Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 15:11

                                       http://cdn-premiere.ladmedia.fr/var/premiere/storage/images/tele/news-tele/audiences-tv-laurent-ruquier-plus-fort-que-clavier-et-depardieu-/31673994-1-fre-FR/Audiences-TV-Laurent-Ruquier-plus-fort-que-Clavier-et-Depardieu-_image_article_paysage_new.jpg

 

Source: Pure medias

 

[...] L'entourage de Marine Le Pen nous a ainsi confirmé que la candidate à l'élection présidentielle sera bien présente lors de l'enregistrement de l'émission diffusée le 18 février prochain. France 2 nous confirme également l'information :"Laurent Ruquier a bien prévu de recevoir tous les candidats à la présidentielle, soit 14 candidats déclarés. Les invitations sont lancées pour tous entre le 1er janvier et le 29 février".

 

Relations houleuses

Cette information intervient alors que Marine Le Pen et Laurent Ruquier ne semblaient pas vouloir la tenue d'une telle émission. "Tant que rien ne m'y oblige, je choisis les invités politiques que je reçois comme bon me semble (...) Je ne souhaite pas livrer mon audience aux idées du Front National (...) C'est ma vision du service public" avait déclaré l'animateur de France 2 fin 2010. Finalement, Laurent Ruquier s'est résolu à convier Marine Le Pen en vertu des règles strictes du CSA opposant aux chaînes une stricte équité des temps de parole entre les différents candidats à l'élection présidentielle.

 

Mais, ensuite, c'est Marine Le Pen qui a affirmé avoir refusé l'invitation. La leader du Front National a expliqué ne pas vouloir faire ce cadeau à l'animateur, sa présence étant un gage de bonnes audiences pour l'émission. Les relations se sont encore envenimées lorsque Marine Le Pen a annoncé sa volonté de porter plainte après la diffusion d'une séquence où l'arbre généalogique de la présidente du FN était présenté sous la forme d'une croix gammée en novembre dernier.

 

Une période électorale qui change la donne

Un tel boycott ne pouvait cependant pas durer infiniment pour les deux camps. En vue de l'élection présidentielle de 2012, le CSA oblige en effet les chaînes de télévision à donner un temps de parole équitable aux différents candidats. La direction de France Télévisions avait donc mis la pression sur son animateur, fin 2011 : "S'il veut continuer à recevoir des invités politiques, il doit se conformer aux règles du pluralisme. Par conséquent, il devra recevoir Marine Le Pen" avait-elle indiqué. Du côté de la leader frontiste, on ne pouvait également se passer d'une telle exposition pour s'adresser aux Français. Avec une moyenne de 1,8 million de téléspectateurs (23%) depuis la rentrée, "On n'est pas couché" est le talk-show le plus puissant du PAF.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 14:34

 

                                       http://www.chezpilou.info/public/2009/09_septembre/03/flamby.gif

Dépêche REUTERS:

 

"Menaces de morts contre Hollande", titre la dépêche.

 

BORDEAUX (Reuters) - Le candidat socialiste à l'élection présidentielle en France, François Hollande, a fait l'objet de menaces de mort par téléphone mercredi avant un meeting près de Bordeaux, a-t-on appris vendredi de source proche de l'enquête.

Une enquête est en cours pour identifier l'auteur du coup de fil, a-t-on appris de même source.

L'entourage de François Hollande n'a souhaité faire aucun commentaire sur cette information révélée par le quotidien gratuit Métro.

Selon les enquêteurs, le centre opérationnel de la région de Bordeaux répondant aux appels du "17" a reçu un appel menaçant mercredi après-midi, quelques heures avant une réunion publique de François Hollande à Mérignac (Gironde).

Une voix masculine a déclaré en substance : "M. Hollande est en danger ce soir lors du meeting"

Selon une source proche du dossier, "la police a immédiatement mis en place un renforcement discret de la protection de la personnalité", et le meeting s'est déroulé sans incident.

 

Hollande en danger de mort ? Laissez-nous rire! Les assassinats politiques, habituellement, se font à l'encontre de personnalités qui dérangent. De plus, il n'est apparemment pas question de "mort", mais de danger tout court. Danger de faire un score minable, probablement, car Flamby est loin de susciter l'enthousiasme. Il ne suscite d'ailleurs rien du tout, ce pauvre Hollande. Sa bonne femme, la Ségolène, au moins, énervait: à défaut d'enthousiasme, il y avait de la passion, même négative. Mais Flamby, que dalle! Sûr que certains en France pensent que Tartine Aubry est candidate, tellement l'autre est transparent. On en parle, de Martine: alcoolisme, islamisme, et autres rumeurs sulfureuses. Bref, elle existe, on connaît son programme, au moins en partie : toujours plus d'islam ! L'autre Flanby est vaguement évoqué via sa compagne Trierweiler. Et, récemment, à cause d'un journaliste qui a dit qu'il aurait dit que Sarko était un "sale mec". Ca doit être dur, pour les journaleux, de le faire passer pour un homme aux convictions fortes, il a fallu arranger un peu les déclarations du candidat.

 

On imaginerait presque ce pauvre Hollande téléphoner à la police lui-même histoire de pimenter sa campagne. Prochaine étape: la tentative de meurtre bidon?

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 19:10
 
Choc culturel pour les Français que nous sommes face à ce fait divers terrible: 

 

 

 

"Allô 911 ? Je peux tirer sur quelqu'un ?". Voici en substance ce que Sarah McKinley a demandé à l'opérateur de la police au bout du fil avant de tuer d'un coup de feu Justin Martin, un homme qui était rentré chez elle par effraction armé d'un couteau de chasse.


Seule chez elle avec son enfant âgé de trois mois, dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier dernier, la jeune femme entend des intrus forcer sa porte. Elle appelle la police, s'enferme dans sa chambre qu'elle barricade avec un canapé, colle un biberon dans la bouche de son bébé pour qu'il ne fasse pas de bruit et se munit des deux armes de la maison : un fusil à pompe 18 millimètres et une arme de poing.

 

"J'ai deux armes dans la main - j'ai le droit de lui tirer dessus s'il franchit cette porte ?", demande-t-elle à l'opérateur. "Je ne peux pas vous dire ce que vous pouvez faire, mais faites ce que vous avez à faire pour protéger votre bébé", lui répond-on à l'autre bout du fil. Un échange enregistré dont des extraits ont été diffusés par les médias américains.

 

Quelques jours plus tôt, Sarah McKinley avait perdu son mari, atteint d'un cancer, et avait été importuné par ce même homme, qui avait sonné à porte en se présentant comme un voisin. La nuit du nouvel an, il s'est de nouveau présenté au domicile de la jeune veuve accompagné d'un complice qui a fui en entendant la détonation et s'est depuis rendu à la police.

 

D'après la police, la jeune mère était bien dans son droit, la loi de l'Oklahoma autorisant d'utiliser une arme mortelle sur quelqu'un qui s'introduit dans un domicile sans y avoir été invité.

 

 

Voilà qui est de nature à faire réfléchir les cambrioleurs et autres malfrats aux Etats-Unis. En France, la jeune mère aurait aussitôt été jetée en prison. Dans notre beau pays, il vaut mieux se laisser docilement écharper, avec ses enfants.... Si le bébé avait été massacré on aurait fait une marche silencieuse, les politiques auraient récupéré l'évènement et les juges laissé les meurtriers se réinsérer au bout de quelques années... pourquoi pas dans un internat comme celui de la jeune Agnès récemment violée et tuée par un récidiviste? Dans la vidéo ci-dessus la mère dit simplement: "j'ai attendu qu'il passe la porte et j'ai tiré. Que faire d'autre?" Son calme durant la conversation avec le standard du 911 est d'ailleurs impressionnant.


Aujourd'hui une petite frappe est morte; une jeune maman, déjà éprouvée par la mort de son mari, a su protéger sa vie et celle de son nourrisson. Tout est bien qui finit bien. Si seulement les dirigeants français pouvaient en prendre de la graine ! Mais l'inversion systématique des valeurs dans notre pays fait qu'ici les innocents ont toujours tort.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 17:22

 

Election présidentielle : Chasse gardée !


« Présidentielle : Carl Lang à la peine ». Tel est l’intitulé d’un article paru aujourd’hui dansLa Lettre A (http://www.lalettrea.fr/action-publique/2012/01/06/presidentielle-carl-lang-a-la-peine,96350238-ARLqui précise que dans la course à l’Elysée, Carl Lang peine à promouvoir sa candidature. Mais comment pourrait-il en être autrement étant donné que la candidature du président du Parti de la France fait l’objet d’un ostracisme sans précédent dans une démocratie confiscatoire. Il ne s’agit en aucun cas de crier « au complot » comme l’ont fait jadis d’autres candidats pour attirer l’attention sur eux, mais bien de se baser sur des preuves tangibles. Et ces preuves tangibles, c’est du côté des instituts de sondage qu’il faut aller les chercher, et plus précisément dans leur documentation technique. 

Pour preuve, dans le dernier sondage LH2 / Yahoo! sur les intentions de vote des Français pour les Présidentielles publié en décembre dernier, le candidat Carl Lang ne risquait pas d’apparaître puisque à la question « Au premier tour de l’élection présidentielle, je dis bien au premier tour, si l’élection avait lieu dimanche prochain et si vous aviez le choix entre les candidats suivants, quel serait celui pour lequel il y aurait le plus de chances que vous votiez ? », son nom a tout simplement été occulté de la liste des candidats possibles. Par contre y figurent les noms de tous les autres candidats, y compris les plus petits (Nathalie Arthaud, Philippe Poutou, Christine Boutin, Nicolas Dupont-Aignan, Corinne Lepage, Jean-Pierre Chevènement, Hervé Morin et Dominique de Villepin). 

Il en va exactement de même dans le sondage CSA / BFMTV / RMC / 20Minutes réalisé par téléphone en décembre dernier. L’absence (délibérée ?) de la candidature de Carl Lang au sein des instituts de sondage de notre pays est d’autant plus inadmissible que son programme politique est le seul à représenter la Droite Nationale. Carl Lang entend donc mettre un terme à cette injustice digne d’une République bananière d’une part en appelant tous ses soutiens à relayer cette information et d’autre part en prenant les mesures qui s’imposent au cas où ce déséquilibre dans le traitement de sa candidature viendrait à perdurer.

Il faut dire que les vérités ne sont pas toutes bonnes à entendre.

Pierre de Facto

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 09:49

                                              http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/2/2e/Atomic_blast_Nevada_Yucca_1951.jpg/220px-Atomic_blast_Nevada_Yucca_1951.jpg

 

Si elle n'obtenait pas les 500 signatures, Boutin déclarait mi-décembre qu'elle lancerait une "bombe atomique" contre Sarkozy. C'est beau la politique: des signatures pour acheter son silence ! C'est en tout cas ce qu'elle laissait entendre. Car en fait de bombe atomique finalement, la candidate au 1% envisagerait simplement d'apporter son soutien à Bayrou, déclenchant ainsi... une misérable "tempête dans un bénitier"  (dirait Brassens).

 

Lu sur Le Point.fr:

Et si cette "arme nucléaire" était un coup de bluff ? Dans les rangs de la majorité, la question est sérieusement posée. Force est de constater que la "bombe atomique" ne semble pas faire peur : que ce soit à l'Élysée ou à l'UMP, personne n'a bougé le petit doigt pour contacter la présidente du Parti chrétien démocrate et tenter d'apaiser sa colère.

En attendant, cet épisode de la "bombe atomique" lui offre la couverture médiatique qui lui fait défaut. Et si c'était le principal objectif de la manoeuvre ? Entre Noël et le jour de l'an, ses équipes de campagne ont obtenu une trentaine de promesses de parrainage. "J'ai fait du buzz et cela a marché. Pour le moment, nous avons 150 signatures d'élus", admet celle qui a lutté avec acharnement contre le pacs. Christine Boutin poursuit avec conviction : "Je m'investirai personnellement pour arracher d'autres parrainages. Si je ne peux pas être candidate, ce sera une atteinte excessivement grave à la démocratie française." Ses convictions chevillées à l'âme, Christine Boutin enchaîne d'un ton solennel : "Je me bats pour mes idées. Je suis prête à donner ma vie pour cela. Je n'attends rien en retour." Soudain, elle marque un temps de silence. Avec Christine Boutin, quand il y a de la passion, les larmes ne sont jamais loin.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 11:09

 

Oui, mais en absentéisme! C'est le titre d'un article de La Flamme, qui souligne qu'au parlement européen, Marine Le Pen est la moins assidue:


http://la-flamme.fr/wp-content/uploads/2012/01/MLP-au-PE.png

 

Et le site de s'interroger: 

Et pourquoi concourir pour la magistrature suprême, quand on a déjà bien du mal à remplir les obligations de parlementaire européen que l’on a ?

 

Lire l'intégralité de l'article de La Flamme. 


 

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 10:40

                                               http://www.benedicte-illustration.net/public/dessins%20ados/adov1.jpg

 

Lu dans La voix du Nord:

 

Le suicide de Pauline, 12 ans, à Éleu-dit-Leauwette lundi soir, veille de la rentrée scolaire, continue de susciter une vive émotion et beaucoup d'interrogations. Cherchant à comprendre les raisons de ce geste désespéré, les parents accusent le collège où leur fille était scolarisée en sixième. Les langues se délient également chez des parents d'élèves, témoignant de situations de violences.

 

« En mémoire de Pauline, je voudrais que ça n'arrive plus jamais à une enfant de 12 ans », lâche Cathy Fourment, en pleurs. Si la cousine des parents de la jeune Éleusienne a désiré témoigner, elle le répète, c'est pour éviter qu'un tel drame ne se reproduise au collège Jean-Jaurès de Lens, un établissement connu, selon elle, pour son climat de violence. N'arrivant toujours pas à comprendre le geste de l'adolescente, alors que les fêtes de fin d'année s'étaient déroulées normalement, celle que Pauline appelait « tata » et retrouvait pour une partie de pêche après les cours, se souvient de confidences. L'enfant, de nature plutôt réservée mais « douce, toujours souriante », lui aurait glissé « qu'elle n'allait pas bien, ne s'adaptait pas à l'école ».

Une impression contredite par le principal du collège, qui, interviewé mardi matin, parlait au contraire d'une enfant « intégrée », qui avait des camarades.Pascal Decaix a assuré ne pas avoir eu connaissance du moindre harcèlement dont Pauline aurait pu être victime. Cathy Fourment rajoute : « Il a suffi que son père lui dise " Faut aller se coucher, demain, y a école" pour que... »

Les parents de Pauline ont eux aussi souhaité réagir aux propos tenus par le principal, après avoir été entendus au commissariat hier matin. La mère, effondrée et indignée, a déclaré vouloir déposer plainte pour diffamation et non-assistance à personne en danger. « Un certificat médical établi en novembre avait démontré que Pauline avait reçu des coups, avait été traînée à terre par une bande de collégiens. Son professeur principal nous avait dit que tout était résolu, j'avais aussi rencontré le principal en décembre pour ça. Lundi soir, Pauline a dit à son jeune frère qu'elle avait peur d'aller au collège, qu'elle ne voulait plus s'y rendre », explique- t-elle d'une voix sanglotante.

Dans sa lettre d'adieu laissée peu avant son passage à l'acte, Pauline n'aurait pas seulement exprimé l'amour qu'elle portait à ses parents, mais aurait également évoqué « quelques détails » portant sur le collège, que l'enquête devra bientôt éclaircir. Les parents ont appelé toute personne qui aurait vu Pauline se faire agresser au sein ou en dehors de l'établissement, à déposer plainte au commissariat de Lens. À la sortie de l'établissement hier, certains élèves, proches de l'adolescente décédée, confiaient effectivementqu'elle était devenue le souffre-douleur de collégiens violents. Des propos étayés par des témoignages de parents d'élèves.

Pas un cas isolé ?

 

 

La mère d'une collégienne lensoise raconte la situation vécue par sa fille: « Ma fille était au collège Jean-Jaurès depuis la sixième . Elle a subi beaucoup d'agressions, de menaces de la part d'élèves de sa classe, à l'intérieur et à l'extérieur de l'établissement. Elle a fait une petite dépression, j'ai dû l'emmener chez le médecin. Mon mari est allé voir le principal, rien n'a été fait. J'en ai eu marre, j'ai demandé une dérogation pour la mettre au collège d'Harnes. Il faut attendre que quelqu'un se suicide pour qu'ils agissent, c'est honteux. Même encore à l'heure actuelle, ma fille fait des crises d'angoisse. Elle m'a dit hier "Tu vois maman, heureusement que je ne suis plus dans ce collège-là ". Pour la mémoire de cette gamine, il faut agir. »

La maman d'un élève de quatrième au collège Jaurès déclare mener le même combat depuis quelques mois. « Mon fils y est scolarisé depuis l'an dernier. Il est victime de harcèlement et de moqueries. J'ai dû le déscolariser durant trois semaines car il n'était plus capable d'aller en cours, il avait peur, mal au ventre. J'en ai parlé au principal, puis à la conseillère principale d'éducation. J'ai demandé une dérogation pour qu'on le change d'établissement, mais ils ont refusé car il était "dommage de perdre un bon élève", m'ont-ils dit. Mon fils a fait sa sixième au collège de la ZUP de Lens, qui est aussi en zone d'éducation prioritaire. Et là-bas, il n'y a jamais eu de souci. Si je n'avais pas vu que mon fils allait mal, il ne serait pas venu m'en parler spontanément. Et il aurait pu lui arriver la même chose qu'à cette pauvre petite. »

Contactés par nos soins, le principal du collège et le parquet de Béthune n'ont pas souhaité répondre à nos questions.

 

http://us.123rf.com/400wm/400/400/thorsten/thorsten0710/thorsten071000269/2005642-trois-singes-avec-diff-rents-visages--pas-de-parler-pas-de-voir-entendre-n.jpg

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 10:53

http://synthesenationale.hautetfort.com/media/01/00/4024446817.jpg

 

Voeux de Robert Spieler pour 2012

 

Je vous souhaite non pas le bonheur, qui n’existe que dans les rêveries d’adolescents, mais des états de joie. De cette joie qu’engendreront les dures batailles que nous remporterons, dans cette Reconquista que nous espérons. Certes la guerre est loin d’être gagnée. Nous sommes dans la situation des quelques centaines de Spartiates qui résistèrent, au défilé des Thermopyles, à plusieurs dizaines de milliers de Perses, et sauvèrent la Grèce.

 

Le Président du Conseil, Paul Reynaud, qui faisait face à la déferlante de l’armée allemande en 1940, avait prononcé cette phrase qui lui valut les sarcasmes : « Nous vaincrons car nous sommes les plus forts. » Nous ne sommes certes pas très nombreux. Mais nous sommes, nous, forts de notre détermination absolue, de l’espérance qui nous anime, de notre foi en notre civilisation, et du soutien que nous apportent tous ceux qui sont morts dans toutes ces guerres, et qui marchent en esprit dans nos rangs.

 

Bonne année !

 

 

Source: Synthèse nationale

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 07:08

 

                                        http://la-flamme.fr/wp-content/uploads/2011/12/aaa1-150x150.jpg

Article très fourni concernant les relations entre le FN et Israël à lire sur le site La Flamme:

 http://la-flamme.fr/2011/12/exibi-sionisme-au-fn/ 
Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 15:07

 

                                       http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/a6/Glock23_3rdGen.jpg/250px-Glock23_3rdGen.jpg 

Lu sur Le Point.fr :

Sur le quai de métro de la station Saint-Denis-Université, lundi, aux alentours de 19 heures, en pleine heure de pointe, les usagers affolés ont assisté à une rixe violente entre quatre individus et entendu des coups de feu. Ils ont rapidement prévenu les forces de l'ordre. C'est d'abord l'intervention du GPSR, le service de sécurité de la RATP, qui a mis les individus hors d'état de nuire avant de procéder à leur interpellation.

 

Les renforts de police ont ensuite pris le relais en embarquant trois des fauteurs de troubles pour le commissariat central de Saint-Denis. Un quatrième est en fuite. Deux des jeunes hommes présentaient des blessures : l'un au visage, un autre sur le crâne, provenant d'un coup de crosse. Les armes n'ont, semble-t-il, pas occasionné de dégâts, mais "semblaient tout à fait réelles", indique un usager, qui a alerté Le Point.fr. La Direction de la sécurité de proximité de l'agglomération parisienne a démenti les coups de feu, mais reconnait que une arme a été saisie : une réplique de Glock qui tire des balles à air comprimé. Le Glock est une arme utilisée par les services d'élite de la police et de la gendarmerie. Il nous a été également confirmé qu'elle a effectivement servi.

Connues des services de police, les personnes interpellées continuaient leur bataille en plein commissariat. Selon les premiers éléments de l'enquête, il s'agirait d'un règlement de comptes pour le contrôle du deal de stupéfiants aux abords d'un lieu fréquenté par de nombreux étudiants. Ces individus seraient originaires de la cité Allende et du quartier Paul Langevin, deux cités réputées rivales à Saint-Denis.

 

Ne reste-t-il aux Français qui gagnent honnêtement leur vie qu'à espérer ne pas être un jour pris en otages par des malfrats tirant à balles réelles sur des innocents ? Quand les juges seront-ils enfin tenus pour responsables du développement d'une violence qui n'est jamais punie lorsqu'elle vient de ces "jeunes"? Tandis que la légitime défense des Gaulois est, elle, sévèrement réprimée... Il vaut mieux dans ce pays se laisser planter par une chance pour la France plutôt que de la blesser en essayant de se défendre, les exemples sont légion.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article