Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 05:47

http://thomgee.free.fr/iphone.jpg

 

20 000 lignes sur écoute en 2010, la police a tous les moyens de vous suivre à la trace grâce à votre téléphone, et peut vérifier vos appels un an après que votre téléphone bien plus intelligent que vous les a passés... Souriez, vous êtes traqué!

 

Mais il faut voir le bon côté des choses, cela nous a permis de connaître les échanges croustillants entre DSK et son ami suspecté de proxénétisme.

 

Lire ici l'article du Figaro expliquant comment vous pouvez être trahi par votre smartphone.

 

 

Merci à C. G.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 23:32

http://photo.europe1.fr/infos/international/sarkozy-merkel-baiser-campagne-benetton-930620-16.11.11/14435815-1-fre-FR/sarkozy-merkel-baiser-campagne-benetton-930620-16.11.11_scalewidth_630.jpg

 

Un photomontage du même acabit mettant en scène un baiser (un kiss-in?) entre Benoît XVI et un imam n'a pas fait que des heureux...

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Humour
commenter cet article
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 18:54

 

http://www.rivarol.com/Rivarol_files/3022.jpg

 

Ombres et lumières de Silvio Berlusconi

 

 

A la grande joie de la presse européenne, et même mondiale, Silvio Berlusconi a enfin chuté. L’ex-président du Conseil italien qui, on ne le souligne pas assez, a eu, comme chef du gouvernement, le plus long règne depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale — ce qui n’est pas une mince performance compte tenu de la traditionnelle instabilité ministérielle de nos amis italiens — et qui occupe une place majeure sur l’échiquier politique de la péninsule depuis bientôt vingt ans a donc remis sa démission le 12 novembre dans la soirée, à la suite de l’adoption de la loi d’austérité par la Chambre des députés et par le Sénat, au président Giorgio Napolitano, au palais du Quirinal. Sur la place, devant la résidence présidentielle, quelques centaines d’opposants l’ont conspué une dernière fois, car si le Cavaliere a bénéficié tout au long de sa carrière politique de soutiens enthousiastes, il a toujours eu également contre lui des opposants farouches.

 

Comme nous l’avions naguère écrit nous ne sommes nullement berlusconiens. Sa tumultueuse vie privée, guère plus reluisante que celle de Dominique Strauss-Kahn — qui, lui, cependant, n’a jamais été diabolisé et traîné dans la boue ainsi que l’a constamment été Sua Emittenza — prouve que l’homme ne s’embarrasse guère de morale et de vertu. On peut même penser que si on lui a permis de rester si longtemps chef du gouvernement malgré toutes ses casseroles judiciaires et ses frasques sexuelles, c’est parce qu’il s’est comporté sur le plan géopolitique en exécuteur des plans mondialistes, entraînant follement son pays dans les guerres de l’Oncle Sam au Proche-Orient et ne manquant pas une occasion de redire sa totale solidarité avec l’Etat d’Israël.  Ainsi que l’explique très bien Hannibal dans sa chronique, il aura également servi à réintégrer dans l’arc constitutionnel italien l’extrême droite mussolinienne. En accompagnant la transformation du MSI d’Almirante en l’Alliance nationale de Gianfranco Fini. Un Fini qui s’est longtemps comporté en fidèle allié de Berlusconi avant, par pur carriérisme, de le lâcher et de créer une scission... à sa gauche car l’ex-chef du MSI qui célébrait encore en 1992 le soixante-dixième anniversaire de la marche sur Rome de Benito Mussolini et de ses chemises noires a totalement renié l’héritage politique et historique du Mouvement social italien.

 

Mais malgré tous les gages que Berlusconi a donnés au Système, il n’a jamais vraiment été aimé, tout juste toléré, par l’intelligentsia. Pourquoi ce désamour ? […]

 

jeromebourbon@yahoo.fr

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Articles de J. B.
commenter cet article
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 18:52

droit aux lettres

 

 

De Jean-Claude de BOISRAGON :

 

SUPPRESSIONS DE POSTES ? CHICHE !

 

Périodiquement— tout récemment encore sur RTL— la charmante (mais oui!) sénatrice de l’Orne, Nathalie Goulé, dénonce l’inutilité des «ambassadeurs thématiques» (ça existe!) qui, au nombre de 23 coûtent selon elle 300000euros per capita et par an. Leur suppression (ce serait difficile: ils ne servent strictement qu’à recaser des “recalés” de la politique comme dans une autre Institution  beaucoup plus pléthorique!) permettrait ainsi aux contribuables une économie de 6,9millions d’euros. Mais que dire des économies générées si, au lieu de 331 sénateurs pour 63millions d’habitants, le Sénat n’était plus composé— en se fondant sur les normes américaines (seulement 100 sénateurs pour 311millions d’habitants)— que de 20 sénateurs? Quand on sait que chaque sénateur coûte (je dis bien “coûte”, et non “perçoit”) au budget de l’Etat un million de francs per capita et par an, cette “réduction” d’effectifs représenterait une économie annuelle de 291millions d’euros. Et les citoyens n’en seraient en rien affectés. A tous les sens du mot! Qu’en pense l’honorable sénateur, pardon, “sénatrice”? Il est à penser que ses collègues de tous bords risquent quant à eux de lui demander de calmer ses ardeurs anti-ambassadeurs thématiques. Des fois qu’elle finisse par être entendue en haut lieu et que lesdits ambassadeurs réduits au chômage mais à l’influence politique (euphémisme!) demeurée intacte décident à leur tour de s’attaquer à la budgétivore forteresse du Sénat. Et je suis certain qu’en appliquant le ratio qui précède à un autre “bastion” de la République— le Palais-Bourbon—, d’autres sérieuses économies seraient possibles. Sans parler du fait que cela réduirait aussi le nombre des lois dont “accouche” chaque année le Parlement et sous le poids desquelles croulent les entrepreneurs et les simples citoyens qui ne savent plus comment échapper à cette frénésie législative qui annihile leur esprit d’entreprise. 

________________________

De N. T. :

 

SUR LES SKINHEADS

 

Je tiens à répondre au courrier de Mme Ch. V. (RIVAROL n°3019 du 28/10/11). Je trouve ses propos édifiants quant à la définition «du vrai nationaliste». Encore une personne qui impose son avis personnel. Je ne vois pas, en effet, de quel droit elle se permet de rejeter les skinheads. Ayant moi-même appartenu à ce mouvement, je lui certifie que nous n’étions pas tous des idiots ou des brutes épaisses. Il faut arrêter de diviser les nationalistes. Le temps est maintenant venu, au contraire, de nous rassembler malgré nos différences de chapelles. Il serait peut-être utile de réfléchir au moyen d’aider ceux qui, partageant nos idées, se retrouvent dans la misère. Je tiens ici à saluer toute l’équipe de RIVAROL ainsi que Vincent Reynouard, le professeur Faurisson et Hervé Ryssen.

________________________

De S. D. :

 

JE ME RÉGALE EN LISANT RIVAROL !

 

Récent lecteur, devenu assidu, je me régale des très bons articles de votre journal toutes les semaines. Je suis bien satisfait de constater que mon marchand de journaux, en pleine gare de Caen, distribue avec constance votre titre en nombre qui me semble aller croissant! Si vous me permettez l’expression, enfin un journal qui «en a»… du bon sens, de l’impertinence, de la véracité et de l’audace!

________________________

De C. C (Moselle) :

 

MERCI, J’AI DÉJÀ DONNÉ !

 

J’ai apprécié (RIVAROL 3020) l’argumentaire de Luc Deloncle qui se désole des échecs répétés du camp national, et soutiendra donc Marine Le Pen. Certes, Marine le Pen sait rôder ses discours et a des cotés sympathiques, mais «j’ai déjà donné». C’est une carriériste, sans colonne vertébrale, sans doctrine (Barrès: «il n’y a pas de restauration de la chose publique possible sans une doctrine»).

Elle est en cela le clone de son père, barde exceptionnel, qui a permis la renaissance d’une droite radicale en Europe, mais l’homme et son bilan sont tellement décevants. JMLP qui invoquait lors de la «Campagne de France» de 1987 La Rochejaquelein: «Si je recule, tuez-moi»: combien de reculades? JMLP qui n’a jamais voulu transformer le FN en un outil pour prendre le pouvoir, «par tous les moyens, même légaux». JMLP, qui au summum de ses capacités intellectuelles et physiques, n’est pas monté sur les barricades quasi-insurectionnelles de décembre 1995 (le social, le FN n’a jamais connu…).

JMLP qui se gobergeait et couvrait d’éloges Sarkozy après sa visite au nouvel Elyséen en 2007 (dans des circonstances différentes, mais toujours à l’Elysée, Jean Raspail imaginait bien autre chose…).

Mon soutien va aux petits groupes lucides, certes sans illusions (P. Vial: «nous ne changerons pas le monde, mais le monde ne nous changera pas»), et qui ne sont pas des girouettes stériles et incultes. Je changerai d’avis après réception d’un courrier manuscrit co-signé de JMLP et MLP regrettant et annulant le discours de la «dalle d’Argenteuil». Ou quand Marine, comme Maurras, Lénine, Degrelle, Geagea… fera quelques mois de tôle pour réel militantisme, là elle sera crédible. Je ne veux plus être berné pendant 30ans comme je l’ai été.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans A lire dans RIVAROL
commenter cet article
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 18:38

 

Chronique du Chaos

hannibal.jpg

 

Par Hannibal

 

 

Nicolas Sarkozy a calculé qu’il ne saurait être réélu que dans une situation à la 2002, Mari ne Le Pen et lui étant en tête, le deuxième tour se jouant sur la peur du fascisme. Les choses sont en route. Ses hommes de main sont en train de flinguer Hollande. Le crapaud Mélenchon est chargé de détacher les vrais socialistes du «capitaine de pédalo». Et la vieille grenouille norvégienne Eva Joly a posé la question nucléaire de telle manière que le pauvre François ne pouvait apparaître, selon sa réponse, que comme une lavette ou un dangereux affidé d’Areva. La gauche est donc en bonne voie de décomposition. Bien sûr, les choses auraient été plus confortables pour l’époux de Carla sans la catastrophe du quatorze mai: celui d’Anne Sinclair aurait été l’élu des primaires et il aurait suffi de le faire exploser en vol au mois de décembre ou de janvier. Mais le moral remonte à l’Elysée.

 

Encore faut-il que Marine Le Pen obtienne de bons résultats, pour être au deuxième tour, mais pas trop bons, pour ne pas le gagner. Il faut donc qu’elle bénéficie d’une dédiabolisation partielle. La chose est à la mode en Europe. L’alerte populaire orthodoxe (LAOS) grecque, parti «d’extrême droite» grec vient de placer deux ministres dans le gouvernement d’union nationale, bien que son chef, Georges Karatzaferis, ait eu longtemps une réputation d’antisémite. Cet européiste opposé à l’immigration a l’oreille du petit peuple auprès duquel il servira à faire passer l’amère pilule de la rigueur. C’est d’ailleurs pour ne pas servir ainsi de caution aux banques que la Ligue lombarde et certains néofascistes, que Berlusconi avait le premier ramenés dans «l’arc constitutionnel», c’est-à-dire réintégrés au système politique, ont refusé de faire partie du cabinet technique de Mario Monti. Quant à Marine Le Pen, il est trop tôt pour l’inviter dans un gouvernement d’union nationale, dans lequel tous ses propos lui interdiraient d’ailleurs d’entrer, il s’agit juste de lui offrir un billet pour le deuxième tour de la présidentielle.

 

Les intérêts de Sarkozy rencontrent ici ceux de ses grands amis américains. J’avais relevé voilà un an que le premier sondage qui “révélait” au monde ébahi l’envolée de Marine Le Pen avait été fait par le german marshall institute, une organisation “apolitique” ayant pour vocation de développer les relations entre les deux rives de l’Atlantique, notamment en promouvant la « démocratie dans les Balkans » ou en faisant «mieux comprendre les questions de migrations et d’intégration». Un peu plus tard, le 13 mars 2011, le site de gauche Rue89 publiait un article du journaliste américain Christopher Caldwell, collaborateur régulier du Financial Times et de Slate, rédacteur en chef de l’hebdomadaire conservateur The Weekly Standard— un homme de la droite institutionnelle des Etats-Unis, donc. Or le fond et le ton de l’article convergent pour tirer Marine Le Pen du ghetto de «l’extrême droite» et la ramener vers une sorte «d’arc constitutionnel» mondial.

 

Aujourd’hui, l’on se demande quel bilan exact tirer du récent voyage de la présidente du FN en Amérique, jugeant assez maigre sa moisson d’entretiens mais non négligeable sa rencontre avec un diplomate israélien. […]

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans A lire dans RIVAROL
commenter cet article
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 06:15

 

au box-office depuis sa sortie le 2 novembre, avec plus de cinq millions d'entrées:

 

 

 

On se croirait dans un message vidéo du MRAP...

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Vidéos
commenter cet article
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 06:00

 

http://s2.lemde.fr/image/2011/11/15/398x199/1604183_3_4b45_aliaa-almahdy-une-jeune-egyptienne-qui-a-poste.jpg

 

Et dans la même foulée "une société de violence, de racisme, de sexisme, et d'hypocrisie." Une étudiante égyptienne n'a rien trouvé de mieux que de poster sur son blog une photo d'elle en tenue d'Eve en guise d'acte militant. On ne voit pas bien cependant en quoi la pornographie peut constituer un progrès dans une civilisation.  Entre le voile et les bas résilles, il existe sans doute une troisième voie...  

 


Lire l'article du Monde sur le sujet.

 


Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 23:08

 

Parue dans le Rivarol du 11 novembre

 

 

 

http://robert-spieler.hautetfort.com/album/robert-spieler-delegue-general-de-la-ndp/857750682.JPGPar Robert Spieler

 

Face au blasphème que représente la pièce de théâtre scatologique de Castellucci, « Sur le concept du visage du fils de Dieu », nous avons assisté avec fierté, que nous soyons catholiques ou pas, à une belle mobilisation de la jeunesse nationaliste et catholique du Renouveau Français et de l’Action française. Une mobilisation suivie par une répression policière et judiciaire à la hauteur de la violence du Système. Des militants matraqués, blessés, mis en garde à vue, interdits de se rencontrer, interdits de fréquenter le Vème arrondissement où se trouve le théâtre… Une jeune fille a, quant à elle, trouvé une parade originale et amusante  pour éviter 24 heures de garde à vue. Elle s’est dressée sur son siège, en poussant des cris stridents : « Hiiii !, une souris ! » Chacun sait que les femmes sont terrorisées par la vue d’une souris. Curieux, mais c’est comme cela. Et pour l’instant, aucune loi mémorielle n’interdit  de pousser des cris hystériques à la vue d’une souris, fût-elle virtuelle…

 

Dieu reconnaîtra les siens…

 

En attendant, examinons sans charité chrétienne les réactions contrites ou indignées de certains oiseaux à ces manifestations. Myriam Picard, de l’association « maçonnique » Riposte laïque, pour reprendre le qualificatif du site contre info, le dit avec émotion dans un billet : « Quant à moi, oui, je l’affirme, cette pièce m’a conduite encore plus au Christ. »

 

L’abbé Grosjean, prêtre réputé « conservateur » du diocèse de Versailles, lui emboîte le pas et déclare : « Je n’y ai pas vu d’intention blasphématoire. J’en suis même sorti bousculé, marqué. » Mgr Vingt-Trois, archevêque de Paris, que d’aucuns surnomment Mgr Trente-Trois pour de supposées connivences avec la Franc-maçonnerie, et qui a la réputation cependant de ne pas être trop hostile aux Traditionnalistes, a déclaré sur Radio Notre-Dame : « Ce qui est significatif, c’est qu’un groupuscule qui se réclame de l’Eglise catholique sans aucun mandat, qui est en fait un groupuscule rattaché au mouvement lefebvriste, fait de la foi un argument de violence. Je pense que l’appartenance (de ces jeunes) à des groupes très politisés et très militants, y compris sur le plan religieux, ne favorise pas leur formation mais au contraire les déforme. » Etonnons-nous, après ces courageux propos, si les églises modernistes sont vides…

 

Mgr Centène, évêque de Vannes sauve cependant l’honneur. Voici un extrait de sa lettre à l’Institut Civitas, dans laquelle il soutient clairement l’action des Résistants : « Je ne peux que soutenir toute action visant à défendre, avec charité et fermeté, l’honneur du Christ et de l’Eglise. Je félicite et j’encourage ceux qui, en cohérence avec leur foi, n’hésitent pas à agir publiquement, et qui, bien que n’usant pas de violence, aussi bien verbale que physique, sont emmenés par les forces de police et placés en garde à vue, alors qu’ils manifestent, en toute justice, leur désapprobation face à des spectacles dont l’ignominie dépasse l’entendement même. »

 

Au fait, j’allais oublier de citer Christine Boutin qui est, paraît-il, présidente du Parti chrétien-démocrate. Elle estime que cette pièce porte « un message de compassion »,  « loin de la provocation sacrilège ». Et elle ajoute : « Les jeunes qui ont manifesté ont été trompés. On leur a vendu un combat qui n’en était pas un. La christianophobie est un sujet que l’on ne peut ignorer, mais il ne doit pas se régler dans la rue. »

 

Mais lisez ses puissants propos au sujet de l’attentat probablement islamiste contre Charlie Hebdo : « Cet acte manifeste un symptôme de violence. » C’est pas beau, ça ? C’est pas profond ? Rien que pour cette puissante pensée, j’ai décidé de placer Christine Boutin dans ma ménagerie personnelle, aux côtés de Bernard-Henri Lévy et d’Arno Klarsfeld, afin d’observer de près, de très, très près ses émois et de vous informer, heure après heure, de l’évolution de sa pensée.

 

Notre-Dame-de-Paris s’énerve

 

Bertrand Delanoë, que certains, on se demande pourquoi, surnomment « Notre-Dame-de-Paris » y est allée aussi de son indignation : « Depuis une semaine, chaque soir, des militants fanatisés tentent d’empêcher la tenue du spectacle de Romeo Castellucci. Je tiens à exprimer ma consternation et mon inquiétude face à ces faits inacceptables. Nous ne pouvons tolérer au cœur de paris, ville qui promeut à travers le monde les valeurs humanistes de liberté et de démocratie, de telles expressions d’intégrisme et d’intolérance », annonçant que la ville de Paris déposera systématiquement plainte contre toute personne qui tenterait de perturber les représentations.

 

Il est vrai que le Théâtre de la ville, où est présentée cette pièce excrémentielle, est financé très majoritairement par les fonds publics, dont ceux de la mairie de Paris. Cette dernière finance aussi la Gay Pride. Ainsi que le « Fonds social juif unifié » (180.000 euros en 2011). Et n’oublions pas « l’Union des Etudiants Juifs de France » (31.000 euros). Bon, soyons objectifs. Bertrand Delanoë finance aussi des associations musulmanes…

 

DSK victime de ses gènes ?

 

Il s’appelait Léon Bricot.  Professeur de violon, il gérait aussi à Lons-le-Saunier un hôtel qui était aussi une maison close. Un soir de juin 1888, il tire sur un soldat trop turbulent. Jugé pour meurtre, il écope de sept ans de travaux forcés et est envoyé au bagne de l’île Noire, dans le Pacifique, dont il ne reviendra pas. Quel intérêt d’évoquer Léon Bricot ? Et bien, c’était l’arrière-arrière-grand-père de Dominique Strauss-Kahn. Bon sang ne saurait mentir…

 

L’information figure dans le dernier livre du généalogiste Jean-Louis Beaucarnot, « Le Tout-politique », qui évoque aussi Le Pen. Celui-ci  partage avec Borloo un ancêtre breton, Louis Royant, décédé sous Louis XIV. On apprend aussi que Valéry Giscard d’Estaing et François Mitterrand ont des ancêtres communs. Quand à Nadine Morano, la ministre très pétroleuse, son père, Michel Pucelle, qui était chauffeur de poids lourds (aucun rapport), a fait changer son nom de famille en 1976. La pucelle est devenue ainsi Purcelle, avant d’épouser M. Morano.

 

Arno Klarsfeld est génial

 

Les lecteurs de Rivarol savent qu’Arno Klarsfeld, qui fit son service militaire dans les gardes-frontière israéliens, qui se pavana en rollers au procès Papon et qui fut prochissime de Carla Bruni, avait été nommé par Nicolas Sarkozy (pas jaloux, le bougre…) président de l’OFII (Office français pour l’Intégration et l’Immigration). Interrogé quant à la présence de 120 « demandeurs d’asile » qui sont à la rue, rien qu’à Calais, il a cette fulgurance géniale : « J’ai proposé au ministre de l’Intérieur que l’Etat puisse orienter les demandeurs d’asile où il y a de la place, dans l’Yonne ou la Creuse par exemple et pas forcément là où ils font la demande. »

 

C’est ça ! Envoyons les clandestins, les immigrés, les demandeurs d’asile à la campagne. Nos ruraux vont être contents. Pendant ce temps, ils n’assombriront pas la vue d’Arno Klarsfeld, qui, lui habite dans les beaux quartiers. Son propos me rappelle cette phrase de Henry-Bonaventure Monnier, caricaturiste, dramaturge et acteur du 19ème siècle, qui disait : « On devrait construire les villes à la campagne, l’air y est tellement plus pur… »

 

L’islam, première religion pratiquée en France

 

Une étude de l’Ifop démontre l’effondrement de la pratique religieuse dans notre pays. Effondrement qui touche essentiellement, sinon uniquement, le catholicisme. Si 64% des Français continuent de se définir aujourd’hui comme « catholiques », seuls 4,5% déclarent assister à la messe chaque dimanche, ce qui représente trois millions de personnes. D’autres chiffres sont encore plus consternants : 43% des pratiquants en France ne croient plus au « rôle civilisateur » de leur religion, 63% se déclarent d’accord ou plutôt d’accord pour affirmer que « toutes les religions se valent », 75% vont jusqu’à demander à l’Eglise de revoir d’urgence ses positions morales sur le divorce, la contraception et l’avortement. Bref, deux catholiques pratiquants sur trois se rendent une fois par semaine dans ce qu’ils considèrent être une sorte de théâtre mondain. Me Georges-Paul Wagner, avec qui je siégeai à l’Assemblée nationale, les qualifiait de « catholiques de parvis ».

 

En attendant, les millions de musulmans présents sur notre terre croient dur comme fer aux cinq piliers de l’islam et à la supériorité conquérante de leur foi. L’Ifop estime qu’au moins 70% des musulmans de France pratiquent leur religion, ce qui représente de 3,7 à 4 millions de croyants.

 

Conclusion : l’islam est aujourd’hui la première religion de France, si l’on considère le nombre de pratiquants…

 

Du côté des résistants

 

Les abattoirs de Narbonne sont harcelés par de nombreuses associations musulmanes qui exigent l’ouverture de l’établissement le dimanche 6 novembre à l’occasion de l’Aïd el Kebir. Réponse de la directrice : « Pas question d’ouvrir un dimanche, mes employés ont le droit de se reposer et d’aller à la messe… et ce serait pareil, si la date était un samedi ».Bravo ! Cela suscite évidemment la fureur des associations islamiques qui exigent du Préfet la réquisition des abattoirs. Rien de moins…

 

Des cours d’éthique, prônant la tolérance ? « Une matière de pédés »

 

C’est le contenu du programme, relayé par des affiches collées par un parti « issu de l’immigration », à Berlin, la veille des élections municipales de septembre. Ce parti, baptisé BIG, est très proche de l’AKP, le parti islamiste  « modéré » du premier ministre turc Erdogan, qui, selon l’hebdomadaire de gauche Spiegel « tente de gagner les Turcs de l’étranger à sa cause ». Le même Erdogan avait, lors de sa visite, il y a deux ans en Allemagne, exhorté 50.000 Turcs réunis dans un stade, à refuser de s’assimiler. En attendant, le projet de gigantesque mosquée de Cologne a du plomb dans l’aile, bien que les travaux aient commencé. Le projet est colossal : 4500 m2, des salles pouvant accueillir jusque 4000 fidèles, une coupole spectaculaire, deux minarets de 55 mètres de haut, et 20 milliards de coûts. Des tensions sont apparues au sein de l’association qui gère le projet et l’architecte, qui vient d’être viré. Mais, pas de soucis. Un nouveau président de cette puissante association, qui gère 900 mosquées en Allemagne, vient d’être parachuté par Ankara. Il s’agit d’Ali Dere, ancien responsable des relations extérieures du ministère turc des cultes, chargé de choisir les imams appelés à travailler à l’étranger pour le compte de la Turquie.

 

Alors, à quand la Reconquista ?

 

Un quart des Allemands pensent que le national-socialisme avait du bon

 

En septembre, la présentatrice de télévision Eva Herman avait été évincée pour avoir loué le rôle social des femmes sous le régime hitlérien. Voilà que le 18 octobre, un sondage réalisé pour le compte du magazine Stern sème l’effroi. Un quart des Allemands jugent que le régime d’Adolf Hitler a aussi eu des aspects positifs : en matière de construction d’autoroutes, de politique familiale ou de criminalité, par exemple. Ils sont même 37% des plus de 60 ans, qui ont pourtant abominablement souffert de la guerre. Les plus jeunes sont 20% à ne pas condamner en bloc le national-socialisme. Au total, si l’on considère que la génération des 45-59 ans  est plus réservée (15% d’opinions positives), ce sont 25% des Allemands qui voient de bons côtés au nazisme. Chiffre incroyable quand on songe au matraquage que subit depuis 65 ans le peuple allemand.

 

Le Lobby boit la tasse

 

Ca s’est passé au Luxembourg. Une frétillante octogénaire, Marguerite Biermann, s’était autorisée à s’exprimer en direct sur les ondes de Radio Luxembourg, déclarant que les Juifs luxembourgeois se rendaient complices des crimes commis par l’Etat d’Israël, en raison de leur silence et de leur mutisme face à ces crimes. Elle avait également affirmé, lors de la même émission, que si l’Etat d’Israël pouvait se livrer à des actes de barbarie en Palestine, c’était parce que l’Etat d’Israël bénéficiait des relais internationaux de puissants lobbys juifs qui jouent sur la culpabilité des nations, née de la religion de holocauste. Jugement de la Cour d’appel du Luxembourg : acquittée. Outre l’acquittement de Marguerite Biermann, la cour d’appel du Luxembourg a dit, pour droit, que le Consistoire israélite du Luxembourg n’est juridiquement et légalement pas habilité à agir en justice au nom des citoyens juifs luxembourgeois. Aujourd’hui le Luxembourg. Demain la France ?

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans A lire dans RIVAROL
commenter cet article
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 06:00

http://www.rue89.com/sites/news/files/styles/asset_img_full/public/assets/image/2011/11/fn_0.jpg

 

Hilarant!

 

Lu sur Rue 89 via La Flamme:

 

Marine Le Pen s'est autoproclamée « candidate des PME » et du « made in France », face à Nicolas Sarkozy et François Hollande qu'elle dépeint en « candidats du CAC 40 » et du « made in China ». Elle promet même une loi « Achetons français ».

Les militants qui l'applaudiront en meetings les mois prochains brandiront pourtant des banderoles « made in China ».

Un de nos lecteurs, en visite en Chine pour affaires l'été dernier, est tombé, à Nankin, sur un stock de banderoles proclamant « Marine Le Pen, la voix du peuple, l'esprit de la France ».

 

Commentaire goguenard :

« Pour quelqu'un qui s'attaque aux délocalisations, faire exécuter ses affiches au pays du Milieu, c'est un peu énorme. »

Contactée par Rue89, Catherine Besson, responsable du service des « grandes manifestations » au Front national, affirme ne pas savoir où sont fabriquées les banderoles en question...

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Humour
commenter cet article
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 21:34

http://www.cinema-francais.fr/images/affiches/affiches_b/affiches_becker_jacques/touchez_pas_au_grisbi01.jpg

 

C'est en tout cas ce dont elle se targue. Mais elle le fait avec l'argent des autres! C'est beau, la fraternité, la solidarité, l'humanité des députés PS qui refusent absolument qu'on baisse leurs émoluments!

 

Le Parisien:

 

Lionel Luca a proposé que les députés réduisent de 10% leurs indemnités. Le PS, visiblement, n'est pas d'accord...

 

 

«En ces temps difficiles où un deuxième plan de rigueur va demander des efforts - et rien ne nous permet d'être assurés qu'il n'y en aura peut-être pas un troisième d'ici la fin de la législature - il serait invraisemblable que nous nous exonérions d'un effort relatif», a défendu M. Luca. Parmi les signataires de cet amendement, figurent des députés UMP membres du collectif Droite Populaire mais aussi du Nouveau Centre comme Philippe Vigier, le non inscrit Nicolas Dupont-Aignan, le villepiniste Jean-Pierre Grand ou encore le député EELV François de Rugy.

«On doit apporter notre petite pierre à la crise» par souci d'«exemplarité», a aussi jugé la députée UMP Chantal Brunel, soulignant que les députés «font partie de ceux qui sont les moins malheureux dans ce pays». Elle s'est alors dite surprise par «le double langage du PS» sur le sujet, rappelant qu'aucun député PS n'avait signé l'amendement.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article