Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 15:32

http://fd.img.v4.skyrock.net/fda/oujdiadu84000/pics/2845222924_1.jpg

Lu sur le site de Elle:

 

Un arrêté qui fait beaucoup de bruits... Le député-maire de Nice, Christian Estrosi, a décidé de déclarer la guerre aux mariés trop bruyants. Ainsi, tout mariage jugé trop festif ( cris, sifflets, déploiements de "drapeaux notamment étrangers", groupes folkloriques "sans autorisation", stationnement anarchiques aux abords de l'Hôtel de ville...) entraînera une sanction à partir du 1er juin, date de l'entrée en vigueur de l'arrêté municipal : la cérémonie sera repoussée de 24 heures. L'élu UMP qui évoque de nombreuses pétitions de plaignants dénonçant des débordements s'explique dans Nice Matin : "Le samedi, en période d'affluence, jusqu'à 34 mariages peuvent être célébrés. Il s'agit de faire respecter aux futurs époux les horaires fixés par l'Etat civil et respecter les autres cérémonies en ne perturbant pas la solennité de l'évènement par des cris et des chahuts incessants". 

"Stigmatiser les pays du Maghreb"

A gauche, la mesure fait un tollé. Pour le conseiller municipal socialiste Paul Cuturello, qui affronte Christian Estrosi dans la 5e circonscription des Alpes-Maritimes, aux Législatives, cet arrêté est avant tout destiné à "stigmatiser les (personnes originaires des) pays du Maghreb". Il dénonce "une nouvelle manoeuvre électoraliste pitoyable destinée à l'électorat du FN". Abderrazak Fetnan, également élu PS de la ville, voit quant à lui ces dans cette mesure "des bombes sales qui préparent les élections". "Il a fait exactement la même chose en direction des épiciers de nuit au moment des régionales", en mars 2010, a rappelé l'élu.

 

Le conseiller socialiste entendrait-il que seuls les mariés maghrébins feraient du bruit lors de leurs mariages? Ce serait là l'expression du racisme le plus primaire...

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 15:30


Lu sur le site de L'Express:

 

Mercredi, dans sa chronique sur RTL, Eric Zemmour s’en était pris à Christiane Taubira, fustigeant sa volonté de faire voter rapidement une nouvelle loi réprimant le harcèlement sexuel et disant son intention de supprimer les tribunaux correctionnels pour mineurs.

« En quelques jours, Taubira a choisi ses victimes, ses bourreaux. Les femmes, les jeunes des banlieues, sont dans le bon camp à protéger, les hommes blancs dans le mauvais », avait dit Eric Zemmour. « Les femmes votent majoritairement à gauche depuis 1981, et dans les banlieues, Hollande a réalisé des scores de dictateur africain », disait également le polémiste.

Il a aussi reproché à la garde des Sceaux de se montrer « douce et compatissante, compréhensive », comme « une maman pour ses enfants, ces pauvres enfants qui volent, trafiquent, torturent, menacent, rackettent, violentent, tuent aussi parfois ».

Dans un communiqué, le Mrap se dit « scandalisé par la chronique haineuse, raciste et misogyne » d’Eric Zemmour et dénonce son « délire misogyne et raciste ».

Le Mrap « en appelle donc au Conseil Supérieur de l’audiovisuel pour que sa mission s’exerce contre une radio qui donne un tel espace à la haine raciste et misogyne ».

Dans une tribune publiée vendredi par Le Monde, SOS Racisme juge qu’Eric Zemmour adopte un « positionnement digne de ce machisme grossier dont il ne se départ plus ». Il « espère qu’un jour les complexes d’Eric Zemmour se résoudront sur un divan plutôt que par l’expression radiophonique d’une haine quotidienne obligeamment permise par la sollicitude de RTL à l’endroit de ce personnage ».

En février 2011, Eric Zemmour avait été condamné pour provocation à la discrimination raciale pour avoir notamment dit à la télévision « que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes ».

 

 

Soucieuse de repositionner sa ligne éditoriale, la direction de RTL n’avait  pas attendu ce nouvel incident pour trancher le cas Zemmour. Voilà plusieurs semaines que la décision de suspendre la chronique matinale du journaliste avait été prise, l’intéressé étant jugé clivant et partisan. Mais pour que cette décision n’apparaisse pas comme une sanction politique, depuis l’élection de François Hollande à l’Elysée, à l’égard de celui dont les opinions droitières sont connues, il avait été décidé de lui proposer d’intervenir à l’antenne le week-end: une voie de garage que les dirigeants de RTL auront le plus grand mal à expliquer après ce dernier accroc survenu vendredi.

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 09:32

 http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/e/e2/French_Police_p1230006.jpg/800px-French_Police_p1230006.jpg

Dépêche AFP :

 

 

De nouvelles échauffourées ont eu lieu dans la nuit de jeudi à vendredi entre les forces de l'ordre et de jeunes habitants de Massy(Essonne), après la mort mercredi d'un jeune homme qui roulait sans casque à bord d'une moto volée, a-t-on appris jeudi de sources concordantes. Des rumeurs mettent en cause la police.

Le jeune homme décédé, âgé de 24 ans, était originaire de la ville voisine d'Antony (Hauts-de-Seine). Il aurait perdu le contrôle de la moto, qu'il venait de dérober lors d'un cambriolage à Vauhallan (Essonne), et qu'il conduisait à très vive allure.

Il ne portait pas de casque et ne détenait aucun permis de conduire. Selon les premiers éléments de l'enquête, la moto a été retrouvée à une quarantaine de mètres du point d'impact.

Connu des services de police, ce jeune homme présentait un taux de 1,08 g d'alcool dans le sang, et avait consommé du cannabis, selon cette même source.

Un autre jeune homme, âgé de 19 ans, originaire de Massy, et qui se trouvait avec lui sur la moto, a été grièvement blessé.

Il a été transporté à l'hôpital du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne).

 

Une source proche de l'enquête a fait état de tirs de mortiers et d'un jet de boule de pétanque, sans plus de précisions.


Mercredi soir, des détritus qui se trouvaient sur le trottoir avaient été incendiés. Plus tard, une voiture a été retournée et des affrontements ont eu lieu. Des encombrants, qui avaient été déposés sur le trottoir, ont été placés sur la route. Des vitres ont été brisées sur une vingtaine de véhicules.

Il n'y avait eu ni blessés ni interpellations.

 

Récapitulons: le jeune avait volé une moto; il n'avait pas de permis et roulait sans casque; sa vitesse était excessive; il avait consommé du cannabis et de l'alcool... c'est donc l'absence d'accident qui aurait été extraordinaire! Qu'importe, dès que l'un des leurs se tue suite à un comportement delictueux, la banlieue s'enflamme. On ne laisserait aucune chance à ces "chances pour la France"; en l'occurrence, c'est le jeune qui a eu une attitude quasiment suicidaire. Pour les incendies, les affrontements et les détériorations de voitures, aucune sanction, absence totale de réponse, il ne faudrait pas exciter davantage la banlieue. La France agit avec eux comme une mère trop faible face à un enfant capricieux : elle recule sans cesse, jusqu'à la perte totale du contrôle de la situation.   

  

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 14:05

 

 

http://www.rivarol.com/Agenda_files/chard496.png

 

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans A lire dans RIVAROL
commenter cet article
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 23:14

 

http://blogs.rtl2.fr/.a/6a010534a85cc1970b0120a75b11c6970b-800wi

 

Par Robert Spieler

 

Le site Rue 89 se plonge dans le passé, et aussi dans le présent, et pose une question essentielle: comment devenir ministre? Faut-il pratiquer la pression («Je suis le meilleur, et je t’ai rendu tant de services… et je t’aime tant»), la dignité («Je ne demande rien, mais si je pouvais t’aider dans cette lourde épreuve, moi qui t’aime tant».), l’agitation («Je t’aime, je t’aime, je t’aime») ou le silence («Tu sais que je t’aime, mais je n’en dirai rien»)?

 

COMMENT DEVENIR MINISTRE ?

 

Il y a quelques anecdotes savoureuses. François Mitterrand demande à Pierre Mauroy de constituer le gouvernement. Il souhaite y voir figurer un certain… il ne se souvient plus du nom, mais sait qu’il finit par …el. Mauroy trouve la réponse: ce sera Jean Gatel, qu’il nomme secrétaire d’État auprès du ministre de la Défense en 1983. Mitterrand pensait en fait à Jean-Marie Bockel qui sera rattrapé en 1984, puisqu’il sera nommé secrétaire d’État au commerce. Il finira même par figurer dans le gouvernement dirigé par François Fillon, rallié à la cause du sarkozysme. Des accidents d’homonymie semblent avoir été fréquents sous l’ère Mitterrand. François Mitterrand avait dit: «Appellez-moi Boucheron». Il pensait à Jean-Michel Boucheron, député d’Ille-et-Vilaine, spécialiste de la Défense. Ce fut Jean-Michel Boucheron, qui était député-maire d’Angoulême, qui avait de sérieux problèmes avec la justice, qui fut nommé. Du coup, il n’est resté qu’un mois au gouvernement… Jacques Mellick, quant à lui, qui était aussi en délicatesse avec la justice, fut nommé par erreur secrétaire d’Etat aux Anciens combattants en 1988. Michel Rocard avait mal compris le nom que prononçait Mitterrand qui pensait à André Méric, lequel fut toutefois, in fine, nommé ministre délégué à la mer. Autre anecdote: en 2005, Chirac téléphone à François Baroin pour lui proposer l’Outre-mer. Baroin hésite: «Oui, vous savez, moi, monsieur le Président, je n’aime pas trop l’avion.» On comprend ses réticences. Son père, grand ponte de la Françafrique et grand-maître du Grand-Orient de France, disparut dans un crash, il y a trente ans, en Afrique. Toujours est-il qu’on ne dit pas non au Président de la République. Baroin sera ministre. Jean-François Copé a, lui, beaucoup souffert. Voilà ce que raconte un observateur. L’épisode se situe après la victoire de Nicolas Sarkozy: «Il faut le voir tourner comme un lion en cage, arpenter les couloirs de Bercy. Dix jours atroces à multiplier les coups de fil, à envoyer des SMS au Tout-Paris. Il mobilise son réseau, demande aux grands patrons Bernard Arnault ou Martin Bouygues de plaider en sa faveur, sollicite son ami Brice Hortefeux.» Copé n’en sera pas. Nicolas Sarkozy, très sec, lui dit : «Je ne te garde pas, il n’y a pas de place, je ne peux pas prendre tout le monde, tu comprendras.» Copé dira que «cela lui a fait mal à l’estomac.» Quant à Thierry Mariani, cela faisait des années qu’il suppliait Sarkozy d’obtenir un ministère. Sans succès, malgré les promesses. Le 14novembre 2010, alors qu’il n’espérait plus rien, le téléphone sonne. C’était le président de la République qui lui annonçait sa nomination au ministère des Transports. Son bonheur était, paraît-il, immense…

 

PARLEZ-VOUS ANGLAIS ?

 

La maîtrise des langues n’est pas le fort des Français, fussent-ils Premiers ministres ou présidents. Le nouveau Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, agrégé d’allemand, pourra cependant s’entretenir sans difficultés avec la chancelière Merckel. Hollande maîtrise assez bien la langue anglaise. Il avait obtenu un brillant 16/20 en anglais, à l’oral de l’ENA. Mais son accent est à couper au couteau... Il avait, peu de temps avant l’élection, été interrogé par la BBC et son commentaire avait suscité l’émoi de son entourage. Il avait dit: «I’m anxious for the victory». En voyant les mines déconfites de ses communicants, il avait, fort justement, précisé qu’“anxious” était un «faux ami» qui ne signifiait pas «anxieux, inquiet», mais “désireux”. Hollande était «désireux de gagner»… Hollande s’exprime en tout cas infiniment mieux en anglais que son prédécesseur, qui, sur ce plan et sur d’autres, était une véritable calamité. On se souvient de cet ahurissant «Sorry for the time» qu’il asséna à Hillary Clinton sur le perron de l’Elysée, désignant le ciel pluvieux. Il commettait ainsi un épouvantable contre-sens qui vaut un zéro pointé aux élèves de 6e. Il confondait “time” (le temps qui passe, l’heure) et le temps météorologique (weather)… Hillary Clinton eut la politesse de regarder le ciel d’un air pénétré et de sourire au colossal humour de Sarkozy. La presse britannique se gaussera du «notoriously non existent english» (un anglais notoirement inexistant) du président Sarkozy. Lionel Jospin et Jacques Chirac maîtrisent suffisamment l’anglais pour avoir pu donner des conférences dans cette langue. François Fillon, bien qu’il soit marié depuis quarante ans avec une galloise, a massacré avec constance, avec un épouvantable accent français, la langue de Shakespeare. Mais, parmi les anciens premiers ministres, Raffarin mérite le pompon. Il avait eu cette sortie grandiose lors du débat sur la Constitution européenne: «Ze yes needs the no to win against ze no», ce qu’on peut traduire par: le oui a besoin du non pour l’emporter contre le non… Avec l’accent en plus, of course!

 

L’“AUBE DOREE” ET LES CHAMBRES A GAZ

 

Le chef du groupe parlementaire nationaliste Chryssi Avghi (Aube dorée), Nikos Mihaloliakos, qui a obtenu 21 élus aux dernières élections législatives en Grèce, ne recule devant rien.

Il vient de nier, dans un entretien télévisé, l’existence des chambres à gaz, déclarant: «Auschwitz, quoi Auschwitz? Je n’y suis pas allé. Que s’est-il passé? Vous y étiez, vous?», et rajoutant: «Il n’y avait pas de fours, ni de chambres à gaz, c’est un mensonge», affirmant avoir «lu beaucoup de livres mettant en doute le chiffre de six millions de juifs exterminés par les nazis». Il est vrai que le révisionnisme n’est pas poursuivi en Grèce. Devant le blocage institutionnel, de nouvelles élections auront lieu le 17 juin. Les sondages prédisent un léger recul des nationalistes de Chryssi Avghi, qui devraient cependant conserver, avec 5 à 6% des suffrages (contre 7%) un groupe parlementaire non négligeable.

 

LA PROCHAINE SORTIE DE LA GRECE DE LA ZONE EURO

 

En attendant, le grand hebdomadaire allemand de centre gauche, le Spiegel, titre, en couverture: «Acropolis, Adieu! (référence à une chanson allemande très populaire) Pourquoi la Grèce doit maintenant quitter l’euro.» Le magazine, proche des milieux […]

 

  

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans A lire dans RIVAROL
commenter cet article
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 23:07

http://www.rivarol.com/Rivarol_files/3048.jpg

 

Avec Hollande rien ne change

sinon en pire ! 

 

 

La composition du nouveau gouvernement et les premiers pas à l’étranger de François Hollande confirment sans surprise qu’il n’est rien de bon à attendre du septième président de la Ve République et qu’il était naïf de croire aux promesses de plus grande probité du candidat socialiste. L’ex-premier secrétaire du PS s’était engagé à ne s’entourer que de personnalités moralement irréprochables, n’ayant pas eu maille à partir avec la Justice et il choisit comme Premier ministre Jean-Marc Ayrault, le député-maire de Nantes qui a été condamné en correctionnelle le 19décembre 1997 pour infraction à la législation sur les marchés publics à Nantes. Sans faire jouer la moindre concurrence, Ayrault avait en effet confié l’impression et la diffusion du journal municipal Nantes Passion pour la coquette somme de six millions d’euros à la Société Nouvelle d’Edition et de Publicité (SNEP) dirigée par un certain Daniel Nedzela, proche collaborateur de l’édile socialiste et qui fut condamné à 6mois de prison et 500000 francs d’amende en 1997 pour avoir communiqué, en échange de confortables commissions, à 79 gros entrepreneurs de la région nantaise de précieuses informations pour obtenir des marchés publics


Notre confrère Minute cite par ailleurs une lettre des Renseignements généraux consacrée à la ville de Nantes et qui rappelle la lettre d’observation adressée au début d’avril 1996 par la Chambre régionale des comptes à Jean-Marc Ayrault, lui reprochant «le non-respect de certaines règles lors de la passation des marchés pour la construction de la deuxième ligne de tramway, entre 1990 et 1994». Quant au nouveau garde des Sceaux, la pétroleuse Christiane Taubira qui a donné son nom à la loi du 10mai 2001 assimilant l’esclavage à un crime contre l’humanité, elle a été condamnée le 27septembre 2004 par les prud’hommes de Paris pour licenciement abusif de son ancienne assistante parlementaire à lui payer plusieurs milliers d’euros d’indemnités supplémentaires. Le nouveau ministre de la Justice s’est par ailleurs déjà ridiculisée puisque, le 21mai 2012, alors qu’elle visitait une prison et qu’elle saluait quelques détenus, l’un d’eux, pendant l’entrevue, en a profité pour prendre la poudre d’escampette. Les humoristes ont déjà trouvé une jolie expression pour la désigner: «Taubira pas de fermer la porte»! Signe du laxisme criminel de la gauche, Taubira veut supprimer les tribunaux pour mineurs, étant seulement obsédée par le harcèlement sexuel! Quant au ministre des Droits des femmes, la Beurette Najat Vallaud Belkacem, qui est également porte-parole du gouvernement, on peut s’attendre au pire. Elle mettra en œuvre les propositions de Hollande: remboursement à 100% de tous les avortements, obligation pour chaque établissement hospitalier de disposer d’un centre d’IVG, droit à l’insémination artificielle pour les lesbiennes, mariage homosexuel, etc. 

 

Mais, dira-t-on, si Hollande est très mauvais sur le plan de la politique intérieure, peut-être sera-t-il moins atlantiste et moins israélophile que son prédécesseur? […]

 

 

 

Pour lire la suite, achetez le numéro en PDF ou abonnez-vous dans la boutique en ligne, ou foncez en kiosque dès vendredi!

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Articles de J. B.
commenter cet article
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 14:32

 

http://24heuresactu.com/wp-content/uploads/2012/05/christiane-taubira-600x360.jpg

Taubira a annoncé dimanche dernier la suppression des tribunaux correctionnels pour mineurs, ainsi que le maintien de l'excuse de minorité, le principe selon lequel un mineur devrait être moins condamné qu'un adulte pour le même délit. Cette excuse de minorité est pain bénit pour les réseaux roumains notamment, qui envoient sans scrupule leurs enfants mendier et dévaliser, en sachant pertinemment que ceux-ci ne peuvent être condamnés : aussitôt relâchés, ils sont envoyés de nouveau dans les rues et les couloirs du métro.

 

L'insécurité n'a nullement été combattue efficacement sous Sarkozy, et il est difficile d'affirmer que les tribunaux correctionnels pour mineurs jugeaient plus sévèrement que les anciens tribunaux pour enfants. Mais ces déclarations sont catastrophiques de par ce qu'elles annoncent : le règne de l'idéologie rousseauiste de l'homme naturellement bon, alors que le moindre fait divers montre de façon éclatante que l'homme est un loup pour l'homme. Et le loup, animal sauvage, ne s'éduque pas; il est dompté: enfermé ou tué.

 

De la même façon que l'on peut souhaiter aux juges relâchant allègrement des criminels récidivistes de s'y trouver confronté, l'on ne peut que souhaiter que Taubira soit confrontée à la délinquance sauvage de la Seine-Saint-Denis et d'autres zones de non-droit, où elle n'enverrait certainement pas ses enfants sans une armée de gardes du corps. Souvenez-vous de l'interview de Marie-Neige Sardin, libraire au Bourget, parue dans RIVAROL : les jeunes qui l'ont violée, qui l'ont agressée des dizaines de fois, et continuent de l'agresser, qui s'en prennent à sa fille, ne sont ni poursuivis ni condamnés. Ils ont même donné un petit nom à "la" juge du Bourget--la mère Noël. C'est-y pas touchant?

 

Tournantes, trafic de drogues, vols avec violence... on ne voit pas pourquoi des jeunes de 16 ans, qui ont la force physique d'un adulte, et que la majorité ne rendra ni plus intelligents, ni plus cultivés, ni moins haineux, ni moins responsables, ne seraient pas punis aussi sévèrement que les mêmes brutes de deux ans leurs aînés.

 

Taubira parle d'éducation : mais comment une école incapable d'enseigner la lecture à des milliers d'élèves qui en sortent chaque année aussi stupides, voire plus, que lorsqu'ils y sont entrés, peut-elle prétendre leur transmettre le sens de la justice, ou éveiller chez eux une conscience morale?

   

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 15:16

   http://www.francetv.fr/info/image/74r8jrevl-80f7/570/320/540825.jpg

 

Une candidature qui témoigne de l'état de délabrement de notre société, car dans une société en ordre, jamais une telle bonne femme n'aurait osé se présenter à des élections.

 

 

Lu sur Francetvinfo:

 

Bientôt une star du X à l'Assemblée nationale ? Céline Bara, 33 ans, actrice et productrice de films pornographiques, se présente aux élections législatives dans la première circonscription de l'Ariège. Avec son mari (également son cousin, selon La Dépêche) pour suppléant, elle se présente sous la bannière très rouge de son Mouvement antithéiste et libertin (MAL), qu'elle qualifie de "parti néo-stalinien LGBT".

 

• Son programme

 

Contre la religion, pour la peine de mort Son positionnement à l'extrême gauche est clair. La candidate du MAL, installée dans le village de Bélesta (Pyrénées-Orientales), l'affiche sur son site de campagne, marteau et faucille à l'appui, et sur Twitter où elle attaque régulièrement Marine Le Pen. Economie planifiée, entreprises nationalisées, gratuité des ressources essentielles et de la culture, Céline Bara s'inspire du communisme pur jus.


Débaptisée officiellement en 2011, elle pousse le rejet des religions à son paroxysme en demandant la "fermeture des lieux de culte", "l'interdiction de toutes les sectes et religions" ou encore "la suppression du calendrier grégorien et la création d'un calendrier athée". Un calendrier qu'elle ferait démarrer en 1871, date de la Commune de Paris, d'après son site de campagne.


Céline Bara trouve en revanche qu'il y a trop d'êtres humains sur Terre. Elle veut donc "limiter les naissances" et "privilégier le droit à l'adoption". Certaines de ses propositions font froid dans le dos, comme "la stérilisation à la naissance des handicapés mentaux et physiques" ou le rétablissement de la peine de mort "comme peine de substitution aux longues condamnations et uniquement sur demande du condamné".


Droits des homos et conquête spatiale Mais son programme "libertin" n'est pas fait seulement d'interdits. Son projet de société repose principalement sur la défense des droits des lesbiennes, gays, bisexuels et transexuels (LGBT). L'actrice candidate entend aussi dépénaliser toutes les drogues, pour les commercialiser de manière encadrée en pharmacie, légaliser la prostitution et la création de maisons closes.


Et si elle a affirmé au quotidien La Dépêche que sa candidature n'avait "rien de loufoque", elle veut tout de même faire de la conquête spatiale "une priorité nationale", interdire l'homéopathie, dissoudre toutes les associations de supporters… Aucun domaine n'est négligé.

 

• Son parcours

 

Quand ses détracteurs qualifient l'actrice aux 180 films porno de "candidate de l'obscénité", elle répond, très sérieuse, "chômage des jeunes", désertification des campagnes et racisme. Ambitieuse mais lucide, la postulante à la députation a par ailleurs déclaré à La Dépêche : "Si je fais 4, voire 5%, je serai au Paradis !"


Céline Bara ne renie pas pour autant sa carrière dans le X. Son site de campagne est bardé de photos d'elle seins nus, avec marteau et faucille toujours, et de photos trash tirées d'un calendrier "crade et méchant". Et sa biographie précise son palmarès, entre nominations aux Hot d'or en 2000 et titres de films évocateurs.


Pour atteindre ces 4 ou 5% toutefois, elle devra au moins faire oublier sa condamnation et celle de son époux, en 2002, à deux ans de prison ferme pour avoir agressé le réalisateur de films pornos HPG à son domicile, comme le rapportait Libération à l'époque. Au quotidien, elle avait d'ailleurs confié avoir "pété les plombs" et être "désolée". Pas sûr que cela suffise pour atteindre la Chambre des députés.

   

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 13:12

http://static.lexpress.fr/medias/1808/926096_france2012-elections-ps-hollande-meeting.jpg

 

Et c'est ça qui veut se faire passer pour une "première dame"... Si son histoire était plus une question d'amour que de gloriole, elle serait restée humblement dans l'ombre plutôt que d'annoncer déjà qu'elle ne ferait pas la "potiche". Une annonce qui montre bien qu'à défaut d'avoir une quelconque légitimité, elle sent l'urgence de s'en fabriquer une.

 

Lu dans L'Express :

 

 

Posé à côté des journaux, sur la tablette du TGV, le portable vibre. "Bzzzz..." François Hollande, qui est train de travailler le discours qu'il va prononcer dans quelques heures, jette un oeil rapide sur l'écran. Le SMS vient de "Mon amour". Lequel est assis à 50 centimètres de lui. Le candidat replonge dans ses notes. "Mon amour" se penche vers lui, insiste : "Je t'ai envoyé un message", murmure Valérie Trierweiler. Autour d'eux, une dizaine de personnes. Tout le monde regarde ailleurs. 

 

L'atmosphère est électrique. Pour la première fois depuis cinq ans, ce 4 avril, François Hollande retrouve publiquement Ségolène Royal, avec laquelle un meeting est prévu à Rennes. Valérie Trierweiler est à fleur de peau, comme chaque fois qu'il est question de l'ex-compagne de François Hollande - l'entourage du candidat a beau multiplier les allers-retours avec l'équipe de Royal pour que la soirée se passe au mieux, rien ne l'apaise. Au point qu'il est question de supprimer la photo Royal-Hollande, dont les modalités ont été négociées directement entre les deux anciens conjoints... 

 

Ce soir-là, au dernier moment, dans le secret de la loge où elle suit le discours de Royal, Valérie Trierweiler décide d'aller lui serrer la main. Elle a besoin de cette image publique pour faire contrepoids à la réalité des coulisses: tout est soigneusement organisé, lorsque les deux femmes sont ensemble au même endroit, pour qu'elles ne se croisent pas. Elle fait prévenir les photographes, qui s'agglutinent dans les gradins; d'en haut, ils peuvent en effet observer la rangée des personnalités, où l'oratrice ne va pas tarder à s'installer. "Mais pourquoi il y a tous ces photographes?" interroge d'ailleurs Ségolène Royal en s'asseyant.  

 

Quelques instants plus tard, interdite, elle voit la nouvelle compagne de François Hollande s'avancer vers elle, main tendue, dans une nuée de flashs. L'un des clichés, publié dans VSD, saisit cette seconde d'hésitation, cette vertigineuse certitude d'être prise au piège - si elle ne prend pas la main qui s'offre, c'est elle qui est en faute. "C'est la première et la dernière fois que tu fais ça", écrit-elle ensuite, via un SMS, à... Manuel Valls, directeur de la communication de François Hollande. "Je ne suis pas une people, mais une personnalité politique de premier plan. C'était dégradant", confie-t-elle à L'Express. 

 

Ségolène Royal reste, cinq ans après l'annonce de la séparation, l'objet d'une jalousie profonde et irraisonnée de la part de celle qui lui a succédé dans le coeur de François Hollande: "Avec Valérie, tout ce qui concerne Ségolène sort du domaine du rationnel, constate un proche. Il est quasi impossible d'aborder ce sujet devant elle, même sous un angle uniquement politique." C'est plus fort qu'elle.  

 

Selon Le Canard enchaîné du 9 mai, la nouvelle première dame a envoyé un texto à une journaliste de Paris Match qui précisait dans son article que Thomas était le fils aîné du "couple Royal-Hollande" : "De l'ex-couple Royal-Hollande ! A quoi joues-tu ?" Au Times, qui publie le 9 mai une interview d'elle, elle prend le soin de préciser : "La relation [entre François Hollande et Ségolène Royal] a pris fin il y a sept ans et elle est bien terminée, il n'y a plus d'histoire sentimentale entre eux." Elle semble parfois la seule qu'il faille encore convaincre. 

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 14:35

 

http://archives-fr.novopress.info/wp-content/uploads/2011/04/Adoption-Homosexuels.png

 

Lu sur Patriotes 76:

 

 

Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, est favorable à l’ouverture du mariage aux couples de même sexe et à l’adoption homoparentale, et a déclaré en 2004 :

  

« Au nom de l’égalité des droits, il ne doit pas y avoir de discrimination entre les sexes dans le droit au mariage« .

  

Vincent Peillon, ministre de l’Éducation nationale, pourrait donner son feu vert à une sensibilisation en milieu scolaire et dès les plus petites classes à l’homosexualité. Il déclarait en 2009 à propos de l’adoption par les homosexuels :

  

« C’est pour moi une évidence (l’adoption). J’ai été marqué dans ma vie par le fait de m’être occupé de l’enfance en difficulté (…) pendant plusieurs années ça a été mon travail de psycho-pédagogue d’aider ces enfants. J’ai aussi vu, et je vois, les difficultés d’adoptions dans notre pays, y compris pour des couples hétérosexuels, et je vois ce que peut donner d’amour des couples homosexuels. Alors le mariage d’une part, j’avais été très favorable au pacs, c’est-à-dire à la possibilité de s’unir quand on s’aime et d’avoir un certain nombre de droits civils et sociaux (…) c’est une très bonne chose. Le mariage est une forme de sacrement, serait-il même laïc. Dans l’amour, le symbole compte et je crois que chaque être humain y a droit. Et derrière nous aborderons un débat, que je veux profondément serein pour le pays, comme il l’a été dans d’autres pays, sur cette question de l’adoption (…) qui me semble devoir être posée maintenant sérieusement« .

   

Christiane Taubira, ministre de la Justice, avait promis en 2002 la création d’un délit « d’homophobie » et faisait partie en 2009 des députés signataires du « Manifeste des élus contre l’homophobie ».

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, signataire du « Manifeste des élus contre l’homophobie » a déclaré en novembre 2011 :

   

« Il faut donc mettre un terme à l’hypocrisie actuelle, et permettre aux couples homosexuels d’avoir accès à l’adoption dans les mêmes conditions que les couples hétérosexuels. Inscrire dans la loi ce qui est aujourd’hui un état de fait contribuerait à sécuriser le parcours de vie des enfants adoptés, en donnant des droits à leurs deux parents »

  

Manuel Valls, ministre de l’Intérieur, est totalement pour l’union des couples de même sexe et la possibilité d’adopter et va très loin en matière de gestation pour Autrui (GPA) :

  

« Contrairement à ce que disent ceux qui sont par principe hostiles à la GPA, je crois que si celle-ci est maîtrisée, elle est acceptable (…). À terme, je suis favorable à une évolution législative »

  

Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, est également totalement favorable à l’union des couples de même sexe et à la possibilité d’adopter :

 

« Je suis par ailleurs favorable au mariage homosexuel (…) comme une première étape j’ai donné instruction à mes services en Saône-et-Loire de conduire les protocoles d’adoption sans aucune discrimination concernant l’orientation sexuelle des futurs parents (…)

  

Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des Femmes et porte-parole du gouvernement, dans une vidéo en mai 2011, défend, au nom de la liberté et de l’égalité, l’adoption par les homosexuels.

Michèle Delaunayministre déléguée aux Affaires sociales et à la Santé, chargée des Personnes âgées et de la dépendance, a signé la proposition de loi de Patrick Bloche, François Hollande et Jean-Marc Ayrault visant à ouvrir le mariage aux couples de même sexe, déposée le 15 janvier 2008.

 

Elle s’est exprimée sur la question du genre dans les manuels scolaires et a tenté d’ouvrir le don du sang aux homosexuels. Elle est également l’auteur d’une proposition de loi visant à simplifier le changement d’état civil des transexuels qui pourrait donc revenir d’actualité :

 

« Ce texte constitue un pas en avant considérable pour les personnes trans-genres jusqu’alors contraintes à un parcours long, pénible, douloureux psychologiquement et physiquement, et également très coûteux. De plus, il a l’intérêt de se saisir du questionnement sur l’identité de genre dont on a vu l’écho dans les récentes controverses sur l’enseignement du genre au travers des manuels scolaires »

Dominique Bertinottiministre déléguée aux Affaires sociales et à la Santé, chargée de la Famille, s’est exprimé pour l’ouverture du mariage aux couples de même sexe dans une vidéo au cours de la campagne présidentielle.

 

Philippe Carhon

Repost 0
Published by Rivarol blog - dans Actualités
commenter cet article