Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 20:12

                                           http://photo.lejdd.fr/media/images/archivesphotoscmc/societe/samedi-la-gay-pride/52892-1-fre-FR/Samedi-La-gay-pride_pics_500.jpg

 

Les homos veulent donner leur sang. N'est-ce pas un droit fondamental de la personne humaine, une revendication légitime de sa dignité, la démonstration d'une véritable égalité entre tous les citoyens? Aucun mot larmoyant n'est assez fort pour le Défenseur des Droits (des droits des homos et des immigrés bien sûr) qui refuse que les homos soient discriminés pour le don du sang. Que signifie cette phrase ambigue:

"Priorité sanitaire et sociale, la lutte contre le VIH met à l'épreuve l'attachement de nos sociétés démocratiques à leurs idéaux: parmi lesquels, le respect de la personne humaine, la solidarité et l'égale dignité de tous. Du fait de nos propres valeurs s'imposent à nous des exigences démocratiques."

 

Baudis insinue-t-il que le refus de transmettre le SIDA aux transfusés mettrait la démocratie à l'épreuve? Il ne faut quand même pas exagérer! Pourquoi les homos ne peuvent-ils donner leur sang? Parce que c'est une population plus touchée que les hétéros par le VIH (le taux de contamination est 200 fois plus élevé). C'est aussi simple; et nous ne nous attarderons pas sur les causes de ce fait indiscutable: inutile d'engraisser les ligues de vertu.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 19:55

 

Comme tous les ans, vous avez la possibilité d'offrir ou de vous offrir un abonnement à un tarif préférentiel de 100 euros! Profitez-en vite!

 

http://www.rivarol.com/Abonnement_files/abonnements%20de%20Noel.jpg

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans A lire dans RIVAROL
commenter cet article
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 19:45

http://www.rivarol.com/Rivarol_files/3024.jpg

 

La volte-face de Sarkozy sur le droit de vote des étrangers

 

Les menaces autour de la note de la France se font de plus en plus pressantes. Trois semaines après avoir diffusé, paraît-il «par erreur», un message annonçant la dégradation de la note de la dette de notre pays, les rumeurs se répandent comme jamais. «Le placement par les agences de notation de la note AAA sous perspective négative pourrait intervenir sous une semaine ou peut-être dix jours», révèle une source diplomatique citée dans La Tribune. En conséquence, la note de la France serait susceptible d’être dégradée à partir de juin, soit un mois après l’élection présidentielle et au moment des législatives. On comprend donc que Sarkozy soit pressé d’être réélu pour cinq ans avant de subir un tel camouflet. C’est dans ce contexte qu’il convient de replacer les déclarations du président de la République contre le droit de vote des étrangers aux élections locales et les coups de menton de son ministre de l’Intérieur, le fidèle et dévoué Claude Guéant. Recevant 3000 maires au Palais de l’Elysée le 23 novembre, le chef de l’Etat, faisant allusion à la proposition de la gauche d’accorder le droit de vote aux étrangers non membres d’un pays de l’Union européenne aux municipales, s’est prononcé contre cette mesure: «Je crois que le droit de voter et le droit d’être élu dans nos territoires doit demeurer un droit attaché à la nationalité française.» Et de renchérir sous les applaudissements nourris d’édiles totalement acquis à la majorité: «Il n’y a rien de choquant, rien d’anormal à ce que les électeurs et les élus des territoires de France soient français!»

 

Cette soudaine prise de position, à cinq mois d’une élection présidentielle où, sauf énorme surprise, il sera candidat, est évidemment démagogique et destinée à récupérer des électeurs tentés par un vote en faveur de la candidate du Front national car, dans le passé, Sarkozy s’est prononcé à plusieurs reprises en faveur de cette innovation. D’abord dans son livre Libre en 2001 où il écrivait: «A partir du moment où ils (les étrangers hors Union européenne) paient des impôts, où ils respectent nos lois, où ils vivent sur notre territoire depuis un temps minimum, par exemple de cinq années, je ne vois pas au nom de quelle logique nous pourrions les empêcher de donner une appréciation sur la façon dont est organisé leur cadre de vie quotidien.» De nouveau, en 2005, dans une tribune du Monde, Sarkozy se disait favorable «à titre intellectuel» au vote des étrangers non européens aux scrutins locaux «sur la base de la réciprocité», tout en ajoutant «ne pas avoir une majorité pour faire passer» cette réforme. Ainsi que l’explique non sans cynisme un conseiller élyséen à Libération du 24 novembre: «Sur le fond, la mesure peut se justifier, mais le Président a le devoir d’éviter un nouveau 21-Avril. Or, ce genre de proposition va faire monter Marine Le Pen.» De toute façon, le Système n’a même pas besoin de faire voter les étrangers ; il lui suffit de les naturaliser en masse et ainsi ces Français de papier peuvent s’exprimer à toutes les élections, ce qui est bien pire encore.

 

C’est dans ce souci d’engranger le maximum de voix à droite et à l’extrême droite et donc d’arriver en tête du scrutin au soir du premier tour, ce qui fut en effet le cas de tous les présidents sortants de la Ve République, de De Gaulle en 1965 à Chirac en 2002 que Sarkozy change tout à coup son fusil d’épaule, imité en cela par Claude Guéant qui a déclaré le 27 novembre au Grand rendez-vous d’Europe 1-Itélé- LeParisien que la France accueillait “trop” d’étrangers en situation régulière, “200 000” chaque année, selon ses chiffres. «C’est l’équivalent d’une ville comme Rennes, c’est deux fois Perpignan», a-t-il lancé, reprenant une phraséologie propre à Jean-Marie Le Pen. […]

 

jeromebourbon@yahoo.fr

 

La suite est réservée aux abonnés, ou RDV en kiosque vendredi !

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans A lire dans RIVAROL
commenter cet article
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 19:32

 

http://france-licratisee.hautetfort.com/list/lire/couverture.3.jpg

 

Dans le RIVAROL en kiosque vendredi prochain, et déjà dans les boîtes mail des abonnés numériques, interview exclusive de Anne Kling!

 


 

 

Anne Kling :

Dès les années 1970, la Licra va systématiquement soutenir l’immigration de peuplement arabo-musulmane

 

 

RIVAROL: Anne Kling, vous intervenez à la journée de Terre et Peuple, sur le thème des lobbys qui prétendent diriger la France, et vous êtes l’auteur de trois livres remarqués, consacrés à la Licra, au Crif et aux révolutionnaires juifs. Dites-nous quel est votre cheminement intellectuel et politique?

 

Anne KLING : Je ne suis absolument pas issue de ce que d’aucuns appellent «l’extrême-droite». J’avais été suppléante au titre du RPR du député UDF strasbourgeois Harry Lapp. Je fus ensuite responsable de La Droite de Charles Millon, à Strasbourg. C’est dans le cadre de la préparation d’élections municipales à Strasbourg que mes ennuis commencèrent, et par là, ma prise de conscience. J’avais décidé de faire équipe avec Robert Spieler, alors président d’Alsace d’Abord et j’avais rédigé un tract, au titre d’une association que j’avais créée, où je liais immigration et insécurité. La Licra me traina devant les tribunaux, mais je fus relaxée. C’était ma première rencontre avec l’officine… Par la suite, un autre tract me valut de sérieux ennuis professionnels. J’étais fonctionnaire au Conseil de l’Europe, dont la Turquie fait partie, et j’avais eu l’outrecuidance de lancer une pétition contre l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne. Je considérai que c’était là mon droit le plus strict, en tant que citoyenne. Le secrétaire général du Conseil de l’Europe ne l’entendit pas ainsi et enclencha une procédure disciplinaire en vue de mon licenciement. J’avais décidé de me battre. Les tribunaux français n’étant pas compétents, j’ai obligé le Conseil de l’Europe à réunir un tribunal administratif international pour juger mon cas. C’était, à ma connaissance, la première fois que cela se produisait. Je finis, après quelques péripéties, par obtenir en grande partie gain de cause. J’ai certes terminé ma vie professionnelle dans un placard, mais je ne m’en suis pas plainte. Cela m’a donné du temps pour réfléchir à l’écriture de mes livres!

 

R. : Pourquoi avez-vous décidé de consacrer un livre à la Licra, et un autre au Crif?

 

A. K. : Le Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France) et la Licra (Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme) sont peu connus du grand public. Il suffit de demander autour de soi ce que ces sigles signifient pour s’en rendre compte facilement.

Et même dans nos rangs, si l’on sait en général un peu mieux ce dont il est question, beaucoup ignorent l’étendue réelle du rayon d’action de ces officines. Leur puissance et leur capacité d’influence dans un grand nombre de domaines importants de la vie politique française, comme la justice, l’éducation nationale, la promotion de l’immigration arabo-musulmane.

Et donc on méconnaît généralement leur forte responsabilité dans la situation très dégradée de la France d’aujourd’hui. Jusqu’il y a une dizaine d’années, le CRIF qui se qualifie lui-même de porte-parole politique de la communauté juive de France auprès des pouvoirs publics, était occulté, dans les media surtout, par la puissante Licra. C’est la Licra qui jouait en matière de lutte «contre le racisme et l’antisémitisme» le rôle de bras armé et veillait jalousement à l’orthodoxie de la vie politique française. C’est qu’un renvoi en correctionnelle, une excommunication sur la place publique, un tabou jeté sur tel ou tel, étaient vite arrivés.

Et leur seule perspective suffisait à tenir en laisse une classe politique particulièrement docile. Mais les circonstances ont évolué depuis le début des années 2000 et la Licra, qui est toujours là et bien là, apparaît aujourd’hui en retrait derrière le CRIF qui tient à présent le haut du pavé et de l’affiche. Bien sûr, pour s’en apercevoir, il faut s’intéresser de près au fonctionnement de la vie politique du pays. Encore une fois, le grand public n’a pas conscience de la réalité et de la puissance de ces courants souterrains. 

Car les media du système se gardent bien d’attirer son attention sur une situation qui pourrait finir par paraître bizarre. Tout est fait au contraire pour éluder le sujet et ceux qui persistent à se poser trop de questions sont généralement réduits au silence par l’accusation absolument terrifiante d’antisémitisme.

Celle qui vous rejette illico en dehors de l’humanité et vous précipite aux enfers. Car il faut savoir que l’“antisémitisme” est actuellement le seul péché mortel encore existant.

 

R. : Parlez-nous des origines de la Licra.

 

A. K. : La Licra est l’officine la plus ancienne et a longtemps été la plus puissante. C’est elle qui a le plus fortement contribué à façonner le visage de la France d’aujourd’hui. Car elle a très fortement contribué à imposer au pays une immigration musulmane massive. Devant la tournure prise par les événements, elle est maintenant  un peu moins flamboyante. C’est l’une des raisons pour lesquelles le Crif a pris le relais.

Mais le pouvoir de la Licra a été très important globalement entre les années 1970 et 2000. Une période charnière qui a vu une véritable mutation du pays.

Pour comprendre d’où elle a pu tirer son pouvoir exorbitant, il faut remonter à la source: au confluent de deux événements majeurs du XXe siècle: la révolution bolchevique et la Seconde Guerre mondiale. Deux événements puissamment liés l’un à l’autre. Deux événements dont nous subissons encore fortement les retombées.

 

La Licra a été créée en 1926 sous le nom de Ligue internationale contre les pogroms par un journaliste communiste, Bernard Lecache. Qui, comme son nom ne l’indique pas, était né dans une famille juive d’origine ukrainienne réfugiée en France. Lecache a été parmi les premiers à adhérer au tout nouveau Parti communiste français qui se crée en 1921.

C’est donc un communiste de la première heure qui crée la Licra. Le pouvoir bolchevique règne alors d’une main de fer sur l’URSS depuis 8 ans et voudrait bien s’étendre à l’Ouest. C’est à cela que travaillent ses agents d’influence, tels que Lecache.

Ce dernier crée la Ligue pour assurer le battage médiatique voulu autour du procès de l’assassin de Simon Petlura, abattu à Paris par Samuel Schwartzbard. C’est le meurtre d’un nationaliste ukrainien par un communiste juif qui est à proprement parler à l’origine de la Licra. Le battage fait autour de ce procès sera immense et efficace : toute la gauche ainsi que la diaspora juive sont mobilisées, jusqu’aux Etats-Unis. Tant et si bien que par une inversion classique, à ce procès on ne jugera pas le meurtrier, mais sa victime, présumée coupable de pogroms en Ukraine. En réalité, le procès ne permettra même pas d’établir sa part réelle de responsabilité dans les exactions commises par son armée.

Bien évidemment, Schwartzbard est triomphalement acquitté à Paris en 1927 et dans la foulée Lecache transforme sa Ligue contre les pogroms, qui a parfaitement rempli sa fonction, en Ligue contre l’antisémitisme, pour disposer d’un rayon d’action plus vaste.

Nous sommes en 1928, il va présider la Licra pendant 40 ans, jusqu’en 1968. A ce moment-là prendra le relais Jean Pierre-Bloch, le second président de la Licra qui restera à son tour à sa tête jusqu’en 1993. Ce qui signifie que de 1927 à 1993, la Licra a connu en tout et pour tout deux présidents. Tous deux juifs bien évidemment, tous deux journalistes, tous deux de gauche, tous deux indéboulonnables. Une étonnante continuité. […]

 

 

La suite est réservée aux abonnés, ou RDV en kiosque vendredi !

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans A lire dans RIVAROL
commenter cet article
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 19:26

 

http://photo.europe1.fr/infos/faits-divers/hotel-carlton-lille-prostitution-proxenetisme-maxppp-930620/13643763-1-fre-FR/hotel-carlton-lille-prostitution-proxenetisme-MAXPPP-930620_scalewidth_630.jpg

 

On se le demande, en lisant des extraits de la biographie plus que complaisante rédigée par un certian Taubmann (que dirait Prasquier de ce patronyme?):

 

"La prostitution, le proxénétisme, je les ai en horreur", dit encore Dominique Strauss-Kahn. "Ce n'est pas moi, cela. Vous vous rendez compte des dégâts causés sur ma femme, sur nos enfants?" 

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Humour
commenter cet article
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 14:34

http://www.lexpress.fr/pictures/446/228436_le-president-du-modem-francois-bayrou-a-paris-le-26-novembre-2011-lors-d-une-conference-de-presse.jpg

 

Après le PS et Boutin, Bayrou se déclare lui aussi en faveur du droit de vote des étrangers.

 

"Lorsqu'une personne est en France, en règle depuis plus de 10 ans, qu'elle paye ses impôts, (ou plutôt qu'elle touche des aides, CMU, scolarisation de ses enfants, logements sociaux, etc.) elle a le droit de dire quelque chose sur la collectivité locale à laquelle elle appartient", a déclaré le député des Pyrénées-Atlantiques sur BFMTV-RMC.


"Vous êtes roumain ou bulgare, vous êtes en France depuis six mois, vous avez le droit de vote aux élections locales", a observé M. Bayrou, alors qu'un Marocain "en France depuis vingt ans" n'a "pas le droit de participer au choix des élus municipaux. C'est vrai, ça, c'est injuste! Retirons le droit de vote aux ressortissants européens!


"Si on voulait y ajouter un facteur de réciprocité, c'est tout à fait plausible, mais il est normal que cette citoyenneté locale soit reconnue", a-t-il conclu.

Le Sénat examine le 8 décembre une proposition adoptée mardi par sa commission des lois, visant à accorder le droit de vote aux élections municipales aux étrangers hors UE résidant en France.

 

Source: L'Express.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 22:21

http://www.islamenfrance.fr/files/imagecache/Normal/photo/octobre/salon%20international%20du%20monde%20musulman.jpg

 

...Le Muslim fashion show! Hourra, le salon du monde musulman ouvrira ses portes plus tôt que prévu! Au lieu du silence des agneaux (on les égorge en cuisine, la nourriture au salon est certifiée halal) vous pourrez assister au silence des mosquées! Non, moi non plus j'ai pas compris cette histoire de silence, les muezzin font la grève ou un truc comme ça?

 

Le thème du salon est hyper original: Mouhammad! Avouez que vous ne vous en doutiez pas. Une belle occasion de manger des loukoums et de boire du thé à la menthe, ainsi que de faire vos emplettes. Spécialités d'ici et d'ailleurs sont prévues. Enfin, plutôt d'ailleurs.

 

La raison du changement de date pour le salon? C'est encore les cathos qui avaient râlé. Eh oui, ils risquaient de ne pas pouvoir venir à cause de la naissance du prophète Issa, alors on a fait un geste.

 

 

COMMUNIQUÉ
Le Salon International du Monde Musulman se tiendra finalement les 17, 18 et 19 décembre 2011
Paris, le 16 octobre 2011
Initialement prévu du 23 au 25 décembre 2011, le Salon International du Monde Musulman (SIMM) se tiendra finalement une semaine plus tôt, soit les 17, 18 et 19 décembre.
A l’heure où chacun se méfie de l’autre du fait de sa différence sociale, ethnique ou religieuse, le SIMM souhaite s’inscrire dans une logique d’échanges et favoriser un retour vers des valeurs humaines de partage et de tolérance. L’Union des Musulmans de France (UMF) avait initialement choisi la période de Noël pour tenir son premier salon ; une période de paix et de fraternité qui semblait plus propice aux dialogues interconfessionnels.
Face aux réactions et plaintes virulentes liées au choix de ces dates, il a été décidé d’anticiper la tenue de l’événement, dont l’objectif est avant tout de favoriser le vivre ensemble et d’inspirer un changement positif au sein de la société, et ce dans le respect des traditions, des cultures et des convictions de chaque citoyen. Le Salon International du Monde Musulman ouvrira finalement ses portes les 17, 18 et 19 décembre 2011 au parc des expositions Paris - Le Bourget.
Rendez-vous donc les 17, 18 et 19 décembre 2011 au Salon International du Monde Musulman, l’incontournable plateforme de découverte et d’échanges interculturels à Paris.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Humour
commenter cet article
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 21:54

 

http://patricklozes.blogs.nouvelobs.com/media/01/01/4049828156.jpg

 

Les électeurs invités à ne pas "voter blanc" ne vont sûrement pas voter noir, après les révélations faites sur les confortables émoluments de Lozès, qui aurait ponctionné les comptes du CRAN... et d'une assocation pour enfants! Quand on pense que ses exactions vont amener tous les sales racistes à se taper les cuisses, on est dégoûtés! L'ascension sociale selon Lozès! 

 

Lu sur ... gri-gri.com, ou un truc comme ça:

 

Dans un communiqué diffusé ce lundi (28/11/11), le Cran (Conseil Représentatif des Associations Noires) revient sur ce qu'il est convenu d'appeler l'affaire Lozes.

Pour rappel, selon un article paru dans le "Journal du Dimanche" (JDD) le 27/01/11, Patrick Lozes serait sous le coup d'une enquête préliminaire de la brigade de répression de la délinquance économique qui s'intéresserait aux mouvements entre son compte personnel et les comptes du CRAN. L'alerte aurait été donnée par Tracfin (organisme du ministère des finances chargé de la lutte contre le blanchiment).

Selon le JDD, ces mouvements entre les compte du Cran et ceux de Patrick Lozes seraient de 130 000 euros émis sous forme de chèques entre janvier 2009 et août 2011. Il y aurait également des virements de l’ordre de 240 000 euros, entre juillet 2010 et août 2011, provenant de l’organisation humanitaire World Children’s Fund au profit de L & Associés, la société de conseil que Patrick Lozès a créée en 2008.

 

Patrick Lozes de son côté a répondu au Journal du Dimanche que tout était transparent. Les chèques émis par le CRAN à son ordre seraient des remboursements.

Les virements de l'association World Children's Fund en sa faveur résulteraient simplement de l'application d'un contrat prévoyant une rémunération des plus confortables (15 000 euros par mois!) pour des prestations de lobbying, conseils juridiques, etc

Patrick Lozes a ajouté qu'il n'avait facturé que 15 000 euros par mois à World Children's Fund parcequ'il s'agissait d'une organisation caritative : Il aurait facturé bien plus s'était agi d'une société privée! Reste que cela ne parait tout de même pas très crédible : qu'une compagnie pétrolière à la recherche de gros contrats embauche un lobbyiste facturant ses prestations 15 000 euros par mois serait compréhensible, mais qu'une organisation caritative dédiée aux enfants fasse de même est tout simplement impensable!

 

Dans le communiqué du CRAN, Louis Georges Tin, le nouveau président, a demandé que "toute la lumière soit faite" sur les accusations portées à l'égard de Patrick Lozes.

Le communiqué ajoutait également que Le CRAN tenait "à se dissocier catégoriquement" de Patrick Lozès, "sur qui pèsent des soupçons d'abus de confiance et de blanchiment d'argent, et qui fait actuellement l'objet d'une enquête préliminaire (...)". Le communiqué se concluait ainsi : "Tout en rappelant la présomption d'innocence dont jouit tout citoyen, Patrick Lozès comme tout autre, le CRAN entend collaborer avec la justice en communiquant toutes les pièces financières et administratives nécessaires pour que la situation soit clarifiée le plus rapidement possible.

Le CRAN rappelle que, contrairement à ce qui a été affirmé dans la presse, son ancien Président Patrick Lozès n'est en aucun cas le 'candidat du CRAN' à l'élection présidentielle, car Patrick Lozès se présente en son nom propre."

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 21:37

 

 

Insécurité à Marseille, 20 minutes a décidé de demander des témoignages. Edifiant:

 

Marseillaise d'adoption pendant plus de 20 ans, je l'ai quittée en juillet
je ne supportais plus cette ville qui est pourtant magnifique malgré ses défauts
incivisme, saleté, bruit et surtout violence
mon fils agressé 1 fois pour son portable (vol à l'arraché), 1 tentatives d'intimidation pour lui voler son portable (échec quand ses jeunes agresseurs ont vu sa tenu de judo dans son sac à dos, ils se sont méfié), une autre fois je suis arrivée à temps, il était escorté de 2 jeunes (il avait 11 ans) qui le menaçaient et voulaient l'obliger à les faire rentrer à la maison
quant à moi le portefeuille volé dans le bus une première fois, puis une tentative récemment, j'ai remarqué le manège et dit au pickpocket d'arrêter, il a grommelé je ne sais quoi et est descendu à l'arrêt d'après, personne n'est intervenu
ma voisine, une vieille dame, bousculée en pleine journée, chute et fracture, sac arraché
quant aux voisines, collègues ou connaissances qui ont eu leur collier arraché, je ne compte même plus
les sacs à main volés dans les cinémas, pareil
je suis partie
cette ville me fait peur désormais),

 

 

 

Il ya 25 ans ... je suis descendu dans un hôtel 3 étoiles d'une chaîne très connue...
un peu excentré de Marseille
après dîner, je passais devant la réception...
le monsieur à la réception me héla : "pardon monsieur vous allez où?"
je lui expliquait mon désir de visiter Marseille ce soir..
ce monsieur me questionna à propos de ma voiture,
me conseilla de me limiter à certains endroits de marseilel
et de ne pas tarder à rentrer!!
........
le lendemain, je me rendais à la DDE
comme je leur parlais d'immobilier... de conjoncture... etc..
les deux personnes me montrèrent qu'elles remplissaient leurs demandes de mutations..

 

 

 

à part le fait qu'il faut être particulièrement vigilant en quittant son domicile le matin et en le rejoignant le soir en croisant les doigts pour ne pas le retrouver dévasté et sans se faire agresser sur le parcours,s'étant assuré de ne rien avoir laissé dans la voiture verrouillée sous alarme,en évitant les quartiers nords,la rose,les caillols le jour, la Canebière, l'Estaque, la gare St jean entre-autres mille lieux très chauds, la nuit et en évitant d'en regarder certains dans les yeux;tout peut bien se passer! On en vient à regretter la grande époque des "hommes d'honneur" qui régulaient efficacement les dérives de la racaille et contribuaient à réglementer la vie sociale dans cette magnifique cité.

 

 

 

eh oui, dans certains quartiers (pas dans tous !)
incivilités notoires
cité interdites
statistiques des délits supérieures à la moyenne
FN au plus haut
et comme par hasard, se sont tous les arrondissement tenus par des mairies socialistes ou communistes !
laxisme, protection des "présumé" coupables...
dernière affaire en date, la fusillade qui s'est terminée à Vitrolles par un gangster mort et un policier entre la vie et la mort : gang dit "des disqueuses" de "gens du voyage" arrété déjà 41 fois par lapolice puis relachés et voici le résultat...

 

 

 

Je suis parti à Marseille 1 semaine en aout dernier chez un ami...la première nuit 1 vitre de casser pour fouiller la boite à gants à la recherche de GPS ect...moi étant prudent j'avais tout enlevé mais bon...
Mon ami a eu 4 bris de glace ( sans compter un payé de sa poche, au black), il a été radié de son assurance pour ça...
L'insécurité routière omniprésente, les forces de l'ordre introuvable, les délinquants partout...
C'est une ville qui va droit dans le mur et non dans le but...dommage...
Cela fait les voix du FN...dommage...

 

 

 

Non, nullement peur, mais dégoûté de ce qu'est devenue ma ville : OUI (comme laplupart des autres villes françaises à forte population d'immigrée).

Rien que le Centre ville de Marseille n'est plus celui de Pagnol, il restera beau uniquement dans notre coeur avec son magnifique port, l'accent, le soleil, notre corniche jusqu'à la madrague de montredon et ainsi que nos calanques, mais la population française est allée s'établir un peu partout dans la région PACA, une certaine fuite pour "laisser place" à ceux qui ont détruit sa réputation et ceci avec l'arrivée incessante d'immigrés. Ils recherchent ce qu'ils ont laissés chez eux : la mer, le soleil et le confort financier. Je sais que la Mairie s'investie mais ce n'est pas assez lorsqu'on sait que le reste est géré par la gauche : MPM ou le conseil général.

Je n'ai pas peur de ce qu'il s'y passe car je souhaite seulement de ne pas être au mauvais endroit au mauvais moment. Il faut être un vrai marseillais pour savoir où aller et qui fréquenter, ou se promener et quels sont les endroits à éviter. Les logements HLM sont devenus des ghettos, des repères de délinquants où ceux qui n'ont pas pu s'établir ailleurs sont obligés de supporter. Les associations soit disante d'intégration ont permis le développement de ce qu'est devenu par exemple : Frais Vallon ou le clos la rose, c'était des appartements magnifiques, clairs et ensoleillés avec belle vue et maintenant des repères de racaille.

Plus d'un est parti de Marseille sans vouloir se retourner mais la porteront dans leur coeur, qui sait un jour redeviendra t'elle celle de Pagnol. Donc pour moi personnellement 2012 ce sera un nettoyage pour Marseille.

 

 

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 08:11

http://images.forum-auto.com/mesimages/215185/collard.jpg

 

Selon Gilbert Collard:

 

« J’ai pour rôle  d’amener le maximum d’hommes et de femmes à Marine, pas forcément au Front, parce qu’on peut rejoindre Marine Le Pen sans pour autant épouser les idées du Front national ».

 

Source: La flamme.

 

Il y aurait donc deux Marine: la présidente du FN, qui, on l'espère, a les idées du FN ; et la candidate à la présidentielle qui défend... ma foi, toutes les idées susceptibles de faire recette.

 

La bobine blonde de Marine a vraiment remplacé la doctrine, puisqu'à un parti, avec des idées (supposées) claires et bien arrêtées, on préfère un nom derrière lequel n'importe qui peut se rallier, le but avoué étant de faire du chiffre.

 

Merci à C. G. pour l'info.

 


Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article