Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 08:35

 

http://images.doctissimo.fr/1/divers/whomen/photo/hd/4444370444/195638834b5/whomen-dragqueen17-big.jpg

 

Par François-Xavier Rochette.


 

La féminisation, nouvelle matrice de la lâcheté universelle

 

Imaginons un être humain, précisément un homme, conservé par cryogénie pendant 70 ans et que l’on décongèlerait aujourd’hui, réveillant soudainement tous ses sens, son intelligence, sa mémoire, ses facultés physiques intégrales, sa pleine identité masculine, son instinct de conservation et sa solide vision du monde. Dans ces conditions, quels pourraient être son opinion presque instantanée, son ressenti, ses impressions quant à l’évolution morale, sociale, pour ne pas dire “sociologique”, du comportement humain et de l’esprit masculin en particulier ? La sidération engendrée par la technologie qui l’entoure passée, comment pourrait-il dès lors considérer l’homme d’aujourd’hui, l’adulte, l’époux, le père, ou le jeune homme de notre temps d’une manière générale ? N’apparaît-il pas comme évident que son appréciation de l’homme, du masculin d’aujourd’hui, serait hautement négative, totalement négative oserions-nous dire. Que remarquerait-il en premier lieu ? Non seulement que l’homme lambda de la rue comme celui de la télévision a perdu l’énergie de sa virilité si ce n’est sa virilité elle-même et qu’une masse d’invertis côtoie et impose ses “normes” à la société masculine tout entière. Les codes vestimentaires sont ceux créés et développés par les sodomites revendiqués, la musique la plus populaire écoutée chez les adolescents pubères est celle qui a été avalisée par la communauté gay, etc. Evidemment, dans une société où l’artifice et l’évanescent priment sur tout, le gay et ses valeurs mercantiles en imposent ! Aussi est-il (l’inverti) de fait, ici une référence, là une victime de la vieille France crottée, un innocent postulé, une icône de la tolérance à respecter comme telle par les hommes modernes de notre temps. Notre homme décongelé risque ainsi de percevoir notre pays en particulier comme une société folle, soumise, écrabouillée sous la domination légale (une domination assurée par tous les pouvoirs officiels et bureaucratiques) d’une minorité médiatique arrogante.

 

UNE LACHETE INTELLECTUELLE ET MORALE

 

Hibernatus observera une autre caractéristique majeure de la mentalité de l’homme de notre époque, dégénéré par 70ans de propagande létale : cette propension littéralement fantastique à accepter, ou à vivre comme s’il l’acceptait sans irritation, l’ensemble des normes castratrices qui structurent le nouveau “vivre-ensemble” et le langage de la société hexagonale, ce conformisme qui est pourtant contraire aux lois fondamentales de la nature, notamment de la nature humaine, ce politiquement correct qui non seulement abrutit le Zoôn Politikon, l’homo-politicus, en l’obligeant à penser que 2+2 font 5, mais aussi qui pousse l’homme à se comporter comme une véritable carpette, une gaupe sans honneur, un minable valet des instituteurs systémiques, un lâche répétant inlassablement comme un écervelé trépané le discours ethno-masochiste concocté par les ennemis ataviques du nationalisme et de la race blanche. Comment ne pas comparer cette masse dénuée de la moindre jugeote à un flot de zombis qui par leurs interminables réflexes discursifs font perdurer la mode infernale de l’antiracisme obligatoire ? Antiracisme, shoatisme universel, philosémitisme apologétique subséquent, amour ostentatoire de l’Autre, coprophagie pseudo-culturelle, détestation de soi-même, sont autant de phénomènes cognitifs qui participent de la dévirilisation de l’homme, de son asservissement, de sa castration cognitive. L’observateur impartial verrait assurément dans cet état de délabrement moral l’indice d’une féminisation majeure de la gent masculine. […]

 

 

 

Pour lire la suite, achetez RIVAROL en kiosque dès vendredi, ou téléchargez le pdf dès aujourd'hui, ou mieux encore ABONNEZ-VOUS (plusieurs formules possibles)


Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Articles de F-X R.
commenter cet article
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 23:46

 

Ricanement jubilatoire devant ce petit écho aperçu dans RIVAROL:

 

mlp-harry-potter.jpg

 

Ce n'est pas de moi, promis-juré-craché! Si je devais deviner qui l'a rédigé, je dirais Rochette...

 

En parlant de lui, son article sur le 8 mars et les revendications féministes est excellent aussi.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Articles de F-X R.
commenter cet article
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 21:16

 

L'hebdomadaire Le Canard enchaîné a consacré un hors-série à Marine Le Pen, à son idéosphère et à son entourage. 82 pages pour l'héritière de Montretout qui, paraît-il, fait vendre journaux et magazines comme personne ne le fait. Evidemment le Canard enchaîné dépeint Marion comme une tacticienne et une séductrice qui aurait réussi à opérer son charme auprès des media mais qui préserverait en secret une hargne fasciste savamment camouflée... Mais ces considérations arbitraires contredisent à angle droit les différents chapitres qui brossent le portrait d'une Marine ouverte à toutes les influences du monde extérieur. L'ensemble du dossier présente une candidate politiquement libérale, économiquement floue, historiquement conforme, amie avec une professionnelle du renseignement israélien. Les raisons du conflit l'opposant à RIVAROL ne sont pas ainsi éludées. L'hérésie programmatique de cette lectrice d'Harry Potter est ici, globalement, correctement explicitée. L'abandon total des principes nationalistes  explique  la médiatisation outrancière dont jouit l'ambitieuse. A ce propos j'avais remarqué dans Rivarol, en avril 2010, que le magazine Le Point  avait carrément élaboré un dossier dithyrambique, un véritable panégyrique à la seule gloire de Marine Le Pen. Le site mariniste NPI avait immédiatement rétorqué que les sujets qui lui étaient consacré étaient traités d'une manière normale... Las, Le Canard Enchaîné affirme lui aussi que ce numéro du Point est "la meilleure illustration de la réussite" de la dédiabolisation de la fille Le Pen. Le Canard précise que "la jolie photo, tout sourire" de Marine Le Pen a été commandée à l'agence Sipa!  Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si l'intéressée "n'a pas résisté au plaisir de dédicacer en pleine rue ce numéro du Point à ses fans". Comme nous le voyons encore une fois, Marion Le Pen fait littéralement frémir le système médiatico-politique! Brrr!

 

François-Xavier Rochette sur son blog.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Articles de F-X R.
commenter cet article
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 16:56

 

  http://4.bp.blogspot.com/_Wr6e7LNSBw4/TG0dFrvmAAI/AAAAAAAALVM/yuG2wWZS34w/s1600/coupat+libe.jpg

Par François-Xavier Rochette

 

 

Les enquêteurs travaillent sur cette piste depuis plus de deux ans et demi. Les anarchistes de Tarnac seraient les responsables des divers sabotages ferroviaires qui ont marqué l’automne 2008, dont celui du 8 novembre qui avait paralysé la circulation des TGV en France. Aucune autre piste sérieuse n’est pour l’heure envisageable. Ce n’est cependant pas ce que pensent, ou ce que veulent faire croire, les journaleux du système qui semblent cultiver une certaine tendresse pour Julien Coupat et sa concubine Yildune Lévy. Si les media n’évoquent aucune autre hypothèse criminelle, ils prennent un malin plaisir à ridiculiser la police et son supposé amateurisme.

 

 

Ainsi, le NouvelObs.fr vient de révéler que les enquêteurs avaient fait une découverte majeure qui permettrait de vérifier la culpabilité du duo judéo-anarchiste. Mais cette « découverte majeure » date de 2010 (aussi pouvons-nous nous demander pourquoi le Nouvel Observateur a cru bon de balancer l’information maintenant?) et remet en cause l’affirmation des autorités qui prétendent que les suspects étaient épiés et filés par leurs meilleurs agents (une trentaine d’agents appartenant à l’élite de l’élite) voués à leur surveillance rapprochée du 7 au 8 novembre 2008. En découvrant des tubes en plastiques dans les eaux de la Marne achetés le 8 novembre à Châtillon, la police a mis la main sur l’outil indispensable qui aurait permis de placer le crochet saboteur sur la ligne TGV de Dhuisy. Le problème principal réside dans le fait que les plongeurs de la brigade fluviale ont repêché une dizaine de ces tubes de deux mètres de longueur. Si le binôme anarcho-révolutionnaire était filoché comme l’indique la police, comment cette dernière n’a-t-elle pu observer sa course au sein du Bricorama de Châtillon et ne pas remarquer la marchandise très encombrante qu’il transporta dans sa Mercedes? En fait, loin d’accréditer la culpabilité de nos Bonnie and Clyde politiques, cette révélation purement journalistique (aucun PV mentionnant la découverte des tubes n’a été versé au dossier) servira à discréditer l’enquête de police dans sa globalité et, en définitive, à accentuer l’image de martyr de ces deux libertaires très spéciaux.

 

 

A qui profite cet extrême cafouillage?

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Articles de F-X R.
commenter cet article
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 21:17

 

http://autonomeslorrains.files.wordpress.com/2010/06/al2.png

 

 

 

 

Article à paraître dans le RIVAROL de vendredi:


 

 

Lundi 7 février, la police républicaine a organisé un vaste coup de filet pour appréhender 13 jeunes nationalistes autonomes lorrains à Nancy et dans ses environs. Dès le lendemain la presse locale maçonnique a relayé l’information par L’Est Républicain sur une demi-page illustrée d’une photo d’un rassemblement nationaliste censée effrayer les lecteurs.

 

 

Le tâcheron Saïd Labidi s’en est donné à cœur joie en qualifiant rapidement les résistants présumés agressifs de « skinheads », « skins » et autres « fascisants »… A la fin de l’année 2010, l’édile de la cité ducale, le frère trois points du GO, André Rossinot, avait souhaité la dissolution de ce « groupuscule » de fait. Comme on le voit, la façon d’agir ne fut pas administrative mais policière. Sur les 13 jeunes gens mis en garde à vue, 5 ont été déférés le 9 février au parquet de Nancy qui a requis que quatre d’entre eux (dont au moins un mineur) soient placés en détention provisoire. Ces quatre-là, dont un brillant étudiant en droit de 17 ans, sont toujours en prison ! Cette justice reproche aux Nationalistes Autonomes d’avoir perpétré une dizaine d’agressions à l’encontre de militants d’extrême-gauche dont une jeune fille syndiquée à l’UNEF « se déplaçant en fauteuil roulant ». A plusieurs reprises, ces derniers mois, les media régionaux avaient stigmatisé leurs cibles afin de préparer l’arrestation de ces fougueux patriotes dont plusieurs « éléments qui laissent à penser qu’ils sont d’extrême-droite » (Libé Strasbourg dixit) : l’argument qui tue…

 

 

Cependant il semblerait d’après certaines déclarations officielles que les faits reprochés aux jeunes nationalistes (dont beaucoup ont moins de 18 ans) ne constitueraient qu’un prétexte pour freiner les succès du groupe dont l’activité militante s’accentuait mois après mois. Le vice-procureur de Nancy, Amaury Lacôte, n’a-t-il pas ainsi déclaré à la presse que ces nationalistes étaient des « jeunes gens qui montaient en puissance » et auxquels il fallait « donner un coup d’arrêt » ! Que cela signifie-t-il réellement ? Que les décideurs et leur loge ont décidé de tuer systématiquement dans l’œuf toute entreprise nationaliste ? Car si des coups, des baffes, des gnons sont partis, les nationalistes lorrains n’en auraient-ils pas eux-aussi reçus sans pleurnicher ?

 

 

En tout cas, il ne faut compter ni sur Libé, ni sur L’Est Républicain pour présenter des témoignages esquissant plus justement la réalité. Pourtant, in fine, nos quatre détenus ne sont inculpés « que » pour coups et blessures lors d’une bagarre sans caractère aggravant. Nous pouvons par conséquent nous demander à quoi peuvent bien servir une telle chasse aux sorcières et une telle propagande orchestrée à l’encontre d’un petit groupe d’individus patriotes ? Nous posons une hypothèse à ce sujet : Nancy étant le théâtre depuis plusieurs mois d’une délinquance explosive et crapuleuse ayant fait à de multiple reprises la une des journaux locaux, le pouvoir politique n’a-t-il pas profité de l’occasion pour fabriquer un lien subliminal entre ces nombreuses agressions nocturnes perpétrées par de vulgaires bandits ultra-violents et le militantisme d’extrême-droite… vomi par la maçonnerie ?


François-Xavier Rochette.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Articles de F-X R.
commenter cet article