seulement exprimé l'amour qu'elle portait à ses parents, mais aurait également évoqué « quelques détails » portant sur le collège, que l'enquête devra bientôt éclaircir. Les parents ont appelé toute personne qui aurait vu Pauline se faire agresser au sein ou en dehors de l'établissement, à déposer plainte au commissariat de Lens. À la sortie de l'établissement hier, certains élèves, proches de l'adolescente décédée, confiaient effectivementqu'elle était devenue le souffre-douleur de collégiens violents. Des propos étayés par des témoignages de parents d'élèves.

Pas un cas isolé ?

 

 

La mère d'une collégienne lensoise raconte la situation vécue par sa fille: « Ma fille était au collège Jean-Jaurès depuis la sixième . Elle a subi beaucoup d'agressions, de menaces de la part d'élèves de sa classe, à l'intérieur et à l'extérieur de l'établissement. Elle a fait une petite dépression, j'ai dû l'emmener chez le médecin. Mon mari est allé voir le principal, rien n'a été fait. J'en ai eu marre, j'ai demandé une dérogation pour la mettre au collège d'Harnes. Il faut attendre que quelqu'un se suicide pour qu'ils agissent, c'est honteux. Même encore à l'heure actuelle, ma fille fait des crises d'angoisse. Elle m'a dit hier "Tu vois maman, heureusement que je ne suis plus dans ce collège-là ". Pour la mémoire de cette gamine, il faut agir. »

La maman d'un élève de quatrième au collège Jaurès déclare mener le même combat depuis quelques mois. « Mon fils y est scolarisé depuis l'an dernier. Il est victime de harcèlement et de moqueries. J'ai dû le déscolariser durant trois semaines car il n'était plus capable d'aller en cours, il avait peur, mal au ventre. J'en ai parlé au principal, puis à la conseillère principale d'éducation. J'ai demandé une dérogation pour qu'on le change d'établissement, mais ils ont refusé car il était "dommage de perdre un bon élève", m'ont-ils dit. Mon fils a fait sa sixième au collège de la ZUP de Lens, qui est aussi en zone d'éducation prioritaire. Et là-bas, il n'y a jamais eu de souci. Si je n'avais pas vu que mon fils allait mal, il ne serait pas venu m'en parler spontanément. Et il aurait pu lui arriver la même chose qu'à cette pauvre petite. »

Contactés par nos soins, le principal du collège et le parquet de Béthune n'ont pas souhaité répondre à nos questions.

 

http://us.123rf.com/400wm/400/400/thorsten/thorsten0710/thorsten071000269/2005642-trois-singes-avec-diff-rents-visages--pas-de-parler-pas-de-voir-entendre-n.jpg

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 10:33

droit aux lettres

 

Extraits du Courrier du numéro du 6 janvier :

 

 De Xavier BONNEAU :


QUE RIVAROL NE CHANGE PAS DE LIGNE !

 

De retour à mon domicile de Jakarta après un long périple en Afrique, je me délecte des numéros de RIVAROL arrivés entretemps. Une mention spéciale pour l’article de Mme Anne Kling dans le numéro 3024 du 2 décembre. Une excellente référence que tout bon nationaliste européen devrait avoir chez soi. 

Avec mes voeux les plus sincères de continuation et de réussite à vous-même, à ceux qui vous sont chers et à RIVAROL pour l’année 2012.

Pour ma part, c’est simple: que RIVAROL ne change pas de ligne. Un bon socle de doctrine nationaliste européenne dans un esprit aussi large que possible, exercices permanents de rafraîchissement de mémoire pour vos lecteurs et dénonciation sans concession des impostures: gauche, fausse droite libérale et malheureusement fausse droite nationale fourvoyée aujourd’hui.

________________________

 

 De Arnaud P. :

 

VOIX DISCORDANTE

 

Je profite des vacances de Noël pour renouveler mon abonnement pour 2012, non que je sois toujours d’accord avec les positions du journal, ou tel ou tel article, mais parce que je trouve qu’il est important qu’existe et rayonne le plus possible une voix discordante dans le concert de conformisme dans lequel est enfermée désormais notre époque.

J’attends toujours avec impatience le nouveau numéro chaque semaine, pour entendre un autre son de cloche sur les événements des derniers jours. Je ne sais pas toujours très bien qui a raison entre les media officiels et notre cher hebdomadaire, mais quel souffle de liberté que cette voix iconoclaste, criant souvent dans le désert certaines vérités que l’on refuse d’entendre ou de voir, lui préférant un “vivre-ensemble” quitte à le défendre au prix de tous les mensonges.

Je précise que je suis abonné à d’autres media plus positifs, sans lesquels la lecture de RIVAROL serait parfois un peu dure pour moi, les raisons de se réjouir n’étant pas toujours très nombreuses…

Bref, puisse RIVAROL gagner de nouveaux lecteurs, et rayonner le plus possible, pour que l’information soit vraiment libre, quand bien même cela nous bouscule dans notre petit confort souvent.

 

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans A lire dans RIVAROL
commenter cet article
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 17:01

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/d/db/Xavier_Vallat.jpg/200px-Xavier_Vallat.jpg

 

L’Action Française 2000 renie Xavier Vallat

et Michel Fromentoux

 

 

Mes chers amis,

 

Depuis plus de quarante ans la plupart d’entre vous me font l’honneur de me lire dans chaque numéro du journal de l’Action française. Et même frappé d’une attaque vasculaire cérébrale dont je désespère de guérir un jour, je croyais bien pouvoir tenir ma chronique tant que j’aurais un souffle de vie. Hélas je dois vous annoncer que vous me trouverez de plus en plus rarement dans les colonnes de ce journal.

 

Comme vous vous en êtes aperçus, un vent nouveau souffle sur la vieille maison et les énormes difficultés que j’ai rencontrées pour pouvoir publier mon article d’hommage à notre ancien directeur Xavier Vallat, m’ont prouvé que cet esprit nouveau ne se caractérise pas par le respect des anciens. Il m’a fallu tronquer mon article pour obtenir l’imprimatur du nouvel éditorialiste, Monsieur Marcilhac, dont par ailleurs je reconnais le grand talent, mais qui n’a pas eu peur de fouler au pied mon autorité de rédacteur en chef. J’en conclus que l’on n’a plus besoin de moi à l’AF 2000 et que quarante ans de fidélité sans faille sont bien mal récompensés.

 

Je vous écris cela la mort dans l’âme et je vous annonce que mon article non tronqué sur Xavier Vallat paraîtra dans RIVAROL daté du 6 janvier. Je tiens à remercier bien vivement le directeur Jérôme Bourbon pour son chaleureux accueil.

A tous je présente, avec mes amitiés, mes vœux d’heureuse et sainte année 2012.

 

Michel FROMENTOUX

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans A lire dans RIVAROL
commenter cet article
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 16:53

http://www.rivarol.com/Rivarol_files/3028.jpg

 

Sarkozy plus que jamais candidat

 

 

C’est dans les vieux pots que l’on fait les meilleures soupes. Le 6 janvier Nicolas Sarkozy se rend à Domrémy pour le six-centième anniversaire de sainte Jeanne d’Arc. A trois mois et demi de la présidentielle le geste est éminemment électoraliste; il s’agit de séduire les nationaux et nationalistes qui vénèrent la sainte de la Patrie, celle qui en son temps résista aux envahisseurs. Déjà, lors de la campagne de 2007, il avait  visité le mont Saint-Michel, imitant ainsi la démarche de Jean-Marie Le Pen qui y était allé vingt ans plus tôt dans le cadre de la présidentielle de 1988. Sans doute doit-on cette idée à Patrick Buisson qui fut longtemps un proche du fondateur du Front national, eut un rôle important à Minute et participa au premier album Le Pen à la gloire du Menhir. On peut donc compter sur le chef de l’Etat pour droitiser son discours d’ici le premier tour du scrutin. N’a-t-il pas déjà exprimé devant des maires de la majorité reçus récemment à l’Elysée son opposition soudaine au droit de vote des étrangers aux élections locales? L’objectif est toujours le même: il s’agit de siphonner dès le premier tour l’électorat de la droite nationale et populiste.

 

Cela dit, l’exercice est beaucoup plus délicat aujourd’hui qu’il y a cinq ans. Pendant la campagne présidentielle de 2007, bien qu’il fût ministre pendant quasiment tout le second mandat de Jacques Chirac, il réussit à se grimer en homme neuf susceptible d’apporter un vrai changement. Il avait su trouver les codes, les formules à même de séduire et de tromper une grande partie de l’électorat frontiste. En 2012, la tâche est beaucoup plus difficile car il est cette fois en première ligne. Chacun peut d’ailleurs se rendre compte que, sous le quinquennat sarkozien, la délinquance et le crime n’ont pas été jugulés, que les prélèvements obligatoires n’ont pas diminué et que le nombre d’allogènes ne s’est nullement réduit, bien au contraire. En décembre, le ministre de l’Intérieur Claude Guéant feignait de se lamenter que chaque année 200000 nouveaux immigrés légaux s’installassent en France, soit, ajoutait-il, l’équivalent d’une ville comme Rennes. C’est donc cela la politique ferme en matière de flux migratoires de l’ex-maire de Neuilly! Devant les protestations de la gauche à la suite de ces déclarations, Guéant avait précisé le plus sérieusement du monde qu’il souhaitait réduire l’arrivée annuelle d’immigrés légaux de 200000 à 180000. Peut-on davantage se moquer du peuple français (ou de ce qu’il en reste)?

 

Conscient que la relative et temporaire radicalisation de son discours ne suffirait sans doute pas pour qu’il décroche à nouveau la timbale, le président de la République, critiqué pour son image d’homme nerveux, instable et virevoltant (Le Pen parlait d’écureuil s’agitant dans sa cage), a décidé de dramatiser la situation au cours de ses traditionnels vœux télévisés de la Saint-Sylvestre. Le visage grave, Nicolas Sarkozy, debout devant un grand drapeau français (l’emblème européiste aux douze étoiles était particulièrement discret cette année, une novation qui là non plus ne doit certainement rien au hasard), a évoqué tour à tour une économie mondiale «au bord de l’effondrement» depuis la faillite de banques new-yorkaises en septembre 2008 aux Etats-Unis, une «crise inouïe, la plus grave sans doute depuis la Seconde Guerre mondiale», des «circonstances exceptionnelles », le «destin de la France» qui peut «une fois encore basculer». Un discours aux accents gaulliens voire churchilliens soigneusement choisis pour convaincre les Français de le reconduire à la tête de l’Etat. Il devrait d’ailleurs annoncer sa candidature fin février ou début mars, la limite du dépôt des précieux paraphes au Conseil constitutionnel étant fixée au 16 mars. […]

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Articles de J. B.
commenter cet article
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 10:53

http://synthesenationale.hautetfort.com/media/01/00/4024446817.jpg

 

Voeux de Robert Spieler pour 2012

 

Je vous souhaite non pas le bonheur, qui n’existe que dans les rêveries d’adolescents, mais des états de joie. De cette joie qu’engendreront les dures batailles que nous remporterons, dans cette Reconquista que nous espérons. Certes la guerre est loin d’être gagnée. Nous sommes dans la situation des quelques centaines de Spartiates qui résistèrent, au défilé des Thermopyles, à plusieurs dizaines de milliers de Perses, et sauvèrent la Grèce.

 

Le Président du Conseil, Paul Reynaud, qui faisait face à la déferlante de l’armée allemande en 1940, avait prononcé cette phrase qui lui valut les sarcasmes : « Nous vaincrons car nous sommes les plus forts. » Nous ne sommes certes pas très nombreux. Mais nous sommes, nous, forts de notre détermination absolue, de l’espérance qui nous anime, de notre foi en notre civilisation, et du soutien que nous apportent tous ceux qui sont morts dans toutes ces guerres, et qui marchent en esprit dans nos rangs.

 

Bonne année !

 

 

Source: Synthèse nationale

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 10:39

 

Le premier numéro de l'année 2012 sera disponible aujourd'hui pour les abonnés numériques, et vendredi dans vos boîtes aux lettres et en kiosques. Ne manquez pas en fin d'après-midi les premiers extraits reproduits ici ou sur www.rivarol.com , pour bien commencer la nouvelle année que je vous souhaite bonne et heureuse.

 


 


Repost 0
Published by Rivarol blog
commenter cet article
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 07:08

 

                                        http://la-flamme.fr/wp-content/uploads/2011/12/aaa1-150x150.jpg

Article très fourni concernant les relations entre le FN et Israël à lire sur le site La Flamme:

 http://la-flamme.fr/2011/12/exibi-sionisme-au-fn/ 
Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article