Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 15:14

http://www.rivarol.com/Rivarol_files/3014.jpg

 

SARKOZY ET LA LYBIE : UNE INSUPPORTABLE INDECENCE!

 

 

Faute de pouvoir bénéficier des joies des bains de foule dans le pays dont il préside aux destinées, Nicolas Sarkozy se fait acclamer à Tripoli. Voir le chef de l’Etat français accueilli comme un héros, de même que le Premier ministre britannique David Cameron le 15 septembre en Libye, avait cependant quelque chose d’irréel. Certes l’Elyséen ne boudait pas son plaisir devant les slogans à sa gloire prononcés en anglais (one two three viva Sarkozy) sur son parcours: «C’est extrêmement émouvant de voir les jeunes Arabes se tourner vers deux grands pays d’occident pour leur dire merci. Ce qui prouve que l’affrontement entre l’Occident et l’Orient n’est pas du tout une fatalité.» On se serait cru dans une super-production hollywoodienne: Sarkozy et Cameron accueillis à l’aéroport par le chef du Conseil national de transition (CNT) Moustapha Abdeljalil et le numéro deux de cette instance Mahmoud Jibril se sont en effet rendus en hélicoptère, accompagnés de leurs ministres des Affaires étrangères Alain Juppé et William Hague, dans un hôpital de la capitale libyenne où, devant moult caméras et journalistes, ils ont parlé avec des blessés et parcouru, dans une indescriptible cohue, les couloirs de cet établissement moderne non touché par la guerre, ce qui prouve soit dit en passant que la Libye de Kadhafi, comme naguère l’Irak de Saddam Hussein, était un pays pourvu des équipements les plus modernes et les plus sophistiqués et qu’il ne s’agissait nullement d’un pays misérable. Et pour ajouter à la mise en scène l’autoproclamé philosophe Bernard-Henri Lévy, l’un des défenseurs les plus acharnés de la guerre en Libye comme il l’avait été en Irak puis contre la Serbie, attendait les deux illustres visiteurs à l’entrée de l’hôpital. Tout ce beau monde, devant des Libyens émerveillés, a ensuite repris l’hélicoptère, survolant en rase-mottes des quartiers dévastés de Tripoli, pour se rendre à l’hôtel Corinthia, sur le front de mer, où une conférence de presse s’est tenue.

 

Dans son intervention Sarkozy a appelé «tous les pays» hébergeant des Libyens recherchés à les livrer et a affirmé que Mouammar Kadhafi, en exil depuis la prise de Tripoli, restait «un danger» et qu’il y avait donc «un travail à terminer», le Premier ministre britannique promettant d’aider à la traque du numéro un libyen déchu. C’est dire l’acharnement des chefs d’Etat et de gouvernement de France et de Grande-Bretagne qui ont indiqué que les opérations militaires continueraient tant que des villes ou des régions libyennes, notamment Syrte et plusieurs oasis du Sahara, resteraient sous contrôle des pro-Kadhafi. Preuve pour ceux qui en doutaient encore qu’il ne s’agissait pas d’intervenir pour protéger les opposants au régime du colonel contre ses violences supposées mais bien de renverser le système en place et de le remplacer par un régime qui serve les intérêts anglo-américains et israéliens. Chacun sait de surcroît que sans l’aide massive de l’Otan jamais les insurgés n’auraient pu parvenir à leurs fins.

 

Ces renversements de régime en cascade dans les pays arabes, qui finissent tous de la même façon, prouvent qu’aux yeux des mondialistes le temps des nations souveraines est révolu et que rien ne doit plus contrarier ou ralentir les menées de ceux qui mènent le monde. Il est loin le temps où l’on entrait en guerre contre un pays uniquement lorsque ses intérêts vitaux étaient en jeu ou pour répondre à une provocation ou un comportement très hostile; avec les théories des guerres préventives et des guerres humanitaires tout est désormais permis.

 

L’interventionnisme de Nicolas Sarkozy en Libye, ses coups de menton sont d’autant plus indécents que la situation économique et financière de la France et de l’Europe est des plus désastreuses car nous croulons sous le poids de la dette et des déficits (sait-on assez que l’impôt sur le revenu sert seulement à rembourser les intérêts pharamineux de la dette?) et nous sommes en état de faillite. Dans ses perspectives semestrielles rendues publiques le 20 septembre le Fonds monétaire international s’est lui-même montré particulièrement inquiet pour l’Occident. Il a révisé à la baisse ses prévisions pour les Etats-Unis (désormais 1,5% contre 2,5% en juin), pour l’Europe (1,6% pour la zone euro) et pour la France (1,7% en 2011 et seulement 1,4% en 2012, contre une prévision en juin de 2,1% et de 1,9%). La Grèce est venue assombrir encore davantage le tableau: le FMI a très nettement relevé sa prévision pour le pic de la dette publique d’Athènes, à 189% du produit intérieur brut en 2012 contre 172% dans sa précédente projection de juin. Dans ces conditions aller s’immiscer dans les affaires des pays arabes, participer activement à des renversements de régime et faire à tous la leçon relève d’une attitude particulièrement indécente.

 

jeromebourbon@yahoo.fr

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Articles de J. B.
commenter cet article
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 15:13

droit aux lettres

 

 

De Thibaut de Chassey, directeur du Renouveau français :

 

UNION DES NATIONALISTES

 

Que les lecteurs de RIVAROL inquiets et las des divisions se rassurent: l’union des nationalistes est pour nous un objectif incontournable. Et si nous sommes fermes sur les principes et le discours, nous travaillons régulièrement avec des structures différentes et fort variées. Par ailleurs, chez nous, la double (ou triple!) appartenance est possible: notre but est d’abord le progrès de nos idées.

Dans l’entretien paru dans le n°3012, il était toutefois naturel— et probablement plus intéressant pour le lecteur— que j’expose surtout ce qui nous différencie, ce qui fait notre spécificité.

Le succès que nous rencontrons valide, me semble-t-il, notre approche et par exemple, si notre camp d’été pour jeunes réunit deux à trois fois plus de participants que celui du Front national de la jeunesse, ce n’est pas anodin. Notre démarche répond à une demande, sinon à un besoin.

________________________

 

De Franck LIGIER :

 

RÉDUCTION DE L’ISF

 

Peut-on déduire une partie de son ISF? Réponse : oui si vous êtes “communautaire” bien entendu et à cette seule condition. Il va de soi que si vous êtes goy cette possibilité vous est refusée et cette exclusion n’est absolument ni discriminatoire ni raciste. Le Fonds social juif unifié de même que la Fondation du judaïsme français (reconnus d'utilité publique comme il se doit) vous permettent de déduire 75% de l’ISF. Elle est pas belle la vie! Cet appel a été publié sur le site du Figaro le 20septembre 2011. A quand un appel du Fonds social breton ou alsacien, lequel pourrait garantir le même avantage? Là faut pas se faire d'illusions, l’égalité ne se partage pas. A l’évidence elle semble réservée à certains plus qu’à d’autres.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans A lire dans RIVAROL
commenter cet article
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 15:08

http://www.amb-grece.fr/economie/euro.h13.gif

 

 

Déconfiture de l’Europole? Vive la faillite!

 

Par Léon Camus.

 

 

 

Tout cela va s’achever en eau de boudin! La Grèce est déjà en faillite. Car qui va lui prêter les 8milliards d’€ dont elle a un pressant besoin? Quant à l’Espagne, l’Italie, l’Irlande, le Portugal, ils sont eux aussi au bord d’un gouffre dont la France elle-même s’approche à grands pas. D’ailleurs, en ce qui concerne le collapsus grec, on en est maintenant à débattre du pourcentage des pertes que subiront ses créanciers. Ceux-ci trop sûrs qu’ils étaient de se goinfrer à bon compte, se retrouvent à présent gros Jean comme devant et pleurent misère… Cela pour avoir largement encouragé la Grèce à persévérer dans la démagogie de l’argent facile, corollaire de la démocratie clientéliste. Celle qui achète les suffrages à coup de niches sociales, d’avantages acquis et d’encouragement au droit à la paresse(1)… faillite des États dont la devise est «aujourd’hui l’on rase gratis»!

 

L’EURO, IDOLE ET COLONNE DU TEMPLE EUROPÉISTE

 

En débat donc la possibilité d’un défaut de paiement partiel de la Grèce, au mieux de 30%. Ce qui serait un moindre mal compte tenu de l’obstination forcenée des eurolâtres à maintenir la Grèce dans l’euro, obstination qui creuse chaque jour davantage l’abîme de la dette hellénique. Pourtant si Athènes quittait le triste Eden de l’Euroland et revenait à la Drachme, les Grecs détiendraient alors cet outil inestimable de réajustement qu’est la capacité de dévaluer. Mais ce serait trop simple. Non, il faut coûte que coûte maintenir l’intégrité de la zone euro et refuser d’en exclure la Grèce… parce que— selon la vulgate des eurocrates têtus et obtus peuplant les cabinets gouvernementaux— c’est sur l’euro que repose la fiction de l’Europe bruxelloise.

 

Les idéologies ont la vie dure, périssent les peuples pour qu’elles perdurent! Reste que seulement seize pays sur vingt-sept sont membres de l’Euroland. Il ne viendrait par conséquent à l’idée de personne de dire que l’Europe, avec ou sans l’euro, n’existe pas. Alors pourquoi une telle persévérance dans l’aberration? Eh bien parce que l’euro avons-nous déjà dit à de multiples reprises, est beaucoup plus qu’une monnaie, elle est aussi et d’abord un outil politique utile à enchaîner les nations les unes aux autres, à les fondre dans le creuset fédéraliste et à réaliser l’utopie meurtrière— car toutes les utopies sont meurtrières!— d’une Union européenne, vaste société anonyme à irresponsabilité illimitée, ventre mou d’un monde occidental en pleine déliquescence… Exception faite peut-être d’une Allemagne travailleuse mais vieillissante, qui pour l’heure tire assez bien son épingle du jeu! Un Occident en déliquescence rapide eu égard à sa désindustrialisation catastrophique (l’industrie financière ne pouvant se substituer à l’industrie tout court car ce que l’on ne produit pas chez soi, on l’achète au dehors et là, les déficits se creusent vertigineusement(2). Des déséquilibres croissant exponentiellement que ne viendront certainement pas sauver, effacer ou compenser des expéditions néocoloniales à terme généralement assez peu probantes!

 

La suite ici.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans A lire dans RIVAROL
commenter cet article
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 14:45

 

 

 

 

Lars von Trier, après ses propos ignobles, nauséabonds, qui lui avaient valu d'être exclu du Festival de Cannes, revient sur la polémique et retire ses excuses. Comme tout artiste qui se respecte, ses explications sont embrumées: certes, il refuse de présenter ses excuses, mais il s'inquiète de sa propre évolution. Ne pouvant ni demander pardon--cela le détruirait, rien que ça-- ni assumer, visiblement, ses propos, il s'interroge : serait-il malade, pire, monstrueux?

 

Lu sur Première:

 

 

C’était sans compter sur le réalisateur, qui déclare aujourd’hui à GQ que ses excuses ne représentaient pas exactement ce qu’il ressentait : "Je ne crois pas qu’il y ait de bonnes ou de mauvaises choses à dire. Pour moi, tout peut être exprimé. C’est ce que je pense. Dire que je suis désolé de mes propos revient à dire que je m’excuse de la personne que je suis, de mes valeurs morales et ça risque de me détruire en tant que personne. Alors non, ce n’est pas vrai, je ne suis pas désolé. Je ne regrette pas ce que j’ai dit. Je regrette seulement de ne pas l’avoir exprimé plus clairement mais je ne m’excuserai pas d’avoir fait une blague. C’est juste dommage que je n’aie pas été assez clair et que ça n’ait pas été perçu comme une plaisanterie. (…) Je ne peux pas être désolé pour ce que j’ai dit, car cela ne me ressemble pas… mais peut-être qu’au fond, je suis malade. Vous ne pouvez pas regretter quelque chose qui est fondamentalement ancré en vous. Je suis sans doute un monstre de ce point de vue-là."

 

 

Que Lars se rassure; ce qui est maladif, c'est plutôt l'attitude des media et de la justice, hystériques dès que le nom Hitler est prononcé.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 14:36

 

Sur le blog Club Acacia:

 

 

Les gauchos sont tout aussi bienvenus:

http://gregorygennaro.fr/wp-content/uploads/2011/09/vsd-1-726x1024.png

Merci à C. G.
Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 14:23

 

pour MLP, bien sûr.

 

 

http://photo.parismatch.com/media/photos2/actu/politique/bruno-gollnisch-marine-le-pen-front-national/2354097-1-fre-FR/Bruno-Gollnisch-Marine-Le-Pen-Front-National.jpg

 

 

Lu sur le blog Droite-nationale :

 

 

Une semaine après les Journées d’été de Nice, Marine Le Pen tenait samedi une grande réunion publique à Vaisges (Mayenne)  qui a débuté  de très  belle manière (l’affluence était au rendez-vous)  sa tournée des régions françaises.  Bruno Gollnisch était pour sa part le même jour à Privas en Ardéche, sur les terres du Secrétaire départemental Christian Grangis, à la rencontre d’une grosse centaine de militants locaux, département dans lequel le nombre des ahérents du FN  a triplé en quelques mois passant de 200 à 600.   


Une occasion pour Bruno Gollnisch de rappeler que si les fondamentaux du programme frontiste ne seront pas oubliés dans les mois à venir - « les problèmes d’insécurité et de l’immigration ne sont pas résolus »- l’opposition nationale fera porter son effort de pédagogie sur les questions économiques et sociales, et sa vision du devenir de l’Europe.

Le Président du groupe  FN  au Conseil régional de Rhône-Alpes  a rappelé que les conditions d’une nouvelle donne politique étaient envisageables en 2012:  « Il est possible que Marine LePen soit au second tour. Avant cela, il faudra passer l’obstacle des 500 signatures, un concept complètement inepte. Je lance alors un appel aux maires ruraux ardéchois pour remplir leur devoir civique ! »

 

Bruno Gollnisch a également profité de ce déplacement  pour annoncer qu’il s’est vu confier dans le cadre de cette élection présidentielle  la responsabilité du « Pôle souveraineté » et qu’il mènera une campagne active.  « Je sillonnerai la France pour soutenir, de manière très loyale, la candidature de Marine Le Pen»,  marathon au cours duquel   il entend faire passer notamment un message essentiel, à savoir que « l’euro entraîne vers le fond les économies faibles ou mal gérées».

 

Une vérité  martelée par le FN ces dernières années, souvent seul contre tous,  mais qui rencontre un écho grandissant, au vu de l’évolution tragique des économies française et européenne :  « C’est vrai qu’il y a l’émergence d’une jeune femme, Marine. Mais, surtout, les gens savent que nous avons raison (…),  les Français pensent que le FN apporte les bonnes réponses !»

 

 

 

Merci à C. G.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 13:58

 

Vexé comme un pou, le directeur de la rédaction de l'Express a rédigé une lettre ouverte à DSK. On ne sait qui l'emporte, entre le "chimpanzé" visiblement impénitent, et le journaleux donneur de leçon.

 

Lire la lettre ici.

 

Juste pour rire, rappelons que le vertueux directeur de l'Express n'est pas en reste quand il faut se vautrer dans le sexe--eh quoi? du moment que ça fait vendre! Ci-dessous le numéro du 3 au 9 août 2011.

 

 

http://www.esope-editions.com/images/thumbnails/0000/0281/EXPRESS_3135_medium.jpg?1312708145

 

Hommes-femmes, les derniers tabous. Sexe et plaisir, couple improbable. Amants sur mesure, vie professionnelle intense, agenda chargé et solitude, l'escortboy est là pour y remédier. Ces hommes battus, le sexe faible est aussi capable d'actes violents. Viol, violence, fléaux familiaux ! Pédophilie, abus de femme.


 

Source.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 13:47

 

http://www.gala.fr/var/gal/storage/images/media/images/actu/photos_on_ne_parle_que_de_ca/charlotte_valandrey/809133-1-fre-FR/charlotte_valandrey_article_big.jpg

 

Dans une interview de Charlotte Valandrey, actrice ayant reçu une greffe de coeur et rencontré le mari de sa donneuse morte, celle-ci défend le principe de l'anonymat des donneurs car...

 

Je ne suis pas sûre que ce soit nécessaire, vu les problèmes que cela poserait : imaginez, vous apprenez que le coeur que vous portez appartenait à un affreux raciste ou à un criminel ; une telle idée pourrait provoquer un rejet physique du greffon.

 

 

Source. 

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Humour
commenter cet article
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 13:34

 

 

Il s'agirait d'un homme d'une trentaine d'années, qui vivait jusqu'ici dans un foyer social à seulement quelques mètres de la maison de Marie-Louise et André Michenaud. Depuis le crime, il a pris la fuite pour l'Algérie.

C'est un retrait bancaire effectué par le suspect avec la carte du couple qui aurait mis les enquêteurs sur cette piste, eux qui depuis le départ privilégient le double homicide crapuleux. Interrogé, le voisinage a indiqué que le suspect n'était pas un inconnu : il avait en effet l'habitude de venir frapper aux portes des maisons du quartier pour y vendre «tout un tas de choses».

 

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Vidéos
commenter cet article
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 13:11

 

 

 

A propos de sa prison de New York (non, pas Rikers Island) : "J'ai pas aimé cette maison." Pauvre, il voulait un studio mais les locataires l'ont chassé! La faute aux journalistes, on vous dit!

 

A propos de l'image de "chimpanzé en rut" qui lui colle à la peau: "J'aime pas ce portrait". Le contraire eût étonné! La pauvre Chazal--aura-t-elle eu une proposition indécente en coulisses?-- n'ose pas lui rétorquer qu'avant Diallo, une autre était déjà passée dans la chambre et qu'on ne voit pas tellement où est la "faute morale"... Est-ce d'avoir trompé sa femme? Couché avec une femme de chambre? Ou de ne pas s'être assuré qu'elle fermerait son clapet ?

 

La prestation est décevante, pour un homme qui prétendait coucher à l'Elysée en 2012, car c'est le genre de métier où il faut savoir mentir avec conviction. De la conviction, de l'émotion, un peu de componction, non, rien de tout ça. Que DSK se rassure cependant, certains en sont tout retournés...

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Vidéos
commenter cet article