Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 11:26

http://guy.joly1.free.fr/photos_oradour/oradour_6.jpg

Lu dans Le Figaro:


Le 10 juin 1944, 642 personnes, dont 206 enfants, étaient assassinées à Oradour-sur-Glane par le régiment de SS «Der Führer». Symbole du martyre des civils pris dans la cruauté de la guerre, ce village près de Limoges, rasé et brûlé, est depuis un lieu de mémoire. Mais les procédures légales sur ce crime contre l'humanité n'ont jamais été stoppées. Le parquet de Dortmund, dans l'ouest de l'Allemagne, a décidé de reprendre les investigations. Les logements de six personnes ont été perquisitionnés au cours des deux derniers mois. Ces six Allemands, membres du régiment responsable du massacre, sont soupçonnés de meurtre, a fait savoir le procureur de Dortmund.

Les hommes retrouvés par le parquet de Dortmund ont aujourd'hui tous entre 85 et 86 ans, ils étaient donc très jeunes à l'époque du massacre et n'occupaient aucune fonction décisionnaire. Selon le quotidien allemand Bild Zeitung, ils vivraient à Hanovre, près de Berlin, à Cologne à Bielefeld et près de Darmstadt. C'est grâce à des documents de la police politique d'Allemagne de l'est, la Stasi, que leur trace a pu être retrouvée. Deux d'entre eux ont nié avoir participé à la tuerie, les quatre autres sont officiellement dans l'incapacité de parler ou de se souvenir. Les perquisitions menées à leur domicile n'ont pas permis de trouver des documents en rapport avec le crime. «Nous savons que toute la troisième compagnie du régiment «Der Führer» se trouvait à Oradour-sur-Glane ce jour-là», a expliqué à l'Associated Press le procureur Andreas Brendel. «Il faut désormais déterminer ce que savaient ces hommes et à quel niveau ils ont participé au massacre, ou ont aidé à le perpétrer».

Dix-huit enquêtes sur les crimes nazis sont encore en cours

Selon Andreas Brendel, il ne s'agit que de simples soldats, mais dont la présence à Oradour-sur-Glane est attestée. Deux cents hommes ont été envoyés dans le village afin d'y mener une expédition punitive pour décourager la Résistance, quatre jours après le débarquement en Normandie. Après la guerre, seule une soixantaine a pu être identifiée, dont des Alsaciens «Malgré-nous», c'est-à-dire enrôlés de force par les Allemands. Un procès s'en était suivi à Bordeaux en 1953, qui avait abouti à des condamnations à mort et à des peines de travaux forcés. Les «Malgré-nous» ont été amnistiés. Le procureur espère que les documents du premier procès en France vont pouvoir l'aider désormais à identifier la responsabilité des Allemands soupçonnés.

C'est le procès de John Demjanjuk qui a permis au procureur allemand de rouvrir l'enquête sur ce crime. L'Américain d'origine ukrainienne a été extradé vers l'Allemagne et reconnu coupable d'avoir participé à un crime contre l'humanité, alors qu'il n'était qu'un garde du camp de Sobibor. Il a été condamné à cinq ans de prison pour avoir participé aux meurtres des Juifs enfermés dans le camp, même s'il n'a pas été prouvé qu'il avait directement été impliqué dans les meurtres. C'est en s'appuyant sur ce précédent que la section spécialisée dans les crimes nazis de la Seconde Guerre mondiale du parquet de Dortmund a pu reprendre l'enquête sur les six personnes dont on sait qu'elles appartenaient au régiment «Der Führer».

Oradour-sur-Glane n'est pas la seule affaire datant de la Seconde Guerre mondiale sur laquelle enquête le parquet de Dortmund : dix-huit investigations pour «crimes de masse» sont encore ouvertes, 66 ans après la fin de la guerre.

 

 

Pour avoir un autre éclairage sur Oradour, cliquez ici.

 

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 11:21

 

                                                      http://www.larousse.fr/ressources/contrib/data/media/11026012.jpg

Du 18 au 20 novembre, une délégation des Jeunesses Nationalistes s’est rendue en Espagne pour participer aux cérémonies d’hommage à Jose Antonio Primo de Rivera et Francisco Franco.

Alexandre Gabriac prit la parole lors du dîner d’accueil des délégations étrangères organisé par la Falange le vendredi 18, pour rappeler l’exemple que constitue Jose Antonio pour les jeunes nationalistes, de par sa fidélité jusqu’à la mort à son idéal.

 

Nous avons commencé le samedi 19 en allant nous recueillir sur les tombes de Jose Antonio et Franco, à la Valle de los Caídos ; moment d’émotion, suivi d’une messe.

Le soir, nous participerons à une manifestation d’hommage à Jose Antonio dans les rues de Madrid, groupés derrière notre banderole ; parmi les slogans entendus : « Ceci est la jeunesse d’Espagne !». Un de nos militants participera ensuite à la marche de nuit allant de Madrid jusqu’à la Valle de los Caídos. 

Dimanche 20 novembre, la visite du fort de l’Alcázar nous rappela un autre exemple de jeunes européens morts en martyrs pour la patrie.

Au contact des anciens comme en compagnie de nos jeunes camarades espagnols et italiens, ce voyage a ravivé la flamme dans nos coeurs, et nous a donné de l’énergie à revendre pour la poursuite de notre combat en France.

Un remerciement à tous les espagnols pour leur bon accueil, et particulièrement Alberto Torresano.

Source: jeunesse nationaliste

 

Merci à C. G.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 10:23

 

                                               http://news.bbcimg.co.uk/media/images/49854000/jpg/_49854170_002089077-1.jpg

Banaz Mahmod a quitté un mari violent pour s'installer avec son compagnon.

En 2006, elle est tuée par des membres de sa famille.

 

Un rapport qui vient d'être publié au Royaume-Uni a montré une augmentation de 47% des crimes "d'honneur" dans les communautés immigrées. Ces crimes soi-disant honorables sont des attaques à l'acide, des rapts, des mutilations, des coups, parfois des meurtres, perpétrés à l'encontre de femmes qui refuseraient un mariage forcé ou chercheraient à fuir un mari violent. C'est la police de Londres qui a rapporté le plus de cas (495), suivie par celle des West Midlands (378), West Yorkshire (350), Lancashire (227), Greater Manchester (189), Cleveland (153), Suffolk (118) and Bedfordshire (117). Si la police a pu fournir des chiffres, les communautés ont été très réticentes à parler de ces questions: les hommes qui commettent ces actes sont en effet respectés parmi les leurs. 

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 10:11

 

http://www.chaumet.com/medias/img/josephine-1-1.jpg

 

Le lien entre une robe de l'impératrice Joséphine et une bouteille de coca cola? Les ventes aux enchères! Et devinez ce qui coûte le plus cher... Source ici et ici.

 

                                                       http://images.smh.com.au/2011/12/05/2818421/art-Coca-Cola-420x0.jpg

 


Repost 0
Published by Rivarol blog
commenter cet article
3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 15:07

http://www.fondationbrigittebardot.fr/site/images/vaches%20abattues1%20sans%20titre1.jpg

 

 

Après la vidéo de Libé qui révélait comment les industries pharmaceutiques comptaient faire valoir l'innocuité de leurs produits, deux décisions inquiétantes se sont succédé en peu de temps. Lundi, le conseil d'Etat a annulé l'interdiction de la culture de maïs génétiquement modifié; aujourd'hui l'on découvre que les farines animales, qui étaient à l'origine de la maladie de "la vache folle", vont être réintroduites. Bien évidemment, on tente de rassurer le chaland. Mais l'on se demande si l'on mange des OGM ou de la viande premier prix, venant de bêtes nourries n'importe comment, à l'Elysée et dans les ministères...

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 15:03

 

 

Lu dans le Nouvel Obs:

 

Jeannette Bougrab, secrétaire d'Etat à la Jeunesse, exprime samedi 3 décembre de manière virulente dans une interview au "Parisien" son inquiétude face aux succès des partis islamistes dans les urnes au Maroc, en Tunisie et en Egypte.

"C'est très inquiétant", déclare Jeannette Bougrab, fille de harki. "Je ne connais pas d'islamisme modéré"... "Il n'y a pas de charia 'light'".

Interrogée sur le fait de savoir si le discours de la diplomatie française devrait être plus ferme face aux islamistes portés au pouvoir par les urnes au Maroc, en Tunisie et en Egypte, la secrétaire d'Etat répond: "je ne suis pas ministre des Affaires étrangères. Je réagis en tant que citoyenne, en tant que femme française d'origine arabe".

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 18:02

 

 

 

 

Siri, un programme pour Iphone créé par Apple, censé vous rendre encore plus bête, a un gros défaut souligné par les associations pro-avortement américaines. Il ne recense pas tous les avortoirs des Etats-Unis et de Navarre! Il n'en fallait pas plus pour qu'on accuse Apple d'être anti-avortement. 

 

On s'étonne que les chiennes de garde n'aient pas souligné aussi le fait que Siri ait une voix de femme, comme si la fonction de secrétaire devait être nécessairement féminine. N'est-il pas choquant de s'adresser à son Siri de façon péremptoire : "lis moi le message", "envoie le texto", etc., et que la voix féminine s'exécute docilement?

 

La mission d'Apple étant de faire du profit, on ne doute pas que le planning américain obtiendra rapidement gain de cause. Ainsi, tandis que les mères de famille demanderont à Siri: combien de grammes dans un kilo ? , leurs ados demanderont la clinique d'IVG la plus proche. Elle est pas belle, la vie? Une chose que Siri ne vous indiquera jamais: l'endroit où se trouve votre cerveau.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 17:49

http://www.lefigaro.fr/medias/2010/07/05/20100705PHOWWW00536.jpg

 

En Afghanistan, après la "libération" du pays par les Amerloques qui ont fichu les talibans dehors:

 

Quelque 5000 personnes avaient signé la pétition demandant la libération de Gulnaz. Parce qu'elle avait été victime d'un viol, la jeune femme de 19 ans avait été condamnée en 2009 à douze ans de prison pour «adultère». La mobilisation en sa faveur a fini par arriver aux oreilles du président afghan Hamid Karzaï, qui a ordonné jeudi sa libération. Mais pour Gulnaz, la liberté pourrait s'avérer pire que la prison : une fois sortie, elle devrait en effet épouser l'homme qui l'a violée. (...)

 

Aimal Faizi a assuré que la libération de la jeune femme était indépendante de sa décision d'accepter de se marier. Mais selon lui, elle «a consenti à cette union», à condition que son propre frère épouse la soeur de son agresseur, une exigence visant à s'assurer que son époux ne l'agresserait plus à l'avenir.

 

Selon l'article du Figaro, la condition des femmes aurait quand même été améliorée. Le journal ne s'aventure cependant pas à donner des exemples de ces progrès... peut-être ont-elles le droit de choisir la couleur de leur burqa?

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 17:39

 

 

Et d'où vient ce sentiment d'impunité, monsieur du syndicat Alliance? Allez au fond des choses! La peur de la bavure, la lâcheté des juges, ne faut-il pas les montrer du doigt plutôt que de faire le simple constat qu'une certaine population est armée jusqu'aux dents et n'a aucun scrupule à faire usage de ses armes?

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Vidéos
commenter cet article
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 20:44

http://madame.lefigaro.fr/sites/default/files/imagecache/image_wysiwyg/image_wysiwyg/wysiwyg_imageupload/16/3c-chroniques-de-jerusalem1.jpg

 

Guy Delisle, l'auteur, a vécu à Jérusalem. Il raconte son expérience dans une interview:

 

Que s’est-il passé au moment du « Plomb durci », en 2009 ? 
Les humanitaires, beaucoup de médecins, ont accouru de toutes parts, prenant sur leur temps et leurs moyens, pour très souvent rester bloqués à Jérusalem et ne parvenir à gagner Gaza qu’à la fin de leur séjour. Les bombardements s’y succédaient, les bâtiments étaient détruits, les Gazaouis blessés ou tués, tandis que la vie continuait tranquillement à 50 kilomètres de l’autre côté du mur.


Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Point de vue
commenter cet article