Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 17:11

medialibre.JPG

 

Pour ceux qui ont lu l'article: Flash, le toutou gentil et intelligent, je vous signale que le site Media Libre.eu a publié un article bien documenté sur Alain Soral, en réaction notamment à son "anti bloc-notes" dans Flash.  Cliquez ici.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 20:49

Lu dans Le Point:

 

http://media.melty.fr/media--image-234904-article-ajust_650.jpg

[Affaire Céline]Serge Klarsfeld est à l'origine de ce retrait. Pensez-vous, comme Alain Finkielkraut, que cela risque d'accréditer l'idée q'un " lobby juif fait la pluie et le beau temps " ?

Je n'irai pas jusque-là, mais cela accrédite l'idée qu'il y a, en France, des associations qui ont un pouvoir excessif sur les choix et les orientations des ministres. En tant que républicaine, je ne me rendrai jamais, par exemple, au dîner du CRIF. Un gouvernement qui se rend à un dîner communautaire - pour recevoir au passage des leçons de politique étrangère -, cela me choque énormément. Les politiques cèdent à cette tendance par pur clientélisme.

 

 

Les Français sont les héritiers de la Révolution française. Qu'est-ce que cela induit dans leur comportement ? Ont-ils une capacité à la révolte ?

Les Français sont les héritiers du 14 juillet 1789 et du 15 août. La France n'est pas morte en 1789 et elle n'est pas née en 1789. Il y a une continuité dans les valeurs, qui sont les valeurs de la chrétienté. Oui, le peuple français est incontestablement sujet à la révolte, parfois brutalement. Voltaire disait : " Les Français sont un peuple léger et cruel. " Nos dirigeants l'ont oublié.

 

 

Quand on vous interroge sur la Seconde Guerre mondiale, vous répondez que c'est une époque que vous n'avez pas vécue... Craignez-vous les pièges ?

Je pense que, lorsqu'on est un responsable politique, on se doit de réserver l'ensemble de son énergie aux préoccupations actuelles et ne pas se perdre dans des polémiques sur ce qu'il aurait fallu faire ou ne pas faire en telle année. J'ai souvent reproché à ma famille de pensée de refaire la guerre d'hier. On peut avoir une vision de la guerre d'hier sans la refaire.

 

 

http://www.herodote.net/Images/Auschwitz.jpgLorsque vous étiez conseillère régionale d'Ile-de-France, vous avez déposé un amendement au nom du groupe FN afin d'accom-pagner les groupes scolaires à Auschwitz. Surprenant...

C'était un amendement de principe. Je trouvais inadmissible que mon groupe ne participe pas à ces déplacements. C'est un problème de démocratie. Ostraciser un parti politique avec le sous-entendu qu'il est antisémite ou nazi est pour moi insoutenable. Je ne me sens aucune filiation avec ce que fut l'armée allemande. Je n'ai aucune fascination, aucun sentiment vis-à-vis d'elle. Cette armée a assassiné nos pères et nos frères, je ne l'oublie pas. Et tous ceux qui font preuve d'ambiguïté sur le sujet m'agacent au plus haut point.

 

 

Comme ceux qui font preuve d'ambiguïté sur la Shoah ?

Oui, ils m'agacent de la même manière. C'est absurde.

 

 

On vous sent prête à vous enga-ger dans un travail mémoriel...

Je n'ai pas à faire de travail de mémoire. Tout le monde sait ce qui s'est passé dans les camps et dans quelles conditions. Ce qui s'y est passé est le summum de la barbarie. Et, croyez-moi, cette barbarie, je l'ai bien en mémoire.

 

 

Et la cerise sur le gateau:

 

Cela vous blesse d'être parfois présentée comme une fille inculte ?

Jeanne d'Arc ne savait ni lire ni écrire.

 

Une dépêche AFP commente ainsi les propos de MLP:

 

PARIS — La nouvelle présidente du Front national, Marine Le Pen, affirme dans un entretien paru jeudi dans Le Point que ce qui s'est "passé" dans les camps nazis "est le summum de la barbarie", tout en critiquant la "culpabilisation" des Français au nom de l'Histoire. "Je n'ai pas à faire de travail de mémoire. Tout le monde sait ce qui s'est passé dans les camps et dans quelles conditions. Ce qui s'y est passé est le summum de la barbarie. Et, croyez-moi, cette barbarie, je l'ai bien en mémoire", explique Marine Le Pen dans cet entretien.

 


"Je ne me sens aucune filiation avec ce que fut l'armée allemande (...) Cette armée a assassiné nos pères et nos frères, je ne l'oublie pas. Et tous ceux qui font preuve d'ambiguïté sur le sujet m'agacent au plus haut point", ajoute la fille de Jean-Marie Le Pen.

 


Vincent-ReynouardComme on lui demande si c'est le cas aussi pour ceux qui font preuve "d'ambiguïté sur la Shoah", elle répond: "Oui, ils m'agacent de la même manière".

 


La fille de Jean-Marie Le Pen avait déjà pris ses distances dans le passé avec les propos les plus polémiques de son père, en disant notamment en mars 2009, à propos des chambres à gaz: "je ne pense pas que cela soit un détail de l'histoire". "Je ne partage pas sur ces événements la même vision que mon père", avait-elle aussi affirmé en avril 2008.

 


Dans l'entretien au Point, Marine Le Pen estime également que "l'Histoire a d'abord permis de culpabiliser les Français au-delà du raisonnable. On leur a expliqué qu'ils étaient des salauds, des colonisateurs, des esclavagistes... à ce titre, ils devaient abandonner leurs réflexes de survie et accepter, par exemple, une immigration insupportable".

 


La nouvelle présidente du parti d'extrême droite ajoute: "Je ne supporte plus d'entendre dire que les Français ont été des collabos!". "Combien de gamins de 14 ans ont gardé chez eux une arme sans craindre d'être fusillés pour cela? Et il y a eu quelques salauds, bien sûr... Mais je prends tout dans l'histoire de France, ses grandeurs comme ses faiblesses, ses moments de génie comme ses moments de barbarie", poursuit-elle.

 

 


Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 18:47

 

 

 

Attention, ces hommes sont  remplis de fiel et de haine. Ces images ne sont pas sponsorisées par la LICRA.

 

 

Il n'a pas dit s...aud, enc...é, ou même g...andine, il était pourtant jugé en appel pour injure aujourd'hui. L'humoriste Dieudonné, friand de rencontres sulfureuses, avait remis sur scène à Robert Faurrisson un "prix de l'infréquentabilité" lors d'une représentation de J'ai fait l'con. On ne comprend pas bien où est l'injure, ou peut-être au sens symbolique: aurait-il ainsi injurié la Mémoire des victimes du seul crime historique pour lequel il n'est pas de pardon ? Mystère, mais pour les quelques Français qui ont encore le sens de l'humour, rappelons qu'un sketch de Dieudonné chaque matin éloigne le Sanhédrin ! Dans son dernier spectacle, il aborde sa rencontre avec un autre infréquentable, un paria, un démon islamiste: le président Ahmadinejab. Je crois qu'il appelle ça "mettre des quenelles"... Pour le soutenir, allez le voir à la Main d'Or, renseignements ici.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 20:21

http://www.meaux-picri.fr/images/Logo_Meaux.jpg

 

 

Relayer une telle information peut sembler voyeuriste, mais après moult hésitations, dues au caractère particulièrement scabreux de l'affaire, nous vous livrons ce fait divers lu dans 20minutes:

 

 

Meaux: Une lycéenne fait une fellation à un pion devant tout un groupe d'élèves

A Meaux, en Seine-et-Marne, une partie d'«Action ou vérité» a violemment dérapé vendredi soir, rapporte RTL ce mardi. Une lycéenne de 16 ans a ainsi fait une fellation à un surveillant âgé de 23 ans dans un bus scolaire.

Ce soir-là, des élèves de première et de seconde se rendaient en car de Meaux à Paris pour assister à une représentation au théâtre de l'Odéon. Assis au fond du car, un petit groupe d'élèves et un surveillant. Ce dernier avait apporté deux bouteilles de champagne, et a servi les cinq élèves qui l'entouraient. Il a ensuite pris l'initiative de lancer un «Action ou vérité».

 

Poursuivi pour corruption de mineure

 

L'une des élèves, en première L, a choisi de relever un défi plutôt que de raconter une «vérité». Ce défi: faire une fellation au surveillant. La jeune fille de 16 ans s'est exécutée devant tous les élèves. L'une d'eux, choquée, a prévenu ses parents par SMS. A l'arrivée du car, à 23h15, le pion est arrêté. Il ne semble pas avoir réalisé la gravité de son geste. Il est poursuivi pour corruption de mineure et sera jugé le 11 mars. Une procédure de licenciement est en cours, et il a reçu l'interdiction formelle de revenir au lycée. Une cellule d'écoute a de plus été mise en place au sein de l'établissement. La jeune fille, elle, clame qu'elle était consentante.

Le ministre de l'Education, Luc Chatel a indiqué ce mardi soir sur RTL que l'assistant d'éducation avait été «suspendu», et qu'il avait demandé une enquête administrative. Cette enquête «permettra de prendre toutes les décisions à la hauteur de la gravité des faits. Avoir une proximité avec les élèves, ce n'est pas dans l'absolu un défaut, avoir une proximité, avoir des liens, ne veut pas dire tomber dans des agissements absolument inacceptables. Ceci sera sanctionné», a conclu le ministre.

 

 

Il n'est pas exagéré de penser que bientôt de tels actes ne choqueront plus, étant donné l'omniprésence du sexe sur les affiches publicitaires, à la télévision, et bien évidemment sur internet. Du sexe pour lui même, complètement détaché de l'amour conjugal. N'oublions pas que les jeunes sont particulièrement visés par cette propagande, sous couvert d'instruction en cours de biologie, sous prétexte de divertissement dans les séries américaines et les films pour la jeunesse, qui font de la débauche une "cool attitude." Nous ne pouvons qu'éprouver de la compassion pour cette adolescente et ses parents, et espérer, sans trop y croire, que les enseignants sauront expliquer les vraies "choses de la vie" aux élèves témoins de la scène. En commençant par leur dire que les filles n'ont pas à se comporter en prostituées.

 

 

Et pour ceux qui ne sont pas convaincus de la volonté évidente de nos sociétés "développées" de corrompre, de pervertir, la jeunesse, à vous de juger:

 


 

Débauche, apologie de l'homosexualité, évocation du suicide, sentiment de solitude et impression profondément désespérante sont les ingrédients de cette série qui fait fureur en Angleterre comme chez nous.

 

 

 


 

Série américaine dans laquelle le sexe est encore omniprésent.

 

 


 

 

Série dont le public est soi-disant composé de femmes d'âge mûr, mais que les ados regardent volontiers. La femme au foyer y est constamment dévalorisée au profit de la femme qui travaille, la mère y est une épouse avide d'aventures.

 


Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 13:04

http://static.rp-online.de/layout/fotos/457x325/5840-auschwitz4.jpg

 

Lu dans le Figaro:

 

Un mémorial examinant la responsabilité des Allemands dans l'Holocauste sous un jour nouveau a ouvert ses portes au public, jeudi, à l'occasion des commémorations de la Journée des victimes du nazisme. Installé dans les locaux de l'usine de fours crématoires Topf und Söhne, à Erfurt (ex-RDA), le musée fait la lumière sur le rôle joué par cette entreprise familiale dans la machine d'extermination du IIIe Reich. Si les proches collaborateurs d'Adolf Hitler ont imaginé l'horreur de l'Holocauste, l'extermination de plusieurs millions de victimes en Europe aurait été impossible sans la collaboration des ingénieurs et des industriels allemands.

 

Fondée en 1878 pour construire des systèmes de chauffage, la société était devenue leader dans la fabrication de machines d'incinération en 1914. Topf und Söhne entame sa collaboration avec le régime hitlérien en 1939 avec la fabrication de fours spécialement conçus pour la crémation de masse et livrés au camp de Buchenwald, qui servira de modèle aux camps d'extermination. Deux ans plus tard, elle dépose un brevet pour sa dernière «innovation» au service de l'horreur. L'intitulé laisse peu de doute quant à son utilisation : «four d'incinération de corps à opération continuelle pour utilisation massive».

 

Prochain lieu de mémoire: l'usine qui fabriquait les pyjamas rayés !

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 10:12

 

 


 

 

 

«C’est dans le Loiret que la page la plus noire de l’histoire de France a été écrite, explique Serge Klarsfeld, fondateur de l’Association des fils et filles de déportés. Elle est le paroxysme de la solution finale en France.»

 

Ah bon? On croyait que c'était à Bobigny il y a quelques jours?

 

Source: Libé Orléans

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 09:59

 

http://www.idf1.fr/blogjjda/wp-content/uploads/2010/04/eva-joly-200x300.jpg

 

Ce matin sur France Info:

 

Au moment où la justice s’apprête à auditionner François Léotard, l’ancien ministre de la Défense, dans l’affaire Karachi, Eva Joly dénonce "les entraves" de la justice parce que cette enquête "concerne aussi Nicolas Sarkozy". Le chef de l’Etat cherche à "reprendre le contrôle", poursuit la possible candidate d’Europe Ecologie-Les Verts (EELV) à la présidentielle de 2012

 

L’ancien ministre de la Défense François Léotard est auditionné aujourd’hui par le juge Trévidic, en charge de l’instruction sur l’attentat de 2002 à Karachi.
François Léotard "est au centre" de l’affaire des rétro-commissions, affirme Eva Joly. "Il y a une crainte à ce que le juge Van Ruymbeke arrive à remonter les montants et la distribution des rétro-commissions qui sont revenues en France, et qui ont bénéficié (...) aux forces politiques françaises", explique l’ancienne magistrate spécialiste des délits financiers.

"Je n’ai pas arrêté de dénoncer les entraves de la justice dans l’affaire Karachi. Lorsque Nicolas Sarkozy voulait supprimer le juge d’instruction, j’avais dit que c’était l’enquête Karachi qui lui faisait peur et qu’il était urgent pour lui de reprendre le contrôle", poursuit Eva Joly.
"Est-ce qu’il y a eu des rétro-commissions, de quel montant et qui a pu en bénéficier ? Nous voyons bien que la justice essaye d’arrêter cette enquête parce qu’elle concerne, pas seulement Léotard, mais aussi Nicolas Sarkozy", martèle Eva Joly.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 09:54

http://jacqueschirac.chez.com/guignols_president.jpg

 

A propos des rumeurs concernant la maladie de son ex-président de mari:

 

«On veut qu’il se justifie sur ces emplois fictifs et il va le faire», a déclaré Bernadette Chirac. «Il a toujours dit qu’il voulait être traité comme un justiciable comme un autre» et «il doit être traité ni mieux, mais pas non plus moins bien qu’un autre», a-t-elle ajouté, remontée contre «l’acharnement de la presse» vis-à-vis de Jacques Chirac, précisant vivre «avec souffrance» le procès à venir. «Je le ressens comme une diminution du prestige de la fonction présidentielle», a-t-elle indiqué.

 

Lu sur le site de 20minutes.

 

Elle même n'a pas l'air en très grande forme...

 

http://cache.20minutes.fr/img/photos/20mn/2011-01/2011-01-31/article_Bernadette.jpg

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 12:01

http://www.parti-de-la-france.fr/files/P1050224.JPG

 

A lire sur Rue89, un compte rendu de la galette du PDF hier. Extraits:

 

 

Pour occuper le terrain et empêcher la nouvelle présidente du FN de prendre confortablement racine, Carl Lang a d'ores et déjà lié sa formation (le Parti de la France) à deux autres :


  • la Nouvelle droite populaire (NDP) de Robert Spieler  ;
  • le Mouvement national républicain (MNR) de Bruno Mégret (qui avait pourtant annoncé sa retraite politique).

 

 

Le maire d'Orange, Jacques Bompard, pourrait aussi en faire partie avec sa Ligue du Sud, confirme Carl Lang. Bompard (actuellement mis en examen pour prise illégale d'intérêts), est certes un ancien du FN comme les personnalités précédemment citées. Mais il a fait alliance pour les régionales de 2010 avec le Bloc identitaire, rabiotant du terrain au détriment de Jean-Marie Le Pen.

 


Le Bloc identitaire pourrait-il, à son tour, rejoindre Carl Lang ? Peu probable compte tenu des références idéologiques et surtout des codes autour desquels s'articule le nouvel acteur à l'extrême droite. Interrogé par Rue89, Carl Lang n'y serait pas opposé mais botte en touche « parce que les Identitaires n'en veulent pas ! »

 

 

Même sans les Identitaires, l'alliance qui se forme autour de Carl Lang et contre Marine Le Pen s'est étoffée ces dernières heures.

 

 

Les frontistes déçus du scrutin du 16 janvier semblent avoir trouvé une oreille pour leurs frustrations en la personne de Lang. Ce dernier, trente années de militantisme au Front au compteur jusqu'en 2008, y a conservé de nombreuses relations. Y compris parmi les cadres du parti.

 


Roger Holleindre, l'un des fondateurs du FN, dédicaçait par exemple ses livres samedi en marge de la galette des rois, réunion publique que tenait Carl Lang dans le XVe arrondissement à Paris. Holleindre est un proche de Gollnisch, adversaire malheureux de Marine Le Pen dans la course à la présidence.

 


La présence de cet ancien cadre auprès du Parti de France est donc tout sauf anecdotique et pourrait amorcer un repli des déçus de l'élection de l'ex-« fille du chef » vers un nouvelle formation. Jean-Pierre Reveau, trésorier historique du FN années Le Pen père, était également annoncé à la même galette des rois.

 

Contacté samedi alors qu'il se trouvait à Vienne pour un colloque du FPÖ (le parti populiste autrichien fondé par Jörg Haider), Bruno Gollnish n'était pas surpris de cette hémorragie. Il avait plusieurs fois hérité des mandats de Carl Lang au sein du FN et ce dernier dit aujourd'hui qu'ils entretiennent « une relation personnelle suivie ».

 


Pour l'heure, Gollnisch affirme toutefois qu'il reste (encore) sur la position qui est la sienne depuis sa défaite.

 

 

Combien de temps le parlementaire européen tiendra-t-il sa position d'adversaire en interne ? Parmi ses réseaux, on trouve un certain nombre de personnalités issues de l'Oeuvre Française, un groupuscule lié à l'OAS.


 

Or, dans le giron de l'Œuvre, on lit aussi Rivarol, qui en est même de plus en plus proche. Et il se trouve que cet hebdomadaire, bien que pas toujours amène avec Gollnisch récemment, reste favorable à la stratégie de grande alliance développée par Carl Lang. Rivarol lui donne d'ailleurs une large tribune dans le dernier numéro, sorti le 28 janvier.

 

 

Carl Lang explique que c'est aussi bien dans « le programme que la personnalité » de Marine Le Pen que lui et ses nouveaux (anciens) amis ne se reconnaissent pas :


« Je ne lui fais confiance ni humainement ni politiquement. Humainement, elle pratique une culture du mépris. Politiquement, elle est pour la sortie de la zone euro alors que je juge moins risqué d'y rester aujourd'hui, même si j'avais fait campagne contre la monnaie unique.

Elle n'a pas prononcé le mot immigration durant son discours d'intronisation et elle fait preuve de pure démagogie dans les dossiers économiques comme les retraites.

Son discours médiatiquement compatible est politiquement correct alors que je n'avais pas de désaccords politiques avec son père. »

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 10:23

http://www.parti-de-la-france.fr/files/GALETTE_12%5B1%5D.jpg

 

 

Galette des Rois du Parti de la France, 5 rue de la Croix Nivert, 75015 Paris. Jérôme Bourbon y tiendra un stand de RIVAROL et Ecrits de Paris.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article