Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 13:06

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/0/0e/Dome_pantheon_paris.jpg/220px-Dome_pantheon_paris.jpg

 

... dans un quartier assez peu défavorisé puisqu'il s'agit du quartier du Panthéon. Ses 120 m2 lui coûtent 1200 euros par mois, un prix ridicule compte tenu de la surface et de la localisation de son appartement. A ce prix là, il n'a aucune intention de partir ! Cependant, il n'est pas le seul, comme l'affirme Ouest France.

 

De nombreuses personnalités de droite et de gauche, des journalistes, des hauts fonctionnaires, bénéficient de logements de la Ville à des coûts privilégiés, du fait de leurs relations. Quand la capitale était dirigée par la droite sous la direction de Jacques Chirac puis Jean Tiberi, entre 1977 et 2001, les scandales de ce type s’étaient multipliés.

 

Voilà qui explique au moins en partie pourquoi il faut attendre vingt ans avant qu'une demande de logement social puisse aboutir dans la capitale...

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 12:59

 

L'ordre et la morale, sortie le 16 novembre.

 



"Ceci est une histoire vraie", c'est Kassovitz qui nous le serine. Donc, quelle que soit la façon dont sont présentées les choses, vous devez y souscrire. Ou comment apprendre son histoire de France au cinéma...

 

 

Synopsis:

 

Avril 1988, Île d'Ouvéa, Nouvelle-Calédonie.
30 gendarmes retenus en otage par un groupe d'indépendantistes Kanak.
300 militaires envoyés depuis la France pour rétablir l'ordre.
2 hommes face à face : Philippe Legorjus, capitaine du GIGN et Alphonse Dianou, chef des preneurs d’otages.
À travers des valeurs communes, ils vont tenter de faire triompher le dialogue.
Mais en pleine période d'élection présidentielle, lorsque les enjeux sont politiques, l’ordre n’est pas toujours dicté par la morale...

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Cinéma
commenter cet article
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 12:47

Ce vendredi 11 novembre, comme vous le savez déjà, aura lieu la 5è journée nationale et identitaire de Synthèse nationale.

 

http://www.parti-de-la-france.fr/files/image/actualite/1943818747.jpg

 

S'il vous fallait une bonne raison d'y aller, en voici une: la rage que cette réunion de la droite nationale provoque dans les rangs des soutiens du Système! Ils montent déjà au créneau en hurlant l'injure suprême: ANTISEMITES! Il n'est que de lire la présentation des intervenants que fait le blog du Monde, Droites Extrêmes:

 

L'on citera en vrac :  Jérôme Bourbon, membre de l'Oeuvre Française et très exalté directeur de la rédaction de Rivarol, le plus ancien hebdomadaire de l'extrême droite française, à l'obsession antijuive de plus en plus marquée ; André Gandillon, justement président des Amis de Rivarol et directeur de la revue Militant, à l'engagement indiscutablement néo-nazi,  ou Pierre Vial, le président de Terre et Peuple.

 

...eh bien, c'est tout pour Pierre Vial? pas de salut hitlérien, pas de nuit de cristal à son actif, ils ne lui ont rien trouvé? Et Ryssen, le malheureux? Oublié, alors qu'il dédicacera son dernier ouvrage Le racisme anti-Blancs? Tss... Enfin, vous l'aurez compris, il n'y aura que du beau monde!

 

Alors RDV vendredi!

 

http://synthesenationale.hautetfort.com/media/00/00/1356052426.2.jpg

 

http://synthesenationale.hautetfort.com/media/00/01/4093948511.jpg


http://synthesenationale.hautetfort.com/media/01/02/1390918587.jpg

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Agenda
commenter cet article
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 12:28

Et entre les articles et les vidéos, toujours une note d'humour! En date du 28 octobre, je tombe sur cette image avec légende:

 

http://a8.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc7/s320x320/386313_210541385682996_149867728417029_457933_1216157789_n.jpg

 

DAMNED! Où se trouvent donc ces 3,50 euros-monnaie-d'occupation
pour acheter mon RIVAROL!

 

 

N'hésitez pas à rejoindre la page facebook de RIVAROL!

 

Repost 0
Published by Rivarol blog
commenter cet article
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 11:26

 

http://cache.20minutes.fr/img/photos/20mn/2009-12/2009-12-04/article_marechal_lepen.jpg

 

Lu sur le site La Flamme:

 

 

Le monde frontiste est en effervescence à Carpentras. Après avoir annoncé « une grande surprise » pour le nom de LA candidate aux législatives, Jean-Marie Le Pen a lâché quelques pistes… Et « celle qui lavera l’affront qui (lui) a été fait ici » sera Le Pen… Marion. Pas Marion dite Marine, mais Marion 3e génération, la petite-fille, fille de Yann et de Samuel Maréchal.

 

Un parachutage dans une bonne circonscription électorale pour le FN; de quoi préparer aussi une nouvelle succession?! Quoiqu’il en soit tout cela ne règlera pas le soucis d’un possible départ de Patrick Bassot, conseiller général du Front élu à Carpentras en 2011, que l’on annonce bientôt à la Ligue du Sud.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 16:51

Qui arrive sur le site un jour plus tôt en raison du 11 novembre:

 

http://www.rivarol.com/Rivarol_files/3021.jpg

 

Le plan de rigueur n'évitera pas la faillite!

 

 

Qu’il est loin le temps des Trente Glorieuses! Depuis le premier choc pétrolier de 1973 il n’est question que de rigueur et d’austérité. Et chacun pressent que le pire est à venir. Jamais sans doute depuis la fin du règne de Louis XVI la France n’a connu une situation financière aussi catastrophique. Et ce n’est pas seulement notre pays qui est touché, ce sont toutes les nations de la zone euro et même plus largement, bien qu’à des degrés divers, tous les pays riches. Le 7 novembre, François Fillon a présenté un nouveau plan de rigueur, le second en trois mois à cause d’une croissance revue nettement à la baisse (1% au lieu de 1,75%). L’objectif est de garder le triple A dont la France est créditée par les agences de notation. A cette fin, le gouvernement dit vouloir ramener le déficit public à zéro en 2016, ce qui semble tout à fait irréaliste, surtout dans le cadre de la politique actuelle. L’Exécutif dit qu’il «faudra économiser plus de 100 milliards d’euros» dont 7 milliards en 2012 et 11,6 en 2013. Fillon a égrainé des mesures d’austérité pudiquement dénommées «plan d’équilibre des finances publiques» comme si les gouvernements qui se sont succédé depuis trente ans étaient capables de résorber des déficits et une dette qu’ils n’ont eu de cesse de creuser. Au reste, le Premier ministre qui avait déjà déclaré récemment que «la France était au bord de la faillite» a répété lundi que «le mot de faillite n’est plus un mot abstrait». Mais si nous sommes en faillite, à qui la faute sinon à toutes les équipes gouvernementales, à tous les partis et à tous les politiciens qui ont alterné aux responsabilités et qui, toute honte bue, malgré leur gestion désastreuse des finances publiques, osent encore donner des leçons à la terre entière et se présenter aux suffrages d’électeurs… qui, et c’est le plus stupéfiant, les réélisent à chaque fois!

 

Le plan du gouvernement qui devra, nous dit-on, être effectif dans les trois mois à venir et représenter 7 milliards d’euros d’économies dès 2012 et 17,4 milliards sur la période 2012-2016 (mais encore faut-il pour qu’il soit appliqué jusque-là que Sarkozy soit réélu dans six mois, ce qui n’est pas évident) repose essentiellement sur l’augmentation des prélèvements obligatoires. C’est en effet la seule chose que savent faire les politiciens, de droite comme de gauche. Alors qu’il faudrait réduire drastiquement le train de vie de l’Etat, supprimer les subventions à toute une foultitude d’associations au mieux inutiles, au pire nocives, les pouvoirs publics ne trouvent rien de mieux à faire que d’augmenter la TVA qui passera de 5,5% à 7% sur tous les produits, sauf ceux dits de première nécessité. Dès janvier 2012, le prix des livres, des restaurants, des titres de transports et des travaux dans les logements augmentera. Par ailleurs, l’impôt sur le revenu et l’ISF, contrairement aux promesses de Nicolas Sarkozy lors de sa campagne présidentielle en 2007, vont encore croître. Le locataire de Matignon a en effet indiqué que le gouvernement allait «geler pour les deux prochaines années le barème de l’impôt sur le revenu, de l’ISF et des donations et successions par rapport à l’année dernière». Ces barèmes n’étant plus indexés sur l’inflation, les personnes dont le salaire a augmenté, même modestement, en 2011, risquent de changer de tranche et donc de payer davantage. De la même manière, l’impôt sur les sociétés sera augmenté de 5% pour les entreprises dont le chiffre d’affaires est supérieur à 250 millions d’euros par an. Quant aux niches fiscales, notamment le prêt à taux zéro pour le logement, elles sont encore rognées.

 

C’est une grave erreur d’augmenter les impôts pour réduire les déficits car l’accroissement des prélèvements réduit le pouvoir d’achat et donc la consommation et cela freine la croissance. C’est une spirale infernale dont il faudrait sortir en faisant des coupes sombres dans la politique d’immigration, en supprimant immédiatement l’Aide médicale d’Etat (c’est-à-dire la scandaleuse gratuité des soins pour les immigrés clandestins!), en réservant les prestations sociales et les allocations familiales aux Français, en supprimant les aides aux associations, en réduisant dans les secteurs où cela est possible le nombre de fonctionnaires et surtout en s’attachant à recouvrer notre indépendance économique et monétaire, ce qui nous donnerait davantage de marges de manœuvre. Il faudrait aussi que les élus montrent l’exemple et se serrent la ceinture en réduisant fortement leur salaire et les frais de fonctionnement des différentes collectivités, tant au niveau local que national (frais de bouche, cocktails, voyages, personnel pléthorique…). Vu l’utilité de nos politiciens, le nombre des élus devrait également être fortement diminué, ce qui ferait autant d’économies. A cet égard l’annonce par Fillon du gel du salaire des ministres (11000 euros) et du président de la République (19 500 euros) est une aimable plaisanterie. Si le gouvernement avait diminué par deux ces traitements exorbitants, on aurait peut-être pu commencer à le prendre (un peu) au sérieux. On en est loin. La rigueur et l’austérité, c’est bon pour les autres!

 

jeromebourbon@yahoo.fr

 

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Articles de J. B.
commenter cet article
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 16:50

 

  http://www.courrier-picard.fr/var/plain_site/storage/images/actualites2/telex/marine-le-pen-rencontre-l-ambassadeur-ron-prosor-un-malentendu-selon-la-mission-israelienne/6196751-1-fre-FR/Marine-Le-Pen-rencontre-l-ambassadeur-Ron-Prosor-un-malentendu-selon-la-mission-israelienne_reference.jpg

 

Un article de Robert Spieler

 

 

Marine Le Pen espérait que ce voyage lui donnerait une stature internationale. On en est loin. Le bilan est des plus maigrichons. Dix petites minutes avec Ron Paul, candidat républicain à l’investiture à la prochaine élection présidentielle, ce n’est pas beaucoup. Surtout, après avoir fait le pied de grue durant près d’une heure devant ses bureaux. Pas de photo pour immortaliser l’entrevue…

 

L’événement, si l’on peut dire, fut la rapide rencontre avec l’ambassadeur d’Israël à l’ONU. Marine Le Pen avait invité à déjeuner les ambassadeurs francophones. Aucun ne vint. Il y avait tout de même la présence de l’ambassadeur de Trinidad et Tobago (si, si, ce pays existe; ce n’est pas une invention d’Hergé), et d’un représentant du Japon. Les convives se comptaient sur les doigts d’une main. L’ambassadeur d’Israël avait-il été piégé? Toujours est-il qu’il s’est lancé dans des explications emberlificotées et que sa hiérarchie lui a remonté les bretelles, le porte-parole de la mission israélienne déclarant qu’«il s’agissait d’un malentendu». Quant au président du CRIF, Richard Prasquier, il vient de commettre un éditorial sur le site du CRIF, où il douche les espérances de Marine Le Pen qui pensait que la «page du détail  était tournée», et qui attendait, après cette brève rencontre «la reconnaissance du Front national par Israël». Rien de moins…

 

Prasquier écrit en effet: «Il n’y a pas eu la volonté du gouvernement israélien d’établir de contacts avec Marine Le Pen, il n’y a pas de page tournée et ce n’est certainement pas à Madame Le Pen de décider quand il sera temps de tourner cette page: certainement pas, en tout cas, tant qu’elle n’aura pas clairement désavoué les années marquées par l’antisémitisme et les petites phrases ignobles par lesquelles son père s’est rendu si tristement célèbre.» Alors, compris?

 

Prasquier se réjouit aussi du fait qu’elle n’ait rencontré aucun dirigeant communautaire juif significatif qu’elle n’aura pas eu la photo qu’elle espérait au Musée de l’Holocauste.

 

Ce voyage, qui est un échec, ne ressemble en rien à celui de son père, il y a 25ans, aux Etats-Unis. Jean-Marie Le Pen avait même réussi à se faire photographier, saluant Ronald Reagan. Mais il est vrai que la secte Moon, qui était très présente au FN et qui disposait de relais aux Etats-Unis, avait largement contribué à ce succès.

 

Toujours est-il que Marine Le Pen n’avait franchement pas mis tous ses atouts dans sa manche. Bruno Gollnisch, qui est un bon connaisseur des Etats-Unis, a ainsi été totalement écarté de la préparation du voyage, malgré, dit-il, «ses connaissances aux Etats-Unis». Et il commente: «C’est très bien de chercher à faire monter des talents, mais il faut aussi ne pas oublier la compétence, l’expérience de ceux qui sont déjà dans la maison.»

 

Quant à Jean-Marie Le Pen, il explique quelque peu perfidement: «Nous condamnons l’ultra-libéralisme américain, il n’y a donc rien d’étonnant à ce que des élus ne se précipitent pas…» Mais, dans ce cas, pourquoi avoir choisi de se rendre aux Etats-Unis ?

 

Pour la bonne bouche, cette récente déclaration de Marine Le Pen: «Je ne me reconnais pas à l’extrême-droite», expliquant que «l’extrême-droite ne reconnaît pas le fonctionnement démocratique.» Fonctionnement démocratique qu’elle connaît bien et met en œuvre, comme chacun le sait, au sein du Front national.

 

 

A noter que sur la même page, un compte rendu complémentaire de Jim Reeves donne une vision plus nuancée.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans A lire dans RIVAROL
commenter cet article
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 16:49

droit aux lettres

 

Extraits:

 

 

De Patrick SIMPATICO :

 

BRAVO POUR LES ARTICLES SUR LA LIBYE

 

Bravo pour les articles de Jim Reeves et de Léon Camus sur la guerre en Libye. Lorsque le sabbat des sorcières médiatiques se déchaîne, il n’est pas évident, voire presque impossible d’avoir un regard critique sur l’actualité sous peine d’être catalogué comme complice d’un monstre.

Malgré le matraquage médiatique, vous apportez une fois de plus la preuve que les guerres humanitaires n’existent pas. Seuls des intérêts sont défendus! L’actuel locataire de la Maison-Blanche en a fait involontairement l’aveu dans une allocution prononcée le 28mars dernier, il y affirme: «Conscients des risques et des coûts de l’action militaire, nous sommes naturellement réticents à employer la force pour résoudre les nombreux défis du monde. Mais lorsque nos intérêts et valeurs sont en jeu, nous avons la responsabilité d’agir. Vu les coûts et les risques de l’intervention, nous devons chaque fois mesurer nos intérêts face à la nécessité d’une action. L’Amérique a un important intérêt stratégique à empêcher Kadhafi de défaire ceux qui s’opposent à lui». Tout est dit! L’autre enseignement est le rôle des media dans la mise en scène du conflit et la préparation de l’opinion. Heureusement qu’il existe des journalistes honnêtes qui font honneur à leur profession en dénonçant avec courage mensonges, montages et désinformation.  

________________________

 

De Jean-Claude THIALET :

 

ALLAÏCITÉ OU LAÏCITÉ ?

 

Dans Minute du 3novembre, Patrick Cousteau montre un Claude Guéant, ministre des Cultes (ou plutôt, en l’occurrence, du Culte Musulman) et un Bruno Lemaire, ministre de l’Agriculture (ou plutôt des Abattoirs hallal) aux petits soins pour favoriser l’abattage rituel à l’occasion de l’Aïd-el-Kébir, la «Grande Fête» qui commémore le sacrifice d’Abraham. Ce que votre confrère appelle “l’allaïcité” serait plutôt la “laïcité” revue et corrigée façon Cinquième République moribonde, celle que l’on doit au “Libérateur”, en attendant un remaniement (d’aucuns parleraient de tripatouillage) de la Constitution qui instituerait l’islam comme Religion d’Etat. Les Partis gouvernementaux, de droite comme de gauche, rivalisent pour être agréables aux pratiquants de la «Seconde Religion de France». Sans doute espèrent-ils trouver là un “gisement” de voix “supplétives” (pardon, supplémentaires) qui, comme les harkis de naguère, leur permettront de gagner les futures batailles. Electorales, celles-là! Avec au final, une sacrée différence: c’est que ce ne seront pas eux, les partis au pouvoir, qui laisseront tomber ces “supplétifs” comme de vulgaires moutons tout juste bons pour le couteau du FLN, mais ces électeurs “musulmans”. Quand ils se sentiront assez nombreux et assez forts pour porter au pouvoir un Parti Musulman de France (il existe déjà) qui s’empressera d’établir, en toute légalité “démocratique”, la “chari’a”. Comme cela est en train de se passer en Libye devenue “démocratique”… sous les bombes de l’Otan. Qu’en pensent les élus de la «Droite populaire» (la seule encore présentable au Peuple de France) qui voudraient bien faire oublier— le temps des élections— une “Droite” de plus en plus im… populaire? Auraient-ils peur, en critiquant publiquement les mesures «aïd-el-kébiriennes» de Claude Guéant et de Bruno Lemaire de manquer leur investiture pour 2012? Eux qui ne cessent d’être sur le reculoir face aux injections répétées d’un Jean-François Copé qui ne veut pas entendre parler de «Droite Nationale». Pas même d’idées “droitières”! Périsse l’identité française plutôt que leur siège de député!

________________________

 

De L. BERGER :

 

CHICHE, MARINE !

Toujours excellent le «Droit aux lettres» (et le reste aussi). Je voudrais revenir un instant sur «L’urgence de la très longue durée» de Luc Deloncle (votre numéro 3020) qui, semble-t-il, accorde beaucoup de confiance à Marine LePen, qui a fait, «dernièrement, sur RTL, face à deux journalistes, une très bonne analyse de la situation». Certainement, mais ne nous emballons pas, car il y a gros à parier que si elle tient des discours de bon-sens c’est qu’elle est encore sous l’influence de son père, dans presque tous les domaines. Quels que soient les reproches que l’on peut adresser à celui-ci, et il y a, entre autres, le mépris qu’il afficha souvent à l’encontre de ses militants et sympathisants, il n’en demeure pas moins qu’il a balancé pas mal de vérités, lesquelles lui valurent  de nombreux procès et condamnations. Maintenant encore, on peut voir sa “patte” dans les propos de sa fille. Mais qu’arrivera-t-il le jour où il ne sera plus là ou le jour où il ne voudra plus se mêler de «tout ça»? 

Jean-Marie Le Pen savait que, dans notre calamiteux sytème, il n’avait aucune chance d’accéder au pouvoir, et cela lui permettait de laisser libre cours à ses idées et à ses “sorties” fracassantes, jugées, bien entendu, “nauséabondes”, surtout si on lui trouvait un lien avec l’antisémitisme, péché mortel, cela va de soi. Marine Le Pen, elle, cela se sent, veut faire carrière. Intelligente et intrigante, elle multiplie les ronds de jambe devant le lobby «qui n’existe pas» mais qui a, en main, la possibilité d’ouvrir toutes grandes les portes aux ambitieux de la politique. Ou de les fermer, évidemment. Elle en est parfaitement consciente. Aussi, sans renier son papa, le soutenant même à l’occasion— ou l’excusant—, il ne fait guère de doute que son parti est pris. Etant donné que tenir tête c’est renoncer à tout ce qui fait son bonheur: les plateaux de télé, les radios, les sollicitations de la presse, où elle pousse des «coups de gueule» sans véritable fondement, elle préférera, bien entendu, s’aligner sur le Politiquement Correct, voie sur laquelle elle est déjà engagée. Il n’empêche que l’on continue à la fustiger d’importance, la faisant passer pour une crypto-fasciste qui, un jour ou l’autre, se révèlera ouvertement. C’est bien pour faire échec à ces “médisances” qu’elle multiplie les «petites phrases» pour bien démontrer que, par exemple, «la déportation des israélites, lors de la Seconde Guerre, est une horreur» et que ça ne saurait être «un détail de l’histoire», comme l’on reproche toujours à son père de l’avoir dit. Marine, on le constate, tient à entrer dans la “modernité” et du passé faire «table rase». Très bien, comment ne pas l’encourager? Elle pourrait également, peut-être, pendant qu’elle y est, demander que l’on cessât de nous ressasser la Shoah. Chiche, Marine!


 

Lire la suite ici, les réactions à l'entretien avec l'abbé Ricossa.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans A lire dans RIVAROL
commenter cet article
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 11:25

http://www.lefigaro.fr/medias/2011/11/08/80f9bfe6-09e3-11e1-b5e3-c94f6cf768ab.jpg

 

Le seul noir candidat aux primaires du parti républicain, Herman Cain, a de bien curieuses manières. Une quatrième femme, Sharon Bialek, vient de l'accuser d'avoir voulu obtenir des faveurs sexuelles en échange d'un emploi. Alors que, seuls dans une voiture, elle refusait qu'il la touche, il lui demanda tout étonné: "you want a job, right?" Le témoignage de cette femme, la seule qui ait décidé de le mettre en cause publiquement, risque fort de réduire les espérances présidentielles de Cain à néant.

 

http://www.capitalfm.co.ke/news/files/2011/11/SHARON-BIALEK.jpg

 

Sharon Bialek

 

Source.

 

Et pour tout savoir des primaires américaines, ne manquez pas les articles de Jim Reeves dans RIVAROL!

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 11:19

http://archives-fr.novopress.info/wp-content/uploads/2010/09/Alain-Jupp%C3%A9-4.jpg

 

... et Juppé déclare:

 

"Nous sommes très inquiets de la dérive iranienne".

 

Cherchez l'erreur.

 

 

Source.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Ils l'ont dit
commenter cet article