Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 19:50

Après la Tunisie, le Maroc !

 

Avec le droit de vote des étrangers qu'on risque de nous imposer, le même scénario bientôt en France?

 

 

 

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Vidéos
commenter cet article
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 19:38

 

http://cache.20minutes.fr/img/photos/20mn/2011-03/2011-03-04/article_gueant.jpg

 

 

Guéant s'est livré à un bel exercice de démagogie dimanche, en annonçant qu'il voulait accueillir moins d'immigrés: "Nous acceptons sur notre sol chaque année 200.000 étrangers en situation régulière. C'est l'équivalent d'une ville comme Rennes, c'est deux fois Perpignan". C'est drôle, il n'a même pas tenté de faire une estimation du nombre d'étrangers entrés illégalement sur le territoire. Sans doute cela ferait-il froid dans le dos.

 

 

Déterminé, il a ajouté fièrement qu'il comptait réduire ce chiffre à 180 000. Une goutte d'eau dans l'océan, voire un coup d'épée dans l'eau si les 20 000 ainsi refoulés à la porte entrent par la fenêtre.

 

Mais le plus choquant, ce n'est pas que Guéant se vante d'avoir l'intention de rester les bras croisés. C'est d'imaginer les Français le prendre pour un homme d'action pour ces seules paroles destinées à voler des voix au camp national.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 19:25

http://i.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L449xH600/lolita-1962jd637-9967c-9de61.jpg

 

Dépêche AFP:

 

 

PARIS — Une charte officielle sur l'utilisation de l'image des enfants dans les médias sera publiée en janvier, en vue de combattre en particulier "l'hypersexualisation" des petites filles, a annoncé lundi le ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale. La ministre Roselyne Bachelot a installé lundi "un groupe de travail sur l'élaboration d'une charte relative à la protection des enfants dans les médias intégrant un focus sur l'hypersexualisation", selon un communiqué. Le groupe est présidé par Jacques Hintzy, président d'Unicef France.

 

Cette charte, prévue pour "mi-janvier", "permettra d'établir des principes visant à ne plus promouvoir dans les médias des reportages, produits ou services qui encouragent l'hypersexualisation des petites filles", précise le texte. De plus, le ministère a confié à la sénatrice UMP Chantal Jouanno, ancienne ministre des Sports, une mission "sur les dispositifs d'observation et de régulation des médias concernant le phénomène de l'hypersexualisation des enfants", par exemple dans les publicités les mettant en scène dans des tenues ou des comportements d'adulte. Elle "devra également formuler des recommandations pour mieux sensibiliser les parents et la communauté éducative de l'enfant", est-il encore indiqué.

 

 

Encore faut-il que cette charte ne reste pas lettre morte, et comme il s'agirait par exemple d'interdire aux publicitaires de maquiller à outrance les petites filles, comme cela s'est vu, de ne pas les habiller avec des petits hauts qui ont peine à mouler quoi que ce soit, et de ne pas imaginer des "strings pour fillettes", on imagine mal que la charte soit suivie d'effets. Quand il est question de profit, en effet, toutes les belles paroles s'inclinent devant la nécessité du marketing.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 19:06

 

La couleur de la peau, finalement, ce serait comme le gender: une question culturelle.

 

Il faut "décoloniser nos regards et nos actes".

 

 


 
Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Vidéos
commenter cet article
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 20:58

 

Criant de vérité:

 

                                            http://idata.over-blog.com/3/79/50/25/images-2/IMAGES-6/IMAGES-7/146296236-copie-1.gif

 

 

Je l'ai trouvé sur ce site.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans A lire dans RIVAROL
commenter cet article
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 15:01

sardin1.jpg

 

 

 

sardin2.jpg

 

 

http://a21.idata.over-blog.com/2/58/33/56/le-passe-rase/329558_1640117979422_1730993569_986418_1208631578_o.jpg

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans A lire dans RIVAROL
commenter cet article
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 21:57

 

                                                http://www.journaldunet.com/economie/magazine/expliquez-moi/elections-municipales-indemnites-revenus-maires/images/peyrat.jpg

 

Lu dans Nice-Matin:

 

Des dépôts de plainte croisés pour menaces et diffamation, des tracts internes anti-Jacques Peyrat qui se retrouvent sur la place publique, des querelles intestines sur fond d’investiture pour les prochaines législatives et un véritable conflit générationnel entre les pro-Jean Marie et les pro-Marine. Mais que se passe-t-il au Front National des A.-M.?

 

« Des choses vraiment pas jolies-jolies qui risquent de nous faire perdre tout le crédit acquis lors des dernières cantonales, se lamente un militant sous réserve d’anonymat. Pour être franc, en ce moment, le FN 06, c’est un vaste foutoir… »

 

Un vaste foutoir qui trouve son origine dans un strict conflit de générations entre l’ancien et le nouveau FN. L’ancien, incarné par Jean-Marie Le Pen et ses relais dans le département comme la secrétaire départementale Lydia Schenardi, depuis 30 ans au Front ou son adjoint Bruno Ligonie. Le nouveau, celui qu’incarne Marine Le Pen et tous ces jeunes candidats investis au printemps pour les cantonales et dont le fer de lance semble être le Cannois Adrien Grosjean (20 ans!) sous la haute bienveillance protectrice du plus âgé et expérimenté antibois Richard Garcia (51 ans). Les jeunes contre les anciens, les dogmatiques contre les modernes…

 

De quoi faire exploser la fédération 06? Pas encore. Car la campagne des présidentielles devrait – un temps – occulter les dissensions internes et ramener tout le monde à la raison. A commencer par Lydia Schenardi et Richard Garcia qui se sont violemment opposés au début de l’automne. À l’origine du conflit : les investitures pour les législatives 2012 (voir encadré). Dépôt de plainte croisé, arbitrage de Steeve Briois, délégué national du FN qui rend à Richard Garcia sa place de délégué de la 7e circonscription que lui avait retirée Lydia Schenardi et tentative d’apaisement avec échange d’amabilité qui malgré tout ne trompe personne…


Le grain de sable Peyrat

 

De quoi battre en brèche l’autorité de la secrétaire départementale? Beaucoup le pensent. Peu osent le dire publiquement. Certains sortent tout de même du bois, comme Michel Cotta, responsable FN pour la communauté urbaine de Nice : « Lydia Schenardi a toujours été loyale avec moi, mais il faut bien reconnaître qu’elle n’a aucun poids auprès des instances nationales. Et puis, à force de vouloir toujours lisser les problèmes, on ne les règle pas vraiment… »


Michel Cotta sait de quoi il parle. Sur la lancée de sa bonne campagne des cantonales face à Benoît Kandel, 1er adjoint de Christian Estrosi, il se voyait déjà monter… au front de la 1re circonscription. Paris en a décidé autrement, préférant soutenir sans l’investir le revenant Jacques Peyrat. Sans que Lydia Schenardi ne s’y oppose avec fermeté. « Le comble, ajoute Michel Cotta, c’est que Peyrat dit à qui veut l’entendre qu’il n’a pas envie d’y aller. Moi, on me met devant le fait accompli. Si on ne m’aime pas ou que je dérange, qu’on me le dise. D’ailleurs, j’ai demandé un rendez-vous à Marine Le Pen », conclut-il amer.

 

 

Le retour de Peyrat cristallise d'ailleurs bien des rancœurs au sein du FN 06. La plateforme d’union (FN-Entente Républicaine-Identitaires) que l’ancien maire de Nice et Marine Le Pen souhaitent mettre en place pour les municipales 2014, n’est pas du goût de tout le monde. Mais ce que Marine veut…

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 21:46

 

                                                 http://www.communautarisme.net/photo/art/default/434870-533084.jpg?v=1289415799

Lu sur Préférence nationale:

Vendredi 11 novembre dernier, pour clore la Synthèse nationale, Robert Spieler s’offrait Jean Robin devant l’auditoire. Le ton grave, le délégué général de la Nouvelle droite populaire (NDP) dénonçait des tentatives pour “influencer le milieu, voir à [le] déstabiliser” de la part du responsable du site Enquête & débat, proche de l’extrême droite. Qualifiant Jean Robin de “cafard”, il lui reproche d’avoir essayé de décourager Yvan Blot, haut fonctionnaire ayant appartenu par le passé au FN et au MNR, de participer à la réunion. Il poursuit en expliquant que M. Robin aurait convaincu le député suisse de l’UDC, Oscar Freysinger (l’homme de la votation des minarets), de retirer sa signature d’une pétition lancée par la Synthèse nationale contre l’Europe de Bruxelles. Dans les deux cas, selon M. Spieler, les arguments sont les mêmes, à savoir que la Synthèse nationale regroupe des personnages “sulfureux, pas très fréquentables”. De fait, se retrouvent lors de la Synthèse nombre de formations de la droite radicale trouvant le Front national trop mou à leur goût. Il n’est pas rare, au cours de la réunion annuelle qui se déroule le 11 novembre, d’y entendre des propos antisémites et négationistes.

Robert Spieler décide de poursuivre son offensive anti-Robin dans l’hebdomadaire pétainiste Rivarol du 18 novembre, pour lequel il tient chaque semaine la “Chronique de la France asservie… et résistante”. Rappelant les accusations prononcées devant l’auditoire du vendredi précédent, il ajoute: “[Jean Robin] est juif. Personne ne le lui reprochera. Son engagement sioniste l’amène cependant à pratiquer pour le compte de nos adversaires les méthodes bien connues de délation et de pressions dont notre camp a l’habitude.” L’ancien député frontiste appelle au boycott du responsable d’Enquête & débat. “En conséquence, je demande à mes amis, et même à ceux qui ne le sont pas, de rompre toutes relations avec cet individu, qui est un ennemi de notre camp. Ni interviews, ni invitations, ni rencontres, ni diffusion de ses livres. Il devient urgent d’établir un véritable cordon sanitaire entre nous et lui.

Pas de débat

La partie de ping-pong s’engage alors puisque Jean Robin lui répond sur son site: “À titre personnel je suis plutôt fier de recevoir les crachats de personnes aussi intolérantes, appartenant à l’ancienne extrême-droite (la nouvelle étant au pouvoir), j’en reçois aussi parfois de l’extrême-gauche.” Jean Robin se fend alors d’un droit de réponse àRivarol, que l’hebdomadaire va publier dans son édition du 25 novembre: “J’aimerais [...] lui proposer un débat. J’ai créé un site internet, Enquête et Débat, entre autres pour permettre à deux personnes aux conceptions opposées d’en découdre librement [...] M. Spieler aura ainsi tout le loisir de s’expliquer publiquement face à moi dans un débat que nous diffuserons sur le site.

Le débat ne restera qu’épistolaire, puisque Robert Spieler le refuse. Dans le même Rivarol du 25 novembre, il répond à Jean Robin: “Je respecte les adversaires, et même les ennemis que je puis combattre de face. Je n’ai aucun respect pour les êtres chafouins et sournois. Non, je n’ai aucune estime pour vous. Oui, je refuse de débattre avec vous. Oui, je maintiens mon appel à  constituer un cordon sanitaire autour de vous, car nous n’avons rien de commun. Il serait temps que vous cessiez définitivement de tenter de semer la discorde dans le camp national, nationaliste et identitaire.

 

Pour l'intégralité de l'échange entre Robin et Spieler, lire la page courrier de RIVAROL.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Point de vue
commenter cet article
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 21:23

                                        http://detentions.files.wordpress.com/2009/07/police.jpg 

 

Dépêche AFP:

VILLENEUVE-LE-ROI (Val-de-Marne) — Elle avait 25 ans et était enceinte de huit mois: son corps a été retrouvé dans le congélateur de son appartement sur les indications de son compagnon qui s'est accusé du crime en téléphonant à la police depuis la République démocratique du Congo.

"J'ai frappé ma femme, elle est morte", a lancé un homme se présentant au téléphone auprès des policiers comme le conjoint de la victime, a relaté samedi une source proche de l'enquête.

Dans ce coup de fil, l'homme a pris soin de préciser qu'il s'était enfui vers la République démocratique du Congo (RDC), son pays d'origine et celui de sa compagne tuée.

Sur ses indications, les enquêteurs ont retrouvé vendredi le cadavre d'une jeune femme, enceinte de huit mois, dans le congélateur de leur appartement de Villeneuve-le-Roi.

L'autopsie, qui devait avoir lieu samedi, a été repoussée à lundi, selon la source proche d'une enquête confiée à la police judiciaire de Créteil.

Il y a plusieurs jours, le premier enfant du couple, âgé de 18 mois, avait été confié à une voisine par le père. Le garçonnet a été placé dans un foyer sur décision du parquet de Créteil.

D'après des voisins rencontrés par l'AFP, le couple vivait depuis plusieurs années à Villeneuve-le-Roi, dans cet immeuble très délabré de trois étages, coincé entre une avenue et un quartier résidentiel, près d'une station de lavage de voitures et d'un centre commercial.

"C'est choquant. Cette nuit je n'ai pas pu dormir", souffle Anastasia, 24 ans, une des voisines.

"Samedi (dernier), elle est venue me demander du sel, elle était très fatiguée, elle avait du mal à monter les escaliers. Lundi, son mari m'a appelé pour me dire que sa femme était en observation (à l'hôpital). Elle devait accoucher à la fin du mois ou début décembre", raconte Gabriel Eleli, 52 ans, qui habite l'appartement voisin.

"Mardi, j'ai sonné à la porte. D'habitude, je suis son confident. Mais là, il m'a reçu à la porte, il était bizarre, nerveux", poursuit-il.

M. Eleli, également originaire de RDC, raconte que ce sont les policiers qui lui ont annoncé la macabre découverte et montre les traces du passage des enquêteurs dans la cage d'escalier en piteux état.

Mais le voisin n'arrive pas à s'expliquer ce meurtre. "Je trouve ça odieux. Je ne sais pas ce qui lui est passé par la tête. C'est terrible de voir ça. Abandonner un enfant, une femme en grossesse, c'est terrible".

"Lui, je l'ai vu mercredi soir. Il est parti en flèche!", témoigne une autre voisine, Anastasie. Mais une chose intrigue cette femme: "Comment a-t-il pu la mettre dans le congélateur? Elle était très forte, lui, c'est un mec chétif".

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 09:57


Eh oui, ce film a un énorme défaut: il ne parle pas des Noirs alors qu'il traite de l'assassinat d'Abe Lincoln. Ce Robert Redford n'a décidément aucun sens de l'à-propos. Dans une Amérique dirigée par un président noir, c'est un remake d'Amistad qu'il aurait fallu. Là il y aurait eu une avant-première en fanfare, une sortie en France ultra médiatisée. Mais faire une victime d'une saleté de sudiste, c'est un peu fort!
En conséquence, le film ne sortira pas en salle en France. Il paraîtra discrètement, en DVD, et encore, estimons-nous heureux de ne pas devoir nous le procurer sous le manteau! 
Car ce film, nous dit Pap Ndiaye, historien de son état, est une régression historiographique, rien que ça. Au passage, on lui rappellera qu'un film, même inspiré de faits réels, n'a pas vocation à enseigner l'histoire, ce qui est la fonction des documentaires. Mais rien à faire, dans les colonnes du Monde, Pap Ndiaye persiste et signe : "le film laisse un sale goût dans la bouche". L'historien préfère sans doute "L'ordre et la morale" de Kassovitz, avec des méchants Blancs et des gentils Kanaks... Patrick Lauret assassine d'ailleurs ce film dans le dernier RIVAROL.
Avec une telle caution, aucune hésitation: je m'en vais de ce pas le commander et le visionner en famille! On enchaînera avec le remarquable Autant en emporte le vent.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Vidéos
commenter cet article